The Story : Apokirov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Mar 12 Aoû - 11:01



Citation du mois :
"Bienvenue dans mon enfer. Voyez le vrai visage dégueulasse de celui que vous croyez être votre ami." -CnCBoy

Apokirov est une fiction où il y a de la déconne et elle est assez attractive, ça fait la 3ème fois que je la lis (98 épisodes  WoW )

(Ceci est la fiction d'un très bon ami)

1 épisode par jour pour le moment.
A+


Dernière édition par fafel_ le Mar 12 Aoû - 14:15, édité 4 fois
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Saison I - Episode 1

Message par fafel_ le Mar 12 Aoû - 11:03

Saison I - Episode 1 - La fuite

MartinMb abattit un autre All-Brain au fusil à pompe. Il se retourna et cria un ordre à ses hommes.

MartinMb : Allez dans le vaisseau ! Ils sont trop nombreux on va prendre l’artillerie lourde !

Les soldats du Federal Bureau of Destruction, communément appelé FBD, entrèrent dans un vaisseau de transport armé couverts par des lance-flammes qui balayaient les extra-terrestres à tentacules qu’étaient les All-Brains. Le vaisseau décolla, laissant les nuées de parasites aliens continuer leur vague de destruction sur la planète. Une fois en orbite, le vaisseau de MartinMb se connecta à un autre vaisseau de commandement nettement plus imposant. MartinMb se dirigea vers la salle de pilotage, escorté par des soldats du FBD encore traumatisés par leur premier combat contre les All-Brains. Il faut dire que ces choses affreuses n’avaient rien de sympathique : elles pouvaient engloutir la tête des gens dans leur gueule à l’aide de leurs tentacules afin de contrôler leur esprit et ensuite utiliser leur corps. Les soldats capturés par les All-Brain devenaient esclaves de leur volonté et devaient être tués sur le champs. Donc, MartinMb arriva dans la salle de commandement où l’attendait le plus grand scientifique, physicien et professeur de l’humanité toute entière après Einstein lui même : CnCBoy. Ce génial homme de science était un des premiers à avoir été recruté dans le FBD et il était en grande partie responsable des victoires de l’organisation. MartinMb s’approcha de CnCBoy.

MartinMb : Ils sont beaucoup trop nombreux et organisés, comme si ces monstres avaient besoin d’être logiques. J’ai dû évacuer tout le monde au sol car les aliens se montraient agressifs.
CnCBoy : Avez-vous repéré leur base ?
MartinMb : Oui et ils sont en train de générer un All-Brain planétoïde sur place.
CnCBoy : On va de voir appeler l’Apokraboom. Le Président ne sera pas content, mais seul son vaisseau est équipé pour lutter contre ces cochonneries.
MartinMb : En attendant nous pourrions tenter de bombarder la planète. Je connais Kraboom, s’il voit que nous n’avons rien tenté il sera furieux.
CnCBoy : Bombarder la planète accélèrerait la genèse du All-Brain planétoïde, car les All-Brains n’auraient que ce moyen de transport pour quitter la planète. Si vous voulez bombarder c’est un risque qu’il faut considérer.
MartinMb : Mais avec nos armes nucléaire…
CnCBoy : Encore pire, cela risque d’entraîner une mutation du All-Brain planétoïde et de le rendre invulnérable. Seules les armes conventionnelles peuvent être utilisées et malheureusement je ne crois pas que ce soit assez fort.
MartinMb : Bien sûr que non, nos prototypes de canons à ions sont trop faibles et les rail guns inutile d’y penser, Kraboom a refusé de développer ces armes malgré mes recommandations. Nous voilà pris à attendre l’Apokraboom... on est dans la merde !
CnCBoy : Allons, il doit bien y avoir une solution, mais quoi ?

CncBoy  se retourna vers la fenêtre du vaisseau et regarda la planète où on commençait à voir le All-Brain planétoïde qui prenait des proportions énormes. À ce rythme il allait bientôt atteindre le noyau et à ce point il serait capable de prendre toute la masse de la planète en lui. Tout à coup une communication arriva.

Officier des communications : Général, il s’agit du P.K.
MartinMb : Acceptez la communication.

P.K., prononcé Péka, était le nom abrégé pour Président Kraboom, le chef suprême du FBD. Cet homme, légendaire pour ses exploits qui ont maintes fois sauvé la Terre, possédait un vaisseau gigantesque, fleuron de la flotte Soviet-Nod, l’Apokraboom. Mais le P.K. était aussi impatient et méchant avec ses hommes, cependant il était redoutable. Le visage de Kraboom remplaça le logo Soviet-Nod sur l’écran géant de la salle de pilotage.

PK : Vous deux ! Et moi qui appelle ça mes meilleurs éléments, vous avez rien foutu encore !
MartinMb : Monsieur le président, il ne m’était possible de rien faire, CnCBoy m’en a clairement averti et on ne dispose pas de l’armement nécessaire à bord.
PK : Boy ! Des explications !
CnCBoy : Tirer sur les All-Brain avec des armes conventionnelles aurait été stupide et les armes nucléaires encore pire. L’Apokraboom est le mieux qualifié pour lutter sans risque contre le All-Brain planétoïde…
PK : QUOI ! Parce qu’il y a un All-Brain planétoïde en plus !
MartinMb : Oui… on a omis de vous en informer.
PK : Vous êtes chanceux que j’ai les armes nécessaires à bord, comme la perceuse. Maintenant occupez-moi ces All-Brains pendant que je m’approche de leur…

La voix de Kraboom fut interrompue par l’explosion de la planète contaminée par les All-Brains. À sa place se tenait un All-Brain de la taille d’une planète, le All-Brain planétoïde arrivé à maturité…

CnCBoy : Le All-Brain planétoïde a fini sa croissance très rapidement. Il devait y avoir du tibérium dans le sol de la planète.
PK : Je m’en charge et vous deux, vous allez m’attendre où vous êtes pour éviter que je fasse une crise de nerfs.
MartinMb : Entendu.

La communication coupa et MartinMb lança avec rage son fusil par terre.

MartinMb : Rah mais quel gros con !
CnCBoy : On a beau lui expliquer il est toujours comme ça. Je ne vois pas ce qui me retient à travailler pour cet homme.


Pendant ce temps, dans l’Apokraboom, le Président Kraboom donnait ses ordres.

PK : Worm ! Wormkiller ! Mais où est encore parti ce pilote de merde ?

Wormkiller était le pilote de l’Apokraboom, outre le fait qu’il disait continuellement « gni! » il n’avait pas vraiment d’autres activités que le pilotage et…

PK : Worm espèce de sale pervers !

Wormkiller regardait une vidéo de porno sur l’ordinateur de sa chambre, la porte grande ouverte et la braguette aussi.

PK : Ramène toi dans la salle de commandement et que ça saute !
Worm : Sauter qui ?
PK : GRRRRRR !
Worm : Ok, bon, ça va j’arrive.

Une fois le pilote en place, PK s’assit dans son énorme siège de commandement et l’Apokraboom se dirigea vers le lieu de l’All-Brain planétoïde.

PK : Truci une poutine. Gael prépare la foreuse à All-Brains.

Truci, diminutif de Trucidek, était le nom du concierge-cuisinier de l’Apokraboom ainsi qu’homme de main et meilleur ami du PK. Ga3L quant à lui était l’artilleur de l’Apokraboom, en gros il lançait des missiles et manipulait les armes de l’imposant vaisseau. C’était probablement le plus utile des membres de l’Apokraboom lors des attaques. Évidemment, il peut sembler étrange qu’un aussi petit équipage manipule à lui seul le plus gros vaisseau de la flotte terrienne de l’humanité. En fait cette équipe d’élites était aidée de centaines de membres de l’équipage qui occupaient les autres étages de l’Apokraboom.

Ga3L : Foreuse préparée.
PK : Bon c’est parfait, nous allons bientôt arriver. Vous connaissez les opérations, on en a déjà fait comme ça. Dire qu’à cause de ces incompétents de MartinMb et CnCBoy je vais devoir salir mon magnifique vaisseau…
Worm (la bouche pleine de chips) : Cha y est, on est arrifé.
PK : All-Brain planétoïde en vue, Ga3L la foreuse.
Ga3L : Foreuse activée, je prépare la charge nucléaire.

L’Apokraboom fonça vers l’énorme masse dégueu et monstrueuse du All-Brain planétoïde. Des tentacules géantes essayèrent de le choper, mais les obélisques lasers et bobines Tesla de l’Apokraboom les firent brûler. Quand le vaisseau toucha la surface de la chose, une foreuse gigantesque commença à percer sa chair. L’Apokraboom entrait facilement dans l’All-Brain planétoïde.

PK : Bon Ga3L, quand on sera au centre tu largueras la bombe et on foutra rapidement le camps.
Ga3L : Compris.
Worm (la bouche encore pleine de chips) : Comfris.

L’opération se déroula comme prévu et l’Apokraboom arriva au centre de l’All-Brain après avoir traversé des parties dégoutantes de l’alien.

Ga3L : Bombe larguée.
PK : Worm on sort.
Ga3L : Heu...
PK : Quoi ?
Ga3L : La bombe ne s’active pas.
PK : COMMENT !
Worm : On a pas le temps d’aller la récupérer, on doit partir là parce que la pression ici au centre de l’All-Brain planétoïde est vraiment astronomique et la coque va pas résister très longtemps.
PK : Ga3L imbécile tu as oublié d’activer le Nuke !
Ga3L : Fallait l’activer avant de la larguer ?
PK : ESPÈCE D’IDIOT STUPIDE !
Ga3L : Bon je largue notre deuxième bombe géante, c’est la dernière on en a pas d’autre…
PK : Ha bravo, en plus fallait que tu gaspilles une super Tzar Bomba !
Ga3L : Voilà bombe activée et larguée.
PK : Worm mets les gaz !
Worm : À vos ordres.

L’Apokraboom repartit à toute vitesse par le trou de l’All-Brain géant. Quelques minutes plus tard, la masse alien dégoûtante qui s’était mise à la poursuite des vaisseaux terriens fut détruite dans une explosion gigantesque et ses morceaux géants de chair furent propulsés à travers les confins de l’espace. MartinMb et CnCBoy rentrèrent sur l’Apokraboom et arrivèrent dans la salle de commandement où le PK les attendait de pied ferme.

PK : Hé bien c’est la journée des incompétents aujourd’hui. J’ai deux bozos qui m’appellent parce qu’il sont incapables de buter un état larvaire d’All-Brain planétoïde seuls même quand ils sont équipés des meilleurs cuirassés stellaires de ma flotte. Je me serais attendu à ça de simples officiers peu brillants de second niveau, mais venant de mes meilleurs général et scientifique de toute l’armée Soviet-Nod je suis étonné et surtout déçu ! Mais le pire de la journée, c’est mon artilleur qui en est à sa dixième gaffe de la semaine et qui cette fois a réussi à gaspiller une de mes plus précieuses, parfaites et énormes bombes nucléaires au Kraboomium ! Vraiment je pensais pas que mes officiers les plus importants pouvaient être aussi nuls.
CnCBoy : Péka, tu ne nous laisse aucune chance ! C’est quoi ton problème aujourd’hui pour nous…
PK : ASSEZ ON NE ME PARLE PAS SUR CE TON !
CnCBoy : Ha non tiens je vais me gêner ! C’est délibéré tu es vraiment un gros bébé capricieux de la pire espèce, je ne peux pas croire que le FBD soit commandé par un homme tel que toi.
PK : C’est de la haute trahison CnCBoy ! Faites moi emprisonner cet homme immédiatement !

Des agents du FBD s’emparèrent de CnCBoy et l’amenèrent dans la prison de l’Apokraboom. Le PK se retourna encore rouge de colère vers MartinMb.

PK : Toi tu seras content, ton vaisseau de commandement est terminé de construire. Si tu sais pas te montrer compétent dans les prochaines semaines il ira à quelqu’un d’autre alors faites gaffe Général MartinMb.
MartinMb : Merci monsieur le président.
PK : Seulement merci ?
MartinMb : Merci beaucoup monsieur le président.
PK : Gné…Tu peux partir. Ga3L, nous deux on doit encore parler.
Ga3L : Doh !

MartinMb quitta la salle de commandement de l’Apokraboom par le corridor principal où il pu vaguement entendre Kraboom engueuler Ga3L. Son vaisseau de commandement était donc prêt après tout ce temps…



Quelques heures plus tard, dans un hangar sur une petite planète perdue servant d’usine de vaisseaux au FBD.

MartinMb : Bonjour, je suis le Général MartinMb, je viens pour mon vaisseau de commandement.
Officier du FBD : Numéro de commande ?
MartinMb : AP0K1207-89-08
Officier (tendant une carte d’accès à MartinMb) : Voici la clé, c’est le hangar 1 à votre gauche au bout de ce corridor. Un ingénieur vous y attend.
MartinMb : Merci.

MartinMb entra dans le hangar et il resta figé sur place. Devant lui il y avait un vaisseau gigantesque, titanesque, qui mesurait des centaines de mètres de long. Il avait la forme d’un dirigeable Kirov, mais sa taille était plutôt ressemblante à environ la moitié de l’Apokraboom. Sur les cotés, des trous pour les vaisseaux d’attaque et des dropships, des centaines de trappe pour l’armement, des réacteurs géants, des fenêtres, une énorme gueule et des yeux méchants comme sur les vrais Kirov. En dessous du corps principal, le poste de commandement et les quartiers de l’équipage, énormes et splendides malgré leur aspect solide et métallique. Il y avait aussi en dessous du nez du vaisseau, la plus grosse bobine Tesla imaginable, tellement grosse que l’on pouvait y faire tenir un tank sur la boule. Vers l’arrière, un poste de défense imposant couronné par le dessous d’un obélisque laser de Nod et servant de silo à missiles. Complètement à l’arrière du vaisseau, les réacteurs, qui pouvaient probablement accueillir chacun une petite maison dans leurs embouchures. Le vaisseau était malgré sa taille décoré magnifiquement et peint avec du rouge et du noir, couleurs de l’Alliance Soviet-Nod. Il y avait tellement de détails à voir sur ce magnifique engin, mais MartinMb fut interrompu dans son admiration.

Ingénieur : Content que vous aimiez le vaisseau mon général. Le Péka l’a laissé construire rien que pour vous.
MartinMb : Ma…magnifique…
Ingénieur : Si vous voulez bien me suivre à l’intérieur, il est encore plus magnifique.

On entrait à l’intérieur du vaisseau, lorsqu’il était posé, par une longue échelle métallique reliait le poste de commandement au sol et qui remontait toute seule lorsqu’on s’y était accroché. Une fois à l’intérieur du vaisseau, MartinMb fut amené à la salle principale, une grande salle ronde entourée d’ordinateurs et de baies vitrées. Tout était si neuf et si moderne dans ce vaisseau.

Ingénieur : Voici votre fauteuil de commandement multifonction, lequel est basé sur celui de Kraboom lui-même. Le vaisseau possède les dernières technologies informatiques, c’est à dire Cabeva 3.5 avec 1 milliards de giga de RAM. Tout est modifiable coté contrôles et interfaces, bref je passerai rapidement là dessus car vous connaissez déjà tout ça. Les systèmes de propulsion et moteurs sont aussi de toute dernière génération, c’est à dire qu’il sont entièrement chronotechnologiques. Le vaisseau peut ouvrir rapidement une fenêtre d’hyperpropulsion et aller jusqu’à 1 année lumière par seconde dans ce mode. Le mode de propulsion régulier permet quand même une vitesse très élevée.
MartinMb : Et les ar…
Ingénieur : Je pensais bien que vous me parleriez des armes. Les plus remarquables sont la bobine Tesla géante et l’obélisque, mais il y a aussi des milliers de canons divers et de missiles un peu partout sur le vaisseau. Il peut transporter une petite armée facilement et l’armurerie fournira bien jusqu’à 500 hommes en matériel. Il y a des laboratoires, usines et ateliers de construction pour armes dans le vaisseau, donc vous pourrez faire les recherches qu’il vous plaira.
MartinMb : Canons EM… Sinon pour l’équipage ?
Ingénieur : 50 hommes en permanence, 100 maximum pour les durées moyennes et 500 pour les courts trajets. Les systèmes de survie recyclent tout, donc rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
MartinMb : Bon, merci pour cette description…
Ingénieur : Cabeva va faire le reste si vous permettez, moi j’ai une charge de travail énorme sur le dos et plein d’autre projets. La volonté du Péka compte avant tout ! Bonne journée mon Général.
MartinMb : Mais à vous aussi.

MartinMb se trouva seul dans son nouveau jouet, mais une idée lui trottait dans la tête et il ne pouvait s’en défaire.


Pendant ce temps, dans la prison de l’Apokraboom.

CnCBoy : Je dois trouver une manière de fuir cet enfer… pris à travailler pour ce barbare tel un esclave… Le FBD est vraiment nul en plus, je comprend que Brys soit parti. Il m’est impossible de m’échapper de cette prison, je l’ai moi-même conçue et les murs résisteraient à la force d’une bombe atomique. Sa seule faiblesse vient de l’élément humain qui se trouve à l’extérieur, mais aucune chance que je réussisse à parler au garde avec des murs aussi insonorisés. Et me voilà à parler tout seul dans une prison hermétiquement fermée…

À ce moment là, Ga3L arriva à la prison. Il donna l’ordre au garde de lui ouvrir la porte et entra dans la cellule de CnCBoy.

CnCBoy : Voilà ma chance…
Ga3L : Salut CnCBoy, le Péka m’envoie te dire que désormais tu travailleras sous surveillance pour une durée indéterminée.
CnCBoy : En gros je serai prisonnier ?
Ga3L : Ouais… on peut dire ça.
CnCBoy : Quelle excellente nouvelle. Je préfère encore mourir que de continuer à travailler pour ce chien…heu, peut-être pas mourir finalement…
Ga3L : J’ai quelque chose à te dire, ça restera entre nous ?
CnCBoy : Quoi ?
Ga3L : Moi aussi je commence à en avoir un peu mare de travailler pour le Péka.
CnCBoy : Tiens donc. Alors tu t’es enfin aperçu que tu étais son esclave.
Ga3L : Dis pas ça CnCBoy, tu me connais, tu sais que je suis pas stupide. Seulement c’est mon ami et…
CnCBoy : Alors pourquoi tu ne lui dis pas en face que tu veux plus travailler pour lui ?
Ga3L : Ben je veux pas être emprisonné aussi !
CnCBoy : Ouais bon…
Ga3L : Surtout ça reste entre nous hein.
CnCBoy : C’est entendu. Mais avant que tu partes, j’ai une proposition à te faire.
Ga3L : Quoi donc ?
CnCBoy : Héhé… je vais fuir l’Apokraboom. J’aimerais que tu m’aides.
Ga3L : Ho là non par contre ! Le Péka pourrait…
CnCBoy : Ga3L on se fout de ce pense le Péka ! Tu veux rester son souffre douleur et esclave pour toujours ? Moi pas… penses à ce que je t’ai dit et reviens me voir quand tu auras pensé à un plan.
Ga3L : Mais…
CnCBoy : Tu n’es pas obligé de m’aider, mais c’est par amitié que je te le demande.
Ga3L : Bien camarade… j’y penserai.

Ga3L quitta la cellule de CnCBoy, laissant ce dernier dans ses réflexions interminables.


MartinMb était dans son vaisseau en orbite autour de Mars, quartier général du FBD. Il réfléchissait en contemplant le gigantesque Apokraboom qui flottait dans l’espace à la lumière du soleil.

MartinMb : Les sans honneur, les infâmes, les fourbes… suivre encore ce malade qui va finir par me faire assassiner. Je vais fuir ce second Staline avant qu’il ne soit trop tard. Et avec ce fabuleux vaisseau ! Mais pour ça il me faut leurrer le Péka avec des faux renseignements pour que je puisse fuir assez loin et surtout, il me faut un équipage fidèle qui ne me trahira pas.

Il fut interrompu par la chronoportation de Ga3L dans son vaisseau.

Ga3L : Désolé de te déranger.
MartinMb : Ho Ga3L ce n’est rien. Alors, pas trop ennuyé avec le Péka ?
Ga3L : Ça pourrait être moins pire…
MartinMb : Je comprend. Tu sais si jamais il y a un problème tu peux venir me parler.
Ga3L : Heu ok… donc le Péka m’envoie te dire que tu as rendez-vous avec lui sur la planète Chili4 pour enquêter sur une possible rébellion et éventuellement combattre les traîtres.
MartinMb : Bonne occasion de tester mon vaisseau.
Ga3L : Oui.
MartinMb : Ga3L attend, avant que tu partes, j’aimerais te parler de quelque chose.
Ga3L : Heu quoi ?
MartinMb : Tu ne vas pas laisser le Péka te traiter en esclave pour toujours, toi qui es un des ses meilleurs officiers ?
Ga3L : Doh !
MartinMb : Ben quoi ? Le Péka est un infâme et un gros bourrin on s’entend. Toi, son artilleur son plus fidèle confrère, il te traite comme une sous-merde ! Tu ne peux quand même pas rester dans le FBD avec ces conditions.
Ga3L : J’ai pas vraiment le choix…
MartinMb : Ha !
Ga3L : Mais…
MartinMb : Tu as tort sur ce point là. Le Péka ne peut pas tout contrôler.
Ga3L : Tu veux que je m’enfuisse du Péka ?
MartinMb : Ben disons que c’est ça. Tu ne peux pas le laisser te crier des insultes à tour de bras sans rien dire. Et je prévois déjà sa réaction si tu lui disais en pleine face d’aller se faire…
Ga3L : J’ai saisi…
MartinMb : Voilà mon plan, bien sûr tu ne le dira à personne n’est-ce pas ?

Martin sort son pistolet et le charge.

Ga3L : Heu… d’accord je le dirai à personne.
MartinMb : Bien ! (range son pistolet) Je vais prendre le commandement de ce vaisseau puis fuir !
Ga3L : Par Kane et les Nukes…
MartinMb : Héhé ! Mais j’ai bien raison, le Péka peut bien dicter ce qu’il veut et me critiquer, il fait aussi des erreurs. Me donner ce vaisseau en était une. Paranoïaque qu’il est je prévois qu’il me fera assassiner dans quelques semaines. Je ne tiens pas tellement à être là quand ça va se produire…
Ga3L : Gni…
MartinMb : Camarade Ga3L, tu devrais me suivre ! Oui, venir avec moi ! Nous allons parcourir la galaxie dans ce fleuron de la technologie et même l’Apokraboom ne pourra nous attraper ! Nous entendrons le vrai système Soviet-Nod, pas celui dicté par le Péka !
Ga3L : Mais…
MartinMb : Tu n’es pas obligé de venir, mais pense à la vie d’enfer que le Péka te fait mener. Si jamais tu es intéressé, rencontre-moi secrètement cette nuit sur le pont central de ce vaisseau.
Ga3L : D’accord camarade, j’y penserai.

Ga3L quitta la pièce, laissant MartinMb à ses occupations.

Ga3L : Alors ça c’est bizarre. Les deux avec la même idée. Mais j’en ai assez…je n’ai rien à perdre, je vais les suivre !


Entre temps, CnCBoy avait été placé sous surveillance dans le laboratoire de l’Apokraboom.

PK : Fait moi encore ce genre de trahison et tu vas goûter à ma colère !
CnCBoy : Infâme ! Stupide ! Tu ne m’enfermera pas ici pour très longtemps tu peux en être certain !

Le PK quitta le laboratoire de CnCBoy. Quelques minutes après c’est Ga3L qui arriva après avoir désactivé les caméras et micros.

Ga3L : J’ai décidé de t’aider.
CnCBoy : Au nom de Kane, Ga3L je te remercie !
Ga3L : J’ai le plan. C’est MartinMb.
CnCBoy : Le meilleur général de Kraboom ? Il est trop fidèle pour tenter un coup pareil…
Ga3L : Il est comme nous, il en a assez de travailler pour le Péka et le FBD.
CnCBoy : Il va nous aider comment ?
Ga3L : Il a l’intention de fuir à bord de son nouveau vaisseau de commandement. La technologie de ce dernier dépasse assez l’Apokraboom.
CnCBoy : Mais évidemment ! L’hyperpropulsion Chrono de niveau 3 doit y être installée… c’est le vaisseau le plus rapide de la flotte dans ce cas.
Ga3L : Ouais.
CnCBoy : Mais pour ma libération ?
Ga3L : J’ai réussi à désactiver les systèmes de sécurité, je vais te donner les codes pour le faire aussi et ouvrir les portes. Prend cette arme paralysante et sers-toi en pour choper les gardes à ta sortie.

Ga3L cacha le fusil sous la table de travail et donna les codes de sécurité à CnCBoy.

CnCBoy : Tu es génial Ga3L. Maintenant mon rêve de m’échapper pourra se réaliser MOUHAHA !
Ga3L : Oui, bonne chance. Je dois partir d’ici avant que quelqu’un ne découvre que j’ai désactivé le système de sécurité.

Ga3L quitta le laboratoire pour aller rejoindre MartinMb.


MartinMb : Ça ne devrait plus être long. Ha le voilà !

Un Banshee furtif arriva et se posa sur le pont central du vaisseau. Ga3L en descendit.

Ga3L : Je vais participer à ton plan en désactivant les systèmes d’armement de l’Apokraboom. CnCBoy viendra avec nous.
MartinMb : CnCBoy ! Le plus grand scientifique du FBD !?
Ga3L : Ouais lui. Il va te rejoindre par navette à partir de l’Apokraboom, c’est là que je vais désactiver les armes.
MartinMb : Génial. Appliquons ce plan demain, je te souhaite bonne chance.
Ga3L : À toi aussi camarade.



Orbite de Chili4, le lendemain.

PK : Trucidek ! Ma poutine !
Truci : Voici. Poutine au chili et champignons.
PK : Miam…
Officier du FBD : Chef, nos troupes se sont fait canardé dès qu’elles ont touché le sol de Chili4. Les rebelles refusent d’entendre quoi que ce soit et ont proféré des insultes à votre égard, ils veulent se libérer de votre régime.
PK : Ha je vois… bon où est ce MartinMb qu’il teste son vaisseau. Nous on a autre chose à faire.
Worm : Par exemple jouer à l’ordinateur ?
PK : Exactement !
Worm : Ou regarder des pornos ?
PK : Doh mais merde Worm tu un per…

Le vaisseau en forme dirigeable géant de MartinMb apparut à coté de l’Apokraboom.

PK : Bah le vla c’est pas trop tôt !
MartinMb : Moi je crois que c’est un peu trop tôt.
PK : Pourquoi ?
MartinMb : Heu non rien. Je suis à vos ordres Président.
PK : Tu va me tester tes Nukes sur les bases de ces rebelles. Moi je me tire d’ici. Ga3L lance le premier missile.
Ga3L : Non.
PK : 0_0 … (silence) … QUOI !?
Ga3L : Je ne vais pas lancer de Nuke sur un ville remplie d’innocents civils pour satisfaire ta soif de sang, tu es un dictateur infâme Péka, j’en ai assez de servir sous tes ordres. (Ga3L range le petit papier dans sa poche) Et voilà !
PK : O_O … … JE VAIS TE CHOPER !
Ga3L : Je ne crois pas !

Ga3L se chronoporta sur le vaisseau de MartinMb.

PK : ARG ! Ga3L REVIENS ICI TOUT DE SUITE ! MartinMb ! Chope-moi ce traître en vitesse !
MartinMb : Je ne peux pas. Il est mon supérieur hiérarchique.
PK : JE VAIS TE MONTRER MOI QUI EST TON SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE ! CHO…
Worm : Pardon de t’interrompre dans ton engueulade Péka, mais une navette d’évacuation vient de s’éjecter. Il s’agit de CnCBoy.
PK : TRUCI ! Prend la place de Ga3L et détruit ce chien.
Truci : Tout de suite… heu Péka…
PK : Quoi !
Truci : Ga3L a verrouillé les commandes des armes…
PK : ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRG !
Worm : La navette se dirige vers le vaisseau de MartinMb.
PK : MARTINMB ! C’est toi qui a organisé tout ça !
MartinMb : Non, c’est Ga3L… j’avoue que j’en ai organisé une partie.
PK : EEEEEEEEEEEEEEEEEG ! JE VAIS TE CHOPER !
MartinMb : Sans armes ?
PK : Tu as kidnappé Ga3L ! Ga3L, reviens dans mon vaisseau, ne suis pas ces traître !
Ga3L : Non Péka. J’ai décider de suivre MartinMb, car lui ne me traite pas comme un esclave.
PK : ARG ! WORM, EMBROCHE-MOI CE DIRIGEABLE !
Worm : Hein ?
PK : Empale de le vaisseau de MartinMb !
MartinMb : Ce vaisseau a un nom Péka. C’est l’URSS-N APOKIROV !
CnCBoy : Je suis arrivé, fuyons cet endroit.
PK : Ha non vous ne fuirez pas ! À toute la flotte de soutient, pourchassez ce vaisseau !
MartinMb : C’est l’heure de mettre les gaz, hyperpropulsion en marche !

Les vaisseaux du PK se dirigeaient vers l’Apokirov, mais une fenêtre chrono s’ouvrit.

MartinMb : Adieu Président Kraboom.
PK : Vous ne pouvez pas vous enfuir de moi !
CnCBoy : Ho que si, nous avons l’hyperpropulsion Chrono de dernière génération contrairement à ta flotte minable.

L’Apokirov activa ses réacteurs et entra dans la fenêtre chrono laissant l’URSS Apokraboom et sa flotte incapables de le suivre.

PK : Non… c’est impossible ! Ga3L ! CnCBoy ! Mon ami et mon meilleur scientifique partis avec ce minable !
Worm : Péka, d’après les capteurs Chrono ils sont partis vers le territoire de la C.W.S.
PK : Ha… HAHAHA ! Les imbéciles ! Ils ne reviendront pas… Truci, il nous reste du matériel génétique de CnCBoy et Ga3L ?
Truci : Oui pourquoi ?
PK : On va les cloner, leur implanter une conscience et faire comme si rien ne s’était passé. CnCBoy et Ga3L n’ont jamais quitté le FBD.
Truci : D’accord.
Worm : D’accord.


Quelque part hors du temps…

MartinMb : Nous avons réussi. Nous l’avons fait.
Cabeva : Les capteurs indiquent qu’aucun vaisseau du FBD n’est à notre poursuite.
CnCBoy : Les moteurs font bien leur travail, quelle intéressante technologie je me surprend avec mes propres inventions. Ga3L, ton plan a fonctionné à merveille, mes félicitations !
Ga3L : Ouais… et maintenant on va faire quoi ?
(silence)
(long silence)
MartinMb : Heu, bah, on pourrait explorer les parties non-explorées de la galaxie ?
CnCBoy : Et on pourrait faire des études scientifiques passionnantes sur toutes les planètes qu’on va rencontrer.
MartinMb : Et buter des aliens… pour le fun !
CnCBoy : Et enfin tester dans la réalité mes projets fous et dangereux MOUHAHAHAHA !
MartinMb : Ouais… ça on verra mais encore…
Ga3L : Donc on peut faire tout ce qu’on veut et s’amuser librement avec l’Apokirov ?
MartinMb : C’est un peu ça. Mais puisqu’on a rien à foutre on pourrait se fixer un but inatteignable et honorable.
CnCBoy : Par exemple sauver toute l’humanité de la dictature ?
MartinMb : Oui, ou fonder une nation nouvelle et dominer la galaxie.
Ga3L : Et construire une ville de la taille d’un planète entière.
MartinMb : …
CnCBoy : …
Ga3L : Ben quoi on a tous ses fantasmes.
Cabeva : Général MartinMb, définissez les actions à prendre en compte.
MartinMb : Dans ce qu’on vient de dire ?
Cabeva : Dans la liste des actions que vous avez nommé avec le scientifique CnCBoy et l’artilleur Ga3L qui pourraient être prises en considération dans la liste paramétrique des actions à accomplir dans le but d’atteindre un idéal de…
MartinMb : Ça va, on a compris. Entre tout ce qu’on a dit dans les buts à accomplir en plus d’un but supplémentaire. Reconfigurer Cabeva.
Cabeva : Buts entrés…
Ga3L : Alors on s’amuse ?
MartinMb : Oui, faisons rôtir des toasts sur le réacteur nucléaire et jouer à des jeux vidéos sur la console du vaisseau.
CnCBoy : Et s’amuser à mélanger de l’ADN de All-Brain avec du maïs et du tibérium pour créer une nouvelle sorte de plante mutante dévastatrice !

C’est ainsi que Ga3L, MartinMb et CnCBoy quittèrent le FBD pour vivre des aventures extraordinaires à bord de l’URSS-N Apokirov.


Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

Mikakiller : Moi un tueur sanguinaire ? HAHAHAHAHAHA ! HIHIHI ! MORT-DE-RIRE ! BORDEL DE MERDE, C’EST LA MEILLEURE DE L’ANNÉE ÇA ! MOI UN TUEUR SANGUINAIRE ? Trop marrant ! Vous entendez ? Je suis un tueur sanguinaire ! Ha mais quelle réputation… Je devrais écrire ça dans mon C.V. !


Zéphyr : Général Martin, Artilleur Ga3L et grand scientifique CnCBoy, c’est un honneur de vous accueillir sur Zéphyria. Je suis l’empereur de cette planète et grand commandant suprême de la CWS, Zéphyr.


Zéphyr : COMMENT ! ARROGANT TRAÎTRE INFÂME ! Je vais te détruire pour avoir osé insulter le sublime Empereur de Zéphyria !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par Tugpoire le Mar 12 Aoû - 19:04

C'est pas de la grande littérature mais c'est cool ! ;-)
avatar
Tugpoire
Löwe
Löwe

Messages : 256
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Mar 12 Aoû - 19:42

La suite l'est encore plus !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par darkiller67 le Mer 13 Aoû - 8:35

ca va faire beaucoup de lecture tout ca

avatar
darkiller67
ELC AMX
ELC AMX

Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 16

Revenir en haut Aller en bas

Saison I - Episode 2

Message par fafel_ le Mer 13 Aoû - 10:13

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

PK : Hé bien c’est la journée des incompétents aujourd’hui. J’ai deux bozos qui m’appellent parce qu’il sont incapables de buter un état larvaire d’All-Brain planétoïde seuls même quand ils sont équipés des meilleurs cuirassés stellaires de ma flotte. Je me serais attendu à ça de simples officiers peu brillants de second niveau, mais venant de mes meilleurs général et scientifique de toute l’armée Soviet-Nod je suis étonné et surtout déçu ! Mais le pire de la journée, c’est mon artilleur qui en est à sa dixième gaffe de la semaine et qui cette fois a réussi à gaspiller une de mes plus précieuses, parfaites et énormes bombes nucléaires au Kraboomium ! Vraiment je pensais pas que mes officiers les plus importants pouvaient être aussi nuls.


Ga3L : J’ai le plan. C’est MartinMb.
CnCBoy : Le meilleur général de Kraboom ? Il est trop fidèle pour tenter un coup pareil…
Ga3L : Il est comme nous, il en a assez de travailler pour le Péka et le FBD.
CnCBoy : Il va nous aider comment ?
Ga3L : Il a l’intention de fuir à bord de son nouveau vaisseau de commandement. La technologie de ce dernier dépasse assez l’Apokraboom.


PK : Tu as kidnappé Ga3L ! Ga3L, reviens dans mon vaisseau, ne suis pas ces traître !
Ga3L : Non Péka. J’ai décider de suivre MartinMb, car lui ne me traite pas comme un esclave.
PK : ARG ! WORM, EMBROCHE-MOI CE DIRIGEABLE !
Worm : Hein ?
PK : Empale de le vaisseau de MartinMb !
MartinMb : Ce vaisseau a un nom Péka. C’est l’URSS-N APOKIROV !


C&C The Story : Apokirov – Épisode 2 – CWS

L’URSS-N Apokirov sortit de l’hyperespace pour refroidir ses réacteurs.

MartinMb : Alors, d’après les effectifs, les stocks de nourriture, l’énergie et les buts fixés nous allons devoir ré équiper le vaisseau dans deux semaines ?
Cabeva : C’est exact général.
CnCBoy : Ce n’est pas un problème, nous n’avons qu’à s’arrêter de temps en temps sur des planètes habitées comme prévu pour refaire des stocks.
MartinMb : On fera ça, reste encore à savoir où nous sommes rendus. Cabeva, entreprend de scanner les environs du vaisseau pour trouver notre emplacement dans la galaxie.
Cabeva : À vos ordres.
MartinMb : Cependant, le manque de pilote compétent nous handicape toujours…
CnCBoy : Pourquoi ça ? Le vaisseau possède pourtant le pilotage automatique et une intelligence artificielle pour piloter efficacement.
MartinMb : Oui, ce type de pilotage suffit pour les trajets linéaires et spatiaux. Mais lorsque vient le temps de donner des indications radars dans une bataille, de se poser sur une planète, de se mettre en orbite ou d’attaquer une cible, le système automatique ne peut se montrer à la hauteur. Il est pas si bon que ça…
Cabeva : L’élément humain n’est pas mieux.
MartinMb : Ouais… on va dire.

Ga3L arriva avec une énorme poutine.

Ga3L : En tout cas bonne nouvelle, il y a des frites, du fromage et de la sauce. Martin tu pourrais pas piloter le vaisseau ?
MartinMb : Mauvaise idée… c’est à peine si je suis capable de piloter une tondeuse.
Ga3L : Ben justement, c’est un vaisseau qu’il y a à piloter et non une tondeuse !
MartinMb : …
CnCBoy : …
Ga3L : J’ai rien dit alors…
CnCBoy : Oubliez moi. Je sais construire des armes de toutes sortes, réparer des chronosphères, effectuer des fusions atomiques, reconstituer un humain par clonage et créer par 5 moyens différents un univers parallèle, mais pas piloter un vaisseau.
Ga3L : Moi je suis artilleur, pas pilote. C’était le rôle de Wormkiller. Pour être pilote il faut un QI de 10 minimum et de bons réflexes.
CnCBoy : Pour le QI je dirais que 5 convient. Worm avait à peu près ça comme quotient et pilotait à perfection.
Ga3L : Ha non par contre, Worm avait un QI de 12, je l’ai moi-même calculé…

Cabeva interrompit Ga3L.

Cabeva : Analyse du secteur terminée. Danger, nous sommes dans le territoire de la CWS, dois-je engager les procédures d’activation de défenses ?
MartinMb : Ho là ! un instant, la CWS ?
CnCBoy : L’organisation de…
MartinMb : Cabeva, les spécifications sur la CWS.
Cabeva : CWS, groupement regroupant des fanatiques de la Confrérie de Nod qui ont quitté la confédération du FBD pour des motifs religieux concernant le culte de Kane absolu. Leur chef porte le nom de Zéphyr, dictateur extrêmement dangereux qui assure son pouvoir par un culte de la personnalité et un système de terreur incluant un lavage de cerveau religieux par le culte de Kane. L’organisation de Zéphyr porte le nom de CWS, c’est un groupement regroupant des fanatiques de la Confrérie de Nod qui…
MartinMb : STOP ! Bordel ya des bugs majeurs dans le nouveau système Cabeva… le pire c’est qu’on va être pris avec.
CnCBoy : On arrangera ça plus tard.
Ga3L : Ouais pour l’instant on a l’air d’être pris sur un territoire un peu risqué…
CnCBoy : Zéphyr déteste le Péka, mais il est sympathisant des soviets. Peut-être nous laissera t’il une chance.
MartinMb : Je veux même pas tenter le coup, foutons le camps d’ici avant de se faire repérer par ces fanatiques.

MartinMb se dirigea vers son siège de commandement.

MartinMb : Cabeva, dans combien de temps sera t-il possible de redémarrer l’hyperpropulsion ?
Cabeva : Dans 3 heures minimum, sinon les moteurs entreront en surchauffe et risqueront d’exploser.
MartinMb : On est pris ici 3 heures…
CnCBoy : Je noterais aussi que si on engage les systèmes de défenses, les moteurs prendront encore plus de temps à refroidir. Donc notre meilleure option est soit de se faire furtif, ce qui ralentirait aussi le refroidissement, soit d’attendre en espérant que la CWS ne nous trouve pas…

Au même moment, les radars stellaires s’illuminèrent.

Cabeva : Plusieurs vaisseaux non-identifiés se rapprochent de notre position depuis plusieurs directions.

Tous se précipitèrent dans la baie vitrée de l’Apokirov pour voir les vaisseaux arriver. Ces derniers étaient longs et noirs, certains étaient de forme sphérique. Ils se mirent en position d’attaque et déployèrent des chasseurs peu communs…

MartinMb : Des chasseurs ?
Ga3L : Non…
CnCBoy : Des Gundams !

Des hordes de robots géants entourèrent l’Apokirov dans une incroyable démonstration de force. La radio de bord s’alluma.

Radio : Ici le commandant Mikakiller des forces spatiales de la CWS à bord du cuirassé stellaire Rubicon. Identifiez-vous immédiatement vaisseau Soviet-Nod !
MartinMb : Ce vaisseau est l’URSS-N Apokirov et je suis le général MartinMb.
Mikakiller : Définissez vos motifs et vos intentions.
MartinMb : Nous sommes des explorateurs…
Mikakiller : Laissez moi rire ! Un vaisseau de commandement de haute technologie armé jusqu’aux dents. Jusqu’aux dent c’est le cas de le dire, il est en forme de dirigeable Kirov…
MartinMb : Écoutez, nous avons quitté le FBD…
Mikakiller : Mais vous entendez ça ? Il se fout de ma gueule complètement !

On entendit les hommes de Mikakiller s’esclaffer d’un rire cruel par la radio.

Mikakiller : Nous vous « escortons » jusqu’à Zéphyria, vous servirez à amuser notre maître l’empereur Zéphyr. Par précaution je vous emmène dans mon vaisseau. Au fait, je ne détecte que quelques signes de vie à bord c’est normal ?
MartinMb : Oui, nous ne sommes que quelques personnes qui avons réussi à se libérer du Péka, car comme je vous dit nous avons quitté le FBD à cause de sa cruauté.
Mikakiller : Je verrai ça quand vous serez à bord. En attendant j’envoie un équipage prendre contrôle de votre vaisseau et vous ramener ici. Ne tentez rien ou vous serez détruits.

Des navettes arrivèrent à l’Apokirov et s’y connectèrent. Les soldats de la CWS entrèrent dans la cabine sans dire un mot et prirent les commandes du vaisseau. MartinMb, Ga3L et CnCBoy suivirent un officier qui les amena faire un tour de vaisseau jusqu’au Rubicon. Une fois arrivés, l’officier les conduisit devant Mikakiller.

Mikakiller : Trois commandants Soviet-Nod qui rôdent en territoire CWS à bord d’un vaisseau dernière génération armé de quoi détruire un système solaire et ravager notre flotte. La seule chose qui me retient de vous interroger par la torture c’est l’ordre du commandant suprême Zéphyr de vous ramener vivants. Avez-vous au moins une idée de qui je suis ?
CnCBoy : Mikakiller , le tueur sanguinaire de la CWS ?
Mikakiller : Moi un tueur sanguinaire ? HAHAHAHAHAHA ! HIHIHI ! MORT-DE-RIRE ! BORDEL DE MERDE, C’EST LA MEILLEURE DE L’ANNÉE ÇA ! MOI UN TUEUR SANGUINAIRE ? Trop marrant ! Vous entendez ? Je suis un tueur sanguinaire ! Ha mais quelle réputation… Je devrais écrire ça dans mon C.V. !
CnCBoy : Vous n’êtes pas un tueur pour la CWS hors de vos heures de commandement ?
Mikakiller : HAHAHA ! Bien sûr que non, j’ai déjà été espion et commissaire avant de commander cette flotte, mais assassin… Je suis un fêtard ! Qu’on apporte la vodka à nos invités.

Des officiers arrivèrent en habits soignés avec le logo Nod et celui de la CWS. Ils portaient des plateaux remplis de verres de vodka. Tous se servirent.

Mikakiller : Buvez, ils ne contiennent ni narcotiques, ni drogues, ni poison.
CnCBoy : Pas non-plus de produits tibériens ?
Mikakiller : Ma foi CnCBoy vous êtes un grand comique en plus d’être un scientifique hors pair.
MartinMb : Comment vous connaissez son nom ?
Mikakiller : Voilà qui est aussi très drôle ! Tout le monde connaît son nom ainsi que le votre et celui de l’artilleur Ga3L. Vous êtes dans les plus célèbres personnalités de ce secteur de la galaxie. D’ailleurs vous serez bien traités à la demande du seigneur Zéphyr. Bienvenue dans la CWS, ici seul l’élite survit.



Ga3L, MartinMb et CnCBoy étaient maintenus dans une salle luxueuse du Rubicon à la décoration très Nod, c’est à dire avec des scorpions et du rouge et noir partout.

Ga3L : Il est… étrange !
CnCBoy : Étrange c’est pas le mot.
MartinMb : Vous oubliez que cet endroit est très probablement truffé de micros.
CnCBoy : Et alors ? On doit pas être des seul à trouver ce Mikakiller bizarre.
MartinMb : En attendant on pourrait avoir des conversations plus productives. Je vous rappelle que mon vaisseau est entre leurs mains et que le commandant Zéphyr va sûrement s’en servir.
Ga3L : Et on peut y faire quoi ? On est prisonniers malgré les apparences.
MartinMb : Nous allons en discuter maintenant. Alpha Charlie zéro bêta Québec Orly dans les snap Vincent 21.
Ga3L : Comment !?
MartinMb : Vous connaissez pas le langage codé ?
Ga3L : C’est quoi ça le langage codé ?
MartinMb : C’est le langage utilisé dans les forces spéciales de l’armée… Comment t’es devenu artilleur ?
Ga3L : Heu… le PK m’a juste demandé au début du FBD car j’étais son ami en fait…
MartinMb : Bon génial, on va pas vraiment pouvoir organiser de plan secret parce que je suis pris avec un scientifique et un faux militaire. Toute façon ils ont toute entendu notre conversation.


Mikakiller était en effet seul dans sa cabine en train d’écouter la conversation à l’aide ses dizaines de micros de la salle de réception.

Mikakiller : Ils me font trop rire et c’est pire après quelques verres de vodka. Mais s’ils disaient vrai ? Et s’ils avaient vraiment réussi à fuir l’Apokraboom et le Péka ? Ha si moi-même je pouvais fuir cette vie… vivre tranquillement avec une famille loin de ces guerres. Jamais Zéphyr ne me laisse de repos. Quand c’est le cas il s’agit de récompense pour avoir exterminé un planète rebelle ou détruit un groupement hérétique. Me voilà devenu un exterminateur, un fanatique ! Je suis devenu un monstre.

Mikakiller se regarda dans le miroir. Les traits durs, le coupe de cheveux carrée et un uniforme noir et rouge sang du Nod. Il se retourna pour regarder le mur.

Mikakiller : Si elle me voyait comme ça, qu’est-ce qu’elle dirait ? Je croyais appuyer une cause juste, libérer le peuple… au lieu de ça, nous les étouffons, nous les massacrons, nous leur lavons le cerveau et nous devenons ce que nous étions supposé combattre ! Je ne suis pourtant pas ce cette espèce… un tueur sanguinaire… d’une organisation sanguinaire.


Le Rubicon arriva à Zéphyria. La planète était une énorme ex-colonie du FBD et sa surface était couverte de tibérium et de pyramides et temples du Nod. C’est vers la plus imposante pyramide du Nod que le Rubicon se dirigea. Une fois atterri, Mikakiller sortit avec ses prisonniers.

Mikakiller : Vous allez rencontrer l’Empereur Zéphyr. Respect total. Au moindre détail qui cloche je vous exécute sur le champs.
Ga3L : Gulp…

Ils entrèrent dans une salle énorme décorée de bannières du Nod, de la CWS et de portraits de Kane et de Zéphyr. L’homme lui-même se tenait debout au centre de la salle pour accueillir ses invités. Zéphyr portait un uniforme noir, gris et rouge et des systèmes électroniques, c’est à dire qu’au bras il avait une sorte d’arme étrange et sur la tête un demi casque avec visière dont l’utilité n’était pas tout de suite évidente.

Zéphyr : Général Martin, Artilleur Ga3L et grand scientifique CnCBoy, c’est un honneur de vous accueillir sur Zéphyria. Je suis l’empereur de cette planète et grand commandant suprême de la CWS, Zéphyr.
MartinMb : Je suis très heureux et honoré de faire votre connaissance empereur Zéphyr, aussi j’aurais aimé que ce soit en d’autre circonstances.
Zéphyr : Je sais bien mais voyez-vous je n’avais pas vraiment le choix. Vous voir arriver en plein milieu de notre territoire aux commandes de ceci…

Un hologramme représentant l’Apokirov fut projeté à coté de Zéphyr.

Zéphyr : Magnifique… très impressionnant. Je n’aurais jamais cru que ce pathétique Kraboom était capable de telle merveille. Mais je sais bien qui a rendu ce genre de chef d’œuvre possible n’est-ce pas professeur CnCBoy ?
CnCBoy : Moi pour les moteurs ainsi que deux ou trois autres choses… Commandant Zéphyr, les objets que vous portez sur vous m’intriguent au plus haut point.
Zéphyr : Ha, voyez-vous il s’agit d’implémentations cybernétiques. Je vais vous démontrer leur… utilité. Que l’on amène un ou deux traîtres !

Des gardes de la CWS entrèrent avec des prisonniers visiblement à bout de force, légèrement mutants, mais tout de même costauds.

Zéphyr : L’arme sur mon bras est un générateur d’ondes M.A.D. portable. La prochaine génération de ces objets sera directement intégré dans un gant. Voici ce qu’elle peut faire…

Il s’approcha d’un prisonnier et posa sa main sur la tête de ce dernier. Une onde M.A.D. sortit du dispositif et fit littéralement éclater la tête du malheureux homme !

Zéphyr : Voyez, c’est puissant comme on ne le suspecte point !
CnCBoy : Ha… je vois…
Zéphyr : Regardez comme le dispositif de mon casque peut faire mieux encore.

Le second prisonnier tenta de se sauver pris de panique mais trop de gardes le tenait. Zéphyr ne le toucha pas, il ne fit que se concentrer. Le prisonnier fini par se calmer et son regard devint vide.

MartinMb : Le contrôle mental !
Zéphyr : En effet camarade MartinMb, il s’agit d’un amplificateur psychique. Il est petit, mais tout aussi efficace que les gros puisqu’il permet de canaliser l’énergie de l’esprit pour contrôler celle des autres. Je n’ai plus besoin de cet esclave.

Un garde donna son arme au prisonnier qui la prit et la retourna contre lui avant de tirer. Les gardes reprirent l’armes et partirent avec des corps des deux victimes.

Zéphyr : À présent si vous voulez bien me suivre, nous allons discuter dans un endroit plus confortable.


Ils quittèrent la pièce géante pour aller dans les quartiers de Zéphyr, lesquels étaient plus que luxueux. Après quelques verres de vodka la conversation se poursuivit.

Zéphyr : Ainsi si je comprend bien vous avez quitté le Péka car vous en aviez assez de sa tyrannie et de sa stupidité ? Il faudrait tant que je le vois pour rire de sa pauvre gueule de président !
MartinMb : En effet, nous sommes partis avec mon vaisseau, largement bien équipé pour affronter les dangers éventuels, mais faute de pouvoir calculer la trajectoire de départ nous sommes arrivés dans votre territoire par erreur.
CnCBoy : Mon erreur… c’est moi qui doit calculer ce genre de choses
Zéphyr : Allons professeur… Vous savez Martin je suis très compréhensif et je comprend aisément que de telles erreurs peuvent se produire. Aussi puisque vous n’êtes pas considéré comme ennemi à présent vous pourrez partir.
Ga3L : Hourra !
Zéphyr : Mais avant, j’aimerais vous proposer de faire partie de la CWS.
MartinMb : Ha c’est bien gentil. Laissez moi y réfléchir.
CnCBoy : Moi j’accepte volontiers !
MartinMb : Heu CnCBoy…
CnCBoy : Je sais c’est précoce comme choix, mais j’ai beaucoup entendu parler de la CWS et j’aime les buts de cette organisation.
MartinMb : Il se trouve que moi j’en ai pas tellement entendu parler sauf en mal…
Ga3L : Idem.
Zéhpyr : Ha… je vais laisser mon meilleur commandant, Mikakiller, vous faire visiter Zéphyria demain. En attendant il se fait tard et si vous le voulez bien nous allons nous reposer.


MartinMb, Ga3L et CnCBoy ne se virent qu’au déjeuner le lendemain et ils ne parlèrent pas entre eux de Zéphyr puisqu’il entendrait tout à cause des micros. Ce dernier ne se présenta d’ailleurs pas cette journée là et seul Mikakiller fit visiter la pyramide du Nod aux invités. La CWS était très riche et en avance technologique sur beaucoup de peuples. Ils sortirent de la pyramide géante pour aller visiter des usines, mais Mikakiller prit un autre chemin.

Mikakiller : Officiellement nous sommes en train de visiter les raffineries de tibérium, mais je veux vous montrer autre chose.
CnCBoy : Quelque chose d’intéressant au moins ?
Mikakiller : Pas du tout.

Mikakiller avait répondu sur un ton sec. Ils passèrent un mur après avoir enfilé des tenues protectrices de soldats pour arriver à une aire ouverte remplie de champs de tibérium… et de ruines.

Mikakiller : Avant que la CWS n’existe, Zéphyria était une ancienne base avancée du FBD occupée par les Alliés. C’est là que Zéphyr arriva. Il jura de libérer le peuple de cette planète, d’en devenir le chef et de rendre son avenir prospère. Ce qu’il ne dit pas officiellement c’est qu’il amena le tibérium pour faire des ressources de guerre et que ce dernier décima une bonne partie de la population comme il continue de le faire. Zéphyr gagna la guerre et instaura la CWS. Alors le Péka mécontent des idées extrémistes de Zéphyr attaqua la CWS qui résista en se créant une flotte de guerre. Les usines donnèrent du travail à certains mais détruisirent la planète. Certains appuyèrent les idées du tibérium, d’autre non. Ceux qui n’étaient pas pour les idées de Kane sur le tibérium furent mis à la porte des villes et des usines. Ils vivent aujourd’hui ici, dans les ruines à travers les champs de tibérium et on les nomme les hérétiques.
MartinMb : Je m’en doutait bien… aucun régime ne peut être parfait.
Mikakiller : La CWS compte de nombreux défauts… comme celui qui dit qu’on doit laisser ceux qui ne sont pas assez fanatiques mourir ici ! Je voulais vous montrer cet endroit car j’ai la même intention que vous… C’est stupide, je suis un haut gradé de la CWS qui a tous les privilèges, mais je veux fuir ! Fuir avec vous.
Ga3L : Alors ce qu’on a fait est stupide…
Mikakiller : Totalement !
MartinMb : Mais ce n’est pas dénué de sens…
Mikakiller : J’aimerais aider les gens ici, mais je ne peux pas, je le sais. Quitter cette vie c’est ma solution pour cesser de les exploiter.
MartinMb : Alors je comprend. Moi, Ga3L et CnCBoy allons y réfléchir, car comme tu sais si Zéphyr apprends que nous t’amenons avec nous…
Mikakiller : Il nous tuerait tous ! Vous ne l’avez pas vu en action…

Ils quittèrent les champs désolés pour rejoindre la pyramide principale. Mais Zéphyr dans son bureau avait, grâce à des micros habilement disposés sur les vêtements de MartinMb, CnCBoy et Ga3L, tout entendu.

Zéphyr : Tiens donc. Ha quel coup de poignard dans le dos ! Me fuir ainsi alors que je lui ai tout donné ! Il me le paiera… Croyez-moi messieurs les traîtres vous me verrez bientôt en action.


MartinMb, CnCBoy et Ga3L se rassemblèrent dans un endroit tranquille pour discuter de Mikakiller.

Ga3L : Moi je suis partant, il semble honnête et pas si méchant que ça finalement.
CnCBoy : Pas moi, il est bizarre et il trahit Zéphyr. Nous c’est pas pareil, le Péka nous maltraitait et on avait de bonne raisons de fuir, alors que lui… il est haut dans la hiérarchie et dans l’estime de Zéphyr.
MartinMb : Et alors ? C’est son choix CnCBoy, on a vu la vérité sur Zéphyr. C’est un impérialiste, il laisse crever son peuple pour ne laisser que l’élite vivre en riches.
CnCBoy : Faux, il a dit que seul ceux qui croyaient en Kane et le tibérium avaient droit aux privilèges.
MartinMb : Les fanatiques en gros. Or, nous, les gens Soviet-Nod, n’en avons rien à foutre du culte de Kane et du tibérium.
CnCBoy : Tu sais que je suis pas très Soviet…
MartinMb : C’est pas une raison pour devenir fanatique de Kane, même si tu as des idées assez Nod, mais là on s’est égaré, on parlait de Mikakiller.
Ga3L : Je vois pas où est le problème Boy.
CnCBoy : Le problème, c’est que si Mikakiller vient avec nous, Zéphyr sera furieux et voudra tous nous descendre en nous lançant son armée aux fesses.
MartinMb : Mikakiller est un commandant important. Il prendra sûrement des mesures à son départ pour que ses hommes soient aussi libérés de Zéphyr et puissent fuir non ?
CnCBoy : Ses hommes je m’en fout, c’est nos fesses que je veux sauver. Il restera encore assez de troupes CWS pour détruire pas mal de fois notre vaisseau…
MartinMb : Mon vaisseau est capable de buter des centaines de ces robots géants de merde Boy. Maintenant tu vas nous dire la vraie raison qui fait que tu refuses d’accepter Mikakiller avec nous. Je rappelle qu’il nous manque toujours un bon pilote et qu’un gars capable de piloter un Gundam devrait y arriver…
CnCBoy : Ha bon d’accord, je l’aime pas beaucoup contrairement à Zéphyr, mais je donne mon accord. On verra bien.
MartinMb : Bien. Il ne reste qu’à l’avertir, il s’embarquera dans l’Apokirov quand on partira demain matin…


Mikakiller fut averti et tout le monde alla dormir. Le lendemain, Ga3L attendit Mikakiller près de l’Apokirov pendant que CnCBoy et MartinMb se préparaient à partir. Tout à coup, des centaines de gardes débouchèrent de partout et s’approchèrent de l’Apokirov.

Ga3L : HEU… MARTIN !
MartinMb : Quoi ?

MartinMb regarda par la fenêtre pour voir tous les soldats de la CW qui arrivaient.

MartinMb : Cabeva fait décoller ce vaisseau en vitesse ! Ga3L, vite à l’intérieur !
Ga3L : On dirait que Zéphyr a découvert le plan !

L’Apokirov décolla laissant les gardes de Zéphyr armés de mitrailleuses au sol. Des avions de la CWS se rapprochaient maintenant dangereusement.

MartinMb : Ga3L tu fais ton travail !
Ga3L : Avec plaisir…

Ga3L pris les commandes de l’armement et sortit les sites SAM pour faire une boucherie. À présent la CWS avait mobilisé des Gundams et encore plus d’avions de chasse. Zéphyr apparut sur l’écran de communication, derrière lui on pouvait voir Mikakiller à genoux entouré de soldats armés.

Zéphyr : C’est ainsi que vous me trahissez hérétiques ! Vous ne quitterez pas cette planète soyez-en certains, CAR JE VAIS VOUS DÉTRUIRE ! HAHAHA ! Préparez les cuirassés stellaires !
Soldat CWS : À vos ordres commandant suprême !
MartinMb : Nous verrons qui va gagner Zéphyr, mais ne sous-estimez pas votre ennemi !
Zéphyr : Je ne vous sous-estime pas général, j’ai justement lancé mes meilleures troupes contre vous !

Des centaines de Gundams et d’avions se précipitaient vers l’Apokirov, mais ce dernier les distança en bondissant dans l’espace.

MartinMb : Cabeva, localise la provenance de la communication de Zéphyr, c’est là que se trouve Mikakiller. CnCBoy, tu es capable d’opérer la chronosphère ?
CnCBoy : Sans problèmes.
MartinMb : Alors quand Cabeva aura trouvé Mikakiller, téléporte-le à bord.

L’Apokirov arriva dans l’espace, mais la situation y était dix fois pire. Des vaisseaux spatiaux de toutes sortes tiraient sur l’Apokirov.

MartinMb : Ga3L, chope moi tout ça, je mets le Rideau de Fer.
Ga3L : Je fais ce que je peux…
Cabeva : Rideau de Fer activé… Mikakiller localisé.
MartinMb : CnCBoy, maintenant !
Cabeva : Chronosphère activée.

Mikakiller fut chronoporté à bord. Zéphyr réapparut sur l’écran quelques secondes plus tard.

Zéphyr : Je vais ordonner à tous les vaisseaux de vous détruire une fois l’effet du Rideau de Fer dissipé, vous allez crever cette fois !
MartinMb : C’est ce que tu crois ? Tu as été aussi facile à duper que le Péka, Zéphyr. Tous les deux êtes des dictateurs sans grand génie et dans ton cas tu avais en plus sous-estimé les capacités de l’ennemi…
Zéphyr : COMMENT ! ARROGANT TRAÎTRE INFÂME ! Je vais te détruire pour avoir osé insulter le sublime Empereur de Zéphyria !
MartinMb : N’en sois pas si sûr… Cabeva, active l’hyperpropulsion.
Cabeva : Hyperpropulsion impossible à activer, énergie insuffisante.

Les effets du Rideau de Fer se dissipèrent alors.

MartinMb : Merde !
Zéphyr : MOUHAHAHA ! Adieu… À tous les vaisseaux, faites feu sur ce dirigeable ridicule !

Mais aucun vaisseau ne tira…

Mikakiller : Tu as oublié un élément Zéphyr, le plus important, l’élément humain.
Zéphyr : Mais.. comment !?
Mikakiller : À tous les vaisseaux, la liberté est arrivée. Quittez cet empereur minable, libérez le peuple de Zéphyria ou rejoignez-nous sur l’Apokirov ! Zéphyr, tes hommes ont préféré me suivre.
Zéphyr : Mais…mais… non ! NON ! Ça ne se passera pas comme ça ! Revenez à mon commandement ou vous serez exécuté !

Les soldats CWS de la garde de Zéphyr se trouvèrent alors entourés d’autres soldats CWS et de mutants.

Mikakiller : Ton règne de terreur est fini. Faites ce que vous voulez de lui.
Zéphyr : ARG ! Massacrez ces rebelles !

Les soldats de la garde de Zéphyr tombaient un par un tendis que l’Apokirov s’éloignait entouré de plusieurs vaisseaux CWS fidèles à Mikakiller. Ce dernier s’approcha de MartinMb.

Mikakiller : Encore merci, sans vous je n’aurais jamais réalisé…
MartinMb : Je comprend. Le peuple de cette planète prendra le pouvoir qui lui revient. Tes troupes te sont loyales Mikakiller, tu es un bon leader.
Mikakiller : À présent appelez-moi Mika, mes amis m’appellent tous comme ça.
Ga3L : Entendu, Mika.
MartinMb : Mika, tes hommes et leurs vaisseaux sont les bienvenus sur l’Apokirov, il y a de la place pour tout le monde c’est certain. Dis, on aurait besoin d’un pilote, tu voudrais bien ?
Mika : Je pilote des Gundams et des chasseurs supersoniques, alors piloter ta grosse boite de conserve en forme de dirigeable ne sera pas un problème !

Tout le monde dans la salle de commandement se mit à rire, excepté MartinMb. L’équipe de l’Apokirov comptait à présent un nouveau membre.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

MartinMb : Nous sommes ici pour récupérer un vieil ami à moi. Il s’agit de Molock.
Ga3L : Arg…
Mika : Quoi ?
Ga3L : J’en ai déjà entendu parler. C’est un genre de croque mitaines pour militaires. Les officiers du FBD menacent souvent leur soldats de les livrer à Molock s’il n’obéissent pas. Il a une réputation d’ange de la mort démoniaque cannibale qui torture ses victimes avant de les dévorer et de décorer les murs de son antre avec les restes.
CncBoy : Simpa !


L’homme : Je suis Davichan, chef des mutants de cette ville. On aimerait ben savoir kessé que vous crissez icitte, général MartinMb.
(…)
MartinMb : On cherche Molock.


Molock : Je suis Molock… j’aime les avions et le weed.
Ga3L : Et le sang on dirait…
Molock : Hem… un peu. Ha et aussi, je suis Dieu !
Ga3L : Hein ?
Molock : Tu connais les bonshommes sourires ?
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Saison I - Episode 3

Message par fafel_ le Jeu 14 Aoû - 10:40

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Mikakiller : La CWS compte de nombreux défauts… comme celui qui dit qu’on doit laisser ceux qui ne sont pas assez fanatiques mourir ici ! Je voulais vous montrer cet endroit car j’ai la même intention que vous… C’est stupide, je suis un haut gradé de la CWS qui a tous les privilèges, mais je veux fuir ! Fuir avec vous.
Ga3L : Alors ce qu’on a fait est stupide…
Mikakiller : Totalement !
MartinMb : Mais ce n’est pas dénué de sens…


MartinMb : Mika, tes hommes et leurs vaisseaux sont les bienvenus sur l’Apokirov, il y a de la place pour tout le monde c’est certain. Dit, on aurait besoin d’un pilote, tu voudrais bien ?
Mika : Je pilote des Gundams et des chasseurs supersonique, alors piloter ta grosse boîte de conserve en forme de dirigeable ne sera pas un problème !


C&C The Story : Apokirov – Épisode 3 – Montréal DMZ (première partie)

3 heures du matin, dans un des corridors de l’Apokirov.

Mika : Il dort ?
Ga3L : Mais oui, c’est certain. On l’entend ronfler d’ici.
Mika : Hihi, tant mieux. Ouvre la porte doucement.

La porte s’ouvrit laissant voir l’intérieur d’une pièce noire. Mika y entra doucement suivi de Ga3L.

Mika : Je place le dispositif… voilà. J’espère que ça va fonctionner.
Ga3L : Les gadgets de CnCBoy merdent très rarement.
Mika : Maintenant comment on va le réveiller ?
Ga3L : Je sais pas. J’ai déjà essayé de crier après lui une fois pour le réveiller. Il a même pas bronché.
Mika : MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!!!!!!!!!!
Ga3L : Aie ! Mes oreilles…
Mika : Pardon… Merde, mais ça l’a pas réveillé.
Ga3L : Qu’est-ce que je disais.
Mika : Sortons de la chambre et faisons partir le détecteur d’incendies…
Ga3L : Mauvaise idée…
Mika : Alors je vais lancer le dispositif en espérant que ça le réveille.

Le dispositif s’alluma, projetant un hologramme de MartinMb près du lit de ce dernier. Mika fit faire au dispositif des flashs de lumières, ce qui fini par réveiller le vrai MartinMb.

MartinMb : Gueux… hein… mais WTF ! Ho mais, c’est moi ?
Hologramme : Je suis le général MartinMb du vaisseau spatial Apokirov. Préparez-vous à mourir traître.

Le clone holographique allait sortir son arme mais le vrai MartinMb fut plus rapide avec le pistolet en dessous de son oreiller et tira sur l’hologramme… ce qui fit un joli trou dans le mur. Mika et Ga3L s’esclaffèrent de rire devant l’air de surprise de MartinMb.

MartinMb : Imbéciles !
Mika : HAHAHAHAHAHA ! Mais bordel ça a marché !
MartinMb : Ha les petits farceurs… j’avoue c’était bien planifié.
Ga3L : C’est pas moi, c’est Mika.
Mika : C’est l’invention de CnCBoy.
MartinMb : Vos excuses sont médiocres. Alors, qu’est-ce que vous faites debout à 3 heures du matin ?
Ga3L : La sortie de l’hyperespace nous a réveillé… nous !
Mika : D’après ton ordinateur féminin stupide que Ga3L nomme Cabeva, on est en territoire FBD, près de la Terre…
MartinMb : Ouais, j’avais planifié de revenir ici. On va avoir besoin de quelqu’un.
Mika : On s’aventure en plein cœur de l’empire du Péka pour une personne ?
MartinMb : Venez à la salle de commandement avec beaucoup de café et je vais vous expliquer.

Après que tous eurent bu une quantité incroyable de café, ils rejoignirent CnCBoy dans la salle de commandement.

Mika : Lui on l’a sorti de son labo de force, il allait y passer la nuit…
CnCBoy : Je faisais des expériences sur des frites mutantes. Ces brutes m’ont interrompu au moment où mes créations allaient dévorer un chat de laboratoire.
MartinMb : Roh CnCBoy, tu sais que je suis contre la cruauté animale. Prends un humain la prochaine fois.
CnCBoy : Il manque de prisonniers dans ce vaisseau, faudra aller en chercher pour remplir les prisons.
Mika : Les hommes du Péka feront l’affaire.
CnCBoy : À moins que je fasse des clones et des mini clones du Péka ?
MartinMb : Bon les gars ce serait possible de revenir à l’essentiel ?
CnCBoy : Mes expériences scientifiques sont essentielles…
MartinMb : Pas quand ça parle de frites mutantes. Donc nous sommes ici pour récupérer un vieil ami à moi. Il s’agit de Molock.
Ga3L : Arg…
Mika : Quoi ?
Ga3L : J’en ai déjà entendu parler. C’est un genre de croque mitaines pour militaires. Les officiers du FBD menacent souvent leur soldats de les livrer à Molock s’il n’obéissent pas. Il a une réputation d’ange de la mort démoniaque cannibale qui torture ses victimes avant de les dévorer et de décorer les murs de son antre avec les restes.
CncBoy : Simpa !
Ga3L : Et là tu va me dire que ce gars existe et que c’est ton ami ?
MartinMb : Ha ! Il doit être fier de sa réputation. Oui, il existe, on est allé à l’école pour conscrits ensemble. Ensuite Molock s’est mis a essayer toutes sortes de métiers étranges alors que moi je voulais devenir général. Il a fait pilote d’avion, vendeur de drogue, itinérant, assassin, tireur à gage, parrain de mafia, vendeur dans un dépanneur, commis d’épicerie, terroriste, agent double, officier dans ma garde et bien d’autres choses. Mais comme il était nul dans tous les autres métiers, il a fini par rester assassin. La police l’expulsa à Montréal DMZ l’an dernier. Depuis j’ai plus de nouvelles de lui.
Mika : Montréal DMZ ?
MartinMb : Hem… c’est vrai que vous ne devez pas connaître la ville, surtout toi Mika. Disons que Montréal était une grande ville, mais…
Ga3L : Mais ?
MartinMb : Je vais vous raconter l’histoire de la ville, mais ce sera long. Avant la fondation du FBD, Montréal était une ville tout à fait normale. Quand la PK fut porté au pouvoir, il nomma Drummondville capitale du Québec et fortifia la ville, laquelle devint plus prospère que Montréal. Mais Drummondville fut détruite par le GDI qui temporairement assiégea le Québec entier et rendit à nouveau Montréal prospère. Avec mon aide, le FBD repris le Québec et détruisit le GDI. Les Soviet-Nod établirent leur gouvernement à St Lazare City, banlieue de Montréal qui avait drainé la moitié de sa population d’ailleurs. Les luttes internes entre Soviets et Nod créèrent à Montréal beaucoup de problème, il y avait des luttes féroces dans les domaines de la santé, des finances et de la religion. Le Nod fini par gagner la ville et y lâcha des cyborgs pour faire la police dans les rues. Cela suffit à faire exiler beaucoup de monde vers St Lazare City. Un jour, quelque chose que CnCBoy connaît bien attaqua la ville et s’y répandit.
CnCBoy : Hum, je connais bien pas mal de choses qui peuvent attaquer une ville, c’était quoi ?
MartinMb : Le Café Mutant Mutant. Ce dernier fut éradiqué par dilution en inondant la ville, ce qui causa pas mal de dégâts matériel. Mais une invasion en causa plus, certains voulaient reprendre la ville, une affiliation du GDI appelé Evil Agency avec à sa tête l’empereur Darth Very. L’invasion fut repoussé par le PK, mais une menace encore pire arriva juste après, les All-Brain. Le combat contre ces aliens mobilisa toute l’argent restante de Montréal et une nué de gens pauvres quitta la ville quelques semaines après. D’ailleurs un laboratoire Nod qui faisait des expérimentations sur le tibérium ferma cette année là et ses expériences se sauvèrent dans la ville, bouffant les pauvres qui étaient restés cachés dans les ruelles. C’est l’attaque des Struggs, ces redoutables bouffeurs de cornichons qui rasa pour de bon Montréal comme une bonne partie de la Terre. Ils se mirent à cultiver les terres fertiles dans la ville et à y faire travailler en esclaves des humains jusqu’à ce que le FBD leur mette la raclée. Je crois que CnCboy peut expliquer à Mika ce qui se passa ensuite.
CnCBoy : Hé bien en faite ma version cybernétique, CnCBorg se retourna contre moi. Les cyborgs du Nod suivirent CnCBorg et voulurent exterminer tous les humains. Ce qui est une bonne idée mais qui est pas très gentil.
MartinMb : Donc Montréal était devenu une ville fantôme, couverte d’un brouillard de tibérium et parcourue par des mutants, des cyborgs, des monstres et toutes sortes de choses affreuses. On appela le restant de ville Montréal DMZ et on en interdit l’accès puisque c’est une île. C’est maintenant là que l’on exile les gens qui ne plaisent pas au gouvernement Soviet-Nod du FBD. Et c’est là que ce trouve Molock.
Ga3L : Ho une minute… on va aller chercher Molock dans une ville remplie de monstres que les troupes du FBD n’osent même pas visiter ?
MartinMb : Ha non, elles y vont des fois, mais les patrouilles du FBD n’entrent jamais dans le centre ville lequel est toujours couvert de brouillard et infesté de mutants. J’ai le signal GPS de Molock volé depuis longtemps aux services secrets du FBD, on a plus qu’à aller le chercher.


L’Apokirov passé en mode furtif entra l’atmosphère terrestre passant à coté de milliers de vaisseaux du FBD qui ne le virent pas tellement ils étaient cons et parce qu’ils n’étaient pas équipés de capteurs. Montréal ressemblait à un champs de ruines couvert de brouillard et de tibérium, le mont Royal était coiffé d’un énorme drapeau Soviet-Nod déchiré et de pieux géants érigés par la nouvelle population locale. Il n’y avait que des énormes champs de tibérium et de cornichons où se poser, c’est donc dans une de ces clairières entourées de ruines non loin du centre-ville que le vaisseau de MartinMb se posa.

MartinMb : Bien, tu te débrouilles pas mal au pilotage Mika.
Mika : Laisse moi rire, me félicite pas pour avoir posé un dirigeable dans un champs gigantesque.
MartinMb : Ouais bon… Molock se trouve vers l’ouest, c’est à dire j’en ai bien peur dans le centre-ville…

Tous regardaient par la baie vitrée l’énorme dôme de brouillard de quelques kilomètres entourant les restants de gratte-ciel et d’immeubles du centre-ville.

Ga3L : J’entre pas là dedans sans une armada de chars Apocalypse.
MartinMb : T’es con ou quoi ? On se ferait repérer par le Péka. Faut y aller à pied, mais avec des armes… héhéhé… tous à l’armurerie !

Tous entrèrent dans une minuscule pièce sans meuble avec les murs blancs.

CnCBoy : C’est ça l’armurerie ? Tu dois t’être trompé, c’est plutôt ici qu’on fait les interrogatoires.
MartinMb : Non, c’est bien l’armurerie. Voyez-vous, des ennemis qui prendraient possession du vaisseau ne sauraient pas comment faire venir l’armurerie à eux…

MartinMb alla vers le centre de la pièce et chercha quelque chose au sol. Il fit signe à tous de s’approcher. Par terre il y avait une pièce de monnaie de 10 sous qui, même si ça ne paraissait pas, était collée là. Quand MartinMb posa son pouce dessus, on entendit un bruit mécanique et les murs se mirent à bouger, ainsi que le plafond. Tous restèrent figés devant le spectacle merveilleux qui leur apparaissait. La pièce dans laquelle ils se trouvaient maintenant, de la taille d’une entrepôt, contenait des rangées et des rangées d’armes en tout genre, de munitions, d’armures, de matériel, etc. Il y avait en matériel de quoi équiper une armée et pas que du matériel régulier, des objets de technologies avancées aussi.

MartinMb : Chaque rayon représente une catégorie d’armes. De gauche à droite, les armes de poing et gadgets, les grenades et explosifs, les armes régulières, les armes blanches, les armes de précision, les armes de destruction massive, les balises et équipement de survie, les armures, et finalement les recharges classées par numéros d’armes.
Ga3L : Cet endroit est le paradis…
Mika : C’est mieux que ça encore…
CnCBoy : J’espère qu’il y a des armes chimiques sinon je vais devoir en inventer.
MartinMb : Vous endommagez pas le matériel sinon vous le payez. Ça fonctionne comme une bibliothèque ici. La salle de tir est au bout à droite.

Ils allèrent tous magasiner les armes. Cela dura longtemps parce tous s’amusaient comme des fous. C’est deux heures plus tard qu’ils sortirent de la salle habillés en armures de super commandos et armés jusqu’aux dents. Leurs armures étaient des exosquelettes de dernière génération fait pour survivre dans n’importe quel environnement. Ils augmentaient la force, le casque permettait une vue normale et les mouvements étaient fluides. Tous avaient choisi des armes différentes. Mika avait un bon vieux Colt .45, un lance-flammes, une paquet de couteaux, un sniper Dragunov, des grenades hallucinogènes et une arme de chrono-légionnaire. Ga3L lui avait un pistolet Tokarev, des grenades à impulsions IEM, un fusil d’assaut laser, des couteaux, un sniper Tesla et une balise de frappe nucléaire pour l’Apokirov. MartinMb avait choisi un pistolet mitrailleur modèle 18, des grenades Tesla, un AK107 modifié, un katana, un sniper laser et une balise à Nukes lui aussi. Finalement CnCBoy avait choisi un P90, des grenades M.A.D., un sniper de Virus, un énorme couteau et un lance-missiles. Ils sortirent de l’Apokirov après avoir laissé ce dernier en mode furtif et foulèrent le sol de Montréal DMZ avec leurs énormes bottes métalliques.

CnCBoy : Heureusement que ces armures donnent de la force supplémentaire, sinon on serait écrasé sous leur poids.
Ga3L : On est un peu loin du centre ville, pourquoi ne pas avoir pris un char furtif ?
MartinMb : On entre pas à plusieurs dans un char furtif et on serait obligé d’en prendre quatre et de conduire nos chars en colonne, ce qui est pas très conseillé à cause des embuscades probables. Prenez votre GPS et entrez le code de la balise de Molock, comme ça tout le monde aura son signal. Gardez les communications radio au minimum et seulement sur le canal sécurisé. On se rend en groupe jusqu’au centre-ville et ensuite on se sépare pour chercher.

Les quatre héros partirent pour le centre-ville. Après une heure de marche, ils étaient à peine entrés dans le dôme de brouillard et l’équipe fit une pause.

CnCBoy : Ha, j’en peux plus, on arrête ici !
MartinMb : Très bien, 5 minutes de pause.
Mika : Il nous aurait fallu un transport furtif pour venir ici. Une heure à parcourir à pied un champs de ruines c’est pas très amusant, heureusement que j’avais gardé mon lecteur mp3 dans mon armure.
MartinMb : Doh… pourquoi j’y ai pas pensé.
Ga3L : Ça bouge par là. Vite, tous à couvert !

L’équipe eut tout juste le temps de se mettre à couvert, un vaisseau du FBD qui avait probablement repéré les communications radio arriva. C’était un transport de troupes. Il se posa et deux hommes en descendirent.

Soldat du FBD : Je vous assure capitaine, les communications venaient d’ici.
Capitaine FBD : Je repaire des signes de vie dans le secteur, mais les signaux sont faibles. Fouillons la zone.

Le vaisseau resta au sol tendis que les soldat du FBD cherchaient.

MartinMb : Un plan ?
Mika : On les zigouille.
CnCBoy : Je suis d’accord. Je m’occupe du vaisseau.
Ga3L : À l’attaque.

Les quatre héros sortirent de leur cachette et mitraillèrent les pauvres soldats Soviet-Nod tandis que le vaisseau explosait sous les missiles de CnCBoy.

MartinMb : Bon travail, à présent on se bouge, la pause est fini. Ils vont envoyer des renforts.
CnCBoy : Ha ça fait mal à l’épaule ce lance-missiles…
Ga3L : Donne.
CnCBoy : Merci Ga3L.
Mika : Mais ce que t’es mauviette, c’est pas si lourd.
MartinMb : Bon arrêtez, en route.


Bientôt ils arrivèrent bientôt devant une muraille d’immeuble démolis et fusionnés ensemble.

Mika : Wah… les bâtiments sont fondus !
CnCBoy : Une réaction chimique ou alors thermique.
MartinMb : Regardez la longueur de ce truc…
Ga3L : C’est volontaire… on dirait un mur de forteresse fait avec les ruines d’immeubles. Mais une forteresse a toujours des habitants.
MartinMb : Des mutants ! Ça peut pas être eux qui ont fait ça, ils ne sont d’habitude pas très débrouillards. Mais faut dire que ce sont des canadiens.
Mika : On pourrait essayer de communiquer avec eux. Peut-être qu’il pourraient nous aider à trouver Molock. Peut-être même que Molock est avec eux.
MartinMb : Molock sociable ? Bon écoute Mika, les mutants sont pas très communicatifs d’habitude, ils vont plutôt tirer et discuter après.
Mika : Martin, ils ont aussi une conscience et une raison, ce n’est pas pour rien qu’ils se nomment les oubliés. Les gens normaux les ont oubliés, rejetés, alors ils croient que tous les humains normaux feront pareil. On doit briser ce cercle et leur montrer qu’on est pas comme les troupes du PK.
MartinMb : On dirait pas que t’as été dans la CWS toi…
Ga3L : Heu les gars…

Tout à coup des formes apparurent un peu partout autour dans le brouillard. Les quatre héros étaient entourés de mutants qui les tenaient en joue.

Ga3L : On va pas avoir le choix de communiquer.


Les mutants conduisirent MartinMb, CnCBoy, Ga3L et Mika à l’intérieur de la forteresse. C’était une bidonville de mutants, les immeubles encore debout avaient été rénovés tant bien que mal. Des soldats armés étaient postés aux entrées et en haut de certains bâtiments qui semblaient avoir été aménagés en postes de défense. Malgré les apparences de pauvreté, la cité des mutants semblait assez bien organisée. Les mutants étonnés regardaient passer dans la rue les quatre Soviet-Nod avec leurs armures imposantes.

Ga3L : Vous croyez qu’ils nous amènent où ?
Mika : Mais voir leur chef voyons.

Effectivement ils arrivèrent bientôt devant un immeuble particulièrement gardé duquel un homme sortit. C’était un mutant comme les autres, asiatique et assez massif, il portait un épais manteau en cuir, des bottes, une ceinture de balles et fumait une cigarette.

L’homme : Je suis Davichan, chef des mutants de cette ville. On aimerait ben savoir kessé que vous crissez icitte, général MartinMb.
Mika : Heu, le gars il parle bizarrement…
Ga3L : Et il sait pour notre départ du FBD…
MartinMb : Il parle en québécois comme tout le monde ici Mika. Davichan, on est pas venu ici pour se cacher du Péka ou pour vous faire du mal. On est venu chercher quelqu’un.
Davichan : Dis-moué qui, juste pour savoir.
MartinMb : On cherche Molock.

Les mutants sursautèrent. La peur qu’inspirait ce nom était flagrante.

Davichan : Vous êtes malades ! Expliquez-moi là que je comprenne, vous êtes dans Montréal DMZ à la merci des troupes du Péka pour trouver un maniaque dont même mes hommes ont peur ?
MartinMb : C’est pas mal ça.
Davichan : J’vous savais fou, mais pas à ce point là… Bon vous savez que c’est mon territoire icitte, j’pourrais vous prendre vos armes et votre équipement pour le donner à mes hommes pis vous garder comme prisonnier et monnaie d’échange au Péka…
CnCBoy : Ce serait une très mauvaise idée, le Péka ne vous donnerait rien en échange de nous. Et si on vous donnait quelque chose en échange de notre libération ?
Davichan : Quelque chose ?
MartinMb : CnCBoy, on a pas vraiment de quoi intéresser Davichan à part nos armes…
CnCBoy : Je pourrais, avec quelques babioles vous construire un système de défense ou un camouflage optique pour la cité. J’ai déjà créé pas mal de choses utiles avec presque rien.
MartinMb : Ce gars là est un génie…
Davichan : Hem… ça pourrait être intéressant, montre nous ce que tu peux faire.

Davichan conduisit CnCBoy à un tas de déchets informatiques de toutes sortes. Avec les plans qu’il gardait dans sa tête, CnCBoy aurait pu construire un psycho-rayon, un char M.A.D., un brouillard radar, un système de défense, mais il se contenta d’un générateur furtif.

Davichan : Ce matériel ça vous va ?
CnCBoy : Oui. Avec assez de temps et de l’aide, je pourrais aussi vous fabriquer des obélisques lasers pour garder la forteresse. Je vais commencer immédiatement le générateur furtif.
MartinMb : Davichan, pendant que CnCBoy construit la machine, pourriez-vous laisser deux de nous aller chercher Molock dans la ville ?
Davichan : Entendu. Mais j’vous préviens, à ce que j’ai entendu, Molock est dans le centre-ville. C’est d’l’autre coté des murs d’la cité et c’est infesté de monstres affreux pis de tibérium.
MartinMb : On le sait. Ga3L, tu viens avec moi. Mika, tu reste ici pour aider CnCBoy.
Mika : Pas de problème.

MartinMb et Ga3L furent guidés par les mutants jusque dans le centre-ville. Une fois arrivés hors de la cité, les mutants laissèrent MartinMb et Ga3L seuls.

Mutant : Nous on va pas plus loin, on a vu les horreurs qu’il y a là dedans. Un conseil, quand la nuit tombe, cachez-vous !
Ga3L : Ha merci, c’est super rassurant…
MartinMb : Allons-y.

Ga3L et MartinMb marchaient dans une rue sombre et déserte. Le tibérium poussait sur les façades des ruines qui étaient autrefois des immeubles et dans les nid de poules des rues (lesquels avaient toujours été là). Tout à coup, un monstre de tibérium sortit de nulle part et tira des épines de tibérium sur MartinMb et Ga3L.

Ga3L : DOH !
MartinMb : À couvert !
Ga3L : Il a des amis !

D’autres monstres sortirent accompagnés de vicéroïdes, MartinMb et Ga3L se cachèrent derrière un tas de débris pour éviter de se faire déchiqueter avec les éclats de tibérium. MartinMb lança une grenade Tesla, ce qui tua un des monstres et qui en blessa un autre. Ga3L lui s’occupait des vicéroïdes qui l’avaient suivi dans sa cachette. Les vicéroïdes étaient difficiles à tuer et Ga3L subit de sérieux dommages à son armure, néanmoins après quelques grenades Tesla tous les monstres de tibérium étaient morts.

Ga3L : Bobo…
MartinMb : On aurait du demander à Mika de venir.
Ga3L : Mettons nos armures en mode furtif.
MartinMb : Ouais en espérant que ces saletés ont pas de vision infrarouge…

Les deux héros étaient maintenant invisibles et ils croisèrent des monstres affreux qui ne les virent pas. Le centre-ville était un enfer. Ses rues étaient remplies de monstres, de squelettes, de carcasse de véhicules, de cratères, de tibérium et de déchets. Bientôt les deux héros arrivèrent devant des restes de gratte-ciels très impressionnant. Le signal indiquait que Molock se trouvait dans un immeuble en ruines, mais la vieille technologie du GPS s’avérait imprécise et on ne pouvait dire à quel étage exactement.

MartinMb : En espérant que ce soit pas le cadavre de Molock qu’on retrouve… on va se séparer, tu vas chercher dans les étages du haut, moi dans celles du bas.
Ga3L : On est vraiment obligé de se séparer ?
MartinMb : Hey fait pas ton peureux, c’est nous les méchants Soviet-Nod en exosquelettes armés jusqu’aux dents.
Ga3L : Je suis pas certain que ta description ferait peur aux monstres qu’on a croisé tantôt.
MartinMb : Mais regarde cette tour, les monstres énormes n’auraient pas pu entrer dans les corridors. Allez, on se communique dès qu’on a trouvé Molock… ou ce qui en reste.

MartinMb et Ga3L se séparèrent.


Une heure plus tard, Ga3L arriva à un drôle d’endroit où les escaliers avaient été coupées en deux. Il était impossible de monter par là et ça voudrait sûrement dire que Molock n’aurait pas pu monter non plus. Ga3L allait donc redescendre et fouiller les étages entre lui et MartinMb. Tout à coup alors qu’il était près d’un mur extérieur, Ga3L entendit des bruits de réacteurs. Des vaisseaux se rapprochaient…

MartinMb pendant ce temps était toujours au rez-de-chaussée, ou plutôt ce qui en restait. Il descendit à l’étage d’en dessous, laquelle était remplie d’eau, et l’examina longuement dans tous ses recoins. Cet immeuble était énorme et tout fouiller leur prendrait la journée voire une partie de la nuit, cependant les mutants leurs avaient bien conseillé de ne pas rester jusqu’à la nuit… Alors que MartinMb allait remonter, il entendit marcher au dessus de lui. Ça pouvait bien être Molock, mais il n’était pas en mesure de la savoir. Dans cette cave sombre il se sentait observé… MartinMb remonta par les escalier et se cacha pour regarder en direction d’où venaient les pas. À peine eut il repéré le soldat du FBD qu’une bande de ces derniers le tenait en joue. C’était un piège. Le PK sortit de derrière des décombres escorté par des soldats.

PK : Tiens tiens… MartinMb ! C’est justement toi que j’étais venu chercher. T’es tout seul ? OU EST Ga3L ?! TU L’AS ABANDONNÉ ?
MartinMb : Heu non, on se calme… Tu n’auras jamais Ga3L, Péka ! Surtout si c’est pour l’amener de force.
PK : Maintenant je ne suis plus Péka, les gens me surnomment Warka. Et puis je ne vais pas amener Ga3L de force, je veux juste le revoir. Car c’est toi qui m’a enlevé mon meilleur ami, tu lui a lavé le cerveau je sais !
MartinMb : Du tout, c’est Ga3L qui…

Mais alors que MartinMb et Warka parlaient, le groupe se trouva soudainement entouré de fumée et on entendit des soldats de Warka se faire assommer les uns après les autres. Quand le nuage de fumée se dissipa, un ninja se tenait près de MartinMb et Warka.

Warka : Hein ?!
MartinMb : WTF ?!

Le ninja bondit et assomma Warka qui tomba avec ses soldats sur le plancher.

MartinMb : Mais qui êtes-vous ?
Ninja : Un ninja.
MartinMb : Ha ben ouais, ça aide beaucoup comme information…
Ninja : Je sais où se trouve Molock. Il est au huitième étage près de votre ami. Maintenant au revoir.

Le ninja lança une capsule qui faisait de la fumée par terre puis disparut laissant MartinMb seul avec les corps assommés de Warka et ses soldats. Des renforts approchaient et MartinMb se sauva vers l’étage supérieure.

Pendant ce temps, Ga3L cherchait dans un coin sombre. Son signal GPS de Molock indiquait qu’il se trouvait tout près. Tout à coup, alors que Ga3L venait d’entrer dans une pièce, la porte se referma derrière lui le plongeant dans le noir. Terrorisé il se retourna son arme pointé. Des yeux lumineux rouges le regardaient et on pouvait voir luire la lame d’une épée dans le noir éclairée par ceux-ci.

Ga3L : Stop ! Sinon je tire !
Voix psychopathe : MOUHAHAHAHA ! JE VAIS TE TUER !
Ga3L : Je tire !

Mais quelqu’un d’autre que Ga3L fut plus rapide. Quand la lumière se ralluma, Ga3L distingua deux personnes avec lui dans la pièce. D’abord la personne avec les yeux lumineux rouge, qui avait une armure blanche tachée de sang avec des logos Soviet-Nod, un casque noir avec des cornes, des ceintures de balles, des pantalons de camouflage également tachés de sang, un katana, un couteau et un fusil à pompe, couchée par terre avec une flaque de sang et un trou dans la tête. Derrière Ga3L, une autre personne, habillé exactement de la même façon avec un fusil d’assaut dans les mains.

Autre personne : Ha Seruhkor, je t’ai enfin tué, depuis le temps que je rêvais de le faire…
Ga3L : Mais… mais… qui êtes vous ?

Le second soldat s’approcha de son homologue mort par terre. Il enleva le casque de ce dernier, puis le sien. Ils avaient le même visage !

Ga3L : HEIN !? Mais une minute, vous êtes des jumeaux ou des clones… ?
Soldat : Des clones. Sauf que celui là avait hem… une erreur de fabrication ?
Ga3L : Un instant, le signal GPS… tu es Molock !
Molock : Je suis en effet Molock… j’aime les avions et le weed.
Ga3L : Et le sang on dirait…
Molock : Hem.. un peu. Ha et aussi, je suis Dieu !
Ga3L : Hein ?
Molock : Tu connais les bonshommes sourires ?
Ga3L : Tu me nargue là, à moins que tu sois fou. Vu ton armure ça m’étonnerait pas que tu sois un genre de psychopathe.
Molock : Grrrr ! Je ne suis pas un psychopathe. Tu insultes Molock, c’est à dire Dieu ! Tu ne comprend pas, c’était Seruhkor le démon, moi je suis l’ange !
Ga3L : OK… C’est un peu étrange tout ça. Je crois qu’on va aller voir MartinMb pour tirer tout ça au clair.
Molock : Martin, ici !? Il est venu me chercher ?
Ga3L : Ouais, on est revenu exprès pour ça.
Molock : Hahaha ! Génial.

Mais tout à coup des bruits de tirs se firent entendre dans l’écho du centre-ville. Ga3L et Molock sortirent de la pièce pour regarder dans le rue par la fenêtre. Il y avait des soldats Soviet-Nod qui tiraient sur des créatures de tibérium.

Molock : Le FBD.
Ga3L : Ce sont des soldats du Péka. Ils sont sûrement venu pour nous… on doit retrouver MartinMb !
Molock : Suis-moi, je connais les passages secrets de cet immeuble.


Pendant ce temps, MartinMb tentait de gagner du temps.

MartinMb : Bordel pourquoi Ga3L allume pas sa radio… voilà les renforts du PK qui arrivent, ils ont des détecteurs, je pourrai pas me cacher bien longtemps. On va essayer la technique diplomatie.

MartinMb se leva et fut repéré par une escouade de soldats du FBD.

Soldat FBD : Stop ! Pas un geste !
MartinMb : C’est vous soldats qui ne devriez pas faire un geste, car vos actions sont irréfléchies. Le Péka vous a demandé de me capturer pour me mettre en prison, mais pour quelles raisons ? Car j'ai volé un de ses vaisseaux ? Il me l'avait donné. Car je suis parti avec ses amis ? C'est eux qui ont voulu partir avec moi. N'obéissez pas à des ordres stupides aussi aveuglement.
Soldat FBD : Il a pas tort...
Sergent FBD : La ferme ! Ce sont les ordres du PK, on doit ramener MartinMb à l'Apokraboom et retrouver Ga3L.
Soldat FBD : Mais merde.

Alors MartinMb aperçu quelque chose derrière l'escouade du FBD et sourit.

MartinMb : Vous feriez mieux de vous rendre maintenant messieurs.
Sergent FBD : Tu déconnes oui ? On est six et tu es seul.
Molock : Oui, mais à six c'est beaucoup plus amusant !

Les soldats du FBD se retournèrent horrifiés. Molock était là avec son katana et son fusil d'assaut. Un des soldats déguerpit à toutes jambes.

Soldat FBD : Ho mon dieu ! C'est lui...
Molock : Oui , je suis Dieu !
Soldat FBD : Sergent, c'est le Molock ! Il va nous massacrer !
Sergent FBD : Ben voyons ! C'est un gars avec un casque laid moins armé que nous et fou.
Molock : Fou ? Vous êtes méchants... là je vais devoir vous tuer.

Deux autres soldats du FBD s'enfuirent en criant de peur, le sergent tenta de les exécuter mais il manqua ses tirs.

Sergeants : Bande de peureux ! Froussards !
Molock : Hem.. non, ils sont intelligents.

Molock fonça vers le sergent avec le katana. Ce dernier tira sur l'amure de Molock mais les balles ricochaient.

*CHOP*

L'officier tomba au sol découpé, les autres soldats se préparaient à présent à tirer sur Molock, mais Ga3L sortit de l'ombre et les tua.

Molock : Toi, tu as gâché mon plaisir !
Ga3L : Doh !
MartinMb : Allons Molock, Ga3L t'as sauvé.
Molock : Martin, je suis tellement content de te voir.
MartinMb : Moi aussi. On doit retourner au village mutant maintenant.
Molock : Merde, écoutez, les troupes du PK sont alertés de notre présence, ils se rapprochent.

Un énorme dropship du FBD apparut dans le ciel noir et brumeux. Il commença à tirer des lasers vers MartinMb, Ga3L et Molock.

Molock : Vite ! Suivez-moi !

Ils partirent dans les sous-sols de Montréal DMZ, à l'abris des troupes du FBD. Mais la nuit tombait et la nuit des choses horribles arrivaient dans l'ancienne ville dévastée... Molock guida Ga3L et MartinMb jusque dans un endroit sous-terrain fortifié et ils attendirent que les troupes du PK partent. Les vaisseaux du FBD partirent, mais ils laissèrent une menace beaucoup plus terrible derrière eux... la nuit était tombé et bientôt ILS sortiraient pour se nourrir.


À SUIVRE

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

Mika : Moi ça me tue de rester ici à parler, moi je vais chercher Martin et Ga3L. Ils sont partis avec peu d’armes et doivent avoir besoin d’aide. En plus ces murs de forteresse empêchent les ondes radio de passer.
Davichan : N’y allez pas ! Vous allez vous faire dévorer à coup sure !
Mika : Qu’ils viennent ces saletés de monstres mutants de merde, je les attends ! Il y a une chose à savoir avec moi, je n’abandonne pas mes amis.


Molock : C’est amusant, mais ils avaient sûrement un autre plan, j’en entend déjà d’autres arriver des deux coté des tunnels.
Mika : Foutons le camps ! Vite à l’extérieur.
MartinMb : Mais il y en aura d’autres !
Mika : Nous serons proche du village mutant, donc on pourra courir s’y cacher et de toutes façon on a pas le choix !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Siaosn 1 Episode 4

Message par fafel_ le Sam 16 Aoû - 10:16

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

MartinMb : Nous sommes ici pour récupérer un vieil ami à moi. Il s’agit de Molock.
Ga3L : Arg…
Mika : Quoi ?
Ga3L : J’en ai déjà entendu parler. C’est un genre de croque mitaines pour militaires. Les officiers du FBD menacent souvent leur soldats de les livrer à Molock s’il n’obéissent pas. Il a une réputation d’ange de la mort démoniaque cannibale qui torture ses victimes avant de les dévorer et de décorer les murs de son antre avec les restes.
CncBoy : Sympa !


PK : Tiens tiens… MartinMb ! C’est justement toi que j’étais venu chercher. T’es tout seul ? OU EST Ga3L ? TU L’AS ABANDONNÉ ?
MartinMb : Heu non, on se calme… Tu n’auras jamais Ga3L, Péka ! Surtout si c’est pour l’amener de force.
PK : Maintenant je ne suis plus Péka, les gens me surnomment Warka. Et puis je ne vais pas amener Ga3L de force, je veux juste le revoir


Soldat FBD : Ho mon dieu ! C'est lui...
Molock : Oui , je suis Dieu !
Soldat FBD : Sergent, c'est le Molock ! Il va nous massacrer !
Sergent FBD : Ben voyons ! C'est un gars avec un casque laid moins armé que nous et fou.
Molock : Fou ? Vous êtes méchants... là je vais devoir vous tuer.


C&C The Story : Apokirov – Épisode 4 – Montréal DMZ (deuxième partie)

Dans les souterrains du métro de Montréal DMZ, tout était calme, trop calme. Dehors la nuit était tombée et les ombres des monstres cachés commençaient à envahir les rues dévastées pour dévorer ce qu’il trouvaient sur leur passage. Molock, MartinMb et Ga3L sortirent de leur cachette et se trouvèrent dans une station de métro abandonnée.

MartinMb : Génial, c’est la nuit !
Ga3L : Molock, les mutants nous ont parlé de monstres horribles qui rôdaient la nuit. On a déjà trouvé horrible ceux qui rôdaient le jour, alors peux-tu nous dire quel genre de trucs affreux il y a à la surface ?
Molock : Hem… ceux du jour sont vraiment stupides, c’est la différence avec ceux de la nuit. La nuit, il n’y a qu’un type de monstres. Ce sont les Dévoreurs.
Ga3L : Gulp… Ben déjà, j’adore le nom…
Molock : Moi aussi.
Ga3L : Ouais, mais pour moi c’était sarcastique.
MartinMb : Molock, que sont les Dévoreurs ?
Molock : Il y a quelques années, un laboratoire du Nod faisait des expériences sur des aliens et du tibérium dans le centre-ville, mais un « accident » arriva. Les expériences étaient incontrôlables et réussirent à s’enfuir après avoir bouffé tout le monde. Peu après le laboratoire ferma et des gens commencèrent à disparaître la nuit dans la ville. Les Dévoreurs détestent le soleil et restent cachés jusqu’à ce que ce qu’il fasse complètement noir. Ils sont intelligents et vous tendent des embuscades, car ils chassent toujours en groupes. Et vous avez sûrement deviné pourquoi on les appelle Dévoreurs.
MartinMb : Je suppose qu’on ne pourra pas sortir d’ici avant le jour.
Molock : À moins qu’on veule se faire dévorer, non. Moi je reste toujours caché dans les restants d’immeubles ou dans le métro la nuit. Les Dévoreurs chassent toujours au niveau des rues, sauf quand il y a beaucoup de nourriture à aller chercher ailleurs.
Ga3L : Beaucoup de nourriture ? Donc ils descendraient dans le métro s’il y avait trois proies à y dévorer ?
Molock : Hem… probablement.
Ga3L : DOH !
MartinMb : On doit bouger d’ici, il doit bien y avoir un passage vers le village des mutants par le métro. Si on reste ici on sera vulnérable et ils viendront certainement nous choper.
Molock : Je crois qu’il y a une station de métro dans le village mutant, donc à moins que les tunnels ne se soient effondrés ou aient été transformés en nids par les monstre de tibérium, on doit pouvoir se rendre sans sortir à la surface. C’est moins tentant de descendre pour les Dévoreurs si leurs proies sont mobiles.
MartinMb : Excellent, dans ce cas ne restons pas immobiles et allons-y.


Pendant ce temps, dans le village des mutants.

Davichan : Ça avance ?
CnCBoy : Oui, j’ai terminé le générateur furtif, mais j’ai oublié un élément. Pour le faire fonctionner il vous faut du courant. Je vous aurais bien construit un pile solaire, mais le brouillard permanent n’aide pas.
Davichan : Icitte on produit un peu d’électricité pour les défenses, mais ça sera pas suffisant pour faire fonctionner votre générateur.
CnCBoy : Comment vous fabriquez l’énergie ?
Davichan : On a une p’tite centrale à hydrogène, mais c’est difficile de trouver d’l’hydrogène pour la faire fonctionner plus.
CnCBoy : Ho si ce n’est que ça. Je vais vous construire un diviseur moléculaire et vous pourrez, avec de l’eau, produire de l’hydrogène et le l’oxygène, toujours utile pour faire des explosifs aussi.

Mika arriva dans le lieu de travail de CnCBoy.

Mika : Beau générateur furtif. Je suis inquiet, la nuit est tombée et Ga3L et Martin ne sont pas encore revenus.
Davichan : Sont dans marde comme on dit.
Mika : Dites moi, vous m’avez parlé de créatures qui sortent la nuit, expliquez moi plus en détails de quoi il s’agit.
Davichan : C’est les Dévoreurs… y sont intelligents, des monstres mutants au tibérium croisés avec des aliens et aussi, à ce qu’on raconte, avec des humains.
Mika : Horrible ! Je n’ai aucun respect pour les gens qui ont fait ces expériences !
Davichan : Pourtant c’est des Nod, comme vous.
Mika : Il y a deux types de Nodistes, Davichan. Il y a ceux qui prient Kane et font des expériences folles sur le tibérium et il y a ceux qui s’en foutent de Kane et qui ne veulent que le bien du peuple.
CnCBoy : Je fais partie de la première catégorie, j’aime les idées de Kane.
Mika : Hé bien, bon aveuglement ! Moi je suis dans la seconde catégorie, les expériences stupides sur le tibérium et les humains me dégoûtent, si c’est cela que vous appelez la Divination, moi je dis que c’est la mort de notre race.
CnCBoy : On verra bien, on verra bien…
Mika : Moi ça me tue de rester ici à parler, je vais chercher Martin et Ga3L. Ils sont partis avec peu d’armes et doivent avoir besoin d’aide. En plus ces murs de forteresse empêchent les ondes radio de passer.
Davichan : N’y allez pas ! Vous allez vous faire dévorer à coup sûr !
Mika : Qu’ils viennent ces saletés de monstres mutants de merde, je les attends ! Il y a une chose à savoir avec moi, je n’abandonne pas mes amis.
CnCBoy : Et Zéphyr ?
Mika : Zéphyr n’était pas mon ami. Personne de la CWS ne l’était. CnCBoy, si tu as fini tes machines et que nous ne sommes pas encore revenus, va à l’Apokirov pour nous attendre, ce sera plus facile de nous trouver avec les détecteurs de bord.
CnCBoy : Entendu.

Mika partit dans le centre-ville… c’était encore la nuit et des yeux avides de chair le regardaient.

Mika : Je suis mieux de mettre la furtivité sur mon armure. J’espère juste que ces monstres n’ont pas de vision infrarouge…

Seulement c’était le cas et Mika était à présent une des proies des Dévoreurs. Dans le métro, les trois autres héros étaient aussi traqués.

MartinMb : Je les entend, ils sont entrés et ils nous suivent.
Ga3L : On est mal…
Molock : Mettre vos générateurs furtifs ne vous servira à rien, car je n’en ai pas sur mon armure et de toutes façon les Dévoreurs ont une vision infrarouge et un odorat très développé.
MartinMb : Ils restent à distance pour le moment.
Molock : C’est parce qu’ils savent que nous sommes armés, ils sont très intelligents.
Ga3L : Pas rassurant du tout, ça veut dire qu’ils pourraient nous tendre des embuscades facilement.
Molock : J’essaie que ce ne soit pas le cas, nous allons changer souvent de chemin pour les mélanger dans leurs plans. Je ne suis pas habitué de jouer à la proie, mais on a pas trop le choix.
Ga3L : D’habitude tu joues plus au prédateur ?
Molock : Je joue beaucoup de rôles, mais dans tous les cas ça abouti à du sang et un massacre. Dans le cas contraire ce ne serait pas aussi amusant.
Ga3L : Et pour Seruhkor c’était aussi une chasse ou un duel ?
Molock : Pour Seruhkor, c’était un duel et une purge. C’est grâce à toi que je suis arrivé à le tuer, je te félicite.
Ga3L : Ouais, mais c’est parce qu’il m’avait pris en chasse par contre…
Molock : On a tous un rôle à jouer, la plupart des gens sont des victimes, moi je suis à la fois un prédateur et une proie.
MartinMb : Ai-je entendu Seruhkor ? Molock, tu vas pas encore ressortir cette connerie.
Molock : Cette fois Seruhkor existait Martin! Ga3L en est témoin.
Ga3L : Comment ? Seruhkor a pas toujours existé ? Qui c’est au juste ?
MartinMb : Seruhkor est la deuxième personnalité de Molock et à ce que je sache, il n’a jamais existé.
Molock : C’est faux, il a existé.
Ga3L : Ben ouais, je l’ai même vu !
MartinMb : Il y a des choses que je ne sais pas et que j’hésite à savoir. Comment Seruhkor peut-il avoir existé ?
Molock : C’est une longue histoire, ça remonte à mon exil ici. J’ai été capturé par la police à St Lazare City et ils ont fait mon analyse psychologique avant de me déporter. Ils ont abouti à la conclusion que j’avais deux personnalités, une dérangé et une autre encore plus dérangé. Je savais déjà que j’avais deux personnalités, mais ces imbéciles ont fait des expériences sur moi. Peu après ma déportation, j’ai rencontré le résultat de leurs expériences. Ils avait réussi à faire de ma seconde personnalité un être vivant, un clone. C’était Seruhkor.
MartinMb : Je n’en reviens jamais à quel point les gens du FBD peuvent être stupides. Continue ton histoire.
Molock : Moi et Seruhkor avons été amis pour un bout de temps, mais rapidement nous nous sommes détestés. Il me dégoûtait par son goût du sang, son absence de sens de l’humour et son absence d’humanité surtout. Lui me trouvait trop humain et rapidement il nous est venu l’idée d’éliminer l’autre. Nous nous sommes entendus sur un duel; celui qui réussirait à tuer l’autre serait le plus fort. J’ai gagné.
MartinMb : Complètement fou et cruel… mais c’est pas toi le pire dans tout ça, c’est le gouvernement de St Lazare City qui t’as cloné et qui a donné vie à la plus dangereuse de tes idées.
Molock : Ils pensaient que moi et Seruhkor on s’entre détruiraient, mais ils m’ont sous-estimé.
Ga3L : Je ne pensais pas que les québécois faisaient autant d’expériences étranges. Les Dévoreurs, Seruhkor…
Molock : On est un peuple très capable. Très capable de conneries aussi.
MartinMb : On continuera à parler de ça dans l’Apokirov, là je vous rappelle qu’on est poursuivi par des monstres affreux qui veulent nous dévorer. Et en passant Molock on tourne en rond, on est déjà passé par ici.
Molock : Hem, je sais mais j’arrive pas à trouver le chemin vers le village des mutants, peut-être que leur station s’est effondrée. Je crains qu’on va devoir passer par dehors pour marcher les dernières centaines de mètres.


À l’extérieur, Mika cherchait une cachette.

Mika : Monstres ! Infamies ! Vous ne m’aurez pas, je vais vous tuer si vous approchez vous savez ! Comment ils font ? Ils me suivent sans jamais que je ne les voie et réussissent à m’entourer continuellement. À ce rythme ils vont finir par me prendre au piège, je dois trouver une cachette. Là ! Le métro… station Square Victoria, quel nom de tête carrée. Ces monstres ont besoin de stratégie s’ils veulent me prendre ici, il n’y a que quelques entrées. Mais j’y pense, peut-être que Martin et Ga3L sont dans le métro ? D’après Davichan c’est l’endroit le plus sécuritaire après les gratte-ciels.

Mika entra dans le métro. C’était sombre, car comme dans les rues il n’y avait pas d’électricité. Cette fois il alluma le petit phare sur le coté de son casque, car la vision nocturne se suffisait pas. Ces idiots de scientifiques du FDB n’avaient pas pensé incorporer de vision infrarouge sur leurs casque, pourtant ils l’avaient fait par erreur pour les Dévoreurs. Le FBD était définitivement un empire en déclin après toutes ces guerres. Mika déboucha dans un tunnel et couru pour distancer les Dévoreurs. Tout à coup, il entra en collision avec quelqu’un et tomba à la renverse.

Mika : Waaa !
Ga3L : Doh !
Mika : Ga3L ?
Ga3L : Mika ?
Mika : Ha, je vous ai trouvés !
MartinMb : Qu’est-ce que tu fous ici ? Les Dévoreurs rôdent partout dehors à cette heure là !
Mika : Je sais, ils me suivent ! On doit trouver une autre station pour sortir, les mutants ont enterré la leur. Heu, c’est Molock ?
MartinMb : Oui, Molock je te présente Mika, Mika voici Molock.
Molock : Salut, tu aimes les bonshommes sourires ?
Mika : Oui, j’aime bien.
MartinMb (chuchotant à Mika) : Bonne réponse.
Ga3L : Bon faudrait peut-être foutre le camps, on fera les présentations après.

Ils partirent tous dans la direction opposée à la station d’où Mika était venu. Derrière eux les Dévoreurs courraient affamés dans le tunnel noir. Mika, MartinMb, Ga3L et Molock arrivèrent à une station puis se retournèrent. Les Dévoreurs sortirent du tunnel.

Ga3L : Par les Nukes !
MartinMb : Ils sont affreux !
Mika : Saletés !

Les Dévoreurs étaient des monstres semblables à des loups, ils avaient la peau verdâtre, nue et dégoulinant de liquide gluant dérivé de tibérium. Ils avaient des yeux fous, des gueules énormes remplies de crocs longs de dix centimètres et des pics de tibérium sur leur dos. À la manière des vicéroïdes, certains pouvaient changer de forme, se tordre et fusionner entre eux. Les quatre héros ouvrirent le feu sur les monstres et ce fut un carnage, le sang vert des bêtes revola sur les murs de la station de métro abandonnée.

Molock : C’est amusant, mais ils avaient sûrement un autre plan, j’en entend déjà d’autres arriver des deux coté des tunnels.
Mika : Foutons le camps ! Vite à l’extérieur.
MartinMb : Mais il y en aura d’autres !
Mika : Nous serons proche du village mutant, donc on pourra courir s’y cacher et de toutes façon on a pas le choix !

Ils sortirent à l’extérieur, mais des événements étranges arrivèrent alors.


La radio de CnCBoy grésilla. Ce dernier réagit rapidement et ouvrit la communication.

CnCBoy : Bon sang les gars c’est vous ? Ça fait des heures qu’on essayait de vous rejoindre. Les Dévoreurs essaient encore de vous dévorer ?
Mika (par radio) : Oui, ils sont encore là ! Nous sommes sortis de la station de métro, mais ils nous pourchassent, on va mettre du C4 à l’entrée.

MartinMb et Ga3L disposèrent du C4 dans la station et sortirent en courant pendant que des Dévoreurs montaient les escaliers.

***KABOOOOOOOOOOOOOOOOOOM***

La station de métro explosa, enterrant une partie des Dévoreurs à jamais et gardant le reste prisonnier dans les souterrains. Cependant il restait des Dévoreurs à l’extérieur de la station.

Molock : Ils vont nous entourer si on bouge pas.
Mika : Courrez, vers le village mutant, vite !

Mais alors que le groupe courrait pour sa vie, une forme humaine apparut dans la rue devant eux.

MartinMb : Qui êtes vous ?
Forme : Ton pire cauchemar ! MOUHAHAHAHA !

La forme sortit une mitrailleuse lourde qu’elle pointa vers MartinMb. Au même moment, une autre forme obscure sauta d’un immeuble et se jeta sur l’homme à la mitrailleuse lourde. Le mystérieux ninja lui trancha la gorge. Puis resta immobile dans la rue devant Molock, MartinMb, Ga3L et Mika.

MartinMb : Toi ! Suis-nous, vite, les Dévoreurs arrivent !
Ninja : Merci, mais j’ai d’autre travail à faire.

Et le ninja reparti comme il était venu.

Mika : Qui c’est ?
MartinMb : Je vous expliquerai plus tard, il importe plus de savoir qui était cet homme qu’il a tué.
Ga3L : Il importe plus de sauver nos peaux, je vous rappelle que des hordes de Dévoreurs arrivent juste derrière nous pour nous bouffer !
Dévoreur : GRAAAARW !
Molock : Il a pas mal raison, COURREZ !

Le groupe reprit sa course vers le village mutant et une fois arrivés ils se firent ouvrir une porte sans hésitation. CnCBoy et Davichan les attendaient.

CnCBoy : Vous m’avez fait peur vous savez, j’ai cru que vous aviez tous été bouffés.
Ga3L : On a passé proche de se faire bouffer au moins trois fois et on a bien failli se faire capturer par le PK ou mitrailler par un maniaque sorti de nulle part aussi.
MartinMb : Heureusement qu’il y avait le ninja…
CnCBoy : Le ninja ?
Molock : Ouais c’était qui ce ninja ?
Davichan : Vous avez vu le ninja ? Gang de chanceux, j’suis le seul à l’avoir vu dans l’village. Tout ce que j’sais sur lui, c’est que son surnom est Phil-X.
MartinMb : On saura bien un jour qui c’est exactement… moi c’est l’étrange homme à la mitrailleuse lourde qui m’inquiète le plus. Surtout que Seruhkor était mort et que c’est après moi qu’il en avait…
CnCBoy : Un ninja ? Un homme à mitrailleuse lourde ? Seruhkor ? Faudra que vous m’expliquiez un peu ce qui s’est passé. Sinon j’ai fini le générateur furtif, la machine à hydrogène et, en prime, une machine à production d’alcool !
Davichan : Ho, vous méritez amplement votre liberté ! Esti qu’on va s’amuser maintenant avec d’l’alcool… J’vous transporte même jusqu’à votre vaisseau pour vos services, la jeep vous attend.
MartinMb : Merci Davichan, peut-être qu’on se reverra.


Les héros dirent adieu aux mutants et furent reconduits en jeep jusqu’à l’Apokirov.

Molock : Donc ce vaisseau est à vous ? Waw…
MartinMb : En faite il est à moi, donné par le Péka en personne… par Warka en personne…
Ga3L : Doh, il a encore pris ce nom...
MartinMb : Bon on décampe de cette planète de merde et après on se raconte notre journée.
Ga3L : Faudra aussi penser aller dormir hein…
Mika : C’est vrai, on a pas dormi depuis 24 heures…
MartinMb : Dans mon cas c’est surtout à cause de certaines personnes…
Ga3L : Ouais…
CnCBoy : Vous allez rester là à parler encore longtemps ?
Mika : Tiens cette fois monsieur ne prend pas notre temps à nous raconter des données scientifiques à la con ?
Molock : T’as des données scientifiques sur les avions magiques ?
MartinMb : Et c’est reparti…

L’Apokirov quitta la Terre avec un weirdo de plus dans son équipage.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

MartinMb : Et puisque l’exploration est un de nos buts, nous allons aider CnCBoy à compléter cette carte. Tous les territoires que nous allons visiter seront notés et nommés à commencer par les territoires du FBD et de la CWS.
CnCBoy : Le travail sera difficile, c’est une carte en 3d que nous allons dresser et la galaxie n’est pas plate et elle n’est pas petite non-plus. Les scanners du vaisseau vont beaucoup aider et Cabeva aussi. En accélérant les scanners et en créant un programme d’enregistrement de ces derniers sur Cabeva la carte sera automatiquement mise en mémoire. Mais avant il faut assembler en 3d les cartes qu’on a déjà.


Cabeva : Un cuirassé stellaire primitif à propulsion ionique. Il ne figure pas dans la base de données des vaisseaux de la CWS que nous a fourni le commandant Mika.
Mika : Ce n’est pas un vaisseau de la CWS alors.
(…)
MartinMb : Ça a quelque chose de bourrin. Des armes laser, des missiles, des canons diverses mais rien de susceptible de nous faire vraiment mal.
Ga3L : Ho ! Regardez le nom du cuirassé ! C.W.S. Armaggeddon !
MartinMb : C.W.S...
Mika : Impossible !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Sam 16 Aoû - 10:20

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

MartinMb : Molock, que sont les Dévoreurs ?
Molock : Il y a quelques années, un laboratoire du Nod faisait des expériences sur des aliens et du tibérium dans le centre-ville, mais un « accident » arriva. Les expériences étaient incontrôlables et réussirent à s’enfuir après avoir bouffé tout le monde. Peu après le laboratoire ferma et des gens commencèrent à disparaître la nuit dans la ville. Les Dévoreurs détestent le soleil et restent cachés jusqu’à ce que ce qu’il fasse complètement noir. Ils sont intelligents et vous tendent des embuscades, car ils chassent toujours en groupes. Et vous avez sûrement deviné pourquoi on les appelle Dévoreurs.


CnCBoy : Un ninja ? un homme à mitrailleuse lourde ? Seruhkor ? Faudra que vous m’expliquiez un peu ce qui s’est passé. Sinon j’ai fini le générateur furtif, la machine à hydrogène et, en prime, une machine à production d’alcool !
Davichan : Ho, vous méritez amplement votre liberté ! Esti qu’on va s’amuser maintenant avec d’l’alcool… J’vous transporte même jusqu’à votre vaisseau pour vos services, la jeep vous attend.
MartinMb : Merci Davichan, peut-être qu’on se reverra.


C&C The Story : Apokirov – Épisode 5 – Connerse World

Devant les quartiers personnels de MartinMb.

Mika : Encore ?
Ga3L : Non.
Mika : Mais Molock aimerait ça et il a pas encore essayé.
Molock : Essayé quoi ?
Mika : L’autre nuit on a fait à Martin un sale coup, c’était très drôle.
Molock : Hem… faut éviter de faire des sales coups à Martin. Il aimes pas trop ça.
Ga3L : Ben l’autre fois il avait tiré dans le mur aussi.
Molock : Si vous m’auriez fait un sale coup à moi c’est probablement pas dans le mur que j’aurais tiré. Héhéhé !
Ga3L : Doh…
Mika : Mais au fait, je crois qu’il dort pas.
Ga3L : Il fait quoi alors dans sa chambre ?

Le porte de la chambre de MartinMb s’ouvrit tout à coup à la volée et ce dernier en sorti.

MartinMb : Premièrement Mika tu as raison, je ne dormais pas. Deuxièmement la prochaine fois que vous glandez devant ma porte pour planifier des coups merdeux je vous chope. Et troisièmement suivez-moi à la salle de pilotage !
Mika : Dis donc…
MartinMb : Où est CnCBoy ?
Mika : Devine.
MartinMb : Laboratoire. Molock, va me le chercher.
Molock : OK, mais tu me laisse dessiner des bonshommes sourires dans l’ordinateur de bord.

Quelques minutes plus tard, tous étaient réunis dans la salle de pilotage de l’Apokirov.

MartinMb : Bon, alors d’après Cabeva nous sommes revenus dans le territoire CWS. Reste à savoir où exactement et à combien de temps on se trouve de Zéphyria. À l’avenir nous allons tenter d’être plus précis avec l’hyperpropulsion, c’est pourquoi CnCBoy essaie de trouver un moyen pour calculer exactement les trajectoires.
CnCBoy : En effet, mais ce n’est pas facile. Ça me prendrait une carte de la galaxie, malheureusement à cause de l’incompétence des explorateurs du FBD, nous n’en possédons aucune de complète. Tout ce que nous avons pour nous orienter c’est des centaines de petites cartes différentes, la plupart en 2d. Ce que je vais faire entre deux hentai, c’est construire un générateur d’hologramme complexe pour y assembler une carte complète de la galaxie.
MartinMb : Et puisque l’exploration est un de nos buts, nous allons aider CnCBoy à compléter cette carte. Tous les territoires que nous allons visiter seront notés et nommés à commencer par les territoires du FBD et de la CWS.
CnCBoy : Le travail sera difficile, c’est une carte en 3d que nous allons dresser et la galaxie n’est pas plate et elle n’est pas petite non-plus. Les scanners du vaisseau vont beaucoup aider et Cabeva aussi. En accélérant les scanners et en créant un programme d’enregistrement de ces derniers sur Cabeva la carte sera automatiquement mise en mémoire. Mais avant il faut assembler en 3d les cartes qu’on a déjà.
Molock : Donc on va se promener pour explorer en travaillant sur des trucs pas intéressants ?
MartinMb : Pas intéressant mais nécessaire. Car pour le moment on a un mal fou à revenir à un endroit où on est déjà allé, alors imagine ce que ce sera hors des territoires déjà explorés.
CnCBoy : Exactement.
Mika : Mais quelqu’un peut me rappeler pourquoi on retourne sur Zéphyria ?
CnCBoy : C’est pour récupérer quelques données sur les explorations de la CWS et recruter des scientifiques qui puissent m’aider.
Mika : C’est bien inutile selon moi. Surtout qu’on ne sait pas si ce maniaque de Zéphyr a réussi à reprendre le pouvoir.

À ce moment là, Cabeva arrêta les scans de la galaxie qu’elle était en train de faire pour montrer les radars stellaires sur les écrans de la salle.

Cabeva : Scan du secteur interrompu, rapport de la situation. Nous sommes en territoire CWS inconnu. Un vaisseau cuirassé se rapproche de notre position.
MartinMb : Quel genre de vaisseau ?
Cabeva : Un cuirassé stellaire primitif à propulsion ionique. Il ne figure pas dans la base de données des vaisseaux de la CWS que nous a fourni le commandant Mika.
Mika : Ce n’est pas un vaisseau de la CWS alors.
Cabeva : C’est un vaisseau de construction humaine. Je prend des images du cuirassé en question.

Quelques secondes plus tard, une image apparut sur les écrans de la salle de commandement.

Mika : Étrange. Il est vraiment laid et primitif.
MartinMb : Ça a quelque chose de bourrin. Des armes laser, des missiles, des canons diverses mais rien de susceptible de nous faire vraiment mal.
Ga3L : Ho ! Regardez le nom du cuirassé ! C.W.S. Armaggeddon !
MartinMb : C.W.S...
Mika : Impossible !
Cabeva : Communication imminente.

Une fenêtre de communication s’ouvrit et un militaire habillé en bleu et blanc avec une casquette d’officier apparut sur les écrans.

Homme : Je suis le commandant Termagor du cuirassé C.W.S. Armaggeddon de la CW. Votre vaisseau menace notre périmètre et sera neutralisé, préparez-vous à l’abordage !
MartinMb : Mais qu’est-ce que ça veut dire, nous sommes des explorateurs…
Mika : Laisse Martin, ça marche jamais ça.
Termagor : Des explorateurs Soviet-Nod oui ! Votre vaisseau sera capturé, ne tentez rien ou vous serez exterminés.
MartinMb : Ha bon… on va vite voir qui sera exterminé ici si vous tentez de nous capturer !

Le vaisseau de la CW se rapprochait de l’Apokirov. Des chasseurs sortirent et se mirent en formation.

MartinMb : Ga3L, ton poste. Molock, tu te prépares à aller choper du monde s’ils en téléportent à bord. Mika, tu pilotes comme d’habitude et CnCBoy… tu fais ce que tu veux.
CnCBoy : Je retourne au labo.
Molock : Moi je vais chercher des jouets à l’armurerie. J’espère qu’ils vont téléporter des soldats à bord que je puisse m’amuser.
Ga3L : Ils sont à porté de tir d’à peu près toutes les armes, on fait quoi ?
MartinMb : On attend. Ils ont encore la chance de dégager intactes.

Le cuirassé se mis à tirer sur l’Apokirov avec des obus. Les obus rebondirent sur la coque en composite nanotechnologique et ne firent pas de dommage. Les cuirassé employa alors des gros canons au laser.

MartinMb : Ça fait du dommage ! Ga3L, Rideau de Fer.
Ga3L : Rideau de Fer activé !

Les lasers ne firent que très peu de dommage avant que le Rideau de Fer ne s’active. Une fois l’Apokirov invulnérable, le cuirassé se mit à l’approcher.

Termagor : Assez joué, vous serez abordé maintenant !
MartinMb : Heu, vous êtes noob ou quoi ? Ce bouclier est impénétrable.

Le cuirassé arriva juste à coté de l’Apokirov et des pinces sortirent pour se connecter à la coque. Les pinces s’écrasèrent sur la coque invulnérable de l’Apokirov.

Termagor : C’est impossible ! Nous initialisons l’attaque nucléaire !
Ga3L : Dans ce cas nous aussi !
MartinMb : Je suis d’accord !

Le vaisseau de la CW s’éloigna et tira un gros missiles nucléaire vers l’Apokirov. Le rideau de fer étant encore actif ça ne fit que réchauffer l’intérieur du vaisseau.

MartinMb : Hey, mais c’est pas trop gentil ça !
Termagor : Votre bouclier ne peut pas durer indéfiniment, vous serez détruit.
Mika : Écoute espèce de con débile et de faux commandant d’armée, tu vas dégager vite maintenant car c’est ta dernière chance avant qu’on utilise nos armes qui ont 20 ans d’avance technologique sur votre vaisseau de merde ! Martin est difficile à faire fâcher et vous avez réussi.
Termagor : On verra bien. Votre bouclier est désactivé, maintenant vous ferez moins les malins !
MartinMb : C’est toi qui fera moins le malin. Ga3L, ton tour.
Ga3L : Avec plaisir.

L’Apokirov se retourna et envoya une énorme décharge Tesla sur le vaisseau de la CW à l’aide de la bobine Tesla géante. Ce dernier en eut le devant complètement grillé et court-circuité. Ga3L activa ensuite les SAM qui dégommèrent les chasseurs qui harcelaient l’Apokirov. Pour le bouquet final, des V3 allèrent exploser les systèmes d’armement du pauvre cuirassé.

Ga3L : Des noobs. Même pas de système anti-missile !
MartinMb : Vous disiez commandant Termagor ?
Termagor : Merde ! À toutes les forces, repliez-vous vers Connersia vite !
Mika : HAHAHA ! CONNERSIA ? C’est quoi cette merde ?
Ga3L : Sûrement une planète, c’est comme Zéphyria, sauf que le nom est nul.
MartinMb : On les suit. J’ai comme envie de discuter gentiment avec leur chef.
Cabeva : Le vaisseau ennemi fonctionne avec une propulsion primitive, il ne sera pas nécessaire d’activer la propulsion auxiliaire ou l’hyperpropulsion pour les suivre.


L’Apokirov suivit donc le vaisseau merdique de la CW pendant quelques heures.

CnCBoy : J’ai commencé à assembler le générateur d’hologramme. Molock refuse de m’aider.
MartinMb : Molock c’est Molock. C’est pas son genre d’aider les gens. D’ailleurs il est parti où ?
CnCBoy : Aucune idée.
Mika : Il est pas encore sorti de l’armurerie, d’après moi il s’amuse à l’intérieur.
MartinMb : Ho le con. Je vais voir, vous continuez de suivre le cuirassé CW stupide.
Mika : Ok.
Cabeva : Planète en vue.
Mika : Je vois ça.
Cabeva : Normal puisque c’est une planète en vue.
Mika : Comment ? Petite ordinateur stupide…
Cabeva : Humain. Ça veut tout dire.
Mika : Insolente ! Attend que je débranche tes circuits !
Ga3L : Hey, on ferait pas mieux de communiquer avec leur planète avant de se faire accueillir par des hordes de vaisseaux hostiles ?
CnCBoy : Je m’en occupe.

CnCBoy s’assit dans le fauteuil de MartinMb et sélectionna un canal radio ouvert.

CnCBoy : Coucou, ici CnCBoy !
Personne à la radio : Salutation à vous visiteur Soviet-Nod, le grand empereur Connerse a eu démonstration de votre force et vous attend dans le palais impérial.
CnCBoy : Et comment pouvons-nous être certains que ce n’est pas un piège ?
Personne à la radio : Nous allons rappeler au sol tous les vaisseaux de guerre et vous escorter jusqu’au palais avec des vaisseaux non-armés.
CnCBoy : Ça fait du sens, vous les gars vous pensez qu’on devrait les croire ?
Mika : Non, mais s’ils tentent quoi que ce soit on détruit tout.
Ga3L : Ouais et on leur balance une cargaison de Nukes sur leur planète pour faire un feu d’artifice.
Personne à la radio : Gulp… n’ayez crainte explorateurs, nous ne tenterons rien, ordre de l’empereur.

Des petits vaisseaux (petits comparés à l’Apokirov) arrivèrent et escortèrent les héros dans l’atmosphère de la planète. Il y avait encore beaucoup de forêts, mais pas de traces de tibérium. Les champs étaient parsemées de villes industrielles et c’est vers une grosse ville que l’Apokirov fut guidé. Une fois au dessus d’un large terrain en gazon, les vaisseaux d’escorte s’immobilisèrent et Mika posa l’Apokirov. MartinMb revint dans la salle de pilotage en compagnie de Molock.

MartinMb : Je l’ai trouvé.
Molock : Pourquoi tu m’as empêcher de lancer des grenades Tesla dans la salle de tir ? c’était amusant…
MartinMb : Alors on est arrivé sur leur planète de merde ?
CnCBoy : Ça en a tout l’air.
Mika : Regardez, les civils s’attroupent autour de l’Apo.
Ga3L : Et l’armée les éloigne à coup de matraques…
MartinMb : Allez tous dehors, ça va nous faire du bien de respirer de l’air frais.

MartinMb, Ga3L, CnCBoy, Molock et Mika descendirent de l’Apokirov. Le vaisseau était posé sur un vaste champs de pelouse verte entouré d’immeubles. C’était visiblement le centre-ville de la capitale planétaire. Sur tous les grattes-ciels on pouvait voir un logo en forme de planète ou lire les lettres CW écrites en gros.

Mika : C’est une dictature.
Molock : Une caricature de dictature ou sinon une corporation a le contrôle de la planète. Même pas d’avions dans le ciel…
CnCBoy : Tiens on dirait que le chef vient à notre rencontre.

En effet une limousine escorté de chars légers à six roues se rapprochait. Un homme de taille moyenne, chauve et avec un air malin en descendit.

L’homme : Bonjour et bienvenue chers amis ! Je suis Connerse, chef de la CW, une organisation de service mondial, et empereur de cette planète.
Ga3L : Ça me rappelle quelqu’un…
Mika : Des amis ? Vous attaquez notre vaisseau et ensuite vous nous invitez sur votre planète en nous appelant vos amis ?
Connerse : En fait nous ne savions pas quelles étaient vos intentions. C’est pour notre sécurité que nous vous avons attaqué, car vous êtes des Soviet-Nod et d’habitude ces derniers nous sont hostiles.
MartinMb : En faite vous parlez là du FBD. Nous sommes des séparatistes du FBD, des explorateurs. Nous allions seulement à Zéphyria pour y recruter des scientifiques et d’autres membres d’équipage.
Connerse : C’est donc vous. J’ai entendu parler d’un vaisseau, l’Apokirov, et de son équipage qui auraient réussi à renverser cet imbécile de Zéphyr du pouvoir. Vous savez, nous combattons la CWS depuis des années.
MartinMb : Mais votre nom d’organisation, la CW…
Connerse : CW c’est pour Connerse World voyons. Ce n’est pas inspiré de la CWS.
CnCBoy : Et pourquoi une technologie aussi primitive ?
Connerse : Des combattants de la liberté telle que nous n’ont pas eu accès à d’autres technologies que celles nous même développé depuis des décennies.
MartinMb : Alors je crois que les choses sont expliquées. Désolé d’avoir eu à péter la gueule à vos troupes.
Connerse : Ho c’est la faute du commandant Termagor. Un bien puissant vaisseau que vous avez là général, il serait capable de détruire une planète ou de faire énormément de dommages…
Mika : Il est pas à vendre.
Connerse : Je vois.
MartinMb : En passant nous ne nous sommes pas présentés. Je suis le général MartinMb, voici le commandant Mika, l’artilleur Ga3L, le scientifique CnCBoy et… Molock.
Molock : Le molock Molock en faite.
Connerse : Vous faites un bien beau groupe. J’aimerais vous proposer quelque chose puisque nous semblons nous battre pour la même cause. Je vous propose une alliance, en échange de quelques technologies je pourrais vous aider à combattre Kraboom qui est je crois notre ennemi commun. Allons en discuter à ma base principale, nous y serons mieux installés.

MartinMb accepta puis ils partirent dans la limousine de Connerse après avoir verrouillé l’Apokirov à l’aide Cabeva. Les civils étaient tenus à distance et étrangement les militaires étaient partout dans la ville. Bientôt Connerse et ses invités arrivèrent devant un immeuble immense qui devait bien faire 150 étages de haut et 500 mètres de large. Ils y descendirent puis se rendirent tout en haut en ascenseur pour finalement arriver à une salle gigantesque qui semblait être à la fois le bureau de Connerse et un salon. Deux hommes étaient déjà présents, un petit homme avec une barbe et un habit de général et un autre grand et très mince avec un air malade.

Connerse : Je vous présente le conseiller Mines et le général Reicha. Ce sont mes plus proches éléments.
Reicha : Bonjour.
Mines : Heu, salut.
Connerse : Bon, installons-nous ici pour discuter de l’alliance mes amis.
MartinMb : Ben déjà, une alliance après qu’un de vos éléments nous ait attaquer je trouve que c’est pousser un peu.
Mika : C’est nous prendre pour des idiots surtout. Vous êtes une dictature on le sait très bien, car ça se voit des années lumières à la ronde.
Connerse : En quoi sommes nous des dictateurs ? Nous aidons les gens à se protéger contre la CWS et le FBD, ce sont eux les vrais dictatures n’est-ce pas ?
Mika : Le fait que vous les combattiez ne fait pas moins de vous un dictateur. Je m’attend à des excuse, vous avez abîmé le vaisseau de Martin en l’attaquant trop vite sans même savoir qui nous étions.
Reicha : C’est à moi de m’excuser voyons, c’était mes hommes qui ont attaqué et ils seront puni ne vous inquiétez pas.
Connerse : En effet général Reicha. À présent si vous n’êtes pas intéressé à une alliance ou au moins une paix avec nous, sachez que nous avons un contrôle assez large de ce secteur et que nous pourrions ravitailler votre merveilleux vaisseau partout où il irait.
MartinMb : Nous allons y réfléchir en faite, moi et mes amis avons besoin d’en discuter.
Connerse : Pas de problème. Ho, j’ai quelque chose de la plus haute importance à faire, je vous laisse discuter. Mines ! Avec moi.
Mines : Oui patron

Connerse et Mines quittèrent la salle avec quelques gardes. Reicha en profita pour se retirer lui aussi subtilement.

MartinMb : Donc vous en pensez quoi ?
Mika : J’arrive par à croire que tu nous demande ça ! Ce gars nous ment Martin, ça paraît dans ce qu’il dit. En plus de nous mentir c’est un dictateur à la Zéphyr, je suis certain que dehors les habitants sont surveillés, sinon pourquoi l’armée serait dans la ville hein ? Une alliance avec ce bonhomme c’est hors de question.
Molock : Je suis d’accord. Connerse mentait dans son discourt de tout à l’heure.
Ga3L : Moi je l’ai pas trouvé sympathique, mais je dis que faire semblant de sympathiser avec lui nous aiderais un peu, on a pas d’alliés jusqu’à maintenant.
CnCBoy : Je m’en fout moi, il a pas de technologie à nous donner et j’ai pas envie d’expliquer à des scientifiques minables comment faire marcher nos technologies si on leur en donne. On retourne à l’Apokirov et on se barre ?
MartinMb : L’Apokirov… l’Apokirov...
Mika : Oui…
MartinMb : J’ai un mauvais pressentiment !
Molock : Moi aussi !
Mika : LES ENFOIRÉS !
Ga3L : Ils vont le voler !
MartinMb : Tous au vaisseau, maintenant !

Molock couru vers la porte et assomma les gardiens surpris. Le groupe fit rapidement son chemin jusqu’à l’ascenseur et descendit au rez-de-chaussée. Des soldats arrivèrent pour intercepter le groupe, mais ils se firent vite péter la gueule et prendre leurs armes. Dehors les héros s’emparèrent d’un véhicule militaire en retirant gentiment le pilote de son siège.

Pilote : Pitié !
Molock : Pour moi te tuer sans souffrance est un acte de pitié.
MartinMb : Molock pas le temps, quelqu’un sait conduire sans se faire remarquer ?
Mika : Moi je peux essayer. Toute façon c’est moi le pilote.
MartinMb : Dans ce cas discute pas ! Pédale au plancher et direction l’Apokirov ! Connerse nous a piégé, c’est évidant qu’il va nous voler l’Apokirov, avec un vaisseau pareil il pourrait avoir beaucoup de pouvoir et mettre tout le secteur de la galaxie sous son contrôle.
CnCBoy : Si c’est pas déjà fait.
Ga3L : Roh, on a même pas eu le temps de visiter la ville.
Mika : Les gens se barrent ici. On arrive, préparez-vous.
Ga3L : Déjà ? Tu roulais à 120 kilomètres par heure ou quoi ?
MartinMb : Regardez ! L’Apokirov est en train de descendre dans le sol !

Le véhicule militaire arriva près du terrain où était posé l’Apokirov. Ce terrain était en fait un toit de hangar sous-terrain géant et il était en train de descendre. MartinMb sortit son unité Cabeva pour communiquer avec l’ordinateur du vaisseau.

MartinMb : Cabeva, fait moi décoller ce vaisseau !
Cabeva : Donnez le type de paramètre du décollage à accomplir.
MartinMb : Décollage vertical puis avancée de 30 mètres. Ensuite du descend l’échelle pour nous !
Molock : Les troupes de Connerse sont en train de nous entourer !
Soldat CW parlant dans un porte-voix : Sortez du véhicule maintenant et jetez vos armes ! Vous êtes cernés !

Les cinq héros sortirent du véhicule militaire. Ils étaient entourés par des chars légers, des drones roulants armés et des soldats de la CW. Connerse s’approcha des héros après que ceux-ci aient jeté leur armes plus loin.

Connerse : Vous pensiez probablement que j’étais trop stupide pour laisser passer une occasion pareille ? Une alliance avec des dissidents Soviet-Nod, quelle connerie. Vous messieurs en revanche avez été des imbéciles ! Maintenant il sera à moi, ce magnifique vaisseau de contrôle et de destruction… en forme de dirigeable. Ordonnez-lui de se poser maintenant !
MartinMb : Et si je lui demandais plutôt de vous choper ?
Connerse : Ce sont mes troupes qui vont vous choper si vous ne demandez pas à ce vaisseau de redescendre sagement dans mon hangar général MartinMb ! Et de toutes façon je ne vois pas pourquoi je prend le risque de vous garder en vie. Soldats, tuez ces…

Connerse fut interrompu par le bruit de tirs et d’explosions. Tous se retournèrent pour apercevoir des chars lourds de la CW et des soldats plus robustes que ceux de Connerse s’approcher. Les chars lourds ouvrirent le peu et explosèrent les chars légers en face d’eux. Un char laser arriva et le général Reicha en sortit.

Connerse : REICHA ! SALE TRAITRE !
Reicha : Pourquoi crois-tu qu’il y avait autant de troupes dans la capitale Connerse ? Il y a longtemps que je préparais cette rébellion et maintenant ton heure a sonné. Je vais instaurer un régime plus fort que le tiens, un régime mieux organisé et sans faille ! Et avec ce vaisseau… l’univers tombera devant mes armées !

MartinMb, Molock, Ga3L, CnCBoy et Mika en profitèrent pour reprendre leurs armes pendant que tous avaient le dos tourné. L’échelle de l’Apokirov descendait vers le sol.

Connerse : Pauvre idiot, mes troupes ne te suivrons jamais ! Ce n’est pas avec ma propre armée que tu vas me renverser !
Reicha : Non, c’est maintenant avec mon armée, mes troupes d’élite ! …Comment ! ils se sauvent !

Les soldats de Connerse se retournèrent mais reçurent une salve de mitrailleuse de la part de l’équipage de l’Apokirov qui était déjà sur l’échelle métallique en train de remonter vers le vaisseau. Les chars lourds de la CW tirèrent sur l’Apokirov qui était à portée de canon, mais la coque résistait assez bien aux obus.

MartinMb : Allez ! À vos postes !
CnCBoy : Je m’occupe de nous chronosphériser dans l’espace, ils vont certainement envoyer leur flotte sur nous.
Ga3L : C’est déjà le cas, on a des avions…
Molock : OUI !
Ga3L : …qui nous attaquent. Je lance la riposte.

Des sites SAM sortirent du dessus de l’Apokirov ainsi que des gattlings qui commencèrent à dégommer les avions. La chronosphère se chargea puis ouvrit une bulle chrono autour de l’Apokirov.

***SWIIIIIIIISH****

Le vaisseau se chronoporta dans l’espace avec une des avions dont le malheureux pilote mourut gelé par le froid spatial. En orbite, des cuirassés de la CW s’entre détruisaient et des satellites laser tiraient sur certains d’entre eux.

Mika : On dégage. Laissons-les s’entre tuer comme des imbéciles.
Ga3L : Comme la CWS ?
Mika : Très drôle. Si jamais on retombe sur ces cons…
Molock : Ils vont goûter à mon épée. J’y ai déjà goûté, ça goûtait le sang.
MartinMb : Sacré Molock, allez on dégage. CnCBoy…
CnCBoy : Hyperpropulsion engagée !

Et l’Apokirov quitta la planète de la CW.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

CnCBoy : Il y a deux possibilités pour trouver ce genre de vide, soit nous sommes sortis de la galaxie, soit quelque chose a aspiré tout ce qui se trouvait ici…
Mika : Un trou noir !
Ga3L : DOH ! On doit vite foutre le camps d’ici…


Mika : Nous sommes arrivé à la salle d'informatique, je peux tirer dans ses circuits ?
Cabeva : Ce que vous faites est complètement stupide, humains.
Molock : J'ai trouvé la prise ! C'est une prise de courant normale...
Mika : Tire ! Non, pas avec ton fusil, avec tes mains !
Cabeva : Je vous interdit de...
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Saison I - Episode 6

Message par fafel_ le Lun 18 Aoû - 11:17

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

CnCBoy : Le travail sera difficile, c’est une carte en 3d que nous allons dresser et la galaxie n’est pas plate et elle n’est pas petite non-plus. Les scanners du vaisseau vont beaucoup aider et Cabeva aussi. En accélérant les scanners et en créant un programme d’enregistrement de ces derniers sur Cabeva la carte sera automatiquement mise en mémoire. Mais avant il faut assembler en 3d les cartes qu’on a déjà.
Molock : Donc on va se promener pour explorer en travaillant sur des trucs pas intéressants ?
MartinMb : Pas intéressant mais nécessaire. Car pour le moment on a un mal fou à revenir à un endroit où on est déjà allé, alors imagine ce que ce sera hors des territoires déjà explorés.


CnCBoy : Je m’en fout moi, il a pas de technologie à nous donner et j’ai pas envie d’expliquer à des scientifiques minables comment faire marcher nos technologies si on leur en donne. On retourne à l’Apokirov et on se barre ?
MartinMb : L’Apokirov… l’Apokirov...
Mika : Oui…
MartinMb : J’ai un mauvais pressentiment !
Molock : Moi aussi !
Mika : LES ENFOIRÉS !
Ga3L : Ils vont le voler !
MartinMb : Tous au vaisseau, maintenant !

C&C The Story : Apokirov – Épisode 6 – Chronospatiofaille

CnCBoy : Bordel de merde ! Je vais tuer ceux qui ont fait ces cartes !
Mika : Je t’avoue que ce n’es pas très brillant…
CnCBoy : Pas très brillant ? L’univers est en 3d ! Alors pourquoi avoir monté des cartes en 2D ?
Molock : Parce que le FBD est noob.
Mika : Probablement.
CnCBoy : C’est impossible à assembler ça. Je vais me concentrer sur le générateur d’hologrammes. À moins que Martin et Ga3L aient besoin d’aide pour réparer les dommages ?
Molock : Ça devrait pas, ya que des petit trous et des égratignures à cause des lasers de la CW.
CnCBoy : C’est vrai que les brûlures sont automatiquement réparées par des nanorobots… Mika on ne serait pas sensé être en route vers Zéphyria ?
Mika : C’est le cas. Nous sommes en hyperpropulsion avec Cabeva sur le pilotage automatique.
CnCBoy : Étrange… nous devrions déjà être arrivés alors. C’est beaucoup trop long, on doit s’être trompé de route.
Cabeva : C’est vous qui avez calculé la trajectoire…
CnCBoy : Toi je t’ai pas parlé ordinateur stupide.
Cabeva : C’est vous mon inventeur…
CnCBoy : Ho non !
Mika : Hey, on ferait pas mieux d’aller vérifier où on est ?

Mika, Molock et CnCBoy quittèrent le labo pour se rendre à la salle de pilotage.

Mika : Cabeva, grosse conasse, sors de l’hyperespace et donne-moi notre position.
Cabeva : Mika, sale ***…
Mika : QUOI ! MAIS QUI PROGRAMMÉ CE…
CnCBoy : Moi et d’autres personnes.
Mika : Bon, désolé mais là, j’en peux plus. Elle nous dit les infos, mais arrivé à Zéphyria on la formate et on la reprogramme.

L’hyperpropulsion se désactiva et les radars de Cabeva entreprirent le scan de la région galactique. Mika tentait de contrôler son envie de débrancher le disque dur de Cabeva au moment où MartinMb et Ga3L revenaient dans la salle.

CnCBoy : Alors ces réparations ?
MartinMb : Tes nanorobots ont bien fait leur travail, les traces de brûlures sur la coque extérieure se sont réparées toutes seules. Sinon on a bouché les quelques trous de l’intérieur. Pourquoi on est sorti de l’hyperpropulsion ?
CnCBoy : Parce que normalement on devrait déjà être à Zéphyria, on a sûrement mal calculé la trajectoire encore une fois.
Cabeva : Scan du secteur terminé.
CnCBoy : Quoi ! Déjà ?
Cabeva : Le secteur scanné est vide.

Tous se regardèrent surpris. Ce n’était pas possible… un vide galactique ?

CnCBoy : Il y a deux possibilités pour trouver ce genre de vide, soit nous sommes sortis de la galaxie, soit quelque chose a aspiré tout ce qui se trouvait ici…
Mika : Un trou noir !
Ga3L : DOH ! On doit vite foutre le camps d’ici…
MartinMb : Mais un instant, on ne ressent rien par rapport à la gravité, qu’est-ce qui nous dit que c’est un trou noir ?
CnCBoy : Un trou noir est indétectable par la vue, car il aspire la lumière et c’est pour ça qu’il est noir. S’il y avait vraiment un trou noir, nous verrions des objets cosmiques se diriger vers son centre.
Molock : Et si on était déjà dans son centre ?
CnCBoy : La force gravitationnelle nous écraserait, mais comme l’Apokirov est équipé d’un système de gravité artificielle… Le seul moyen d’être certain c’est de vérifier ce générateur de gravité voir s’il subi des interférences.
Mika : On ne pourrait pas juste remettre l’hyperpropulsion et s’enfuir ?
CnCBoy : C’est que si nous sommes sortis de la galaxie, remettre l’hyperpropulsion risquerait de nous éloigner encore plus et nous pourrions dériver dans le vide des milliers d’années avant de soit retrouver notre galaxie, soit en trouver une autre.
Ga3L : Doh !
CnCBoy : Je vais vérifier le générateur de gravité.
Molock : Je viens aussi.

CnCBoy et Molock se rendirent dans la salle des machines au centre de l’Apokirov. Là se trouvait le réacteur, les systèmes électriques, les systèmes de survie et une petite boite qui était le générateur de gravité artificielle.

Molock : Alors c’est ça qui fait qu’on colle par terre au lieu de flotter dans les airs ? On peut le désactiver ?
CnCBoy : En fait c’est la roue énorme qui tourne juste devant, ça c’est le régulateur. Les cadrans indiquent une surcharge due à une gravité extérieure, on va donc en effet le désactiver pour vérifier…

CnCBoy désactiva le générateur et la roue géante cessa de tourner. Rapidement tout ce qui n’était pas ancré au plancher alla se fracasser contre le mur. La gravité était maintenant sur le coté de l’Apokirov. Le voix en colère de MartinMb surgit par les haut-parleurs de la salle.

MartinMb : Bordel CnCBoy on averti les gens avant de faire ça ! Tout vient de foutre le camps vers le mur, d’ailleurs c’est là où je suis collé en ce moment. J’espère en tout cas qu’il y avait personne dans la cuisine.
CnCBoy : Martin, tu sais ce que ça veut dire ? La gravité écrasante qui vient du coté de l’Apokirov, c’est le trou noir !
MartinMb : Ho merde… remet la gravité artificielle qu’on puisse bouger et replacer ce bordel. Cabeva remet l’hyperpropulsion.
Cabeva : Impossible, le temps de refroidissement des moteurs n’est pas écoulé.
MartinMb : Peut-être mais le risque d’explosion n’est pas si grand, on a pas utilisé l’hyperpropulsion pendant si longtemps que ça.
Mika : Peut-on essayer de sortir de ce trou noir avec la propulsion régulière optimale au maximum ?
CnCBoy : Impossible, nous sommes trop avancés dans le trou noir. Nous pouvons attendre avant de remettre l’hyperpropulsion, mais le générateur de gravité artificielle ne tiendra pas longtemps.
MartinMb : C’est ce que nous allons faire. Remets ce truc en marche maintenant.
CnCBoy : La gravité est écrasante… Molock tu vas m’aider à me rendre à ce truc.
Molock : Oui.


Ils réussirent à réactiver la gravité artificielle, bien que cette fois le système força pour se remettre en marche. CnCBoy et Molock revinrent à la course dans la salle de pilotage.

MartinMb : Cabeva on décolle.
Cabeva : Je rappelle que les moteurs n’ont pas fini de se refroidir.
MartinMb : On s’en fout, ils ont pas le temps de refroidir là. Réactive l’hyperpropulsion maintenant.
Cabeva : C’est impossible. Je suis programmé pour bloquer toute activation des moteurs tant qu'ils ne sont pas refroidis. J'ai bloqué leur activation manuelle.
MartinMb : QUOI !
CnCBoy : Ben elle a été faite à partir de Cabaal...
Mika : HO CONNASSE ! TA VIE INFORMATIQUE DE MERDE EST TERMINÉ, CETTE FOIS C'EST LE DÉBRANCHEMENT QUI T'ATTEND ! Je vais à la salle d'informatique du vaisseau débrancher cette foutu putasse d'ordinateur avant qu'elle nous fasse crever ici !
Molock : OUI ! Moi aussi !
Ga3L : Je vais pisser.
Tous : ...
Ga3L : Ben quoi, je peux plus attendre !

Molock et Mika quittèrent la pièce à la course suivis de Ga3L.

MartinMb : Cabeva c'est ta dernière chance, tu vas m'activer l'hyperpropulsion maintenant !
CnCBoy : L'infrastructure du vaisseau commence à subir des dégâts, on se rapproche du centre du trou noir, bientôt la puissance gravitationnelle va tordre le vaisseau et nous écraser !
MartinMb : Les gars dépêchez-vous !
Ga3L : Je fais ce que je peux...
MartinMb : Heu... je parlais à Mika et Molock !
Mika : Nous sommes arrivé à la salle d'informatique, je peux tirer dans ses circuits ?
Cabeva : Ce que vous faites est complètement stupide humains.
Molock : J'ai trouvé la prise ! C'est une prise de courant normal...
Mika : Tire ! Non, pas avec ton fusil, avec tes mains !
Cabeva : Je vous interdit de...

Molock tira sur le fil et Cabeva s'éteignit. Elle se ralluma à cause des systèmes d'urgence, mais la commande manuelle de la propulsion était maintenant accessible.

MartinMb : Boy, active l'hyperpropulsion !
CnCBoy : Oui, tout de suite !

CnCBoy appuya sur le bouton et les moteurs chrono de mirent en marche. Alors un phénomène étrange se produisit, la fenêtre chrono se créa devant l'Apokirov, mais l'espace se déchira et on entendit un énorme *CRAC* Le temps sembla s'arrêter et l'équipage de l'Apokirov tomba dans un espèce de trou. Tout était confus, les choses défilaient de partout, certains objets semblaient se tordre, monter, descendre ou simplement imploser. CnCBoy regarda sa main, il avait encore le doigt sur le bouton de l'hyperpropulsion, mais le tableau de bord avait disparu. MartinMb et les autres avaient été propulsés plus loin hors de son champs de vision et bientôt, il sentit qu'il allait s'évanouir et ferma les yeux.


CnCBoy se réveilla dans la salle de commandement de l'Apokirov. Tout était exactement comme avant l'incident, mais le vaisseau flottait dans un espace bleu électrique comme en hyperpropulsion. Il se leva et s'aperçut qu'il s'était cogné contre le panneau de contrôle et qu'il saignait un peu.

CnCBoy : Je dois désactiver l'hyperpropulsion...

Mais les consoles indiquaient que l'hyperpropulsion n'était pas engagé. C'était plausible, car le vaisseau ne semblait pas avancer dans l'hyperespace, il semblait seulement y flotter aléatoirement.

CnCBoy : C'est impossible... On ne peut pas rester bloqué en hyperespace si les moteurs chronosphériques ne sont pas actifs. À moins que nous soyons hors du temps ? C’est la seule explication possible, sauf qu’hors du temps nous serions morts.

CnCBoy regarda autour de lui, mais il était seul, la salle de pilotage de l’Apokirov était intacte. Les autres avaient sûrement été dispersé dans le vaisseau, en tout cas CnCBoy l’espérait, sinon ils étaient morts et flottaient dans l’espace autour du vaisseau.

CnCBoy : Une faille… mais pour en créer une il faut une énergie phénoménale en plus de la chronosphère. Le trou noir ! Oui, c’est ce qui est arrivé, je ne sais pas comment, mais en ouvrant l’hyperpropulsion dans le centre du trou noir, nous avons transformé ce dernier en faille spatio-temporelle. Les trous noirs doivent donc émettre de l’anti-matière, à moins que ce soit l’énergie anti-gravitationnelle qui puisse interagir avec l’énergie chrono… je ne vois pas d’autre explication.

Tout à coup des tirs se firent entendre. C’était des armes de type Prisme qu’utilisaient les Alliés lors de la seconde guerre avec les Soviets. Ces armes étaient longue portée et pouvaient endommager la coque de l’Apokirov. CnCBoy regarda les écrans de contrôle, il y avait plein de vaisseaux Alliés dans la faille et ils entouraient l’Apokirov.

CnCBoy : Des Alliés ici ? Ce sont sûrement des voyageurs du temps, à moins qu’ils ne se soient perdus ou que des expériences chronosphériques aient mal tourné ?
Voix qui arrive de la radio : Vaisseau Soviet-Nod, rendez-vous immédiatement et vous serez peut-être épargné.
CnCBoy : Ça va je me rend, je suis un scientifique alors les combats ne m’intéressent pas. Qui êtes vous ?
Voix qui arrive de la radio : Je suis le général-commandeur Ruskoff du vaisseau de commandement U.S.S. Carville mk2, mais appelez moi Charles, et pas Charlou car je vous exécute hein. Et vous qui êtes-vous et comment vous avez fait pour arriver dans cette faille ?
CnCBoy : J’ai activé l’hyperpropulsion dans un trou noir.
Ruskoff : La quoi ? Vous êtes seul à bord ?
CnCBoy : On dirait, je n’ai pas cherché les autres, on vient juste d’être déphasé.
Ruskoff : Ils sont sûrement morts dans le déphasage, les cherchez pas à moins que vous vouliez trouver des cadavres encastré dans les murs. Bon je vous envoie un vaisseau, rejoignez moi car je vous averti, je suis un peu bourrin, et bourré hihi, donc ça me ferait plaisir de détruire votre vaisseau pour le fun.
CnCBoy : Je viendrai, terminé.


Une navette Alliée s’attacha à l’Apokirov. CnCBoy eut beau scanner le vaisseau, il ne trouver rien de vivant à bord. Découragé il embarqua dans la navette et rejoignit Ruskoff dans son vaisseau.

CnCBoy : Bon marre de se faire capturer là, qu’est-ce que vous voulez ?
Ruskoff : Ho pas content le monsieur ! Un petit verre de whisky ?
CnCBoy : Non merci, je vais avoir besoin d'une chronosphère à réparer là.
Ruskoff : Les Soviet-Nodistes ont des chronosphères ? Intéressant. De l’univers où je viens les Soviet-Nod sont absolument nuls, à peine s’ils savent faire fonctionner des allumettes. Ho la pauvre général MartinMb…
CnCBoy : Quoi ! Mais attendez, de l’univers où vous venez ? Et il y a un autre MartinMb ?
Ruskoff : Oui, voyez-vous je suis le maître de cette faille spatio-temporelle ! J’aborde tous les vaisseaux qui passent dans le coin depuis notre expérience… Dans mon univers, les Alliés avaient gagné la guerre. Les autres nullards de la résistance Soviet-Nod essayaient encore de nous résister mais c’était peine perdue. Un jour nous avons procédé à une expérience chrono sur mon vaisseau. Ce vieux et sénile Einstein avait mal calculé son truc et on s’est ramassé ici, dans la faille spatio-temporelle. Depuis on cherche à sortir, mais surtout on s’amuse…
CnCBoy : Mais c’est impossible, c’est moi qui a créé la faille en activant l’hyperpropulsion dans le trou noir !
Ruskoff : En fait, tu t’es plus disons connecté à la faille. Ceci est un univers parallèle à tous les autres univers. Je sais pas combien il y en a en tout, mais yen a beaucoup. Chaque fois qu’une faille est créée dans un univers ça débouche ici. Nous sommes hors du temps.
CnCBoy : Très intéressant…
Ruskoff : Ce serait plus intéressant s’il y aurait des filles à mater et de quoi faire des joints. Vous avez de l’alcool à bord du dirigeable ?
CnCBoy : On a quelques caisses de vodka je crois…
Ruskoff : Ça fera l’affaire. Je te taxe ton alcool, ensuite tu pourras repartir, on veut pas d’un scientifique dans notre équipage.
CnCBoy : Mais, vous ne voulez pas que je vous aide à retourner dans votre univers ?
Ruskoff : Non, on est bien ici, ya personne pour nous dire quoi faire et ici le temps existe pas donc c’est toujours le party ! Adieu… c’est quoi ton nom déjà ?
CnCBoy : CnCBoy
Ruskoff : Adieu CnCBoy… dis donc les noms sont affreux dans ton univers ! Allez les gars on se saoule la gueule à la vodka !


Ruskoff fit transférer la vodka dans son vaisseau et renvoya CnCBoy sur l’Apokirov.


CnCBoy : Vous avez pas été d’une grande aide…
Ruskoff : De l’aide pour des Soviet-Nod ? HAHAHA ! Bon voyage hors du temps pauvre imbécile !

Le vaisseau de Ruskoff partit avec toute sa flotte laissant l’Apokirov seul dans le vide bleu électrique.

CnCBoy : Quelle bande d’imbéciles. J’ai envie de les tirer… Allez, après tout les chances que je sorte d’ici sont minces et tout mes amis sont mort ! Ils sont déjà loin, mais j’aurais planté ces Alliés les yeux fermés. La vengeance est toujours douce…

CnCBoy se rendit à la salle des machines. Les corridors étaient vides. Une fois rendu il trouva la roue du générateur gravitationnel tournant avec difficulté et la chronosphère qui avait éclaté en morceaux.

CnCBoy : Merde ! Comment je vais faire pour réparer tout ça ? Si seulement on avait des pièces de rechange pour chronosphère dans le vaisseau. À moins que je démonte certains systèmes moins utiles pour prendre les pièces ? On est pas sur l’Apokraboom, des systèmes inutiles ce sera difficile à trouver…

Il tenta de remonter la chronosphère mystérieusement détruite, mais il manquait des pièces clés. CnCBoy retourna à la salle de pilotage et s’écrasa dans le fauteuil de MartinMb. Il était découragé et regrettait d’avoir du donner toute la vodka à Ruskoff, sinon il aurait au moins pu avoir une mort agréable en faisant un overdose d’alcool. Il repensa à ce qu’avait dit Ruskoff sur la faille, c’est impossible que le temps soit arrêté, sinon il ne serait pas là à bouger et penser. Alors, des objets allèrent se cogner à la vitre de la salle de pilotage. CnCBoy se leva et s’approcha de la baie vitrée. Il y avait des milliers d’objets divers flottant dehors, surtout des pièces de vaisseaux. Le désir était venu à CnCBoy se s’amuser à les détruire avec les lasers du vaisseau, mais tout à coup il aperçut des objets qui le firent sursauter puis courir comme un fou à travers le vaisseau pour enfiler un scaphandre et sauter dans l’espace ! Retrouver les objets qu’il avait vu prit du temps, mais CnCBoy revint dans l’Apokirov l’air victorieux avec…

CnCBoy : Je suis sauvé ! sauvé ! UN POULET EN CAOUTCHOUC ET UNE POULIE !

CnCBoy couru vers la salle des machines et déposa le poulet en caoutchouc et la poulie devant la chronosphère. C’était la solution ! Un poulet en caoutchouc et une poulie permettaient presque toujours de remettre en opération une chronosphère. C’est très simple, la poulie permettait de retrouver une rotation rapide de l’axe alors que le poulet en caoutchouc servait à maintenir les pièces importantes bien connectées. Quand CnCBoy eut terminé de fixer les pièces, il brancha la chronosphère puis se leva.

CnCBoy : C’est l’heure de vérité. Si Ruskoff était exact et qu’il n’y a pas de temps dans cette faille, l’époque que je vais sélectionner correspondra à un univers pour la chronosphère. Je dois donc sélectionner un voyage de une seconde dans le passé. Qu’arrivera t-il si je sélectionne une date futur ? Il n’y a pas de futur ici donc… je n’ai rien à perdre j’essaie le passé !

CnCBoy régla –1 seconde à la chronosphère puis activa la machine. Tout semblait fonctionner, la chronosphère se chargea puis un bulle chrono se forma autour de l’Apokirov. C’était l’instant de vérité, la poulie et le poulet tiendraient-ils ?

***SWIIIIIIIIIIIIISH***


MartinMb : CnCBoy ! Hey, CnCBoy !
CnCBoy : Hein...
Mika : Bon enfin il se réveille !
Ga3L : CnCBoy tu vas bien ? On est sorti du trou noir en hyperpropulsion et t’es tombé dans les pommes tout de suite après.
CnCBoy : Mais… et la faille ?
MartinMb : Quelle faille ?
Molock : Je crois qu’il parle de la faille sanglante dans son crâne. Tu t’es cogné la tête sur la plancher en tombant.
CnCBoy : Non, la faille spatio-temporelle !
MartinMb : CnCBoy, quelle faille spatio-temporelle ? On vient de sortir d’un trou noir et on est en hyperpropulsion en ce moment.
CnCBoy : Bordel de merde... Alors personne a eu connaissance de la faille ? C’est sûrement à cause du temps de moins une seconde que j’ai réglé sur la chronosphère ! Je suis revenu dans le passé juste avant de créer la faille et à cause de la distorsion temporelle elle ne s’est finalement pas créée ! Ou alors elle s’est créée, mais nous sommes revenus avant sa création dans un autre univers. Si c’est pas ça c’est un truc tout aussi compliqué et impossible à expliquer… Je nous ai sauvé !
Les autres : …
CnCBoy : Je vous assure ! Je vais devoir vous raconter ce qui s’est passé, mais je vous ai sauvé ! Quel est l’état du vaisseau ?
Mika : Critique, mes commandes de pilotage ne répondent plus et on est bloqués en hyperpropulsion !
MartinMb : Je crois que CnCBoy va encore devoir nous sauver les gars. À vos postes et vite, on a des réparations à faire et on doit se grouiller si on veut s’en sortir vivant encore une fois !

Les cinq héros filaient à bord de l’Apokirov filant en hyperpropulsion, ils étaient dans la merde et il faudrait probablement un autre plan de CnCBoy pour les en sortir.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

MartinMb : … PAR LES NUKES ! Planète droit devant ! Mika, change de direction vite !
Mika : Impossible, je rappelle que la propulsion est HS !
Tous : DOH !
Ga3L : Doh et doh !
CnCBoy : Je savais que c’était pas bon, là on a peut-être une chance de survivre si le Rideau de Fer fonctionne !
Ga3L : DOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH !
CnCBoy : J’en déduis que la réponse est non !


Paysan : Bande de sociaux-traîtres ! Qui êtes-vous pour rôder autour de mon izba hein ? Vous êtes du VodKGB ? Ha non, je sais ! Vous êtes des sales trouduks échappés des vodgoulags !
Ga3L : Doh ! Mais non, notre vaisseau…
Paysan : Silence social-traître ! Natasha chérie appelle le bourré de police immédiatement, on a deux fugitifs !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Saison I - Episode 7

Message par fafel_ le Lun 18 Aoû - 11:18

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Ruskoff : Un jour nous avons procédé à une expérience chrono sur mon vaisseau. Ce vieux et sénile Einstein avait mal calculé son truc et on s’est ramassé ici, dans la faille spatio-temporelle. Depuis on cherche à sortir, mais surtout on s’amuse…
CnCBoy : Mais c’est impossible, c’est moi qui a créé la faille en activant l’hyperpropulsion dans le trou noir !
Ruskoff : En fait, tu t’es plus disons connecté à la faille. Ceci est un univers parallèle à tous les autres univers. Je sais pas combien il y en a en tout, mais yen a beaucoup. Chaque fois qu’une faille est créée dans un univers ça débouche ici. Nous sommes hors du temps.


CnCBoy : Bordel de merde... Alors personne a eu connaissance de la faille ? C’est sûrement à cause du temps de moins une seconde que j’ai réglé sur la chronosphère ! Je suis revenu dans le passé juste avant de créer la faille et à cause de la distorsion temporelle elle ne s’est finalement pas créée ! Si c’est pas ça c’est un truc tout aussi compliqué et impossible à expliquer… Je nous ai sauvé !
Les autres : …
CnCBoy : Je vous assure ! Je vais devoir vous raconter ce qui s’est passé, mais je vous ai sauvé ! Quel est l’état du vaisseau ?
Mika : Critique, mes commandes de pilotage ne répondent plus et on est bloqué en hyperpropulsion !

C&C The Story : Apokirov – Épisode 7 – Vodkaland

L’URSS-N Apokirov filait dans l’espace en hyperpropulsion, incapable d’en sortir.

MartinMb : Molock, passe-moi la soudeuse.
Molock : Non.
MartinMb : Roh allez c’est pas le temps de déconner !
CnCBoy : Martin, nous devrions vraiment rebrancher Cabeva, c’est la seule en mesure de gérer le vaisseau en entier et de désactiver l’hyperpropulsion.
MartinMb : Tu veux faire exploser Mika ? Il est déjà au bord de la crise de nerf dans la salle de pilotage, car aucune commande répond. S’il entend la voix de Cabeva je crains pour la vie de celui qui l’aura réactivé...
Ga3L : J’ai réparé les systèmes de gravité et de survie. La coque a heureusement aucun dommage.
MartinMb : Dans ce cas viens nous aider à remettre en marche la propulsion Ga3L. Molock tu vas voir Mika à la salle de pilotage et tu lui demandes de mettre en marche les ordinateurs de secours. Ils sont vraiment primitifs mais ils permettront de se débrouiller sans Cabeva. Maintenant réparons cette saleté de propulsion !

Molock arriva à la salle de pilotage où il trouva Mika qui testait des commandes toutes aussi peu fonctionnelles les unes que les autres.

Molock : Martin veut que tu actives l’ordinateur de secours, car il est moins chiant que Cabeva.
Mika : Je ne garanti pas que la commande fonctionne. Cette saleté de trou noir a tout détruit.

Mika alluma l’ordinateur de secours.

Mika : MS DOS ! O_O
Molock : Hahaha ! Le FBD est tellement stupide.
Mika : Ben au moins on sait comment ça fonctionne… et il va pas nous crier des conneries dans les oreilles. Alors c’est quoi la commande déjà…
Molock : Tu devrais aller chercher CnCBoy.
Mika : Non, je suis assez bon en programmation. Et de toutes façon Ga3L est meilleur que CnCBoy en informatique. J’ai trouvé, demande aux autres si la propulsion est prête.

Molock se rendit encore une fois à la salle des machines.

Molock : La propulsion est prête ?
Ga3L : Non, elle est bousillée. Martin est parti voir ce qui empêchait la radio de fonctionner, sûrement un court-circuit.
MartinMb (haut-parleur) : Oui Ga3L, c’était un court-circuit, j’ai réparé l'intercom. Merde... on a un incendie à bord !
Molock : Cool !
MartinMb (haut-parleur) : Je m’en occupe, il est mineur. La zone du centre de communications a subi beaucoup de dégâts électrique dans le trou noir.
Mika (haut-parleur) : J’ai trouvé comment désactiver l’hyperpropulsion.
MartinMb (haut-parleur) : Parfait, rendez-vous à la salle de pilotage quand j’aurai fini d’éteindre cet incendie de merde.
CnCBoy : Un instant, si on sort de l’hyperpropulsion sans la propulsion régulière on ne pourra pas ralentir le vaisseau...
Mika (haut-parleur) : On verra ça, en attendant on doit la désactiver si on veut pas se retrouver dans une autre galaxie ou dans le vide.
CnCBoy : Tu as raison…

Tous se rendirent dans la salle de pilotage et se mirent à leur poste.

Mika : Je désactive l’hyperpropulsion, accrochez-vous…

L’Apokirov sortit de l’hyperespace. Il filait maintenant à toute vitesse dans un coin de l’espace assez occupé en terme d’objets spatiaux. Il y avait des planètes, beaucoup d’étoiles, des météorites, des comètes et des débris de toutes sortes. C’était probablement proche du centre de la galaxie.

Ga3L : On va devoir ouvrir le passage devant le vaisseau avec tous ces débris. Je vais détruire les plus imposants avec le laser.
Mika : Heu les gars…
MartinMb : … PAR LES NUKES ! Planète droit devant ! Mika, change de direction vite !
Mika : Impossible, je rappelle que la propulsion est HS !
Tous : DOH !
Ga3L : Doh et doh !
CnCBoy : Je savais que c’était pas bon, là on a peut-être une chance de survivre si le Rideau de Fer fonctionne !
Ga3L : DOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH !
CnCBoy : J’en déduis que la réponse est non !
MartinMb : Mais il doit bien y avoir une façon de ralentir ce vaisseau ! Cette planète est rempli d’eau, si…
CnCBoy : Je vois où tu veux en venir, l’Apokirov éclaterait en mille morceaux si on tombait dans l’eau. Il faut tenter de changer notre trajectoire en utilisant les objets cosmiques qui entourent la planète. Ga3L, tu vas devoir tirer sur un énorme astéroïde pour qu’il nous envoie des morceaux qui vont nous faire dériver.
Ga3L : On doit dériver de quel coté ?
CnCBoy : Apparemment on doit dériver vers le haut, ça nous fera entrer dans l’atmosphère à l’horizontale et on arriverait soit à glisser sur l’eau, soit à s’écraser sur une des grosses îles.
MartinMb : Tire un astéroïde situé sous le vaisseau !

Ga3L se concentra et chargea le laser de l’obélisque. Il repéra une grosse roche qui flottait juste en dessous du vaisseau et la tira. Le rocher éclata en morceaux et l’un d’eux alla percuter le dessous de l’Apokirov. Le vaisseau entrait dans l’atmosphère de la planète à une vitesse folle, il faillit rebondir sur la couche atmosphérique. La trajectoire de l’Apokirov avait été modifié par le rocher, bientôt il arriva au dessus de la couche de nuages, le temps était clair et c’était l’océan à perte de vue. L’Apokirov était incontrôlable. Il arriva au dessus d’une île assez grosse qui faisait figure de continent, les montagnes effleuraient maintenant le dessous du vaisseau ! L’inévitable se produisit, le pic d’une montagne arracha l’obélisque laser, puis le vaisseau s’écrasa sur un autre pic montagneux dans un vacarme gigantesque. Le pic montagneux ne résista pas à un tel choc, il se fracassa et l’Apokirov continua sa course folle pour finalement percuter le sol et glisser sur un kilomètre ou deux avant de s’écraser contre une pente raide et de s’immobiliser.


Ga3L se réveilla le premier. S’était fracassé le crâne contre le tableau de pilotage auxiliaire qui était juste à coté des contrôles de l’artillerie. Mika était couché par terre, il était évanoui aussi mais ne semblait pas blessé. CnCBoy était hors de sa vue et Molock était probablement aussi évanoui derrière sa console. MartinMb quant à lui était couché devant la baie vitrée qu’il avait probablement percuté lors du crash et il était couvert de sang. Ga3L couru vers lui.

Ga3L : Martin ! Martin réveilles-toi !

MartinMb n’était pas mort, mais il avait subi une commotion cérébrale en percutant la vitre blindée. Le sang provenait des éclats de métal qui jonchaient le sol de la cabine et qui s’étaient décrochés du plafond.

MartinMb : Bobo…
Ga3L : Tu as été projeté sur la vitre. Je vais trouver CnCBoy, c’est lui le médecin de bord, bouge pas hein et surtout t’endors pas !
MartinMb : T’inquiète pas, j’ai pas trop envie de bouger là…

Ga3L chercha CnCBoy, ce dernier était en train de se réveiller.

CnCBoy : Ma tête…
Ga3L : Ça va ? Martin est blessé va t’occuper de lui, je vais réveiller Molock et Mika.

Ga3L alla réveiller les autres et CnCBoy amena MartinMb à l’infirmerie. Mika et Molock étaient un peu amoché aussi mais ça allait. Ils sortirent du vaisseau pour voir son état et où ils avaient atterri.

Mika : Bordel ! On est mal !
Molock : Pour une fois je suis d’accord…

L’Apokirov était en ruine. Il manquait des morceaux partout et la coque était très endommagée. Malgré tout, le vaisseau était solide et la structure principale semblait avoir résisté au choc. Le paysage était tout aussi décourageant que la situation : des montagnes rocheuses partout autour et des plateaux désertiques. L’Apokirov reposait tel une épave contre un escarpement rocheux et il était légèrement penché sur le coté. Mika et Molock entrèrent pour expliquer la situation aux autres, puis quand ils eurent soigné MartinMb et réparé quelques systèmes dangereusement endommagés, ils sortirent à nouveau dehors.

Ga3L : C’est affreux… cet endroit en dirait un site de test nucléaires.
CnCBoy : Pire, c’en est un.
Les autres : Quoi !?
CnCBoy : Regardez ces cratères. Ils ont été causés par des explosions gigantesques. De même le roc est anormalement taillé par endroits et il y a des traces de brûlures. Par chance c’est un vieux site de test, je ne détecte aucune trace de radiations dangereuses.
Molock : Ce serait cool de voir un nuke exploser pas loin. Martin adorerait ça.
Ga3L : Ouais, s’il explose pas trop près…
Mika : On devrait explorer cette île, s’il y a des sites de tests nucléaires il y a forcément des humains. Les Banshees sont encore opérationnels ?
CnCBoy : Allons vérifier, au besoin on en réparera.
Molock : Moi je vais me promener dans le champs de nukes.
Ga3L : Et moi je suis pris pour te surveiller…

Molock et Ga3L marchèrent longtemps autour de l’Apokirov, trouvant parfois des pièces qui s’étaient détachées lors du crash. Bientôt ils sortirent de la zone désertique, ils arrivèrent à une plaine cultivée et trouvèrent une petit maison de paysan.

Molock : Ha non… des humains.
Ga3L : C’est pas précisément ce qu’on cherchait ? Je vais cogner à la porte…

Mais tout à coup la porte s’ouvrit à la volée et un homme visiblement ivre sortit de la maison avec un AK47 et se mit à gueuler.

Paysan : Bande de sociaux-traîtres ! Qui êtes-vous pour rôder autour de mon izba hein ? Vous êtes du VodKGB ? Ha non, je sais ! Vous êtes des sales trouduks échappés des vodgoulags !
Ga3L : Doh ! Mais non, notre vaisseau…
Paysan : Silence social-traître ! Natasha chérie appelle le bourré de police immédiatement, on a deux fugitifs !

Une paysanne blonde, soit la fille ou la femme du paysan, sortit de l’izba.

Natasha : Tout de suite père.
Ga3L : Mais attendez…
Molock : Laisse-moi faire Ga3L, il a juste un AK47 et il est pété je peux le neutraliser.
Natasha : Ho non, n’approchez pas !

La fille blonde sortit une mitrailleuse lourde RPK et la pointa vers Molock et Ga3L.

Molock : Fuck…
Ga3L : Ça va, on se rend !

Un officier de police bourré arriva. Il embarqua Molock et Ga3L dans son camion et les amena à un gros pénitencier. Pendant ce temps CnCBoy et Mika tentaient de sortir un Banshee du hangar. MartinMb se leva et alla les voir.

Mika : Martin, tu devrais rester couché après ce qui t’es arrivé.
MartinMb : T’inquiète, ça va un peu mieux. Vous essayez de sortir un Banshee de là ?
CnCBoy : Mika essai, moi je tente de réparer le Banshee. Les tas de déchets coupants et salissants sont pas pour moi.
Mika : Dis donc que t’es juste trop mauviette pour m’aider à la place…
MartinMb : Hey pas de chicane. Où sont Molock et Ga3L ?
Mika : Partis explorer.
MartinMb : Bon je retourne à l’infirmerie, j’ai un mal de crâne assez énorme.

Tandis que MartinMb retournait à l’infirmerie et que Mika et CnCBoy mettaient un Banshee en opération, Ga3L et Molock furent enfermés dans une salle d’interrogatoire. Un officier en uniforme militaire qui semblait lui aussi bourré entra. Ga3L se pencha vers Molock.

Ga3L : T’as pas remarqué un truc ?
Molock : Que tout le monde est saoul ici ? Oui.
Officier : Silence ! Commençons par le plus important, êtes-vous des trouduks ?
Ga3L : C’est pas très gentil ça, on a l’air de trouduc… ?
Officier : Ici c’est moi qui pose les question ! Vous semblez pas d’ici, j’en déduis que vous êtes des étrangers !
Ga3L : En effet, nous…
Officier : Silence ! Je n’ai pas terminé les questions. Pourquoi n’êtes-vous pas au Troudukistan dans ce cas ?
Ga3L : Nous ne savons pas ce qu’est le Troudukistan ! Nous sommes des étrangers d’une autre planète, notre v…
Officier : Silence ! Vous ne répondez pas correc… ***POHC***
Ga3L : Mais qu’est-ce que tu fais !?
Molock : Je nous sors d’ici ! Regarde il a un pistolet et les clés de la salle…

Molock se saisit du pistolet de l’officier assommé et tira sur la caméra de surveillance.

Ga3L : Bon j’ai un plan. Je vais lui prendre ses vêtements et faire semblant de te conduire en cellule. Ça devrait fonctionner puisque tout le monde est bourré.
Molock : D’accord, mais à la sortie je veux l’arme…
Ga3L : Évidemment.


Sur l’Apokirov, Mika et CnCboy avaient finalement réparé et dégagé un chasseur Banchee.

Mika : Et Martin il vient pas ?
CnCBoy : Non, il a percuté une vitre blindée de plein fouet, il ferait mieux de rester dans ses quartiers et de prendre du repos.
Mika : Alors allons-y.
CnCBoy : Comment ça allons-y ? Les Banshees comptent une seule place sauf en cas d’urgence…
Mika : En effet. Moi je pilote et toi tu t’assoies dans la soute.
CnCBoy : Arf… bon d’accord, mais j'aurai ma vengeance.
Mika : C'est ça ouais...

Mika démarra le vaisseau spatial et ils sortirent du quai d’embarquement par une des portes sur le coté de l’Apokirov. Après avoir gagné de l’altitude, ils eurent une meilleure vue du contient. C’était en faite une grosse île traversée par une chaîne de montagnes. Le reste de l’île était composé de vallées fertiles et de villes.

Mika : Il y a des villes, ce qui est bon signe.
CnCBoy : Sauf si ce sont des cons comme d’habitude.
Mika : Comme le FBD, le CWS ou la CW.
CnCBoy : Alors maintenant la CWS fait partie des cons ?
Mika : Oui. Regarde on dirait le Kremlin là bas…
CnCBoy : Mais oui, c’est le Kremlin !
Mika : … Quelqu’un d’assez fanatique des soviétiques pour construire un Kremlin, Martin et Ga3L vont aimer ça. Merde ! On a des chasseurs au cul !

Le radar sur le tableau de bord du Banshee indiquait trois engins juste derrière eux. Mika vérifia et il s’agissait de MiGs soviétiques. Un appel fut émis à la radio du Banshee.

Pilote de MiG (par radio) : Objet volant non identifié, ici le chef de l’escadron de MiGs qui vous a pris en chasse, vous êtes dans l’espace aérien de la république socialiste soviétique de Vodkalie veuillez définir vos motifs immédiatement.
Mika : Nous sommes des explorateurs…
Pilote de MiG (par radio) : Le vaisseau qui s’est écrasé tout à l’heure vous appartient ?
Mika : Oui, c’est le nôtre. Il est très endommagé et on aurait besoin d’aide pour reconstruire, camarades. Nous sommes des Soviet-Nod.
Pilote de MiG (par radio) : Des Soviet-quoi ?
CnCBoy : Mais c’est impossible, ils ne connaissent pas le Nod !?
Mika : On est sûrement très loin de la Terre ou de tout territoire FBD, CWS ou Nodiste. Écoutez nous aimerions discuter avec votre dirigeant camarade, vous pourriez nous aider à réparer notre vaisseau et en échange nous vous donnerions de la technologie.
Pilote de MiG (par radio) : Ça fait du sens. Suivez mon escadron, nous allons vous conduire à notre quartier général.
Mika : Bien reçu.
CnCBoy : Alors on leur fait confiance ?
Mika : Pourquoi pas ? Ils ont l’air plus ouverts que les imbéciles qu’on a rencontré dernièrement.
CnCBoy : Ouais. N’empêche, ils connaissent même pas le Nod…


Ga3L et Molock étaient sortis du pénitencier après quelques problèmes mineurs.

Molock : Avoue que j’ai bien caché les corps.
Ga3L : Les bouches d’aération c’est une bonne idée, sauf qu’au bout de quelques jours ça va sentir affreux…
Molock : Un petit détail. Bon maintenant on fait quoi ? Les gens me regardent étrangement…
Ga3L : C’est parce que t’es habillé en soldat hardcore psychopathe et ton uniforme est couvert de sang. T’es encore chanceux que la plupart des habitants soient bourrés.

Tout à coup des militaires arrivèrent de tous les coins en camion et débarquèrent.

Officier : Ce sont eux ! Attrapez-les !
Ga3L : DOH !
Molock : Courre !

Molock entraîna Ga3L dans une ruelle. Ils étaient poursuivis par les militaires, mais ils débouchèrent sur une rue où un officier en jeep s’arrêta pour les intercepter.

Molock : C’est notre chance, embarque !
Officier : Stop !
*PAF*
Molock : Quel imbécile. Je conduis !
Ga3L : Heu je suis pas certain que ce soit une bonne idée…
Molock : Quoi !
Ga3L : J’ai rien dis, vite on dégage !

La jeep de Molock et Ga3L partit à toute vitesse, ils étaient encore poursuivis par les camions des militaires.

Molock : Par où on va ?
Ga3L : Merde je sais pas, à l’Apokirov ?
Molock : Tank droit devant ! …hem ça me fait trop penser à GTA.
Ga3L : Doh !

Molock évita le tank mais ce dernier le prit en chasse. Un Hind arriva aussi pour se joindre à la poursuite.

Molock : Décidément c’est vraiment comme GTA, mais en version soviétique.
Pilote du Hind (par porte-voix) : Rendez-vous immédiatement sinon nous devrons vous mitrailler !
Ga3L : Doh ! On devrait s’arrêter là…
Molock : Hem… non, c’est trop amusant.
Ga3L : DOH !


Pendant ce temps dans le Banshee…

Mika : Hey regarde ce jeep. Tu penses à la même chose que moi ?
CnCBoy : Ça peut pas être lui…
Mika : Comment ça ? Je te parie qu’il a réussi à se mettre dans le trouble. Pauvre Ga3L, il était prit pour le surveiller.
CnCBoy : Dans ce cas va voir, mais il me semble que Molock et Ga3L nous auraient contactés s’ils avaient étés dans la merde.

Le Banshee piqua en direction de la jeep de Molock puis s’immobilisa devant.

Molock : Merde !
Ga3L : C’est un de nos Banshees ! FREINE !

La jeep s’arrêta juste devant le Banshee et les poursuivant soviétiques l’entourèrent.

Officier Soviet : Sortez les mains en l’air !
Mika : Ne tirez pas ! Ce sont nos amis.
Pilote de MiG (par radio) : Obéissez-lui, ils viennent du vaisseau géant qui a crashé tout à l’heure.
Officier : Niet. Les deux fous en jeep se sont échappé de la prison ! Ce sont des trouduks !

À ce moment là une limousine avec des drapeaux soviétiques arriva. Les militaires se retournèrent et se mirent au garde-à-vous devant celui qui en descendit. C’était un homme assez costaud qui portait un uniforme de général soviétique avec beaucoup de médailles et d’écussons. Il était souriant et calme malgré la panique du moment.

L’homme : Que se passe t-il ici ?
Officier : Camarade président, ce sont eux !

Il pointa Molock et Ga3L qui venaient de sortir de la voiture.

L’homme : À qui ai-je affaire ?
Officier : Ce sont des troud…
Molock : Ta gueule crisse de cave ! On est pas des trouduks !
Mika : En effet, nous sommes des étrangers. Le vaisseau qui s’est écrasé sur votre île nous appartient. On m’a dit que je parlerais au président, c’est vous ?
L’homme : En effet, je suis le camarade président Vodka Da Smirnoffka du parti vodkaïque de Vodkalie. C’est moi qui ai fondé ce pays. Et vous maintenant, qui êtes vous exactement ?
Mika : Je suis le pilote et commandant Mika, voici l’artilleur Ga3L, le scientifique CnCBoy et… Molock. Le général MartinMb a été blessé dans le crash et il est encore dans le vaisseau. Nous sommes des Soviet-Nod, des voyageurs et notre vaisseau se nomme l’Apokirov.
Vodka : Apokirov comme les Kirovs ? Alors ce n’est pas à cause de la vodka si le vaisseau était en forme de dirigeable… Suivez-moi dans la limousine, vous pouvez aussi amener ce petit chasseur à l’allure d'OVNI, nous allons au Kremlin de Vodkagrad, la capitale !
Mika : Dans ce cas je vais chercher Martin à l’Apokirov avec le Banshee.

Mika repartit donc vers l’Apokirov pour faire part de cette rencontre à MartinMb. Dans la limousine la vodka coulait à flot pendant que CnCBoy, Ga3L, Molock et Vodka jasaient de événement épuisants de la journée. Ils allaient passer quelques jours en Vodkalie.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov


MartinMb : Dites moi président Vodka, qui sont ces sociaux-traîtres ? Ils font parti d’un quelconque groupe ou ce ne sont que des pirates de l’espace ?
Vodka : Les deux ! Ce sont des pirates, des canailles, des barbares, des imbéciles, des couilles molles, des sociaux-traîtres, des ennemis du Peuple et des enculés ! Savoir leur nom ne vous servira pas à grand chose, c’est la CW.
MartinMb : QUOI !
Mika : La CW ici !?


Vodka : Camarade, je sais bien que ça ne vous regarde pas, mais les troupes ennemies ont fait des mouvements inattendus.
MartinMb : C’est à dire ?
Vodka : Nous pensons que des vaisseaux ont débarqué sur leur continent, leurs navires sont entrés en activité et tout porte à croire qu’il y aura un débarquement en Vodkalie. Nous pensons qu’ils sont venus pour votre vaisseau.
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Mar 19 Aoû - 15:54

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

CnCBoy : Mais c’est impossible, ils ne connaissent pas le Nod !?
Mika : On est sûrement très loin de la Terre ou de tout territoire FBD, CWS ou Nodiste. Écoutez nous aimerions discuter avec votre dirigeant camarade, vous pourriez nous aider à réparer notre vaisseau et en échange nous vous donnerions de la technologie.
Pilote de MiG (par radio) : Ça fait du sens. Suivez mon escadron, nous allons vous conduire à notre quartier général.
Mika : Bien reçu.


Vodka : Je suis le camarade président Vodka Da Smirnoffka du parti vodkaïque de Vodkalie. C’est moi qui ai fondé ce pays. Et vous maintenant, qui êtes vous exactement ?
Mika : Je suis le pilote et commandant Mika, voici l’artilleur Ga3L, le scientifique CnCBoy et… Molock. Le général MartinMb a été blessé dans le crash et il est encore dans le vaisseau. Nous sommes des Soviet-Nod, des voyageurs et notre vaisseau se nomme l’Apokirov.
Vodka : Apokirov comme les Kirovs ? Alors ce n’est pas à cause de la vodka si le vaisseau était en forme de dirigeable… Suivez-moi dans la limousine, vous pouvez aussi amener ce petit chasseur à l’allure d'OVNI, nous allons au Kremlin de Vodkagrad, la capitale !
Mika : Dans ce cas je vais chercher Martin à l’Apokirov avec le Banshee.

C&C The Story : Apokirov – Épisode 8 – Vodkagrad

MartinMb et Mika quittèrent en Banshee l’Apokirov crashé pour se rendre au Kremlin de Vodkagrad où Vodka Da Smirnoffka les avait invités. CnCBoy, Ga3L et Molock étaient déjà là-bas depuis une heure environ. Quand MartinMb et Mika entrèrent dans le bureau de Vodka, les rires leurs transpercèrent les oreilles : tout le monde était ivre excepté le président.

Molock : MAAAAAAAAAAAAAARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !
CnCBoy : Justement ça manquait de filles ici !
Ga3L : HAHAHAHAHA !
MartinMb : Mais qu’est-ce que ? Vous êtes bourrés ?
Ga3L : Non, ben en faite un peu, ben en faite oui !
Vodka : Ils ont tenté de me suivre niveau consommation de vodka… c’est un honneur de vous rencontrer général MartinMb.
CnCBoy : Président Vodka, cette vodka serait meilleure avec des glaçons de tibérium !
MartinMb : Bon, vous trois dehors.
Ga3L : Mais roh !
Molock : T’es pas gentil là Martin ! Oupse ! Ce tapis est méchant, il m’a fait trébuché !
MartinMb : J’ai dis dehors !

Ga3L, CnCBoy et Molock sortirent aidés de Mika. Ce dernier referma la porte après les avoir sorti.

Mika : Dis donc ils sont hilarant bourrés eux !
Vodka : Ha, vous savez, tout le monde est hilarant bourré, c’est le Bonheur Universel !
MartinMb : Donc, camarade président Vodka, si je suis venu ici tout d’abord pour m’excuser du désagrément que vous ont causé Molock et Ga3L tout à l’heure.
Vodka : Allons donc, ce n’est rien voyons, les idiots qui ont capturé vos amis seront punis soyez en certain. Un peu de vodka ?
MartinMb : Oui, s’il vous plait.

Vodka sortit une bouteille de vodka de sous son bureau et la tendit à MartinMb.

MartinMb : La bouteille entière ?
Vodka : Mais évidemment on ne fait pas les choses à moitié en Vodkalie ! Si vous en voulez plus n’hésitez surtout pas.
MartinMb : Merci… Donc pour en revenir aux affaires, je vous propose un marché qui, je l’espère, nous aidera tous les deux. C’est par erreur si notre vaisseau s’est crashé ici et en faite, il est complètement bousillé. J’aurais besoin de votre aide pour la réparation, car les usines qui sont à bord sont trop petites pour tout réparer et elles ont aussi été endommagées. En échange de votre aide industrielle nous pourrions vous offrir beaucoup de technologies. D’ailleurs CnCBoy est un scientifique hors pair… quand il est sobre évidemment.
Vodka : La sobriété est interdite ici, général. Mais puisque vous n’êtes pas citoyens de la Vodkalie… Votre marché me semble à première vue intéressant. Nous avons beaucoup d’usines et je me ferai une joie de vous aider à réparer ce vaisseau. Pour la technologie, je n’en ai pas vraiment besoin, mais je verrai ce que vous avez. Maintenant passons à ce qui m’intéresse le plus, vos amis m’ont vaguement expliqué que vous veniez de la Terre, c’est vrai ?
MartinMb : En faite oui, nous venons de la Terre, sauf Mika.
Mika : Je suis né à bord d’un vaisseau spatial.
MartinMb : La Terre a cependant été dévastée par les guerres et les aliens. Elle est contrôlée par le FBD qui est supposément Soviet-Nod. Avant j’étais dans le FBD, mais je l’ai quitté avec Ga3L et CnCBoy, nous sommes partis avec notre vaisseau pour servir la vraie cause Soviet-Nod et explorer l’univers.
Vodka : Ici nous entendons toujours parler de la Terre comme d’une légende, comme du berceau de l’humanité. Il y a longtemps que je n’en ai pas entendu des vrais récits. Vous allez devoir m’éclaircir sur le Nod par contre.
MartinMb : C’est étrange que vous ne connaissez pas le Nod… Il est devenu important lors de l’arrivée du tibérium.
Vodka : Le tibérium, j’en ai déjà vu de rares fois, mais il a fallu qu’on m’explique ce que c’était. Franchement je n’ai pas été tenté d’en ramener ici… Pour que vous compreniez c’est à mon tour de vous raconter mon histoire et aussi celle de la Vodkalie. Les ancêtres du peuple vodkalien ont quitté la Terre dès les premières explorations soviétiques. Une équipe avait alors été formée avec quelques vaisseaux spatiaux, ils devaient explorer la galaxie, capturer des territoires au nom de l’URSS et éventuellement coloniser des planètes. La mission ne revint jamais sur Terre, elle explora pendant des années l’espace. Les enfants des premiers membres de l’équipage continuèrent le travail encore longtemps. Un jour ils rencontrèrent un vaisseau soviétique venant de la Terre, ce dernier leur amena des technologies nouvelles et surtout de l’espoir pour continuer l’exploration. À peine un an plus tard, les vaisseaux soviétiques furent attaqués par des aliens et durent trouver une planète où se réfugier. Avec l’arrivée de l’hyperpropulsion les choses furent grandement facilitées et ils trouvèrent une planète. C’est là que je suis né, sur la planète Maya Strana 2. Alors que j’étais enfant, la planète entra officiellement en guerre contre les aliens. Leur nom était les Struggs.
MartinMb : Je connais, c’est une des infamies que j’ai dû combattre. Vous serez heureux d’apprendre que nous les avons exterminés.
Vodka : Une bonne chose général, une très bonne chose ! Donc le siège de Maya Strana 2 par les Struggs dura des années et je m’engageai dans l’armée dès que j’eus l’âge requise. Malgré le courage de tous les camarade, les Struggs gagnaient de plus en plus de terrain chaque année et la défaite était inévitable. Quand je fus colonel, j’étais un des derniers officiers de l’armée encore vivant et on me donna à un vaisseau. Je me suis chargé d’évacuer tout le monde juste avant que la planète ne tombe. Et une fois tout le monde évacué nous avons fait exploser Maya Strana 2 pour éviter que ces saletés ne la transforme en champs de cornichons !
MartinMb : C'eut été un trop grand déshonneur…
Vodka : Exactement !
Mika : Et où tous ces gens ont-ils été évacués ?
Vodka : C’est là le problème, on ne savait pas où les évacuer, car Maya Strana 2 était notre seule planète. C’est un des plus sombres épisodes de ma vie, le peuple de Maya Strana vivait dans des vaisseaux spatiaux. Nous étions sans cesse agressés par ces saletés de Struggs et beaucoup de camarades moururent. Après des années à guider mon peuple sans succès je trouvai enfin cette planète qui était protégée par des champs d'astéroïdes. Tout le monde voulu que je devienne le chef. Les vaisseaux furent utilisés pour construire des maisons et des immeuble. Je nommai ce nouveau pays la Vodkalie et j’ai décidé que ce serait un endroit de paix et de plaisir. Après des années de guerres je voulais que mon peuple vive en paix… mais vous connaissez les humains. Des imbéciles sont arrivés pour coloniser cette planète, ce que j’ai refusé et ils nous ont déclaré la guerre ! J’ai dû réarmer mon peuple. Nous avons à contre cœur fabriqué des usines militaires, des casernes, des armes et tout le matériel de guerre soviétique que nous savions produire. Les sociaux-traîtres tentèrent leur invasion, mais nous avons vaincu et défendu cette île ! Ils se sont installés ailleurs sur la planète pour tenter de nous éradiquer et depuis cette époque ils nous attaquent régulièrement. C’est l’histoire de mon peuple, la guerre et toujours la guerre.
Mika : Je comprend maintenant pourquoi tout le monde ici est ivre. Vous les obligez à boire pour oublier !
Vodka : Non Mika, je ne les oblige pas. Mon peuple est content de boire autant, il fait cela pour le Bonheur Universel. Je vous concède que certains boivent pour oublier notre passé difficile, mais il ne faut pas les blâmer pour ça.
MartinMb : Dites moi président Vodka, qui sont ces sociaux-traîtres ? Ils font parti d’un quelconque groupe ou ce ne sont que des pirates de l’espace ?
Vodka : Les deux ! Ce sont des pirates, des canailles, des barbares, des imbéciles, des couilles molles, des sociaux-traîtres, des ennemis du Peuple et des enculés ! Savoir leur nom ne vous servira pas à grand chose, c’est la CW.
MartinMb : QUOI !
Mika : La CW ici ?!
Vodka : Vous les connaissez ?
Mika : Ho que oui ! Ces cons ont tenté de nous voler notre vaisseau.
MartinMb : C’est impossible ! Leur planète principale est à l’autre bout de la galaxie !
Mika : Ils nous ont menti, leur influence est beaucoup plus grande que ce que ce traître de Connerse nous a dit !
Vodka : Connerse ? Quel nom ridicule…
Mika : C’est leur chef. Si vous ne l’avez jamais vu c’est qu’il doit diriger ses projets galactiques de son bureau comme tous les bureaucrates emmerdeurs dans son genre.
MartinMb : Alors la CW aurait entendu son influence dans une grande partie de la galaxie… Ça fait d’eux une menace encore plus grande.
Vodka : Nous avons un ennemi commun alors.
MartinMb : Vodka, je vous promet que quand mon vaisseau sera réparé, nous allons vous aider à éradiquer la CW de cette planète.

Ils parlèrent encore longtemps d’alliances et de leurs vies, tellement que le soir venu ils parlaient encore dans le bureau de Vodka. Seulement ils avaient bu de la vodka toute la journée et Mika et MartinMb étaient tous deux bourrés. Ils rejoignirent Ga3L, Molock et CnCBoy qui roupillaient déjà dans une énorme chambre à coucher du Kremlin. Sitôt qu’ils eurent posé la tête sur l’oreiller, ils s’endormirent eux aussi.


Le lendemain matin.

Molock : WTF… Depuis quand on dort dans un palais ?
Ga3L : Hein… gni… Ha ben ouais, on est dans un palais tiens.
CnCBoy : Bande d’imbéciles, nous sommes au Kremlin de Vodkagrad.
Ga3L : Ha ouais, c’est vrai…
Mika : Putain ma tête…
Molock : Merde, on va devoir réveiller Martin.
Mika : Je m’y risquerai pas encore. Martin, il est K.O. et c’est compréhensible vu sa journée d’hier. Allons rejoindre Vodka s’il est debout.

Ils quittèrent la chambre à coucher et se rendirent à la salle à manger du président selon les indications des gardes. C’était une salle gigantesque avec une table pouvant accueillir au moins cinquante personnes au centre. Vodka s’y trouvait déjà, savourant un énorme déjeuner avec un verre de… vodka.

Ga3L : De la vodka le matin ?
Vodka : Quoi d’autre ? Mais venez vous asseoir messieurs. Alors, que prendrez-vous à manger ?
Molock : Rien.
Mika : N’importe quoi.
Ga3L : Céréales.
CnCBoy : Viande. Saignante.
Molock : Dans ce cas moi aussi. Avec du chocolat.
Vodka : Vous avez entendu ? Qu’on commande cela pour nos invités.
Serviteur : Tout de suite camarade président.
Vodka : Buvez tous ceci, il s’agit d’un médicament inventé ici en Vodkalie. C’est le sérum anti-gueule de bois.
Mika : Magnifique !
CnCBoy : Étonnant comme formule… et ça goûte la vodka.
Vodka : Ce qui la rend encore mieux ! Le général MartinMb semble être resté couché, je vais lui en faire porter un verre. Aujourd’hui nous aurons une journée chargée, il faudra réparer votre vaisseau.
CnCBoy : Vu la quantité de dommage je dirais que ce sera une semaine chargée. Même plusieurs.
Mika : Malgré le pessimisme de CnCBoy, je suis d’accord. Ça ne se fera pas en une journée.
Vodka : Quelle est la taille de votre vaisseau ?
Ga3L : Environ 500 mètres de long.
Vodka : C’est beaucoup, mais ce n’est pas impossible à transporter.
Ga3L : Quoi vous comptez le transporter ?!
Vodka : Évidemment, on ne va pas le laisser au Nukistan. C’est mon site de tests nucléaires préféré, mais c’est aussi le lieu le moins hospitalier de Vodkalie.
CnCBoy : Vous n’arriverez jamais à le déplacer, soyons réalistes, il faudrait réparer la propulsion sur place pour le déplacer à l’aide des réacteurs.
Vodka : C’est ce que j’avais l’intention de faire. J’ai mis mes meilleurs ingénieurs en aérospatial à votre service pour réparer l’Apokirov. Si jamais ils ne parviennent pas à réparer vos réacteurs en entier, nous aiderons votre vaisseau à se déplacer à l’aide de dirigeables. Ce sera marrant de voir un vaisseau en forme de dirigeable transporté par des vrais dirigeables. Mais trêve de plaisanteries absurdes, votre vaisseau sera amené et réparé à Vodkagrad, je vous le garanti. À présent mangeons puisque vous êtes servis.

Ils déjeunèrent donc puis se préparèrent pour aller réparer l’Apokirov. Le site du crash n’avait pas beaucoup changé depuis la veille excepté qu’il était maintenant fortement gardé et surveillé par l’armée Vodkalienne. CnCBoy, MartinMb et Ga3L furent nommés chefs des projets de réparations et se virent distribués des équipes d’ingénieurs. Vodka, Mika et Molock quant à eux s’occuperaient de l’acheminement des matériaux, de la gestion de ces derniers, de la sécurité des travailleurs et de la récupération des pièces tombées lors du crash. Dès l’après-midi les travaux commencèrent dans la salle des machines et une réunion y eut d’ailleurs lieu.

CnCBoy : Bon il y a quelques petites choses à spécifier avant de commencer à réparer l’Apokirov. Il s’agit certainement d’un des vaisseaux de commandement les plus compliqués et les plus évolués de la galaxie. Non seulement il comporte les dernières technologies connues, mais ces dernières sont aussi les plus dangereuses et les plus instables. Avant de toucher à quoi que ce soit, vous devrez donc informer moi, Martin ou Ga3L si vous voulez éviter de vous faire écrabouiller, découper, irradier ou de mourir dans d’affreuses souffrances.
MartinMb : Aussi camarades, je rappelle que c’est mon vaisseau. C’est le plus beau que j’ai jamais possédé et aux dernières nouvelles j’y tiens. Ce qui vient d’arriver est très triste pour moi, vous savez je le considère un peu comme mon propre enfant…

**silence**

MartinMb : Bon ok, c’est stupide comme commentaire… arf… Ga3L c’est à ton tour de parler.
Ga3L : Alors, le plan est le suivant : en premier lieu nous allons nous concentrer sur la réparation des moteurs principaux, des stabilisateurs et des systèmes anti-gravitationnels. Entre temps, une autre équipe composée de militaires sera chargée de récupérer les pièces du crash. Il y en a un peu partout en Vodkalie car elles ont volé partout quand on a heurté le massif rocheux.
MartinMb : Snif…
Ga3L : … En second lieu, nous allons déplacer l’Apokirov à Vodkagrad. C’est là que nous allons continuer et terminer la restauration du vaisseau. J’ai d’ailleurs prévu avec CnCBoy un système de nanorobots qui vont grandement nous aider en réparant automatiquement la coque et les composantes simples. Maintenant au travail, car j’en ai marre de glander avec ce discourt de merde !

Ils se mirent donc au travail sans plus. Les ingénieurs de la Vodkalie étaient étonnement compétents et CnCBoy dut abuser du café pour réussir à les coordonner tellement ils finissaient les tâches rapidement. MartinMb était épuisé et fut rapidement remplacé par Vodka, quant à Ga3L, il était parfaitement dans son élément et travaillait avec les ingénieurs Vodkaliens. Malgré que le peuple de Vodkalie ait été séparé du reste de l’humanité dès les premières exploration spatiales soviétiques, leur technologie restait assez impressionnante. Ils connaissaient évidemment un peu l’hyperpropulsion et le domaine de la chronotechnologie. Ils maîtrisaient également la gravité artificielle et l’armement, même si leur niveau de connaissance informatique était affreusement bas. Une fois le soir arrivé, les réparations étaient déjà bien entamées, mais Vodka semblait inquiet. Il se retira dans un coin de l’Apokirov pour parler à MartinMb.

Vodka : Camarade, je sais bien que ça ne vous regarde pas, mais les troupes ennemies ont fait des mouvements inattendus.
MartinMb : C’est à dire ?
Vodka : Nous pensons que des vaisseaux ont débarqué sur leur continent. Leurs navires sont entrés en activité et tout porte à croire qu’il y aura un débarquement en Vodkalie. Nous pensons qu’ils sont venus pour votre vaisseau.
MartinMb : Ils ne vous avaient jamais attaqué avant ?
Vodka : Pas depuis qu’on leur a renvoyé un de leur navire rempli des cadavres en décomposition de son équipage.
MartinMb : Connerse voulait ce vaisseau, alors s’il est au courant pour le crash, il doit avoir mobilisé ses troupes pour le cueillir ici.
Vodka : Une pierre deux coups : il ramasse le vaisseau et il se débarrasse d’un ennemi encombrant. Je sais que la CW a des satellites espions en orbite, ils avaient déjà mis des satellites lasers, mais on a réussi à les détruire. Cela dit ils nous espionnent peut-être en ce moment même.
MartinMb : Ce problème pourrait être facilement réglé, vous savez nos chasseurs Banshee ? Ils vont dans l’espace.
Vodka : C’est bien gentil de nous proposer votre aide, mais nous essaierons de mettre fin à cette crise par nous même. Votre vaisseau est plus important que cette guerre, alors j’aimerais que vous vous concentriez sur sa réparation. Je voulais seulement vous informer de la situation, rien de plus.
MartinMb : Je vois…

Vodka quitta MartinMb et ils retournèrent travailler jusqu’à 22heures. La nuit fut tourmentée, des ombres rôdaient autour de la Vodkalie et les troupes vodkaliennes étaient sur leurs gardes. Dans le ciel il y eut des escarmouches entre les avions, mais chaque fois les sociaux-traîtres se retiraient immédiatement. Le soleil se leva sur Vodkagrad et la journée s’annonçait splendide. CnCBoy rejoignit les autres à la salle à manger.

Serviteur : Un café à la vodka pour monsieur.
CnCBoy : Merci. Alors bien dormi ? Où est Vodka ?
Ga3L : Pas de traces de lui ce matin.
Mika : Il règle probablement des trucs administratifs à son bureau.
CnCBoy : Je vois. Je suis satisfait du travail d’hier, nous avons bien progressé. Si j’arrive à coordonner mieux ces ouvriers communistes nous arriverons peut-être à réparer la propulsion régulière aujourd’hui.
Mika : CnCBoy, ce ne sont pas des ouvriers, ce sont des scientifiques !
Ga3L : Ouais et on dit pas des communistes, on dit des prolétaires.
CnCBoy : Je me fous pas mal de ça. Pour que je les appelle des scientifiques il faudrait avant tout qu’ils…

Un bruit lointain d’explosion retentit.

Ga3L : Mais qu’est-ce que c’est que ça ?
CnCBoy : Un test nucléaire sûrement.
Mika : Ben moi ça m’inspire pas confiance. Serviteur, je voudrais voir Vodka tout de suite !
Serviteur : Le président est très occupé monsieur…
Mika : Martin je te trouve étrangement silencieux pour quelqu’un qui vient d’entendre un bruit d’explosion.
Ga3L : Surtout que c’est possiblement un Nuke...
MartinMb : Arf… Vodka m’a parlé en privé hier soir. Il ne veut pas qu’on s’inquiète, mais je vais vous dire quand même ce qu’il m’a raconté.

MartinMb raconta en détail ce dont Vodka lui avait fait part.

Mika : Merde t’attendais quoi pour nous le dire ?
MartinMb : D’être plus réveillé…
Molock : Ça implique de tuer du monde cave, fallait le dire tout de suite.
Ga3L : On ferait mieux d’aider un peu, je veux bien croire que la Vodkalie a une bonne armée, mais ça fait égoïste de rien faire.
CnCBoy : Moi je trouve que ça fait juste paresseux et justement ça tombe bien, on est paresseux !
Mika : On doit les aider ! Ils nous ont aidé à réparer l’Apokirov alors on leur doit bien ça.
MartinMb : Je suis d’accord, la CW nous fait crissement chier et Vodka est notre ami.
Ga3L : Ya un problème, l’Apokirov est pas réparé.
Molock : Tu sais Ga3L, ya moyen de faire la guerre sans gros vaisseaux et c’est amusant en plus !
Mika : Aux armes !
MartinMb : Exactement, tous à l’armurerie de l’Apokirov !
CnCBoy : Et c’est reparti… marre de se battre…

Ils se rendirent à l’Apokirov sans problème, ne rencontrant en chemin que des véhicules pressés de se retrancher dans Vodkagrad. L’armurerie de l’Apokirov était intacte mais un peu en désordre puisque les éléments qui n’étaient pas fixés aux étagères avaient foutu le camps par terre. Une fois armés, ils dégagèrent les Banshees coincés et en prirent chacun un.

Molock : Comment on pilote cette merde déjà ?
Ga3L : T'en a déjà piloté un ?
MartinMb : Toi Molock tu embarques dans la soute de mon Banshee.
Molock : Hey c’est pas juste !
MartinMb : Tu serviras de diversion au sol. Tu sais pas piloter un Banshee, alors tu vas me choper le plus de soldats de la CW possible.
Molock : OK...
Mika : On y va ?
Ga3L : Ouais, à l’attaque !

Les vaisseaux de style extra-terrestres sortirent de la carcasse de l’Apokirov et se mirent en formation.

MartinMb : Bataillon ennemi à 12h, ce sont des chasseurs.
Ga3L : Ils se font dégommer par des MiGs Vodkaliens, cherchons une autre cible.
Mika : Visons les barges de débarquement de la CW s’ils en ont.
Ga3L : Je pense plutôt qu’ils débarquent à partir de ces vaisseaux de transport spatiaux.

Des dropships de la CW se dirigeaient vers Vodkagrad au dessus du contient, les Banshees n’en épargnèrent aucun.

Mika : L’océan est en vue.
MartinMb : Je crois que nous allons nous séparer, on sera moins vulnérables en groupes de deux chasseurs. Mika et CnCBoy vous allez ensembles, Ga3L avec moi.
Molock : Et moi ?
MartinMb : Toi arrête de taper sur mon siège, je te laisse au sol dès qu’on sera à la plage.
CnCBoy : On dirait que la CW débarque ici, c’est la merde.

En effet la plage était occupée par un combat entre les forces de la CW et celles de la Vodkalie. La CW avait effectué un débarquement massif avec des chars et de l’infanterie, mais ils avaient été accueillis par des défenses vodkaliennes. Dans les airs il y avait des combats massifs entre des chasseurs vodkaliens et des drones volants de la CW.

Mika : CnCBoy et moi on va détruire les barges de débarquement et les dropships de la CW. Essayez de trouver Vodka et gardez le contact radio.
MartinMb : Ok bien reçu. Ga3L tu vois quelque chose qui ressemble à un poste de commandement ?
Ga3L : Non, il doit être sur un autre front, car je vois des combats plus loin sur le littoral.
MartinMb : Molock je te descend ici, t’as bien pris le canon à double roquettes Apocalypse comme je te l’avais demandé ?
Molock : Oui, MOUHAHAHA ! C’est magnifique… J’ai aussi pris un machine gun.
MartinMb : Bon chopage.

Le Banshee de MartinMb se posa et Molock en sortit.

Molock : Salut bande de soldats stupides de la CW.
Soldat CW : Ho mon dieu…
Molock : En effet…

***TARATATATATATATATATATATATAC***

MartinMb : Il s’amuse déjà.
Ga3L : Je crois que j’ai repéré Vodka… tu devrais venir voir ça.
MartinMb : Je suis en route.

Le Banshee de MartinMb arriva près de celui de Ga3L. En dessous d’eux un char énorme et armé jusqu’aux dents était en train de ramasser la CW à la petit cuillère.

Vodka : Alors les gars, on vient nous donner un coup de main ?
MartinMb : Vodka ? Mais qu’est-ce que ce char ?
Vodka : C’est un poste de commandement mobile Apocalypse Mk.3.
Ga3L : Trop génial !
MartinMb : Ben on termine la CW ?
Vodka : Ce sera leurs derniers instants !

La CW se fit donc démolir dans les airs par les défenses aériennes et les Banshees, sur terre par Molock et l’Apocalypse Mk.3 et sur mer par la marine de guerre Vodkalienne. Ce fut un massacre total et malgré les pertes du coté Vodkalien, par le soir il ne resta plus aucune troupe de la CW encore en vie en Vodkalie sauf celles qui furent faites prisonnières. Vodka sortit de l’Apocalypse Mk.3 pour observer le coucher du soleil de la plage. MartinMb et ses amis le rejoignirent.

MartinMb : Une belle bataille Vodka, ton pays est sauvé maintenant.
Mika : Beaucoup de sang a coulé, mais ils l’ont mérité en s’attaquant ainsi à vous.
Molock : Quel massacre… mon armure est presque couverte de rouge. En plus y avait plein d’avions et des combats super épiques.
CnCBoy : J’avoue que juste pour le sang ça valait la peine.
Ga3L : Vous devriez être content Vodka, les dommages à votre infrastructure sont minimes.
Mika : Vodka, tu m’as l’air bien songeur, qu’est-ce qui ne va pas ?
Vodka : Ils reviendront… ce n’était que le début.

En silence ils regardèrent le soleil descendre sur cet océan couvert de carcasses. Vodka avait raison, tôt ou tard la CW reviendrait menacer la Vodkalie.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

Officier : Camarade président ! J’ai une nouvelle urgente pour vous !
Vodka : Hé bien dites-moi là ici camarade.
Officier : Les sociaux-traître camarade président ! Une armada complète de vaisseaux, ils se dirigent droit vers nous !
Vodka : COMMENT !
Officier : Ils sont à approximativement deux jours de route de notre planète, nos radars viennent de les repérer !
Vodka : Sapristi !
MartinMb : Par tous les Nukes !


Vodka : Nous avons des images de leur flotte. Il y a trois espèce de gros vaisseaux, ils sont au moins deux fois la taille de l’Apokirov ! C’est tout ce qu’on voit donc apparemment les cuirassés et les chasseurs sont à l’intérieur de ces vaisseaux.
MartinMb : Bordel… des vaisseaux de classe Apokraboom !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Mer 20 Aoû - 14:49

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Vodka : Camarade, je sais bien que ça ne vous regarde pas, mais les troupes ennemies ont fait des mouvements inattendus.
MartinMb : C’est à dire ?
Vodka : Nous pensons que des vaisseaux ont débarqué sur leur continent, leurs navires sont entrés en activité et tout porte à croire qu’il y aura un débarquement en Vodkalie. Nous pensons qu’ils sont venus pour votre vaisseau.


Ga3L : Vous devriez être content Vodka, les dommages à votre infrastructure sont minimes.
Mika : Vodka, tu m’as l’air bien songeur, qu’est-ce qui ne va pas ?
Vodka : Ils reviendront… ce n’était que le début.

C&C The Story : Apokirov – Épisode 9 – Vodkalie
Par beau matin ensoleillé, dans le Kremlin de Vodkalie.

Molock : OUI ! DU CAFÉ !
Ga3L : Ho du calme ! Yen aura pour tout le monde.
CnCBoy : Non, à moi ! À moi !
Molock : Méchant ! Tu m’as volé mon café ! Je vais te tuer !
CnCBoy : Approche, j’ai mon tout nouveau prototype de bouclier personnel !

CnCBoy montra une genre de montre à Molock puis l’activa.

CnCBoy : MOUHAHA ! Rien ne peut me toucher maintenant.
Ga3L : Roh mais quelle bande de bébés…

Alors CnCBoy porta la tasse de café à sa bouche, mais le liquide rebondit contre le bouclier et s’écoula par terre.

CnCBoy : NON !
Molock : HAHAHA ! NOOB !
Vodka : Criminels ! Du café ? Mais quelle boisson infecte. Que je ne vous reprenne pas à boire autre chose que de la vodka ou de l’eau ici bande d’infâmes sociaux-traîtres !
Ga3L : Mais c’est le matin…
Vodka : Et alors ? La vodka est permise ici le matin. Après tout c’est bon pour le cœur.
Ga3L : Ouais mais eurk.

MartinMb arriva dans la salle en compagnie de Mika.

MartinMb : Boy quelle est la catastrophe là ? On t’as entendu crier depuis l’autre bout du Kremlin.
CnCBoy : J’ai renversé du café ! Tout ça à cause de ce bouclier… une version miniaturisé de celui que je compte installer sur l’Apokirov. Je vais continuer les travaux de réparation.
MartinMb : Déjà ? Vraiment CnCBoy tu devrais penser à avoir une vie sociale des fois.
CnCBoy : Qu’est-ce qu’une vie sociale face à la beauté des sciences et technologies ? Si on veut décoller un jour je dois réparer ce vaisseau.
MartinMb : Fais comme tu veux, tant que tu vas réparer le vaisseau et non te branler devant un hentai.
Mika : Quoique ce serait mieux se branler devant un hentai.
Tous : …
Mika : Ben quoi ?
MartinMb : Bon on mange et on discutera de ces conneries après. Ou pas…

Donc ils mangèrent tous à l’exception de CnCBoy qui était parti à son laboratoire. Voilà deux semaines que l’Apokirov s’était crashé en Vodkalie, à présent il était gardé dans un hangar de Vodkagrad et presque entièrement réparé. CnCBoy avait largement contribué aux réparations en plus de donner plein de nouvelles idées technologiques. Les innovations les plus importantes concernaient la constructions d’ateliers scientifiques, l’ajout de nouvelles armes et le formatage de Cabeva, laquelle était toujours débranchée. L’extérieur de l’Apokirov avait été intégralement réparé, mais certaines parties de l’intérieur étaient encore en ruine. Après le déjeuné arrosé de vodka, tous allèrent à l’Apokirov en limousine présidentielle comme d’habitude.

MartinMb : Je suis content des réparations, l’Apokirov pourrait voler au courant de la semaine si on continue à ce rythme.
Ga3L : Oui, les moteurs conventionnels sont virtuellement prêts à fonctionner et les générateurs anti-gravitationnels aussi.
MartinMb : Et les Nukes ?
Ga3L : Quoi les Nukes ?
MartinMb : Ils étaient endommagés et je t’ai demandé de les réparé, tu l’as fait ?
Ga3L : Merde j’ai oublié…
MartinMb : Quoi !
Vodka : Du calme Martin, je peux t’en donner des Nukes.
Ga3L : Vous avez le nucléaire ?
Vodka : Mais évidemment !
MartinMb : Navré Vodka mais je ne veux pas de tes Nukes. Ceux de l’Apokirov peuvent carrément faire sauter une planète quand ils sont placés au centre, on va les réparer et je serai content.
Ga3L : Ouais, va me falloir des habits anti-radiations comme celles des Dévastateurs.
Molock : Il y en a quelques unes dans l’armurerie, l’autre jour j’en ai utilisé une pour faire peur à CnCBoy. Ça a pas marché il m’a à peine remarqué… pourtant je lui ai dit : « je vais te tuer et te dévorer ! ».
MartinMb : Sacré Molock. CnCBoy est très absorbé par son travail et en plus on s’attend toujours à ce que tu fasses ce genre de conneries.
Molock : Est-ce que je pourrais avoir mon repaire dans l’armurerie ?
MartinMb : Si tu veux.
Ga3L : Ton repaire ?
Molock : C’est connu, Molock a toujours un repaire où il peut manger, dormir et s’entraîner. D’habitude il y déchiquette aussi ses victimes mais je ne pense pas que Martin me laisserait faire ça…
Mika : Ya toujours les salles de torture pour ce genre de choses.
Vodka : Vous aussi vous pratiquez la torture !? J’ai quelques prisonniers si vous voulez.
MartinMb : Ha quel dommage nous sommes arrivés et on ne pourra pas discuter de torture ! Allez tout le monde dehors bande de sadiques.

Ils sortirent de la limousine pour rencontrer les ingénieurs qui, comme à chaque matin étaient réunis autour de CnCBoy pour recevoir les tâches de la journée. Tous les travaux furent concentrés sur la propulsion et l’électricité. CnCBoy trouvait que le réacteur nucléaire couplé avec des réacteurs Tesla était trop faible et il voulait faire l’expérience d’un nouveau réacteur chrono qui tirerait sa puissance du choc des particules interdimensionnelles. L’idée n’avait rien de rassurant à première vu, mais CnCBoy travaillait lui-même sur le projet et il avait promis que cette source d’énergie serait plus sécuritaire que le nucléaire une fois maîtrisée. Vers l’heure du dîner, tous allèrent à la cafétéria de l’Apokirov, laquelle avait été nouvellement réparée.

Mika : Tu comptes enfin avoir un équipage ?
MartinMb : Ben ouais, s’ils ont pas trop peur de Molock et si nous pouvons avoir des stocks de vivres toutes les semaines. On va pas embarquer des centaines de personnes non plus, ça bouffe trop de ressources.
Ga3L : Pour ce qui est des ressources, j’avais pensé à un système de serres intérieures. On pourrait récupérer le contenu de la fosse sceptique pour faire pousser des plantes à bord et nourrir l’équipage en cas de famine.
Mika : Et pour la viande ?
Molock : Cannibalisme.

Tous rirent à l’exception bien évidemment des ingénieurs Vodkaliens qui prirent une étrange teinte blafarde. Tout à coup un officier militaire Vodkalien déboula dans la cafétéria de l’Apokirov avec un air paniqué. Il se précipita vers Vodka qui venait de s’asseoir à la table de Molock, MartinMb, Ga3L et Mika.

Officier : Camarade président ! J’ai une nouvelle urgente pour vous !
Vodka : Hé bien dites-moi là ici camarade.
Officier : Les sociaux-traître camarade président ! Une armada complète de vaisseaux, ils se dirigent droit vers nous !
Vodka : COMMENT !
Officier : Ils sont à approximativement deux jours de route de notre planète, nos radars viennent de les repérer !
Vodka : Sapristi !
MartinMb : Par tous les Nukes !
Vodka : Au Kremlin tout de suite soldat ! Martin avec moi, les autres vous devez réparer ce vaisseau à tout prix avant l’arrivée de ces pirates d’impérialistes stupides !
MartinMb : Je suis d’accord ! Ga3L je te nomme superviseur des opérations en mon absence.
Ga3L : Bien.
Vodka : Allez Martin on a pas de temps à perdre !

La limousine de Vodka fila à toute vitesse vers le Kremlin de Vodkalie, Vodka en sortit en courant et monta les escaliers quatre à quatre suivi de près par MartinMb. Ils débouchèrent dans une salle de réunion avec une carte de la Vodkalie en 3d au milieu.

Vodka : C’est la salle de briefing, je convoque mes généraux.

Une jeune femme et un homme en habits militaire entrèrent peu de temps après que Vodka eut appuyé sur un bouton

Vodka : Martin je te présente les généraux Natalya Da Smirnoffka et Boris Ivrovitch. Natalya est ma fille.
Natalya : Enchantée.
Boris : Bonjour.
MartinMb : Bonjour à vous.
Vodka : Vous êtes sûrement au courant de la situation. Un bataillon spatial des sociaux-traîtres se dirige droit vers la Vodkalie. Leur cible est très probablement l’URSS Apokirov lequel est stationné en plein dans notre capitale ! Il va de soi que nous devons défendre ce vaisseau à tout prix…
MartinMb : Vous ne ferez pas seulement que défendre l’Apokirov. Ce sera l’Apokirov qui vous défendra Vodka !
Vodka : Mais je ne voulais pas te demander un tel sacrifice, l’Apokirov est à peine réparé…
MartinMb : Il est assez armé et prêt à voler. Les systèmes secondaires importent peu durant une bataille. En plus vous n’avez pas de flotte spatiale et si l’ennemi décide de bombarder de l’espace avec des cuirassés stellaires vous serez foutus.
Natalya : Nous avons des systèmes de défenses anti-orbitaux non ?
MartinMb : Ils ne suffiront pas à détruire un bataillon entier de la CW. Il vous faut une flotte spatiale pour affronter ce genre de menace.
Vodka : Hé bien soit ! J’en ai une !
Boris : Camarade président, elle n’est pas encore au point. Vous oubliez que les mass drivers ne sont pas encore construits.
MartinMb : Des mass drivers ? Vous voulez dire des lanceurs magnétiques à rail géants ? J’ignorais que vous aviez des chasseurs spatiaux.
Boris : C’est un secret d’État en faite…
Vodka : J’ai entière confiance dans le général MartinMb, général Ivrovitch. J’ai en effet quelques Samsonov Diavol-21 F et Kiselev Katinka Kh-16 spatiaux prêts au lancement. Vous devriez pouvoir les monter à bord de l’Apokirov pour leur baptême du feu.
MartinMb : Évidemment, ce sera un grand honneur pour moi. Nous avons déjà affronté un cuirassé de la CW dans le passé, l’Apokirov surpasse de loin ce genre de vaisseaux et ce serait pas étonnant si on arrivait à en planter une dizaine avec l’armement conventionnel.
Vodka : Les Kiselevs pourront aider à démolir les cuirassés, ils sont assez bien armés. Quant aux Samsonovs ce sont des chasseurs polyvalents. Vous savez si la CW a des chasseurs spatiaux ?
MartinMb : Oui, ils en ont ainsi que des drones. Vos Samsonovs et nos Banshees combinés devraient en venir à bout malgré le nombre.
Boris : Je propose d’utiliser les canons anti-orbitaux pour abîmer leur flotte avant qu’elle n’engage le combat avec l’Apokirov.
Vodka : Excellente stratégie général Ivrovitch. N’oubliez pas que la CW tentera probablement de détruire la Vodkalie, alors je crains qu’ils n’utilisent... des nukes.
MartinMb : La Vodkalie n’a pas de système anti-missiles ?
Vodka : Évidemment, mais s’ils les lancent de l’espace je ne vois pas comment nous pourrions les arrêter à temps.
Natalya : Nous pourrions installer les systèmes anti-missiles sur l’Apokirov ! Il pourra directement intercepter les missiles nucléaires ennemis avant qu’ils n’entrent dans l’atmosphère.
Vodka : Excellent plan Natalya ! Je suis fier de toi. C’est ce que nous allons faire. J’ordonne immédiatement à mes ingénieurs de poser les systèmes anti-missiles sur l’Apokirov. Quant à cette réunion, nous la terminerons plus tard, car pour le moment tout ce qui compte c’est d’établir des défenses massives. Natalya, tu seras chargée d’organiser des stratégies défensives et de positionner les troupes pour un siège potentiel. Ivrovitch, vous vous occuperez de mettre en place ou d’achever les ouvrages défensifs tel que les canons anti-orbitaux, les mass drivers et les missiles. Martin tu t’occupes de l’Apokirov et uniquement de l’Apokirov. Pour ma part, je me charge de l’élément civil. Exécution !
Tous : À vos ordres !


La Vodkalie entra en véritable ébullition. Les civils se réfugièrent sous terre dans des abris des montagnes Vodkaliennes, les militaires se placèrent un peu partout dans des camps retranchés et les scientifiques se concentrèrent sur les défenses et sur l’Apokirov avant toutes choses. Dans le hangar qui couvrait en partie l’Apokirov, ce fut pendant une journée entière la folie furieuse : les tests des différents systèmes avaient lieu, les scientifiques s’affairaient sur les dernières réparations, les vaisseaux spatiaux Vodkaliens étaient disposés dans les hangars de l’Apokirov et on formait le nouvel équipage au combat spatial. Bientôt l’Apokirov réparé se souleva de son hangar et alla se placer en orbite pour attendre la flotte des sociaux-traître.


20 heures plus tard, dans la salle de commandement de l’Apokirov.

CnCBoy : Le nouveau bouclier est opérationnel, les rideau de fer est opérationnel, tous les moteurs réguliers sont opérationnels, tout l’armement est opérationnel, le réacteur chrono est opérationnel, les systèmes de communication sont opérationnels, les hangars sont chargés, la coque est à 100% et le réseau énergétique est à 100%. Tu penses toujours que ton vaisseau n’est pas opérationnel ?
MartinMb : Non, mais vient pas me dire qu’il est prêt à affronter une armée dix fois plus grosse que la nôtre, t’étais le premier à avoir la trouille.
CnCBoy : Le militaire c’est pas mon domaine. Qu’on gagne ou qu’on perde c’est pas mon problème. Moi je voulais juste faire mes expériences et il a fallu qu’on aide tout le monde par gentillesse encore une fois. Donc normal que j’aie la trouille puisque je suis à bord d’un vaisseau qui va bientôt se faire tirer dessus par une flotte entière.
MartinMb : Hé bien, c’est toi qui sait. Si ton boulier est à la hauteur tu survivras au combat, sinon ben… tu vas crever avec nous.
CnCBoy : Je retourne au labo pour voir comment je pourrais booster le bouclier.
MartinMb : Excellente idée.
Mika (la bouche pleine) : Mhartin, cha dit communicafion entrante.
MartinMb : C’est l’ordinateur primitif, appuie sur le bouton. Oui, j’écoute ?
Vodka : Ils arrivent ! Ils seront à portée de tir dans quinze minutes environ. S’ils ont de l’artillerie attendez-vous à essuyer des tirs avant ça.
MartinMb : Pas de risque, on a le générateur furtif. Ils savent même pas qu’on est en orbite ni que le vaisseau est réparé, j’ai hâte de voir leur gueule quand on va apparaître juste à coté d’eux.
Vodka : C’est merveilleux comme plan, ça va laisser le temps à nos canons et missiles d’en descendre quelques uns. Nous avons des images de leur flotte. Il y a trois espèce de gros vaisseaux, ils sont au moins deux fois la taille de l’Apokirov ! C’est tout ce qu’on voit donc apparemment les cuirassés et les chasseurs sont à l’intérieur de ces vaisseaux.
MartinMb : Bordel… des vaisseaux de classe Apokraboom ! La CW a jamais eu la technologie pour ça, je me demande comment ils se les ont procuré… En tout cas soit leur flotte spatiale était largement plus grande que ce qu’on croyait, soit c’est leur meilleur bataillon qu’ils nous envoient.
Vodka : Bonne chance dans le ciel camarade.
MartinMb : Vous aussi, la bataille sera difficiles.
Mika : Cha dit communicafion coufé.
MartinMb : Mika on parle pas la bouche pleine !
Mika : ‘Ordel Mhartin ! Ch’ai le droit de…
Molock : Coucou tout le monde ! J’ai faim. Mika a justement du manger.
MartinMb : Molock en tenue de combat et à ton poste. Que fait Ga3L ?
Molock : Il était en train de parler à CnCBoy dans le corridor, il arrive. Je veux un morceau !
Mika : Tiens.
Molock : Merci.
MartinMb : Bon à vos postes l’ennemi est sur nos radars. Molock tu vas gérer les chasseurs et tout ce qu’il y a dans le vaisseau. Mika tu pilotes comme d’hab, mais cette fois faudra faire des manœuvres d’évitement et aller très vite.
Mika : Entendu.
Molock : Je peux gueuler après les pilotes des chasseurs ?
MartinMb : Non, tu te contentes de gérer qui décolle, de gérer les réparations et les blessés. Ga3L il était temps que t'arrive, tu vas avoir du travail avec l’armement.
Ga3L : Ben évidemment…
MartinMb : Je m’occupe de mettre les chasseurs en formation. C’est parti les gars.

La flotte de la CW arriva en orbite. Les trois vaisseaux énormes lancèrent des dizaines de cuirassés chacun vers le continent Vodkalien puis ils se mirent à bombarder. Les canons anti-orbitaux et les missiles Vodkaliens ripostèrent en tirant sur les cuirassés.

MartinMb : C’est notre chance, ils sont tous occupés et viennent de larguer leurs cuirassés ! Mika manœuvre derrière les vaisseaux mères. À tous les pilotes, préparez-vous au décollage, Ga3L prépare la bobine Tesla géante, les V3 et les Nukes. À mon signal on balance le paquet sur le plus proche vaisseau.

L’Apokirov manœuvra derrière les trois vaisseaux de la CW puis les chasseurs s’envolèrent dans l’espace. Au moment où tous les chasseurs sortirent, la furtivité se désactiva.

MartinMb : FEU !
Ga3L : Missiles lancés !

L’Apokirov apparut derrière les vaisseaux géants et lança tous ses missiles V3 et nucléaires en même temps. Les missiles allèrent s’écraser sur le vaisseau le plus proche, lequel avait été surpris sans défense et explosa dans un feu d’artifice gigantesque. Les deux autres vaisseaux activèrent leurs bouliers puis se retournèrent.

Ga3L : Ils ont mit leurs bouliers !
Mika : Ils sortent leurs chasseurs !
MartinMb : On ne doit pas perdre l’effet de surprise, Ga3L riposte immédiatement avec la bobine Tesla et l’obélisque laser, quant à toi Mika garde nous en mouvement autour de ces cons. À tous les chasseurs, concentrez-vous sur les intercepteurs ennemis.

Les chasseurs Vodkaliens et Banshees allèrent à la rencontre des drones et chasseurs de la CW puis engagèrent un combat spatial féroce. Les vaisseaux de classe Apokraboom commencèrent à tirer sur l’Apokirov, mais ce dernier évita les tirs et alla court-circuiter le bouclier d’un des vaisseaux ennemis avec un tir de bobine Tesla géante chargée au maximum.

Ga3L : Bouclier du second vaisseau ennemi détruit à 95%.
MartinMb : À tous les Kiselevs, attaquez le vaisseau ennemi ayant subi des dégâts à son bouclier. Mika fais nous tourner autour de l’autre vaisseau CW, j’ai une idée.
Mika : C’est mieux de pas être merdique comme idée, t’as vu le nombre de leurs canons ? Ils sont plus équipés que des croiseurs CWS.
MartinMb : Ga3L il nous reste des Nukes ?
Ga3L : Ouais, mais c’est les destructeurs de planètes ceux là.
MartinMb : Et des IEM ?
Ga3L : On a un petit canon et deux bombes je crois.
MartinMb : Concentre le feu du canon sur leur bouclier et envoie des décharges Tesla à intervalle régulier.
Ga3L : OK.

L’Apokirov tournait autour du vaisseau CW à toute vitesse, essuyant des tirs de lasers et des canons diverses . Il se mit à envoyer des décharges Tesla et électromagnétiques sur le vaisseau ennemi dont le bouclier absorbait tout mais semblait tenir.

Ga3L : Ils ont mis la puissance sur le bouclier au lieu de l’armement, c’est pour ça que le vaisseau de tantôt a été plus facilement détruit, surtout qu’on avait surchargé la bobine Tesla alors que là on sature plutôt tranquillement.
MartinMb : À mon signal, active le rideau de fer sur le vaisseau. Mika tu vas prendre ton élan et dès que Ga3L aura activé le rideau de fer, fonce sur leur bouclier.
Mika : T’es malade !?
MartinMb : Le rideau de fer est l’arme à énergie parfaite pour percer ce genre de bouclier, quand il sera à 10% on lui portera le coup de grâce et normalement il devrait céder.

L’Apokirov s’éloigna du vaisseau ennemi en continuant de tirer dessus avec les IEM.

Ga3L : Notre boulier est déjà à 60% !
MartinMb : CnCBoy !
CnCBoy (haut parleur) : Quoi ? Je sais il est pas solide mais j’y travaille.
MartinMb : Ha ouais alors pourquoi j’entends de la musique de jeux vidéos japonais ?
CnCBoy : Bon ça va !
Ga3L : Bouclier ennemi à 10% ! Rideau de fer activé !
MartinMb : Mika, maintenant !
Mika : C’est parti, si tu revoles dans la vitre cette fois ne dis surtout pas que c’est de ma faute.

L’Apokirov fonça sur le vaisseau géant CW, le rideau de fer bloquant tous les tirs. Le choc fut gigantesque et créa une vague d’énergie mais le bouclier ennemi céda à cause de l’énergie du rideau de fer. L’Apokirov rebondit sans dommage et fut propulsé dans l’espace en tournoyant sur lui-même

Mika : HIHI ! On devrait faire ça plus souvent !
Molock : C’était cool !
MartinMb : En effet.
Molock : Martin les chasseurs veulent tous rentrer, ils se font démolir. Les Kiselevs ont déjà vidé leurs munitions. Ils disent que les dommages sur le vaisseau CW sont superficiels.
MartinMb : Dans ce cas on va rejoindre les chasseurs pour les aider. Ga3L prépare les sites SAM et les canons lasers. Que l’équipage se rende aux postes de tir.

Les chasseurs Vodkaliens battaient tous en retraite vers l’Apokirov poursuivis par des hordes de drones et de chasseurs de la CW. Les sites SAM sortirent et détruisirent les poursuivants.

Ga3L : Le rideau de fer vient de se désactiver, le bouclier va pas durer longtemps encore contre deux vaisseaux comme ça !
Molock : Les chasseurs sont rentrés dans les hangars, on en a perdu treize.
MartinMb : Quelqu’un a un plan ?
Mika : Comment ça, tu veux dire que toi t’en a plus ?
MartinMb : Ben là mon cerveau a des limites, au moins là ils ont pu de bouclier.
Ga3L : Justement ils concentrent leur énergie sur l’armement. Bouclier à 15% !
MartinMb : CnCBoy !
CnCBoy (haut-parleur) : J’ai trouvé comment diriger plus d’énergie vers le bouclier, je suis justement en route vers la salle des machines.
Ga3L : Dépêche parce que le boulier il en a plus pour longtemps à ce rythme.
Molock : On les aborde ?
Mika : Les aborder ? J’ai pas envie de parler avec eux…
Molock : Je parlais militairement. On aborde un de leur vaisseau.
MartinMb : C’est pas si bête… ça leur empêcherait de nous tirer dessus et même s’ils nous détruisaient, l’explosion abîmerait un de leur vaisseau.
Mika : Mais leur équipage doit être beaucoup plus gros que le nôtre non ?
MartinMb : Et beaucoup plus nul.
Molock : Je peux y aller tout seul si vous voulez pas venir.
MartinMb : Pas question ! On va tuer des sociaux-traîtres, à l’abordage !


L’Apokirov approcha d’un de vaisseau en évitant le mieux possible les tirs et en neutralisant les missiles grâce au système anti-missiles vodkalien. Un fois cote à cote avec le vaisseau CW, l’Apokirov s’y connecta à l’aide de perforateurs comme ceux employés pour les VBT souterrains du Nod. MartinMb et les autres rencontrèrent CnCBoy devant l’armurerie.

MartinMb : CnCBoy, tu surveilles le vaisseau, nous on va faire la fête derrière les lignes ennemies.
CnCBoy : Comment !? Pas encore des conneries de combats directs…
Molock : C’est pas des conneries, c’est des molockeries.

Ils entrèrent donc dans l’armurerie pour s’équiper au combat pendant que dehors les vaisseaux de classe Apokraboom de la CW ne savaient que faire et que la guerre se continuait sur le continent Vodkalien. La guerre était loin d’être terminée.

À SUIVRE

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

Ga3L : Regardez ça l'onde Tesla a utilisé les murs pour voyager et a électrocuté tout le monde !
Mika : Pas mal, perso j'ai hate de tester les grenades M.A.D. sur les moteurs.
MartinMb : Ça c'est notre objectif. Avant de se rendre là on a encore beaucoup de froussards à buter.


MartinMb : Toi !
Soldat CW : Pitié !
Molock : Hem... non !
MartinMb : Tu vas nous dire où se trouve la salle des machines dans ce vaisseau, sinon on t'arrache les membres un par un !
Mika : Ouais et avant on te torturera avec des armes Tesla et des couteaux.
MartinMb : Et t'imagines même pas ce dont ce gars est capable avec un couteau !
Molock : Héhé !
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Jeu 21 Aoû - 10:47

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Molock : On les aborde ?
Mika : Les aborder ? J’ai pas envie de parler avec eux…
Molock : Je parlais militairement. On aborde un de leur vaisseau.
MartinMb : C’est pas si bête… ça leur empêcherait de nous tirer dessus et même s’ils nous détruisaient, l’explosion abîmerait un de leur vaisseau.
Mika : Mais leur équipage doit être beaucoup plus gros que le nôtre non ?
MartinMb : Et beaucoup plus nul.
Molock : Je peux y aller tout seul si vous voulez pas venir.
MartinMb : Pas question ! On va tuer des sociaux-traîtres, à l’abordage !


MartinMb : CnCBoy, tu surveilles le vaisseau, nous on va faire la fête derrière les lignes ennemies.
CnCBoy : Comment !? Pas encore des conneries de combats directs…
Molock : C’est pas des conneries, c’est des molockeries.

C&C The Story : Apokirov – Épisode 10 – Vodkalie (suite)

MartinMb : À L’ABORDAGE !

***TARATATATATATATATATAC***

Soldats CW : ALERTE ! *couic*
Molock : Crevez noobs !

Mika, Ga3L et MartinMb entrèrent dans le vaisseau de commandement CW suivant Molock. Ils avaient tous leurs exosquelettes énormes sur lesquels les balles des soldats de la CW ricochaient.

MartinMb : Je vous avais dit que les lance-flammes étaient plus efficaces dans les corridors, surtout dans l'atmosphère artificiel des vaisseaux spatiaux.
Molock : Peut-être mais les fusils à pompe sont plus amusants.
Ga3L : J'ai toujours adoré les snipers Tesla.

***ZAP***

Ga3L : Regardez ça ! L'onde Tesla a utilisé les murs pour voyager et a électrocuté tout le monde !
Mika : Pas mal, perso j'ai hâte de tester les grenades M.A.D. sur les moteurs.
MartinMb : Ça c'est notre objectif. Avant de se rendre là on a encore beaucoup de froussards à buter.
Molock : C'est trop calme, ils se sont tous enfuis. Regardez la largeur de ces corridors.
Ga3L : Ils font peut-être transiter de la machinerie par ici, à moins que...

***ZAP***ZAP***

Ga3L : Des drones ! À couvert !

Des drones laser roulants de la CW arrivèrent. Les quatre héros se cachèrent derrière des caisses et prirent des armes de démolition.

MartinMb : J'ai enfin trouvé mon jouet dans l'armurerie, je vous présente le canon EM du Nod de première génération.

MartinMb sortit un fusil magnétique énorme qu'il pointa vers la rangé de drones qui arrivait. Quand il tira, la balle fit un rayon rouge et transperça la rangée de drones CW détruisant tout sur son passage.

Molock : Cool !
Mika : Impressionnant pour une arme venant du FBD.
Ga3L : Allez, on doit capturer quelqu'un pour savoir où se trouvent les moteurs !

Ils partirent dans la direction opposée à l'arrivée des drones. Après quelques accrochages avec des soldats et défenses de la CW, ils parvinrent à capturer un soldat blessé.

MartinMb (chuchotant) : On se la joue gros méchants.
Les autres : Bien.
MartinMb : Toi !
Soldat CW : Pitié !
Molock : Hem... non !
MartinMb : Tu vas nous dire où se trouve la salle des machines dans ce vaisseau, sinon on t'arrache les membres un par un !
Mika : Ouais et avant on te torturera avec des armes Tesla et des couteaux.
MartinMb : Et t'imagines même pas ce dont ce gars est capable avec un couteau !
Molock : Héhé !
Soldat CW : Je vais vous le dire, mais pitié ne me tuez pas ! La salle des machines est à l'arrière du vaisseau, une étage plus bas qu'ici.
Ga3L : C'est bien gardé ?
Soldat CW : Non !
Mika : Te fout pas de notre gueule !
Soldat CW : En faite, c'est gardé, mais seulement par des drones et quelques soldats !
MartinMb : Tu as été très coopératif donc nous allons te tuer sans douleur. Mika...
Soldat CW : NON ! PITIÉ !!!

Mika approcha du soldat CW et l'endormit avec une piqure.

Mika : Avec ça il se souviendra plus de rien.
Molock : Pourquoi on le tue pas ?
MartinMb : Pour éviter que la CW ne le remplace par un soldat moins noob. En route.

Les quatre héros partirent vers la salle de machine. Après avoir descendu un étage, détruit quelques drones et combattu quelques escouades de soldats CW, ils arrivèrent à une salle énorme qui était haute et large comme la coque interne du vaisseau.

Ga3L : C'est surement l'atelier de construction de vaisseaux. C'est vide alors attention aux embuscades.
Mika : Il y a des snipers embusqués aux étages supérieures vous les avez vu ?
Ga3L : J'ai une idée pour les déloger. Utilisez les snipers Tesla, même si leur portée est courte le courant passera par les structures métalliques pour atteindre les cibles.
MartinMb : Tout est fait en métal, ce sera un massacre.
Ga3L : Ouais justement, allez les gars.

Ils commencèrent à tirer vers les snipers embusqués avec les snipers Tesla. Les rayons électriques dérivaient dans les structures métalliques et allaient électrocuter plusieurs snipers CW à la fois, même quand ces derniers étaient trop éloignés. Les derniers tireurs CW battirent en retraite pendant que leurs homologues tombaient du plafond électrocutés.

Ga3L : J'adore ces trucs.
Mika : La salle des machines doit être en face vu le vacarme qui règne dans cette pièce.
MartinMb : On doit poser les grenades M.A.D. à l'intérieur de la salle pour plus de dégâts. Mika et Ga3L, vous allez prendre l'entrée gauche, moi et Molock la droite. Les grenades M.A.D. c'est un peu comme des bombes, elles peuvent être activées à distance, mais arrangez vous pour que la CW les trouve pas sinon ils vont les détruire. Go !

Mika, Ga3L, Molock et MartinMb entrèrent dans la salle de machines.

MartinMb : Molock, tu vas me couvrir pendant que je cache les grenades. On entendra pas venir les ennemis avec ce vacarme, alors fies-toi à ton détecteur.
Molock : Je peux égorger des gens ?
MartinMb : Évidemment.

Plus loin...

Mika : Je dis qu'on se sépare, ça ira plus vite pour poser les grenades.
Ga3L : D'accord.

Ils partirent chacun de leur coté, continuant à communiquer par radio.

Mika : Je crois avoir trouvé un bon site, c'est hors de vue et c'est protégé un peu.
Ga3L : Moi je vise surtout les systèmes énergétiques. J'en ai posé une près du gros truc au centre. C'est le réacteur qui fourni la puissance au vaisseau, sans lui... *CLOP*
Mika : Ga3L ? Ga3L tu me reçois ?
Ga3L : ...
Mika : Et merde. Martin, j'ai perdu le signal radio de Ga3L.
MartinMb : Vous vous êtes séparés ?
Mika : Ben je pensais que ça irait mieux. Mes détecteurs ont repéré plusieurs signes de vie, surement des ouvriers de la... *CLOP*
MartinMb : Mika ? Mika ? Tabarnak. Molock, tu me couvres toujours ?
Molock : Je suis monté en haut de la plateforme. Fuck... ya genre une vingtaine de techniciens CW qui se dirigent vers toi avec des clefs à molettes et des gros outils dangereux, je vais essayer de les descendre !
MartinMb : Arf... on aurait du prendre les armures furtives pour cette mission.
Technicien CW : Là !
MartinMb : Stop sinon je vous descend tous sociaux-traitres ! Tiens mon séjour en Vodkalie a affecté mes expressions...
Molock : Grenade !

***ZAP***

MartinMb : Ouille ! Merde pourquoi une grenade Tesla Molock imbécile ! Ça a touché mon armure, je peux plus bouger, les systèmes ont grillé...
Molock : Attend, je descend... j'arrive... *CLOP*
Chef technicien CW : Bien joué ! Amenez-moi ces quatre là au général les gars !
MartinMb : Hé ben on est dans crisse de marde...
Technicien CW : Vive les clefs à molettes géantes !


Les soldats trainèrent Mika, Ga3L, MartinMb et Molock jusqu'à l'avant du vaisseau puis leur retirèrent leurs armures exosquelettes. Mika, Ga3L et Molock se réveillèrent en cellule avec MartinMb.

Mika : Putain...
Ga3L : Bobo...
Molock : Calisse...
MartinMb : On s'est fait owned par des techniciens de la CW armés de clefs à molettes. Honte à nous...
Mika : C'est avec des outils qu'ils nous ont assommés ? Je croyais que c'était une pièce métallique qui était tombé des machines...
Ga3L : Ouais moi aussi...
MartinMb : Évidemment moi j'ai pas été chopé par les techniciens, mais par une grenade Tesla !
Molock : Gnaf...
MartinMb : Tu peux bien grogner, si t'avais lancé une grenade normale ça aurait rien fait à l'armure. Là elle est hors service.
Ga3L : On pourra facilement la réparer ou en fabriquer une nouvelle.
Mika : En attendant faudrait peut-être un plan pour s'échapper de cette prison.
MartinMb : Ils nous ont enlevé nos armes et tout notre matériel, ton plan va devoir être inventif.
Ga3L : Regardez, on vient pour nous.

De nombreux gardes de la CW arrivèrent et ouvrirent la porte de la cellule.

Garde CW : Suivez-moi, le général veut vous parler.

Mika, Ga3L, Molock et MartinMb suivirent donc le chef des gardes et furent amenés jusqu'au poste de commandement. Un petit homme trapu avec un habit de général et des cicatrices plein le visage les attendait.

MartinMb : Connerse est pas venu en personne ?
Général CW : C'est moi qui pose les questions ici. Je suis le Général Con, premier commandant de...
Mika : HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!
MartinMb : Général Con ?
Général Con : On ne rit pas de mon nom ! Faites taire cet impertinent !

Un soldat CW donna un coup de crosse à Mika.

Mika : Ouille !
MartinMb : HEY ! On ne touche pas à mes hommes !
Général Con : Je pourrais en dire autant. À présent contentez-vous de répondre à mes questions. Qui êtes vous ?
MartinMb : Je suis le général MartinMb de l'Alliance Soviet-Nod. Voici le molock Molock, le commandant Mika et l'artilleur Ga3L.
Général Con : L'Alliance Soviet-Nod ?
MartinMb : Vous connaissez le FBD ?
Général Con : Le FBD ? J'ai déjà entendu parlé, je croyais qu'il n'existait plus.
Ga3L : Ben à notre connaissance il existe encore.
Général Con : Pourquoi défendez-vous la Vodkalie ?
Mika : Ils nous ont aidé à reconstruire notre vaisseau et ils ont un ennemi commun avec nous. Vous !
Général Con : Comment pouvons-nous être vos ennemis, on ne vous a jamais rencontré !
Mika : Connerse oublie vite on dirait.
Ga3L : Il a voulu capturer notre vaisseau sur Connersia il y a un mois.
Général Con : Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Maintenant passons aux choses sérieuses. Vous allez vous rendre et me donner le contrôle de votre vaisseau, sinon je lance mes bombes atomiques sur ces communistes.

Le général Con pointa le continent Vodkalien.

Mika : Salaud !
Ga3L : Ouais... on a pas trop le choix...
Général Con : Si vous me donnez le vaisseau j'envahirai la Vodkalie sans utiliser les armes nucléaires.
Molock : Je propose de remplacer ça par un duel à mort...
MartinMb : Laisse Molock. Nous allons leur donner l'Apokirov.
Les autres : QUOI !?
MartinMb : C'est mon vaisseau, donc je décide. Pour ouvrir l'accès à l'Apokirov il me faudra mon bracelet de contrôle électronique.
Général Con : Qu'on lui apporte son bracelet.
Soldat CW : À vos ordres !

Un soldat de la CW revint avec le bracelet-ordinateur de MartinMb.

Soldat CW : Le voilà.
Mika : Martin es-tu devenu fou ?
Général Con : C'est bien ce que vous vouliez ? Tenez.
MartinMb : Bon, avec ça je vais pouvoir activer les M.A.D.
Général Con : Les M.A.D. ?

Mika, Ga3L et Molock se regardèrent subtilement en souriant.

MartinMb : Oui, ce sont les dispositifs d'abordage. Voilà pour les M.A.D., j'ouvre les portes.

Molock sortit un petit couteau de sa manche pendant que tout le monde regardait ailleurs.

MartinMb : Les portes sont ouvertes . Vous avez accès à l'Apokirov.
Général Con : Vous avez entendu groupes A et B ? À l'abordage et capturez tous les membres de l'équipage adverse. Vous avez fait le bon choix général...

**BIP...BIP...BIP..BIP.BIP**

Général Con : Pourquoi votre bracelet fait ce bruit ?
MartinMb : C'est parce que les M.A.D. sont actives.
Général Con : Actives ?

***BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM***

La salle des machines explosa dans le tremblement de terre des impulsions M.A.D., le vaisseau fut plongé dans l'obscurité. Molock planta son couteau dans un des gardes de la CW pendant que Mika, Ga3L et MartinMb mettaient la raclée aux autres et s'emparaient de leurs armes. Le général Con empoigna son revolver, mais MartinMb vit voler ce dernier au loin d'un coup de pied.

Général Con : Misérables !
MartinMb : Tous à l'Apokirov !


Les soldats de la CW venaient d'entrer dans l'Apokirov quand l'explosion retentit.

Soldat CW : C'est quoi ça ?
Officier CW : Ça vient de notre vaisseau amiral, on doit y retourner immédiatement !
Soldat CW 2 : Merde les portes se sont refermées derrière nous !
CnCBoy (haut-parleurs) : Bienvenue en enfer !


Dans le vaisseau amiral de la CW, les quatre héros se sauvaient toujours.

Général Con : Qu'on lance les soldats d'élite à leur poursuite !
Soldat CW : À vos ordres chef.

Plus loin...

Ga3L : On doit trouver l'armurerie, c'est surement là qu'ils ont mis nos armures.
Molock : En même temps on pourra prendre leurs armes, s'ils en ont des meilleures que ça.

***TARATATA***

Soldat CW : *couic*
Drone CW : ***ZAP***
MartinMb : Ils ont lancé des drones !
Mika : Par ici, ya des bouches d'aérations assez larges !
Molock : Bordel, regardez, ya des soldats CW en armures énormes qui arrivent !

***TARATATATATATA***

Molock : Et ils résistent aux balles !
Ga3L : Doh !
Mika : Vite dans les conduites d'aération !

Ils entrèrent dans les conduites d'aérations avant que les soldats de la CW n'arrivent à leur portée.

MartinMb : Qui a touché à mes fesses ?
Ga3L : J'ai pas fait exprès...
Molock : Vos gueules ! Ils peuvent nous entendre.
Mika : On est presque arrivé. Je passe le premier.

Mika sortit dans une salle du vaisseau CW. Des explosions faisaient vibrer les murs.

Ga3L : On doit vite dégager de ce vaisseau, ça va exploser bientôt.
MartinMb : Pas avant d'avoir retrouvé nos armes, mon fusil EM est trop précieux.
Mika : Martin tu agis en Molock là...
Molock : J'ai trouvé une armurerie. Ya nos armes et nos costumes cool !
MartinMb : Agir en Molock c'est se fier à ses émotions. Ce n'est pas toujours mauvais. Prenez toutes les armes, on va faire un carnage !

Ils sortirent de l'armurerie avec toutes leurs armes et leurs armures exosquelettes. Des soldats d'élite de la CW arrivèrent avec des drones.

Soldat CW : Là !
MartinMb : Faites de la place !

***ZAP***

Le tir de canon EM traversa la rangée de drones et quelques soldats CW. Les autres commencèrent à tirer.

***TARATATATA*** ***ZAP***

Ga3L : Je suis touché !
Molock : QUOI ! On fait pas bobo à mon Ga3L !

***Bruit de carnage à la Molock***

Mika : Bordel...
MartinMb : C'est pas un bordel, c'est un massacre molockien.
Ga3L : Allez les gars on fonce à l'Apokirov !

Ils coururent dans les corridors du vaisseau de CW, lequel commençait à exploser de partout à cause des dégâts au réacteur. Ils arrivèrent devant un des points d'abordage.

MartinMb : CnCBoy tu me reçois ? Ouvre la porte.
CnCBoy : Attendez, je suis occupé avec les intrus...
Mika : Les intrus ?
CnCBoy : Des soldats de la CW sont entrés dans le vaisseau, je m'amuse avec eux.
MartinMb : Tu t'amuseras plus tard, là on doit foutre le camps car ce vaisseau va sauter d'une minute à l'autre !
CnCBoy : Voilà les portes sont ouvertes.

Mika, Molock, Ga3L et MartinMb entrèrent dans l'Apokirov. Les corridors étaient plein de sang et de morceaux d'humains. CnCBoy était dans la salle de commandement.

MartinMb : Bordel CnCBoy, t'as tout sali mon vaisseau !
CnCBoy : Mes robots de nettoyage sont en train de nettoyer. Les vicéroïdes boostées à l'ADN d'agrumes ont été remarquables. J'ai enfermé les soldats restants en cellule.
MartinMb : Des vicéroïdes dans mon vaisseau !
Ga3L : HEY ! On va tous sauter si on se dégage pas du vaisseau CW !
MartinMb : Ben plein gaz !
Mika : Et c'est parti !

L'Apokirov se détacha du vaisseau de la CW et s'en éloigna.

MartinMb : Ils nous tirent pas dessus ?
Ga3L : Ils ont évacué par les capsules, l'équipage rejoint l'autre vaisseau.
MartinMb : Il nous reste quoi à leur balancer ?
Ga3L : Quelques vieux V2, la bobine Tesla et des bombes IEM.
CnCBoy : Notre bouclier est à 5%, on ne survivra pas à un autre combat. Attendez, le vaisseau amiral CW devient instable...

Le vaisseau de la CW explosa alors que les dernières capsules d'évacuation en sortaient. L'autre vaisseau se tourna vers l'Apokirov.

Mika : Ils engagent !
Ga3L : Leurs boucliers sont HS, je balance ce qui reste !
CnCBoy : Négatif, je détecte une distorsion spatiotemporelle !
MartinMb : Hein ?
CnCBoy : Ils ouvrent une fenêtre d'hyperpropulsion !

Le vaisseau CW restant alluma des réacteurs et fonça dans la fenêtre d'hyperpropulsion qui se referma ensuite immédiatement, laissant l'Apokirov seul en orbite avec les débris des autres vaisseaux.

MartinMb : Par tous les Nukes...
Ga3L : Comment ils...
Mika : La CW s'est procuré beaucoup de technologies et a gagné énormément de pouvoir en quelques semaines vous ne trouvez pas ?
CnCBoy : Ce n'est peut-être pas une coïncidence...
MartinMb : Hein ?
CnCBoy : Je ne sais pas encore exactement ce que j'ai provoqué dans la faille spatiotemporelle, mais il se pourrait que tout ne soit pas comme dans l'univers d'où nous venons...

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

MartinMb : L'Empire Vodkalien ?
Vodka : Oui. Vous ne pensez tout de même pas que je vais laisser les sociaux traitres en état de revenir nous attaquer ! La seule solution à la sécurité de la Vodkalie est l'expansion territoriale.


Garde : Bonjour camarade président. Le sujet vous attend dans la salle numéro 12. Êtes-vous certain de vouloir faire ça vous même ?
Vodka : Vous connaissez mon expérience dans ce domaine camarade. Assurez-vous seulement qu'il y ait un garde avec moi dans la salle.
Garde : Bien camarade président.
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Ven 22 Aoû - 11:14

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

MartinMb : On doit poser les grenades M.A.D. à l'intérieur de la salle pour plus de dégâts. Mika et Ga3L, vous allez prendre l'entrée gauche, moi et Molock la droite. Les grenades M.A.D. c'est un peu comme des bombes, elles peuvent être activées à distance, mais arrangez vous pour que la CW les trouve pas sinon ils vont les détruire. Go !
(...)
Général Con : Pourquoi votre bracelet fait ce bruit ?
MartinMb : C'est parce que les M.A.D. sont actives.
Général Con : Actives ?


Mika : La CW s'est procuré beaucoup de technologies et a gagné énormément de pouvoir en quelques semaines vous ne trouvez pas ?
CnCBoy : Ce n'est peut-être pas une coïncidence...
MartinMb : Hein ?
CnCBoy : Je ne sais pas encore exactement ce que j'ai provoqué dans la faille spatiotemporelle, mais il se pourrait que tout ne soit pas comme dans l'univers d'où nous venons...


C&C The Story : Apokirov – Épisode 11 – Verse la vodka

L'Apokirov entra dans l'atmosphère au dessus de la Vodkalie. Sur le continent reposait des centaines d'épaves de vaisseaux de transport CW détruits par les défenses lors de leur arrivée. Des chars Apocalypses montaient la garde en groupes par endroit au cas où des troupes CW soient encore cachées dans les ruines. C'est sous les acclamations d'une foule gigantesque que l'Apokirov se posa dans Vodkagrad. Les pilotes des chasseurs Vodkaliens descendirent en faisant aller la main, ils furent suivis de MartinMb, Molock, Mika, Ga3L et CnCBoy. Vodka attendait à quelques mètres de là avec un grand sourire aux lèvre, il serra la main à tous les pilotes Vodkaliens qui descendirent de l'Apokirov puis se tourna vers MartinMb et ses amis.

Vodka : Aujourd'hui est un grand jour. Nous avons repoussé avec force l'ennemi social-traître qui nous menaçait, nous avons protégé la Mère Patrie d'une grande menace et nous avons fait d'une défaite presque certaine une victoire ! Le plus grand honneur pour cette glorieuse victoire ne va pas seulement à nos courageux soldats Vodkaliens qui ont combattu de toutes leurs forces pour leur Mère Patrie, il va aussi à nos amis, nos bons amis venus d'ailleurs qui se sont battus pour défendre la Vodkalie sans rien demander en échange ! Ces héros sont ici devant moi.

Les acclamations de la foule Vodkalienne redoublèrent. On agitait des drapeaux Vodkaliens et soviétiques, on lançait des confettis rouges partout.

Vodka : Camarade Général MartinMb, c'est pour vos services rendus à notre glorieuse patrie soviétique je vous fais cet honneur. Je nomme en ce jour votre vaisseau, l'URSS-N Apokirov, premier vaisseau de la flotte spatiale de la Fédération Socialiste Soviétique de Vodkalie et je vous nomme ainsi que vos camarades, citoyen à part entière et membre de la glorieuse Armée Rouge Vodkalienne !

Les Vodkaliens sautaient de joie, chantant l'hymne national et buvant de la vodka un peu partout, le party allait commencer...

MartinMb : C'est un très grand honneur camarade, j'accepte volontiers !
Vodka : Génial ! QU'ON VERSE LA VODKA !

La party éclata. Les héros du jour furent transportés par la foule en délire et on distribua des milliers de bouteilles de vodka à la population. Cette gigantesque fête dura toute la nuit. Quand tout le monde fut ivre, certains se couchèrent un peu partout autour du Kremlin de Vodkagrad, entre autres dans des hamacs faits de drapeaux Vodkaliens, soviétiques et CW. MartinMb, Mika, Ga3L et les autres allèrent s'écraser dans leurs lits respectifs dans le Kremlin.


Le lendemain matin après trois petites heures de sommeil.

Vodka : Debout bande de fainéants sociaux-traitres !
MartinMb : *_*
Molock : Calisse...
Ga3L : Hein ? Encore bourré ?
Vodka : Évidemment ! Moi j'ai continué à boire toute la nuit et la matinée comme un homme !
Mika : Putain Vodka... à ton âge tu devrais faire attention.
Vodka : Petit insolent ! Viens de battre, tu verras qui devrait faire attention !
Mika : Non ça va...
Vodka : Allez, mes poings sont comme des massues et quand je manque mes coups, tu attrapes le rhume à cause de l'air qu'ils déplacent !
CnCBoy : Ma tête...
Vodka : Vite messieurs, le tonique anti-gueule de bois ! Ensuite venez déjeuner !
Mika : Bon...
Ga3L : Martin ?
MartinMb : *_*
Molock : Il s'est endormi assis...
Mika : Bah réveillons-le et faisons-lui boire le tonique miracle.

Ils arrivèrent à la salle à manger parfaitement réveillé. Vodka les attendait.

Vodka : Je viens d'apprendre que les forces CW sur cette planète se sont rendues, nous allons enfin pouvoir coloniser l'autre continent. Ce matin pour fêter la victoire, un jambon cuit dans la vodka et arrosé de vodka !
Ga3L : Hem... je commence à en avoir marre.
Vodka : Quoi donc ?
Ga3L : Non rien.
Molock : De la viande ! Miam...
CnCBoy : Vous avez surement fait beaucoup de prisonniers CW. Va t-on pouvoir les torturer ?
Vodka : Je me charge de ça. Vous avez l'Apokirov à réparer je crois...
MartinMb : En effet. Aujourd'hui on reboot Cabeva.
Mika : Grrr....
MartinMb : Vous la programmerez vous-même comme ça elle sera moins conne. Vodka j'ai pensé à ça hier pendant la bataille spatiale, il serait utile de pouvoir désigner cette planète, elle a un nom ?
Ga3L : La planète qu'on est dessus ?
MartinMb : Ouais...
Vodka : Hem... pas vraiment.
Ga3L : Vous avez pas donné de nom à votre planète ?
Vodka : Non... disons qu'on s'en fout pas mal héhé ! J'avais pensé à Maya Strana 3.
Mika : Ha ben non pas encore ça... Pourquoi pas la planète Vodka ? C'est toi qui l'a découverte non ?
Vodka : En effet... la planète Vodka hein... ça sonne bien. Vodka 1, planète mère de l'Empire Vodkalien !
MartinMb : L'Empire Vodkalien ?
Vodka : Oui. Vous ne pensez tout de même pas que je vais laisser les sociaux traitres en état de revenir nous attaquer ! La seule solution à la sécurité de la Vodkalie est l'expansion territoriale.
Ga3L : Vous voulez péter la CW et assimiler leurs planètes ?
Vodka : En quelque sorte ! J'ai vu comment vous avez massacré leurs vaisseaux hier. Ces vaisseaux étaient chacun deux fois la taille de l'Apokirov, ce que vous avez fait était un exploit ! Vous pourriez faire beaucoup plus, frapper fort dans leurs défenses et attaquer leurs planètes !
CnCBoy : Exterminer la CW...
Mika : Ça m'intéresse.
MartinMb : J'imagine qu'on pourrait faire ça, mais il faudrait plus d'armes et surtout l'hyperpropulsion.
CnCBoy : Elle est presque réparée. Encore quelques heures de travail et je pourrai la faire fonctionner.
MartinMb : D'accord. Nous allons réparer l'Apokirov, ensuite je prendrai un équipage Vodkalien et nous irons explorer les systèmes autour de Vodka 1.
Ga3L : Il y a peut-être d'autres civilisations qui ont été envahies par la CW, on pourrait les libérer en même temps.
Vodka : Bien. J'aime ta vision Ga3L. Martin, je mets ma fille à ta disposition pour recruter un équipage, et seulement pour recruter hein, pas de sous-entendus !

Le déjeuner se termina sous les éclats de rire.

Molock, Mika et Ga3L arrivèrent dans la salle d'informatique de l'Apokirov.

Molock : Je branche le fil.
Ga3L : Attend, il faut prévoir comment on va la programmer.
Molock : Non, nous allons improviser.
Mika : Parfaitement. C'est impossible de faire pire de toutes façon.
Ga3L : Mais doh...
Molock : Et voilà.
Cabeva : La séquence de fermeture a mal été enclenchée.
Ga3L : On le sait. Là on veut que tu fasses une sauvegarde de la base de données et que tu formates tes systèmes.
Cabeva : Séquence de formatage en cours...
Mika : Ça risque d'être long avec autant de mémoire à transférer.
Cabeva : Le temps total requis est de 3 heures 45 minutes.
Ga3L : Doh ! Bon ben, en attendant on va trier les données.
Molock : Beurk...
Mika : Je supprime tout ce qui s'appelle « personnalité de Cabeva ».


Dans les locaux du Kremlin de Vodkagrad.

Natalya : Bonjour !
MartinMb : Salut ! Alors ?
Natalya : J'ai les dossiers de tous ceux qui se sont présentés pour faire partie de l'équipage de l'Apokirov. Il y en a 500.
MartinMb : Arf... Bon ben on va commencer tout de suite à les classer.
Natalya : En effet. Je propose de commencer en éliminant les candidats les moins appropriés.
MartinMb : D'accord... Je vous trouve très jeune pour une générale.
Natalya : Mon père m'a beaucoup aidé. Il m'a enseigné tout ce qu'il connait sur le commandement. Sinon vous n'êtes pas vieux non plus pour un général.
MartinMb : Disons que moi j'ai eu beaucoup de chance...
Natalya : Je vois...
MartinMb : J'ai cru comprendre que vous n'étiez pas née ici. Est-ce que vous avez vécu votre enfance dans un vaisseau spatial comme Mika ?
Natalya : Pas vraiment, en faite nous sommes arrivés sur cette planète quand j'avais 3 ans, donc je n'ai presque aucun souvenir de la vie dans un vaisseau spatial. J'espère pouvoir monter à bord de votre vaisseau pour voir comment c'est l'espace.
MartinMb : Vous êtes la bienvenue à bord.
Natalya : Alors je viendrai si j'ai le temps.
MartinMb : Ya de tout dans ces dossiers, incluant des gens qui ne sont pas dans l'armée. Ici j'ai un ingénieur qui consomme 10 bouteilles de vodka par jour.
Natalya : Pas mal.
MartinMb : Pas mal ? Il va crever d'un cancer du foie. Pourquoi tous les dossiers ont la donnée de consommation de vodka ?
Natalya : C'est pour s'assurer que tout le monde consomme au moins une bouteille de vodka par jour, sinon le citoyen reçoit un avertissement. Au bout de 5 jours sans vodka c'est déportement au Vodgoulag.
MartinMb : ...
Natalya : Vous lirez les règlements de la Vodkalie.
MartinMb : Ouais...
Natalya : Vous ne m'avez pas parlé de vous. Est-ce que vous consommez bien une bouteille de vodka par jour ?
MartinMb : Arf... heu...
Natalya : Hihihi ! C'était une blague voyons !
MartinMb : Ho je vois, vous avez le sens de l'humour de votre père.
Natalya : Oui et lui dit que je ressemble à ma mère...
MartinMb : Votre mère ? Vous ne l'avez pas connue ?
Natalya : Elle est morte le jour où elle a accouché de moi.
MartinMb : Je suis désolé, je ne savais pas.
Natalya : Ce n'est pas grave, ça ne m'a pas affecté même si j'aurais aimé la connaître.
MartinMb : Je comprend.
Natalya : Reprenons le travail maintenant. Mon père voudrait que l'on finisse le plus tôt possible.


Vodka arriva dans un Vodgoulag de Vodkagrad. Les prisonniers de la CW attendaient d'être déporté sur l'autre continent qui serait appelé le Troudukistan. Le Troudukistan du continent Vodkalien serait quant à lui annexé au Nukistan et les Trouduks qui y vivent seraient aussi déportés. Vodka arriva aux salles d'interrogatoires.

Garde : Bonjour camarade président. Le sujet vous attend dans la salle numéro 12. Êtes-vous certain de vouloir faire ça vous même ?
Vodka : Vous connaissez mon expérience dans ce domaine camarade. Assurez-vous seulement qu'il y ait un garde avec moi dans la salle.
Garde : Bien camarade président.

Vodka entra dans la salle 12. Un agent du VodKGB s'y trouvait déjà avec le prisonniers CW, ce dernier étant un officier commandant de vaisseau.

Vodka : Commandant social-traître Termagor.
Termagor : C'est mon nom et je ne vous dirai rien !
Vodka : Mais ils disent tous ça. Qui est votre supérieur hiérarchique et pourquoi a t-il ordonné cette attaque ?
Termagor : Mon supérieur hiérarchique est un général dont vous ne saurez pas le nom et il a ordonné cette attaque pour vous détruire !
Vodka : Très bien, mais je crois qu'il y a erreur. Deux erreurs en faite dans ce que vous venez de dire. Premièrement je connais le nom du Général Con et deuxièmement les motifs de votre attaque sont incorrects.
Termagor : Merde ! Pourquoi vous me demandez de répondre à des questions dont vous savez les réponses ?
Vodka : Contentez-vous de répondre gentiment commandant Termagor. C'est un test, si vous restez gentil, je le resterai aussi, sinon je serai contraint de demander au monsieur du VodKGB ici présent d'employer des manières plus fermes.

L'agent du VodKGB sortit son pistolet et le chargea.

Termagor : Gulp...
Vodka : Alors ?
Termagor : Le Général Con a été alerté il y a quelques semaines par le commandant CW de votre secteur qui a rapporté le crash d'un vaisseau géant sur votre planète. Il a voulu en savoir plus et il a ordonné l'invasion de votre continent. Les rapport de l'attaque ont confirmé la présence d'aéronefs inconnus et technologiquement supérieurs dans votre armée. Les enquêtes des satellites espions en orbite ont ensuite révélé que vous étiez en train de réparer le vaisseau géant du crash et le Général Con a ordonné l'invasion à grande échelle de votre planète pour la sécurité de l'Empire.
Vodka : Un empire ? Quel empire ?
Termagor : L'Empire CW monsieur. Un empire qui comporte des centaines de planètes et qui aura tôt fait de réduire vos forces en cendre pour venir me libérer !
Vodka : Voilà qui est intéressant. Malheureusement ça va vous décevoir, mais vu l'incompétence de votre empire, ça m'étonnerait qu'ils y arrivent. Surtout qu'il auraient déjà réessayé s'ils étaient en mesure de le faire. À présent j'aimerais connaître les forces de la CW dans ce secteur de la galaxie et les planètes qu'elle contrôle. Dans le cas où vous refuseriez de répondre ou que vous me diriez des conneries, nous irions quand même chercher ces informations chez vos camarades sociaux-traîtres ou dans ce qui reste des ordinateurs de vos vaisseaux.
Termagor : Les planètes ? Nous les contrôlons toutes ! J'ai dit que tout ce secteur de la galaxie était sous notre contrôle ! Nos forces grandissent à chaque instant !
Vodka : Et au niveau galactique ? Que savez vous de la Terre et du FBD ?
Termagor : Tout ce que je sais c'est que le FBD n'existe plus. Des rumeurs disent que la Terre a été détruite ou envahie. On nous a dit qu'à part la CW un autre empire très puissant subsistait à l'autre bout de la galaxie, mais encore là ce ne sont que des rumeurs.
Vodka : Merci pour vos informations commandant Termagor. Vous aurez droit au Vodgoulag pour officiers ennemis. Au lieu d'y être traité comme une sous-merde, vous y serez traité comme une merde.
Termagor : Ma libération viendra ! Attendez que le Général Con vous...
Vodka : Silence ! Camarade, veuillez escorter cette infâme merde social-traître à sa cellule en vitesse.

L'agent du VodKGB pris le bras de Termagor et le traina hors de la pièce sans un mot de plus. Vodka connaissait maintenant des informations cruciales...



Dans la salle d'informatique de l'Apokirov...

Cabeva : Formatage du système terminé.
Mika : Ben dis donc il était temps.
Cabeva : Veuillez définir les préférences de l'utilisateur.
Ga3L : C'est là qu'on va définir sa personnalité les gars, incluant son nom et sa voix.
Molock : Cool ! Je veux choisir.
Ga3L : Heu je suis pas certain que ce soit une excellente idée...
Molock : Au contraire.
Ga3L : Mais doh...
Molock : Est-ce qu'on garde une fille ou on prend un gars ?
Mika : Une fille, ça manque assurément de filles dans ce vaisseau.
Molock : La voix ?
Mika : Prend une voix plus sensuelle.
Molock : Roh, je voulais prendre une voix gore genre Cabaal mais féminin.
Ga3L : Comment on règle la personnalité ?
Molock : Hem... c'est écrit qu'on doit programmer. Ya aussi une série de tests de réactions à faire, l'IA va s'adapter toute seule avec les réponses qu'on entre.
Ga3L : Étonnant...
Molock : Je répond !
Ga3L : C'est pas un peu dangereux de le laisser programmer la personnalité de Cabeva ?
Mika : J'ai plus confiance en Molock qu'en CnCBoy pour le faire. Au pire il va nous sortir une IA cruelle mais drôle.
Ga3L : Ouais...
Cabeva : Premier paramètre, que doit faire l'IA en cas d'attaque contre le vaisseau si l'équipage n'est pas en mesure de réagir ?
Molock : Massacrer l'attaquant.
Cabeva : Second paramètre, qui est le maître à bord ?
Molock : Mol...
Ga3L et Mika : MARTIN !
Molock : C'est pas juste...
Cabeva : Troisième paramètre, quelle est ma couleur préférée ?
Molock : Rouge sang !
Cabeva : Quatrième paramètre, qu'est-ce qui est amusant pour moi ? Nommez trois activités.
Molock : Montrer des bonshommes sourires sur les consoles du vaisseau, répondre « non » aux ordres et fumer des joints.
Mika : Ça s'annonce bien...
Cabeva : Cinquième paramètre, que doit évoquer pour moi le mot « raison » ?
Molock : Inutilité.
Cabeva : Paramétrage terminé, veuillez entrer le nom de l'ordinateur de bord.
Mika : C'était rapide...
Molock : En effet.
Ga3L : On doit trouver un nom...
Mika : Pourquoi pas Windows ?
Ga3L : Tu tiens absolument à ce que ça plante ?
Molock : Appelons la Molock... 2 !
Mika : Bien essayé mais non.
Ga3L : C'est Cabeva et elle est dans l'Apokirov, pourquoi pas ApokEVA ?
Mika : Ça sonne étrange.
Molock : On va demander à CnCBoy de l'aide.

Molock ouvrit une conversation audio avec le laboratoire de CnCBoy.

CnCBoy : Oui ?
Molock : C'est nous, on doit trouver un nom pour la nouvelle Cabeva.
CnCBoy : Cabeva c'est déjà bien... sinon je propose Cabaal 2.
Mika : Eurk... non merci.
CnCBoy : C'était ma seule idée alors désolé.
Ga3L : Peut-être Apokirov 1.1 ?
Mika : Non...
Molock : Molokirov !
Ga3L : Bah ouais et pourquoi pas Seruhkor ?
Molock : GRRRR !
Ga3L : Doh !
Mika : Hey on se calme les gars...

À ce moment là, Vodka et MartinMb entrèrent dans la pièce.

Mika : Vous revoilà !
Vodka : C'est nous !
MartinMb : Alors ?
Mika : On essaie de trouver un nom pour le nouvel ordinateur de bord.
Vodka : Ho je vois. Vous avez pensé à Sophia ?
Ga3L : Ouais mais les gens croiraient que c'est la célèbre officier Soviet du même nom...
MartinMb : HO ! Je crois avoir trouvé le nom qui tue les gars ! Que dites vous de.... KATAMARI HAMACHI !
Tous : ...
MartinMb : Mais ça own...
Mika : C'est ridicule, quant à donner un nom comme ça aussi bien l'appeler Martine !
MartinMb : o_o
Mika : Je sors.
Vodka : Que dites vous de Électrovna ?
Molock : Non...
Ga3L : SimCity3D !
MartinMb : D'où ça sort ça ?
Ga3L : Heu...
Molock : Ordinateur ! ... Ben quoi ?
MartinMb : C'est un échec lamentable. Activez-là on lui donnera son nom après.
Molock : D'accord mais en attendant je met ordinateur.

Ils activèrent l'ordinateur de bord et allèrent rejoindre Mika à la salle de commandement.

Mika : Ça dit que l'hyperpropulsion fonctionne... c'est vrai ?
CnCBoy : C'est vrai en effet. J'ai réparé la chronosphère et fabriqué le réacteur chrono. Ça risque en cas de bris de provoquer quelques distorsions temporelles mineures, mais avec ce qu'on a déjà provoqué ce n'est rien. Maintenant allons buter la CW !
Ga3L : Ouais !
Molock : Oui ! Martin allons massacrer la CW !
Mika : Libérons les peuples opprimés au nom de la Vodkalie !
Vodka : Au nom de l'Empire Vodkalien du peuple !
MartinMb : Bon d'accord. On va buter la CW.
Tous : Hourra !
MartinMb : Mais notre objectif primaire reste de savoir où on est exactement et ce qui est arrivé dans la galaxie pour que la CW prenne autant de pouvoir. Demain exploration de secteur de la galaxie autour de Vodka 1.
CnCBoy : Mon générateur de carte holographique est prêt, on va pouvoir dresser une carte de la galaxie, surement la première du genre.
MartinMb : Excellent.
Vodka : Vive l'Apokirov et la Vodkalie !
Ga3L : Bon, on va bouffer ?
Vodka : Je vous invite au Kremlin ! Ce soir un excellent rôtis de bœuf arrosé de vodka !

Ils partirent donc au Kremlin de Vodkagrad alors que de grandes aventures les attendaient.

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

Vodka : C'est du beau travail tout ça. J'ai nommé Ivrovitch gouverneur, il est en train de déporter les prisonniers de la CW et les trouduks sur l'autre continent.
MartinMb : Tu comptes venir avec nous pour l'exploration ?
Vodka : Oui je compte faire quelques voyages pour me remémorer ma vie dans l'espace, mais ensuite ce sera Natalya qui me remplacera à bord.


Ordinateur : Niveau de contamination au tibérium élevé, signes de vie tibériens détectés. Les données indiquent que le tibérium est arrivé sur cette planète il y a une vingtaine d'années, des formes de vies mutantes sont présentes sur la planète incluant des humains mutants. Collecte des données relatives aux civilisations... Les civilisations présentes ont été détruites par le tibérium et se sont fractionnées en groupes rivaux technologiquement inférieurs aux civilisations originelles. La population mutante est nombreuse mais divisée, ils sont armés et se livrent en ce moment même des combats.

avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Dim 24 Aoû - 15:12

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Termagor : Le Général Con a été alerté il y a quelques semaines par le commandant CW de votre secteur qui a rapporté le crash d'un vaisseau géant sur votre planète. Il a voulu en savoir plus et il a ordonné l'invasion de votre continent. Les rapport de l'attaque ont confirmé la présence d'aéronefs inconnus et technologiquement supérieurs dans votre armée. Les enquêtes des satellites espions en orbite ont ensuite révélé que vous étiez en train de réparer le vaisseau géant du crash et le Général Con a ordonné l'invasion à grande échelle de votre planète pour la sécurité de l'Empire.
Vodka : Un empire ? Quel empire ?
Termagor : L'Empire CW monsieur. Un empire qui comporte des centaines de planètes et qui aura tôt fait de réduire vos forces en cendre pour venir me libérer


Vodka : Et au niveau galactique ? Que savez vous de la Terre et du FBD ?
Termagor : Tout ce que je sais c'est que le FBD n'existe plus. Des rumeurs disent que la Terre a été détruite ou envahie. On nous a dit qu'à part la CW un autre empire très puissant subsistait à l'autre bout de la galaxie, mais encore là ce ne sont que des rumeurs.

C&C The Story : Apokirov – Épisode 12 – Les mutants

Vodka et Natalya arrivèrent sur l'Apokirov dans une navette Vodkalienne. Le nouvel équipage venait de s'installer à bord et les corridors étaient pleins de monde.

Vodka : Bon sang ya du monde ici...
Molock : Vodka !
Vodka : Tiens donc salut camarade !
Molock : Je déteste les foules de personnes... c'est qui elle ?
Vodka : C'est ma fille la général Natalya Da Smirnoffka.
Natalya : Bonjour !
Molock : Salut... Bon suivez moi à la salle de commandement.

En se rendant à la salle de pilotage, ils passèrent devant le laboratoire de CnCBoy lequel était en train d'engueuler des scientifiques Vodkaliens.

CnCBoy : On ne touche pas quand on ne sait pas à quoi ça sert !
Scientifique : Mais il faut expérimenter...
CnCBoy : J'ai déjà tout expérimenté. Moi je sais, vous ne savez pas, donc moi je touche et pas vous.
Scientifique : Alors comment on va travailler ?
CnCBoy : Je vais vous donner les instructions et vous les suivrez. Sinon avec les produits qu'on trouve ici c'est la mort qui nous attend...

Vodka, Natalya et Molock arrivèrent à la salle de commandement.

Mika : Vodka !
Vodka : Hey !
Mika : Bonjour charmante demoiselle...
Natalya : Bonjour...
Vodka : Je te vois venir Mika, c'est ma fille alors pas touche !
Mika : Mais j'ai seulement dit...
Vodka : Balivernes !
MartinMb : Salut vous deux ! L'équipage est prêt, il ne leur reste qu'à se mettre à leurs postes.
Vodka : C'est du beau travail tout ça. J'ai nommé Ivrovitch gouverneur, il est en train de déporter les prisonniers de la CW et les trouduks sur l'autre continent.
MartinMb : Tu comptes venir avec nous pour l'exploration ?
Vodka : Oui je compte faire quelques voyages pour me remémorer ma vie dans l'espace, mais ensuite ce sera Natalya qui me remplacera à bord.
Natalya : Mon père m'a proposé que je reste à bord de l'Apokirov en tant que général des armées spatiales Vodkaliennes.
MartinMb : Vous êtes la bienvenue à bord.
Mika : YES !
MartinMb : Hem... toi aussi Vodka, tu peux rester le temps que tu voudras.
Vodka : Surement pas plus de deux ou trois semaines... sauf si des éléments suspects me forcent à rester plus longtemps.

Vodka donna un coup discret à Mika qui n'arrêtait pas de sourire à Natalya.

Mika : AÏE !
Vodka : Toi et moi on va se parler petit traitre social...
Natalya : Papa !
MartinMb : Bon vous arrêtez là... bordel, c'est supposé être une mission sérieuse... Molock où est Ga3L ?
Molock : Aucune idée.
Mika : Il joue à Sim City 4 dans sa chambre.
MartinMb : Ordinateur, ferme le terminal de Ga3L et dis lui de venir en vitesse.
Ordinateur : À vos ordres. Directives accomplies. Ga3L fait dire « doh ».
MartinMb : Mika tu prépares l'hyperpropulsion.
Mika : OK.
Ordinateur : Hem... vous pourriez pas me trouver un nouveau nom ?
MartinMb : On a déjà essayé, ordinateur, désolé. Communique à l'équipage du vaisseau de se préparer au saut en hyperpropulsion.
Ordinateur : Non.
MartinMb : QUOI !?
Mika : Il reste du Cabeva !
Ordinateur : Négatif, le message a été transmis, c'était une farce.
Molock : Commanditée par moi ! MOUHAHAHAHA !
MartinMb : Par les Nukes... on va devoir endurer deux Molock dont une version féminine. Bon l'ordinateur, dis à CnCBoy de venir on a pas que ça à faire.

Ga3L arriva et prit sa place.

Ga3L : Merde j'étais en train de construire une ville énorme... c'est qui elle ?
Vodka : Ma fille.
Natalya : Salut !
Ga3L : Salut !
MartinMb : Bon à vos places avant que je fasse une crise.
Natalya : On s'assoie où ?
MartinMb : Arf... ya pas d'autres chaises dans cette salle ?
Mika : Il y une place à coté de moi et une autre à coté de Ga3L.
Vodka : Je prend celle à coté de Mika. Natalya va à coté de Ga3L.
Mika : Merde...
MartinMb : Est-ce que l'équipage est en place ordinateur ?
Ordinateur : Oui.
MartinMb : Quelle réponse exhaustive...

CnCBoy arriva dans la pièce avec un appareil de la taille d'un ordinateur de bureau. Il le déposa puis le brancha à l'ordinateur de bord devant la baie vitrée. Une carte holographique de la galaxie apparut.

CnCBoy : Voici l'œuvre.
MartinMb : Excellent. Allons-y camarades ! Ordinateur, programme le trajet vers l'extérieur du système solaire Vodkalien et prépare les scanners.
Ordinateur : Trajet entré. Hyperpropulsion prête.
CnCBoy : Préparez-vous, j'active l'hyperpropulsion.

L'Apokirov ouvrit une fenêtre chrono et entra dans l'hyperespace. Quelques secondes plus tard l'hyperpropulsion se désactiva.

Ordinateur : Scan du secteur en cours...
CnCBoy : Bientôt nous aurons une carte en 3d de ce secteur de la galaxie. On peut même définir des trajectoires. J'ai déjà scanné le secteur autour de la Vodkalie mais il était désert à part les astéroïdes.
Vodka : Ça explique pourquoi nous avons erré dans un secteur vide longtemps avant de trouver Vodka1.
Ordinateur : Scan terminé, compilation des données en cours.
CnCBoy : Voyons cela... les planètes avec des conditions habitables ou presque habitable sont en vert. Il y a dix systèmes solaires dans ce secteur incluant celui de Vodka 1, trois comportent des planètes habitables et une de celles là comporte du tibérium !
MartinMb : Intéressant.
CnCBoy : Les scanners à courte portée ne détectent pas de vaisseaux CW à proximité. Je propose qu'on explore ces planètes, à commencer par celle avec le tibérium.
Mika : Et pour quoi faire ?
CnCBoy : Nous pourrions construire des raffineries et extraire les métaux du tibérium, ça économisera beaucoup de temps et d'argent.
Vodka : Si ça peut être utile au peuple de Vodkalie, alors allons-y. Il y a des êtres vivants sur la planète ?
CnCBoy : Il faudrait s'en rapprocher pour le savoir. D'après moi s'il y en avait, ils sont tous morts.
MartinMb : Allons voir, cap sur cette planète.
Ordinateur : Activation de l'hyperpropulsion.

L'Apokirov arriva près de la planète après quelques secondes en hyperpropulsion. La planète était à un stade très avancé de terraformation par le tibérium, les océans, l'atmosphère et le continent étaient verts lumineux.

Ordinateur : Niveau de contamination au tibérium élevé, formes de vie tibériennes détectées. Les données indiquent que le tibérium est arrivé sur cette planète il y a une vingtaine d'années, des formes de vies mutantes sont présentes sur la planète incluant des humains mutants. Collecte des données relatives aux civilisations... Les civilisations présentes ont été détruites par le tibérium et se sont fractionnées en groupes rivaux technologiquement inférieurs aux civilisations originelles. La population mutante est nombreuse mais divisée, ils sont armés et se livrent en ce moment même des combats.
CnCBoy : Ils récoltent le tibérium ?
Ordinateur : Visiblement non, à moins que des mines souterraines ne soient présentes.
CnCBoy : Encore des incapables qui ne savent pas quoi faire avec le tibérium...
Ordinateur : Vaisseau ennemis repérés. Deux croiseurs CW sont stationnés au sol de l'autre coté de la planète, ils semblent abandonnés.
MartinMb : La CW s'intéresse à cette planète ?
Ga3L : Ils doivent vouloir récolter le tibérium pour augmenter leurs ressources de guerre.
Mika : On va les buter.
CnCBoy : Un instant, l'ordinateur ne détecte personne à bord des vaisseau CW, ils auraient été...
Vodka : Massacrés par les mutants.
Molock : Cool !
Mika : On devrait aller discuter avec les mutants.
CnCBoy : Pourquoi ? Encore se mettre dans le trouble ? Ils ont massacré les équipages CW si ça se trouve alors rien nous indique qu'ils feront pas la même chose avec nous !
Mika : Comme on les connait, la CW a surement voulu exploiter aussi les mutants et ces derniers se sont seulement défendus !
MartinMb : Bon ça va les gars, on arrête de s'engueuler.
CnCBoy : On s'engueule pas !
Mika : On se dispute c'est tout !
MartinMb : Quelle bande de bébés.
Ga3L : Moi je dis qu'on devrait envoyer une équipe pour parlementer et pas tout le vaisseau. Si ça se trouve les mutants ont besoin d'aide contre la CW.
MartinMb : On va faire ça. Qui veux aller sur la planète pleine de tibérium pour rencontrer les mutants ?
Natalya : Je veux bien y aller.
Mika : Moi aussi !
Vodka : Dans ce cas moi aussi !
Molock : Moi.
MartinMb : Bon je viens aussi. Ga3L et CnCBoy, vous restez ici pour surveiller le vaisseau. Je nomme Ga3L capitaine pendant mon absence.
Ga3L : Yay !
CnCBoy : Un instant, je viens, mais c'est seulement pour étudier les éléments de la flore tibérienne.
Ga3L : Doh... alors vous me laissez seul ?
Vodka : T'es pas seul, ya 50 Vodkaliens à bord du vaisseau et ils sont très sympathiques... normal en faite puisque ce sont des Vodkaliens...
MartinMb : Bon allez enfiler les armures, on se rejoint dans le hangar à vaisseaux.

Ils partirent donc se changer puis se rendirent sur la planète dans une navette avec quelques soldats. La navette se posa et l'équipe en sortit.

Vodka : Soldats, sécurisez le vaisseau pendant que nous allons explorer.
Soldat Vodkalien : À vos ordres.
CnCBoy : Très intéressant...
MartinMb : CnCBoy essaies de pas trop t'éloigner, si ça se trouve ces forêts de tibérium contiennent des « animaux » dangereux.
Molock : Il y en a, j'en ai vu passer un.
Natalya : Comment on va trouver les mutants ?
MartinMb : D'après Cab... l'ordinateur, nous nous sommes posés pas loin d'une ville. Reste à savoir si c'est eux qui vont nous trouver en premier.
Mika : On devrait se séparer par groupes de deux, je vais avec Natalya.
Vodka : Ho pas question traître sobriste !
Mika : Je ne suis pas sobre !
MartinMb : Vos gueules ! Où est passé Molock ?
CnCBoy : C'est à moi qu'on dit de pas s'éloigner...

*TARATATAC**bruit de monstre tibérien horrible*

MartinMb : Et merde. Molock est en danger !
Mika : Je dirais plus que c'est le monstre qui est en danger mais allons voir.

Ils coururent en direction des bruits et débouchèrent sur une clairière. Là se tenait une énorme araignée tibérienne de trois mètres de haut qui tentait de choper Molock. Le groupe allait la descendre, mais quelqu'un d'autre fut plus rapide.

*BOOOM**cri de monstre tibérien touché mortellement*

Un mutants armé d'un lance-roquettes avait explosé le monstrueux insecte. D'autres mutants sortirent des bois tibériens armés jusqu'aux dents.
Mutant : Ce sont des envahisseurs !
Mutant qui venait de sauver Molock : Non ! Je t'ai dis qu'ils avaient des logos différents !
Mutant : Ça reste des étrangers, ils sont surement venus pour le cristal comme tous les autres !
MartinMb : Heu... en faite on faisait que passer voir comment c'était.
Mutants: …
MartinMb : Nous venons de la Vodkalie, une planète pas loin à quelques années lumières d'ici. Le cristal comme vous dites nous a intrigué, mais on venait pas pour piller la planète. Des problèmes avec la CW ?
Mutant : La CW... ce sont eux les envahisseurs !
Molock : On va vous aider à les buter.
Mutant : On a pas besoin d'aide. Nous sommes capables de les maitriser seuls avec notre super arme...
Mutant 2 : Ne leur parle pas de notre arme imbécile!
CnCBoy : Quel genre d'arme ?
Mutant : Notre planète a eu beaucoup de problèmes depuis l'arrivée du cristal. Partez, laissez nous maintenant.
MartinMb : Nous pourrions vous aider avec le cristal. Dites nous seulement comment vous avez tué l'équipage des deux vaisseaux CW.
Mutant : Forcément ils mentent ! On ne peux se sauver du cristal...
Mutant 2 : Ils ne sont pas mutants eux, ils ont peut-être la solution !
CnCBoy : Ce cristal s'appelle du tibérium. Je connais beaucoup de façons de le maîtriser.
Mutant : Amenons-les à notre chef, il saura quoi faire d'eux !

Les héros furent amenés devant le chef des mutants. La ville où il siégeait était en ruines, les bâtiments détruits par des explosions et grugés par le tibérium. L'atmosphère était plein de poussière tibérienne et les mutants cachaient leur visage à l'aide de tissus pour éviter le plus possible d'en respirer. Ceux qui toussaient étaient déjà condamnés, le tibérium s'était accumulé sous forme de cristaux dans leurs poumons et ils allaient mourir douloureusement. La population était attentive à l'arrivée des étrangers mais ne semblait pas inquiète, les monstres du tibérium étaient une plus grande menace pour eux.

Chef des mutants : D'où vous venez et qu'est-ce que vous voulez ?
Vodka : Je suis Vodka Da Smirnoffka, président de Vodkalie, voici Martin...
Chef des mutants : Vos identités ne nous intéressent pas. Ici l'identité est une chose inutile. Dites juste pourquoi vous êtes venus.
MartinMb : Nous sommes venus pour explorer et possiblement pour vous aider, car à voir la quantité de tibérium qu'il y a ici il ne reste pas longtemps à vivre pour votre civilisation.
Chef des mutants : Ma civilisation a réussi jusqu'à maintenant à survivre face au cristal. Expliquez moi pourquoi la fin viendrait bientôt ?
CnCBoy : En faite il y a un moyen de la faire arriver moins rapidement. Notre planète d'origine a elle aussi reçu le tibérium et il s'est développé exactement comme ici. La seule différence c'est que nous sommes parvenus non seulement à le contrôler, mais à s'en servir ! Je vous montrerai les secrets du tibérium et en échange vous me montrerez comment fonctionne votre arme neurologique à énergie !
MartinMb : Arme neurologique à énergie ?
CnCBoy : J'ai détecté sa signature énergétique tout à l'heure avec mon appareil de mesure. Ils possèdent une arme à énergie faite pour tuer tout être vivant dans son rayon d'action, c'est avec ça qu'ils ont tué les équipages des deux croiseurs CW, croiseurs qui j'en suis certain ils sont incapables de faire fonctionner !
Chef des mutants : L'arme dont vous parlez appartient à nos ennemis ! C'est à cause d'elle que nous nous battons. Avant l'arrivée du cristal, des scientifiques avaient mis au point un générateur d'ondes énergétiques à grande échelle, il devait servir à transmettre des ondes radio sur toute la planète. Cependant des imbéciles ont décidé de transformer cette machine en une arme affreuse et de s'en servir pour tuer les humains. Une guerre mondiale a éclaté puis le cristal est arrivé. Les clans ont commencé à récolter le cristal et à s'en servir comme une ressource de guerre, mais un jour le cristal a commencé à contaminer les humains et à produire des monstres. Récemment il est devenu impossible de raffiner le cristal, toute la planète est tombée dans l'anarchie et de toutes façon tout le monde était devenu mutant.
CnCBoy : Un générateur d'ondes énergétiques à longue portée ? Mais elle est là votre solution contre le tibérium bande d'idiots ! Il suffit d'émettre une forte onde sonore sous la fréquence du tibérium et il se détruira graduellement !
MartinMb : Mais oui... le principe des émetteurs soniques du GDI...
CnCBoy : Exactement !
Chef des mutants : Ben merde... alors l'ennemi a la solution contre le cristal ? Nous devons vite les envahir et prendre leur arme ! Qu'on prépare tous les véhicules et les hommes pour le combat !
Mika : Attendez ! Vous allez pas vous envahir comme des cons là ? C'est le moment de faire la paix entre vos nations en éliminant le cristal de votre planète ! Ne voulez-vous pas que vos enfants vivent en paix ? Ne voulez-vous pas arrêter de mourir et de vous entre-tuer ?
Chef des mutants : Mais... l'ennemi...
Vodka : Voici ce que nous allons faire. On va aller voir vos chers ennemis et en échange de la paix avec vous, nous leurs montrerons comment transformer l'arme en machin haut parleur géant.
CnCBoy : Émetteur sonique à haute fréquence...
Chef des mutants : Ça fait du sens... j'accepte.
MartinMb : Ben c'est parfait. Venez, on va leur rendre visite avec notre navette et parlementer.

La rencontre avec le chef de l'autre faction mutante se déroula sans encombres. CnCBoy expliqua comment éradiquer le tibérium à l'aide du générateur d'ondes et les chefs des mutants firent la paix. MartinMb et Molock retournèrent sur l'Apokirov pour faire le plein de vodka et envoyer des vivres aux populations mutantes, ce qui laissa CnCBoy, Natalya, Mika et Vodka sur la planète. CnCBoy s'était rendu dans le générateur pour le reprogrammer avec les scientifiques mutants.

Scientifique mutant : Voici l'interface du signal. Personne a joué avec depuis des lustres, car nos chefs voulaient pas qu'on change l'arme en système radio. De temps en temps quelques personnes viennent programmer pour tuer des créatures du cristal avec...
CnCBoy : Nous allons tester le signal sonique sur un champs de tibérium pour voir la réaction, je programme la fréquence.
Scientifique mutant : Dites donc vous êtes rapide... lancement du signal. Une image de la zone visée va apparaître sur l'écran...

Un champs de tibérium apparut sur l'écran. Une onde sonique arriva et fit exploser tout le tibérium en morceaux, ce qui créa un nuage de poussière verte qui se dissipa ensuite pour montrer un sol vierge.

CnCBoy : C'est un succès, mieux encore que ce que j'avais prévu niveau efficacité.
Scientifique mutant : Nous... nous pouvons détruire le cristal ! Waw !
CnCBoy : Un instant, regardez !

Sur l'image, un mutant était apparu, il se tenait vraisemblablement près du champs de tibérium au moment du test. L'homme tituba quelque temps puis s'écroula, mort.

Scientifique mutant : Merde ! Il est arrivé quoi ?
CnCBoy : Ho non... c'est bien ce que je redoutais... Le signal sonique détruit tout le tibérium, incluant celui qui se trouve en vous. Le tibérium qui était dans cet homme en faisait partie et lorsqu'il a été détruit, le corps du mutant n'a pas pu le supporter. En plus l'explosion du tibérium a du causer des brûlures partout sur lui, résultant en d'affreuses souffrances qui seraient encore plus présentes sur une activation à grande échelle du signal...
Scientifique Mutant : En gros ça ferait mal à tout le monde et finirait par nous tuer ? C'est une catastrophe, jamais on ne pourra éradiquer le cristal alors...
CnCBoy : C'est stupide ! Il ne faut pas essayer de détruire le tibérium, il faut s'y adapter... il faut tester la divination... oui... Je vais vous offrir la Divination !
Scientifique Mutant : La Divination ?
CnCBoy : Je vais vous montrer.

CnCBoy tapa un nouveau code dans l'ordinateur puis activa le générateur sur un champs de tibérium. Le champs de tibérium se mit à grandir très rapidement et le monstre de tibérium qui se trouvait dedans commença à évoluer. Le monstre prit une taille gigantesque, il parut être indestructible et avoir beaucoup plus d'énergie qu'avant.

CnCBoy : On ne doit pas détruire le tibérium, on doit évoluer avec ! Penser à quel point vous serez forts, vous pourrez créer des technologies grandioses !
Scientifique Mutant : Ouais... mais on va pas mourir ? Le monstre de tibérium là il a pas l'air très stable...
CnCBoy : C'est un risque à prendre. Je vais tester la théorie du prophète Kane... cette planète sera la première à être complètement déifiée.
Scientifique Mutant : Et si on refuse ?
CnCBoy : Tu ne peux pas refuser !

CnCBoy paralysa le mutant avec une seringue paralysante puis se retourna vers l'écran de contrôle.

CnCBoy : Maintenant place à la Divination. Au nom de Kane !
Mika : Je ne crois pas.
CnCBoy : Mika ?
Mika : Je t'ai soupçonné depuis de début CnCBoy. Éradiquer le tibérium n'était pas quelque chose d'envisageable pour un fanatique comme toi. Moi aussi au début j'étais aveuglé par la vision de Kane, mais aujourd'hui il est clair que tout ça est de la pure folie !
CnCBoy : Pourquoi tu pointes ce pistolet vers moi ?
Mika : Pour éviter que tu fasses le petit malin. Maintenant tu vas me suivre et on va aller voir Martin pour qu'il juge de ton comportement !
CnCBoy : Personne n'a à me juger. Je suis libre de l'autorité de Martin et surtout de la tienne. Si j'appuie sur ce bouton, tu vas me tuer ? Les mutants sont importants pour toi n'est-ce pas ? Hé bien si on ne fait rien ils vont mourir...
Mika : Entre mourir et être transformé en monstre je suis certain qu'ils préfère mourir.
CnCBoy : C'est ça le problème avec toi Mika, tu accordes trop d'importance à l'humanité ! Ces mutants doivent devenir divins, ils le veulent ! C'est la survie qui prime, pas l'humanité. À présent prépare toi à la Volonté de Kane !
Mika : NON !

Mika se jeta sur CnCBoy, mais au moment où ce dernier allait appuyer sur le bouton, ils furent chronoportés.

***SWISH***

Mika et CnCBoy apparurent dans la salle de commandement de l'Apokirov sous le regard sévère de MartinMb.

Mika : Heu...
MartinMb : Silence. Vous deux me devez des explications. L'un pour avoir tenté d'accélérer l'effet du tibérium sur cette planète et l'autre pour avoir menacé mon scientifique avec une arme.
Mika et CnCBoy : MAIS HEU C'EST PAS MOI C'EST...
MartinMb : Silence ! Deux personnes qui se ressemble comme vous deux devraient même pas se chicaner continuellement pour des principes cons, ils devraient être amis. À présent dans vos quartiers, on en reparlera.
Mika : Arf...
CnCBoy : Arf...

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov

CnCBoy : Donc la planète qui a le plus attiré mon attention est celle avec le curseur bleu dessus que j'ai surnommé Poutine9 selon le système de dénomination du FBD. C'est la plus grosse planète du secteur, j'estime qu'elle doit être environ de la même taille que la Terre.
Ga3L : Impressionnant !
CnCBoy : Elle doit certainement contenir beaucoup de ressources et des formes de vie. Je n'y ai détecté aucune trace de tibérium.


Ga3L : Waw...
Mika : C'est absolument superbe...
Vodka : Magnifique... c'est donc à ça que ressemble la Terre ?
Natalya : Si le berceau de l'humanité ressemblait à ça, j'aurais bien aimé y vivre.
CnCBoy : Les apparences sont parfois très trompeuses.
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Dim 24 Aoû - 15:13

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Scientifique Mutant : En gros ça ferait mal à tout le monde et finirait par nous tuer ? C'est une catastrophe, jamais on ne pourra éradiquer le cristal alors...
CnCBoy : C'est stupide ! Il ne faut pas essayer de détruire le tibérium, il faut s'y adapter... il faut tester la divination... oui... Je vais vous offrir la Divination !
Scientifique Mutant : La Divination ?
CnCBoy : Je vais vous montrer.


CnCBoy : Personne n'a à me juger. Je suis libre de l'autorité de Martin et surtout de la tienne. Si j'appuie sur ce bouton, tu vas me tuer ? Les mutants sont importants pour toi n'est-ce pas ? Hé bien si on ne fait rien ils vont mourir...
Mika : Entre mourir et être transformé en monstre je suis certain qu'ils préfère mourir.
CnCBoy : C'est ça le problème avec toi Mika, tu accordes trop d'importance à l'humanité ! Ces mutants doivent devenir divins, ils le veulent ! C'est la survie qui prime, pas l'humanité. À présent prépare toi à la Volonté de Kane !
Mika : NON !


C&C The Story : Apokirov – Épisode 13 – La guerre des quatre (partie 1/4)

Mika : BON SANG MARTIN J'ESSAIE SEULEMENT DE PROTÉGER L'HUMANITÉ CONTRE CE CINGLÉ !
MartinMb : Whoa ! Baisse le ton là...
Mika : À l'heure qu'il est ce malade devrait être en cellule ! Il a fait échoué toutes chances d'établir des liens diplomatiques avec les mutants, il a failli terraformer une planète peuplée d'humains et il a désobéit à tes ordres !
MartinMb : Bon premièrement j'avais donné aucune ordre relative au générateur. J'avais donné une liberté assez grande à CnCBoy. Deuxièmement j'avoue que pour les relations diplomatiques c'était pas trop épique de se faire chasser à coup de lance-roquettes et d'être obligé de détruire le générateur, mais j'ai déjà engueulé CnCBoy pour ça.
Mika : L'engueuler est pas suffisant ! Il aurait fallu le bannir, quitte à le laisser partir de son coté. C'est un dangereux psychopathe ce gars là ! Molock lui il déconne, mais CnCBoy il est sérieux dans ses projets fous avec le tibérium !
MartinMb : C'est pas vraiment à toi de lui faire la morale hein, t'as bien été dans la CWS à faire des trucs pas trop bien pendant des années.
Mika : Peut-être, mais j'ai changé, j'ai réalisé, pas lui ! C'est toi qui décide Martin, mais je te dis, fais attention avec CnCBoy, ses plans sont plus importants pour lui que la cause Soviet-Nod.
MartinMb : Ses plans sont au service de la cause Soviet-Nod, il m'a assuré qu'il recommencerait plus.
Natalya : Désolée de vous déranger, mais Ga3L fait dire que le diner est servi.
MartinMb : C'est de la poutine à la Kraboom ?
Natalya : Heu... oui.
MartinMb : Allons bouffer dans ce cas, on reparlera de ça plus tard.

MartinMb, Natalya et Mika allèrent rejoindre les autres à la cafétéria. Après un diner succulent, ils se rendirent tous à la salle de commandement où CnCBoy avait tracé la trajectoire sur l'hologramme de la galaxie. Il était temps de d'explorer une autre des planètes habitables du secteur.

CnCBoy : Donc la planète qui a le plus attiré mon attention est celle avec le curseur bleu au dessus que j'ai surnommé Poutine9 selon le système de dénomination du FBD. C'est la plus grosse planète du secteur, j'estime qu'elle doit être environ de la même taille que la Terre.
Ga3L : Impressionnant !
CnCBoy : Elle doit certainement contenir beaucoup de ressources et des formes de vie. Je n'y ai détecté aucune trace de tibérium.
MartinMb : Hé bien cap sur cette planète.
CnCBoy : Très bien, Ordinateur, active l'hyperpropulsion.
Ordinateur : Non.
CnCBoy : ...
Ga3L : Doh !
Mika : GRRR ! Retour de Cabeva !
Molock : Elle refuse toutes les ordres jusqu'à ce qu'on lui trouve un nom.
MartinMb : Calisse de tabarnak !
Vodka : Quelle putasse !
Natalya : Papa !
Vodka : Oupse... mon langage...
MartinMb : Bon, on va l'appeler Molockirovna dans ce cas !
Ordinateur : Nom refusé. Je suis triste que vous ne me trouviez pas de nom convenable...
Ga3L : Et si on prenait Apokirov à l'envers ?
Natalya : Ça fait Vorikopa...
Ordinateur : Nom accepté.
Molock : Bien trouvé !
Vorikopa : Activation de l'hyperpropulsion.

L'Apokirov entra en hyperpropulsion. Quelques secondes plus tard le vaisseau arriva en orbite d'une gigantesque et magnifique planète.

Ga3L : Waw...
Mika : C'est absolument superbe...
Vodka : Magnifique... c'est donc à ça que ressemble la Terre ?
Natalya : Si le berceau de l'humanité ressemblait à ça, j'aurais bien aimé y vivre.
CnCBoy : Les apparences sont parfois très trompeuses.
Vorikopa : Civilisations humaines détectées. Troupes ennemies détectées. Compte rendu des camps en présence... décryptage des bases des données de la planète.
Ga3L : La CW...
MartinMb : Les cons... encore venus piller une planète.
Mika : Ou pire si ça se trouve.
Vorikopa : Données collectées, nous sommes en présence de quatre camps principaux. Les Doms sont les plus puissants militairement, leur régime totalitaire est basé sur l'autorité et la force brute, leur technologie inclue des armes nucléaires et des armes électriques. Les Nitrans représentent le second camps en présence, ils sont assez faibles militairement mais plus nombreux que les Doms, leur technologie est primitive et ils comptent militairement sur la stratégie et la furtivité. Le troisième camps en présence est la CW, nos ennemis définis, ils sont bien établis sur cette planète et recrutent abondamment dans la population en plus de recevoir des renforts extérieurs de l'espace. Le dernier camps se nomme la Confrérie et semble dépendant d'un seul type de ressource planétaire dont il contrôle tous les sites d'extraction, la Confrérie utilise militairement cette ressource qui semble être une sorte d'acide très puissant qui dégage une forte signature énergétique. Tous les camps en présence se combattent entre eux pour le contrôle des ressources et des principaux centres de population, la guerre semble faire rage depuis des années puisque les données de recrutement dues à l'endoctrinement des civils sont élevées.
Ga3L : Intéressant tout ça.
Vodka : On fait quoi maintenant ?
Natalya : Je propose qu'on cherche des alliés potentiels contre la CW. On pourrait éventuellement unir tous les camps contre eux avec un peu de diplomatie.
MartinMb : Dans ce cas on va faire un petit voyage diplomatique chez un des camps comme la dernière fois...
Molock : Je viens.
Mika : Cette fois CnCBoy restera à bord ?
Ga3L : En tout cas cette fois c'est pas moi qui restera pour garder le vaisseau, cette planète a l'air trop intéressante et en plus ya plein de villes !
MartinMb : Bon très bien, CnCBoy c'est toi qui va prendre en charge l'Apokirov pendant notre absence.
CnCBoy : Entendu, mais je veux venir quand vous irez discuter avec la Confrérie, leur acide m'intrigue au plus haut point.
Vodka : Je propose de commencer par les Doms, ce sont les plus puissants et les mieux organisés même si leur régime frôle le fascisme.
Ga3L : Ça reste moins pire que la CW.
MartinMb : Allez, tous à bord des navettes.

Ils embarquèrent tous dans des navettes vodkaliennes avec des armes et quelques soldats vodkaliens. Les navettes quittèrent l'Apokirov et partirent pour le territoire des Doms.

CnCBoy (par radio) : J'ai camouflé le vaisseau pour éviter de se faire repérer par la CW, Vorikopa a détecté un vaisseau de classe Apokraboom en orbite qui pourrait bien être celui qui a prit la fuite lors de l'attaque sur Vodka 1.
MartinMb : Bien reçu, garde-le à l'œil.
Natalya : Des chasseurs Doms à 6h !
Pilote Dom (par radio) : Identifiez-vous immédiatement !
Vodka : Par le Grand Alambic, nous sommes des visiteurs !
Ga3L : Le Grand Alambic ?
Natalya : Le dieu des vodkaliens...
Ga3L : Doh...
Pilote Dom (par radio) : Suivez-moi !

Le chasseur Dom conduisit les deux navettes vodkaliennes jusqu'à une ville assez imposante. La plupart des gratte-ciels avaient des énormes logos bleus en forme de double ''D''. Les navettes se posèrent sur l'un des grattes-ciels qui était aménagé en héliport, des soldats Doms arrivèrent en compagnie d'un général à la carrure énorme et à l'allure sévère qui devait bien mesurer 2 mètres au moins.

Général Dom : Je suis le général Dom Dom, grand chef du régime des Doms.
Vodka : Enchanté Dom Dom, je suis le camarade président Vodka Da Smirnoffka de la république socialiste soviétique de Vodkalie.
Dom Dom : Je vois que vous êtes venus en amis, en tout cas je l'espère. Suivez-moi.

L'énorme général Dom conduisit l'équipage de l'Apokirov non pas à une salle tranquille, mais à une caserne militaire où s'entrainaient des soldats. Tous les soldats avaient une discipline de fer et ils étaient tous aussi baraqués que leur général. Natalya suivait quelques uns de ces jeunes hommes du regard, ce que Mika s'empressa de remarquer.

Mika : Tu sais c'est du rembourrage, je suis surement capable d'en mettre 5 ou 6 à terre moi-même.
Natalya : Vraiment ? Moi aussi.
Mika : Ha...
Dom Dom : Voici nos soldats, ils sont puissants, c'est la règle.
Vodka : Hem, intéressant... Sinon, nous avons un peu analysé votre technologie, il semblerait que vous avez des armes électriques puissantes, un peu comme les armes Tesla.
Dom Dom : Nous avons des armes électriques en effet. Elles servent à la sécurité de nos citoyens.
Ga3L : Il y en a dans la ville ?
Dom Dom : Bien sur que non ! Elles protègent les villes contre les dangers extérieurs, nos ennemis !

À ce moment là tous les soldats se placèrent au garde à vous en ligne et crièrent en choeur.

Soldats Doms : MORT AUX ENNEMIS FAIBLES, POUR LE RÉGIME !
Dom Dom : Excellent messieurs !
Molock : WTF...
MartinMb : Ouais... bon sinon, vous cherchez des alliés contre la CW ?
Soldats Doms : MORT AUX IMPÉRIALISTES FAIBLES CW, POUR LE PEUPLE DOM !
Dom Dom : EXCELLENT ! Oui, nous cherchons des alliés, mais il faudra que vous soyez fort pour vous battre de notre coté. Êtes vous assez forts !?
MartinMb : Heu... oui.
Ga3L (chuchotant à MartinMb) : Ils sont cinglés, on devrait foutre le camps d'ici...
Mika (chuchotant à Ga3L) : Attend encore, Vodka et Martin vont nous règler ça.
Dom Dom : Dans ce cas vous devrez nous démontrer votre force. Vous combatrez mes meilleurs soldats tout à l'heure.
Molock : On aura droit à des couteaux ?
Dom Dom : Si vous voulez...
Natalya : Parlez-nous donc de vos autre ennemis, les Nitrans et la Confrérie.
Dom Dom : Oui, ce sont... un instant, vous êtes une femme ? Une femme dans vos rangs ?

Vodka passa devant Natalya pour faire face à Dom Dom. Son visage avait prit une teinte écarlate et il avait l'air si menaçant que l'énorme écart de taille entre Dom et lui semblait s'être atténué.

Vodka : Général Dom Dom, il n'est pas de vos affaires de comment nous gérons notre armée, alors contentez-vous de répondre à sa question avant qu'on ne reparte d'ici aussi vite que nous sommes venus !
Dom Dom : Heu... hem, d'accord. Les Nitrans et la Confrérie sont comme la CW des ennemis imprévisibles, vicieux et sans honneur ! Les Nitrans sont des hommes des bois légèrement plus honorables que les autres, mais la Confrérie est stupide et faible, elle dépend de son acide, une ressource qui pourrait à la place servir notre Régime !
Soldats Dom : UN SEUL RÉGIME, UNE SEULE PAROLE, UNION, FORCE, AUTORITÉ !
Dom Dom : Magnifique soldats !
Mika : Dites moi Dom Dom, tous les habitants de votre régime ne sont pas aussi baraqués et forts ?
Dom Dom : Non, mais dans l'armée il n'y a que des hommes forts !
Mika : Et que faites vous des gens physiquement faibles ?
Dom Dom : Nous les mettons à leur place dans la société, c'est à dire à des travaux pour faibles comme scientifiques, fonctionnaires et architectes.
Ga3L: Doh!
Vodka : Alors pour revenir au sujet, notre alliance vous intéresse ou pas ?
Dom Dom : Pour le savoir il faudra tester votre force ! Alors, qui commence ?

Dom Dom pointa en direction d'une rangée de soldats pendant qu'il regardait tour à tour les membres de l'équipage de l'Apokirov.

MartinMb : Heu... écoutez, je suis pas certain que ce soit une bonne idée. Vodka est trop... vétéran pour ce genre de choses, Molock risquerait de tuer accidentellement un de vos soldats, Ga3L c'est pas son truc et moi ben je suis général et commandant de vaisseau donc ce serait mal vu...
Mika : Et moi alors ?
Natalya : Moi j'accepte le défi.
Vodka : Ha non, pas question, toi tu bouges pas de là !
Natalya : Merde !
Mika : Il ne reste que moi donc j'y vais !
MartinMb : Non.
Mika : Pourquoi ?
MartinMb : T'es mon pilote toi, t'as besoin de tous tes membres intactes.
Dom Dom : Hem... j'en déduis qu'aucun de vous ne veux combattre mes soldats. Dans ce cas pour me prouver votre puissance il vous faudra combattre nos ennemis au front !
Soldats Doms : MORT AUX IMPÉRIALISTES FAIBLES CW, POUR LE PEUPLE DOM !
Dom Dom : OUI ! Parfait !
MartinMb : La CW ? Ça me va.
Mika : Je crois que tout le monde est d'accord pour ça...
Molock : En effet.
Dom Dom : Allons-y, qu'on prépare les transports !


Des dropships Doms arrivèrent. C'était des avions à décollage vertical du même genre que les porteurs Carryall mais avec des réacteurs. Tous montèrent à l'intérieur et ils partirent en direction du front. Des chasseurs supersoniques Doms arrivèrent en formation pour escorter le dropship. Bientôt ils arrivèrent au dessus d'un champs parsemé de ruines où on pouvait admirer une base Dom gardée par une espèce de bobine Tesla de dimensions énormes posée sur une grosse base semblable à une tour et portant le logo des doubles D.

Dom Dom : Nous sommes arrivés. Préparez-vous à descendre !

Le dropship se posa près de l'énorme structure et tout le monde en descendit.

Ga3L : C'est une bobine Tesla !
Dom Dom : J'ignore ce qu'est une bobine Tesla, mais il s'agit de la Tour du Jugement. C'est un bâtiment défensif qui est capable de créer la foudre et de la faire s'abattre sur nos ennemis.
Ga3L : Vraiment intéressant ! CnCBoy a manqué quelque chose en ne venant pas.
Dom Dom : Suivez-moi, nous allons rejoindre la 21e division sur le front.

Ils approchèrent à pieds de deux bâtiments. L'un était constitué de grand tubes et d'une grue, c'était probablement le chantier de construction, tant dis que l'autre était une usine de guerre gigantesque. Des chars légers et lourds étaient stationnés là avec deux chars assez spéciaux.

Vodka : Des chars Tesla !
Dom Dom : Non, ce sont des chars Tonnerre !
Ga3L : Ouais mais ils utilisent des bobines Tesla, donc ce sont aussi des chars Tesla.
Dom Dom : Grrr... bon, montons à bord des chars légers, il y a des places pour les soldats.

Ils entrèrent donc dans les chars légers. La colonne de chars démarra et sortit de la base en passant entre deux tours Tonnerre. On entendit bientôt des tirs et des bruits d'explosion, la colonne de chars arriva près de la ligne fortifiée des Doms où des artilleries crachaient leurs missiles sur la CW.

Dom Dom : Tout le monde descend ! À l'attaque !
Ga3L : Martin t'as amené quoi comme arme ?
MartinMb : J'allais te le demander...
Ga3L : Doh !
Dom Dom : Nous allons vous prêter les nôtres.

Un soldat Dom arriva et distribua des fusils mitrailleurs à tout le monde.

Molock : Hem... moins nul que les armes CW.
Natalya : Du 20mm ?
Dom Dom : C'est trop lourd pour vous ?
Natalya : Non, et pour vous ?
Dom Dom : ... Herm... à l'attaque !

Les soldats Doms foncèrent en criant comme des sauvages vers la ligne de défense de la CW. Les chars lourds CW, pas assez nombreux et pilonnés par l'artillerie Dom, durent virer de bord avant de se faire détruire. Les soldats de la CW quant à eux avaient déjà prit la fuite depuis longtemps.

Dom Dom : Une excellente offensive. Attention aux snipers, il en reste probablement quelques uns de cachés.
Ga3L : Doh!
Dom Dom : J'envoie les troupes lance-flammes les débusquer.
Mika : C'était plutôt comique.
Vodka : Moins que de vous regarder déconner quand vous êtes ivres ! Héhéhé !
Les autres : ...
Vodka : Bon ça va... Cette course était essoufflante, heureusement que je traîne toujours ma fiole de vodka avec moi !


Plus loin dans les bois...

Sniper CW : Couvre moi comme il faut merde !
Soldat CW : Bon ça va ! Ils ont lancé leurs lance-flammes, grouille-toi des les abattre si on veut pas finir en grillades.
Sniper CW : Attend, j'ai trouvé les hauts gradés. Bon sang, je les reconnais eux ! C'était ceux qui ont abordé notre vaisseau pendant l'attaque de la Vodkalie !
Soldat CW : Hein, t'es certain ?
Sniper CW : Mais oui ! On les a capturés et ils se sont échappés alors il a fallu les pourchasser... On doit avertir le général Con !


De retour sur le champs de bataille...

Dom Dom : On retourne à Dom City, ça n'a pas été difficile de passer votre test de force face à ces peureux.
Ga3L : Dom City c'est moyen comme nom...
Molock : Je pourrai vous montrer ma force tantôt, mais juste si ça me tente.
Vodka : Nous devrions contacter CnCBoy pour lui rendre compte de la situation.
MartinMb : Je m'en charge, je vais retourner à l'Apokirov.
Natalya : Je viens.
Dom Dom : L'Apokirov ?
MartinMb : Mon vaisseau géant avec lequel on est venu ici.
Mika : Heu Martin...
Dom Dom : Un vaisseau géant ?
Vodka : Oubliez ça voyons ! Martin déconnait en disant...
Dom Dom : Il est puissant ?
MartinMb : Heu...
Dom Dom : Faites moi voir !
MartinMb : Ben en faite...
Dom Dom : J'ai dit faites moi voir !

Les soldats Doms avaient entouré MartinMb et ses amis, ils étaient trop nombreux pour fuir...

Dom Dom : Tout de suite !
Ga3L : Doh! Je crois qu'il serait temps de contacter CnCBoy...

Tout à coup, un soldat Dom arriva à la course.

Soldat Dom : Chef, les satellites lasers ennemis, ils convergent vers notre position !
Dom Dom : Sonnez l'alerte ! Qu'on évacue cet endroit, amenez-les immédiatement !
Molock : Hem... je ne crois pas !

Molock sortit une grenade flash puis la lança pas loin après l'avoir dégoupillé. Les soldats Doms se demandèrent ce que c'était mais l'équipage de l'Apokirov se boucha rapidement les oreilles et ferma les yeux.

***FLASH***

Dom Dom : ARG ! MES YEUX !
Molock : Foutons le camps !

Ils s'emparèrent rapidement d'un char léger pendant que les soldats Doms se tordaient de douleur par terre complètement aveuglés. Le char léger démarra et quitta rapidement le champs de bataille.

Vodka : Ce fut chaud ça !
Mika : Excellent plan Molock !
Molock : Oui.
MartinMb : On est mal là, on peut pas retourner à notre navette, elle est en territoire Dom.
Vodka : J'espère que l'équipage aura la brillante idée de partir sans nous quand il verra approcher les troupes Dom furieuses !
Natalya : Le mieux serait de trouver un centre de communication pour contacter CnCBoy.
Ga3L : Ouais ! On aurait dû trainer nos bracelets Cabeva même s'ils sont encombrants. Il y a surement des centres de communication en territoire CW...
MartinMb : Oui, direction le territoire CW, on doit être dans la bonne direction, c'est par ici que battaient en retraite les troupes de la CW. Bordel Molock tu conduits comme une merde... attention pour pas foncer dans un arbre au moins !
Molock : Ce serait drôle...
Les autres : NON !
Molock : Roh...

À SUIVRE

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov


Ga3L : Bien vu, je crois que c'est une base CW. Faudrait pas que leurs troupes nous découvrent en char Dom...
Natalya : Il faudrait infiltrer cette base...


Soldat CW : Bonjour, vous venez pourquoi ?
Molock : Pour le fun...
Soldat CW : ...
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Dim 24 Aoû - 15:13

Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov

Scientifique Mutant : En gros ça ferait mal à tout le monde et finirait par nous tuer ? C'est une catastrophe, jamais on ne pourra éradiquer le cristal alors...
CnCBoy : C'est stupide ! Il ne faut pas essayer de détruire le tibérium, il faut s'y adapter... il faut tester la divination... oui... Je vais vous offrir la Divination !
Scientifique Mutant : La Divination ?
CnCBoy : Je vais vous montrer.


CnCBoy : Personne n'a à me juger. Je suis libre de l'autorité de Martin et surtout de la tienne. Si j'appuie sur ce bouton, tu vas me tuer ? Les mutants sont importants pour toi n'est-ce pas ? Hé bien si on ne fait rien ils vont mourir...
Mika : Entre mourir et être transformé en monstre je suis certain qu'ils préfère mourir.
CnCBoy : C'est ça le problème avec toi Mika, tu accordes trop d'importance à l'humanité ! Ces mutants doivent devenir divins, ils le veulent ! C'est la survie qui prime, pas l'humanité. À présent prépare toi à la Volonté de Kane !
Mika : NON !


C&C The Story : Apokirov – Épisode 13 – La guerre des quatre (partie 1/4)

Mika : BON SANG MARTIN J'ESSAIE SEULEMENT DE PROTÉGER L'HUMANITÉ CONTRE CE CINGLÉ !
MartinMb : Whoa ! Baisse le ton là...
Mika : À l'heure qu'il est ce malade devrait être en cellule ! Il a fait échoué toutes chances d'établir des liens diplomatiques avec les mutants, il a failli terraformer une planète peuplée d'humains et il a désobéit à tes ordres !
MartinMb : Bon premièrement j'avais donné aucune ordre relative au générateur. J'avais donné une liberté assez grande à CnCBoy. Deuxièmement j'avoue que pour les relations diplomatiques c'était pas trop épique de se faire chasser à coup de lance-roquettes et d'être obligé de détruire le générateur, mais j'ai déjà engueulé CnCBoy pour ça.
Mika : L'engueuler est pas suffisant ! Il aurait fallu le bannir, quitte à le laisser partir de son coté. C'est un dangereux psychopathe ce gars là ! Molock lui il déconne, mais CnCBoy il est sérieux dans ses projets fous avec le tibérium !
MartinMb : C'est pas vraiment à toi de lui faire la morale hein, t'as bien été dans la CWS à faire des trucs pas trop bien pendant des années.
Mika : Peut-être, mais j'ai changé, j'ai réalisé, pas lui ! C'est toi qui décide Martin, mais je te dis, fais attention avec CnCBoy, ses plans sont plus importants pour lui que la cause Soviet-Nod.
MartinMb : Ses plans sont au service de la cause Soviet-Nod, il m'a assuré qu'il recommencerait plus.
Natalya : Désolée de vous déranger, mais Ga3L fait dire que le diner est servi.
MartinMb : C'est de la poutine à la Kraboom ?
Natalya : Heu... oui.
MartinMb : Allons bouffer dans ce cas, on reparlera de ça plus tard.

MartinMb, Natalya et Mika allèrent rejoindre les autres à la cafétéria. Après un diner succulent, ils se rendirent tous à la salle de commandement où CnCBoy avait tracé la trajectoire sur l'hologramme de la galaxie. Il était temps de d'explorer une autre des planètes habitables du secteur.

CnCBoy : Donc la planète qui a le plus attiré mon attention est celle avec le curseur bleu au dessus que j'ai surnommé Poutine9 selon le système de dénomination du FBD. C'est la plus grosse planète du secteur, j'estime qu'elle doit être environ de la même taille que la Terre.
Ga3L : Impressionnant !
CnCBoy : Elle doit certainement contenir beaucoup de ressources et des formes de vie. Je n'y ai détecté aucune trace de tibérium.
MartinMb : Hé bien cap sur cette planète.
CnCBoy : Très bien, Ordinateur, active l'hyperpropulsion.
Ordinateur : Non.
CnCBoy : ...
Ga3L : Doh !
Mika : GRRR ! Retour de Cabeva !
Molock : Elle refuse toutes les ordres jusqu'à ce qu'on lui trouve un nom.
MartinMb : Calisse de tabarnak !
Vodka : Quelle putasse !
Natalya : Papa !
Vodka : Oupse... mon langage...
MartinMb : Bon, on va l'appeler Molockirovna dans ce cas !
Ordinateur : Nom refusé. Je suis triste que vous ne me trouviez pas de nom convenable...
Ga3L : Et si on prenait Apokirov à l'envers ?
Natalya : Ça fait Vorikopa...
Ordinateur : Nom accepté.
Molock : Bien trouvé !
Vorikopa : Activation de l'hyperpropulsion.

L'Apokirov entra en hyperpropulsion. Quelques secondes plus tard le vaisseau arriva en orbite d'une gigantesque et magnifique planète.

Ga3L : Waw...
Mika : C'est absolument superbe...
Vodka : Magnifique... c'est donc à ça que ressemble la Terre ?
Natalya : Si le berceau de l'humanité ressemblait à ça, j'aurais bien aimé y vivre.
CnCBoy : Les apparences sont parfois très trompeuses.
Vorikopa : Civilisations humaines détectées. Troupes ennemies détectées. Compte rendu des camps en présence... décryptage des bases des données de la planète.
Ga3L : La CW...
MartinMb : Les cons... encore venus piller une planète.
Mika : Ou pire si ça se trouve.
Vorikopa : Données collectées, nous sommes en présence de quatre camps principaux. Les Doms sont les plus puissants militairement, leur régime totalitaire est basé sur l'autorité et la force brute, leur technologie inclue des armes nucléaires et des armes électriques. Les Nitrans représentent le second camps en présence, ils sont assez faibles militairement mais plus nombreux que les Doms, leur technologie est primitive et ils comptent militairement sur la stratégie et la furtivité. Le troisième camps en présence est la CW, nos ennemis définis, ils sont bien établis sur cette planète et recrutent abondamment dans la population en plus de recevoir des renforts extérieurs de l'espace. Le dernier camps se nomme la Confrérie et semble dépendant d'un seul type de ressource planétaire dont il contrôle tous les sites d'extraction, la Confrérie utilise militairement cette ressource qui semble être une sorte d'acide très puissant qui dégage une forte signature énergétique. Tous les camps en présence se combattent entre eux pour le contrôle des ressources et des principaux centres de population, la guerre semble faire rage depuis des années puisque les données de recrutement dues à l'endoctrinement des civils sont élevées.
Ga3L : Intéressant tout ça.
Vodka : On fait quoi maintenant ?
Natalya : Je propose qu'on cherche des alliés potentiels contre la CW. On pourrait éventuellement unir tous les camps contre eux avec un peu de diplomatie.
MartinMb : Dans ce cas on va faire un petit voyage diplomatique chez un des camps comme la dernière fois...
Molock : Je viens.
Mika : Cette fois CnCBoy restera à bord ?
Ga3L : En tout cas cette fois c'est pas moi qui restera pour garder le vaisseau, cette planète a l'air trop intéressante et en plus ya plein de villes !
MartinMb : Bon très bien, CnCBoy c'est toi qui va prendre en charge l'Apokirov pendant notre absence.
CnCBoy : Entendu, mais je veux venir quand vous irez discuter avec la Confrérie, leur acide m'intrigue au plus haut point.
Vodka : Je propose de commencer par les Doms, ce sont les plus puissants et les mieux organisés même si leur régime frôle le fascisme.
Ga3L : Ça reste moins pire que la CW.
MartinMb : Allez, tous à bord des navettes.

Ils embarquèrent tous dans des navettes vodkaliennes avec des armes et quelques soldats vodkaliens. Les navettes quittèrent l'Apokirov et partirent pour le territoire des Doms.

CnCBoy (par radio) : J'ai camouflé le vaisseau pour éviter de se faire repérer par la CW, Vorikopa a détecté un vaisseau de classe Apokraboom en orbite qui pourrait bien être celui qui a prit la fuite lors de l'attaque sur Vodka 1.
MartinMb : Bien reçu, garde-le à l'œil.
Natalya : Des chasseurs Doms à 6h !
Pilote Dom (par radio) : Identifiez-vous immédiatement !
Vodka : Par le Grand Alambic, nous sommes des visiteurs !
Ga3L : Le Grand Alambic ?
Natalya : Le dieu des vodkaliens...
Ga3L : Doh...
Pilote Dom (par radio) : Suivez-moi !

Le chasseur Dom conduisit les deux navettes vodkaliennes jusqu'à une ville assez imposante. La plupart des gratte-ciels avaient des énormes logos bleus en forme de double ''D''. Les navettes se posèrent sur l'un des grattes-ciels qui était aménagé en héliport, des soldats Doms arrivèrent en compagnie d'un général à la carrure énorme et à l'allure sévère qui devait bien mesurer 2 mètres au moins.

Général Dom : Je suis le général Dom Dom, grand chef du régime des Doms.
Vodka : Enchanté Dom Dom, je suis le camarade président Vodka Da Smirnoffka de la république socialiste soviétique de Vodkalie.
Dom Dom : Je vois que vous êtes venus en amis, en tout cas je l'espère. Suivez-moi.

L'énorme général Dom conduisit l'équipage de l'Apokirov non pas à une salle tranquille, mais à une caserne militaire où s'entrainaient des soldats. Tous les soldats avaient une discipline de fer et ils étaient tous aussi baraqués que leur général. Natalya suivait quelques uns de ces jeunes hommes du regard, ce que Mika s'empressa de remarquer.

Mika : Tu sais c'est du rembourrage, je suis surement capable d'en mettre 5 ou 6 à terre moi-même.
Natalya : Vraiment ? Moi aussi.
Mika : Ha...
Dom Dom : Voici nos soldats, ils sont puissants, c'est la règle.
Vodka : Hem, intéressant... Sinon, nous avons un peu analysé votre technologie, il semblerait que vous avez des armes électriques puissantes, un peu comme les armes Tesla.
Dom Dom : Nous avons des armes électriques en effet. Elles servent à la sécurité de nos citoyens.
Ga3L : Il y en a dans la ville ?
Dom Dom : Bien sur que non ! Elles protègent les villes contre les dangers extérieurs, nos ennemis !

À ce moment là tous les soldats se placèrent au garde à vous en ligne et crièrent en choeur.

Soldats Doms : MORT AUX ENNEMIS FAIBLES, POUR LE RÉGIME !
Dom Dom : Excellent messieurs !
Molock : WTF...
MartinMb : Ouais... bon sinon, vous cherchez des alliés contre la CW ?
Soldats Doms : MORT AUX IMPÉRIALISTES FAIBLES CW, POUR LE PEUPLE DOM !
Dom Dom : EXCELLENT ! Oui, nous cherchons des alliés, mais il faudra que vous soyez fort pour vous battre de notre coté. Êtes vous assez forts !?
MartinMb : Heu... oui.
Ga3L (chuchotant à MartinMb) : Ils sont cinglés, on devrait foutre le camps d'ici...
Mika (chuchotant à Ga3L) : Attend encore, Vodka et Martin vont nous règler ça.
Dom Dom : Dans ce cas vous devrez nous démontrer votre force. Vous combatrez mes meilleurs soldats tout à l'heure.
Molock : On aura droit à des couteaux ?
Dom Dom : Si vous voulez...
Natalya : Parlez-nous donc de vos autre ennemis, les Nitrans et la Confrérie.
Dom Dom : Oui, ce sont... un instant, vous êtes une femme ? Une femme dans vos rangs ?

Vodka passa devant Natalya pour faire face à Dom Dom. Son visage avait prit une teinte écarlate et il avait l'air si menaçant que l'énorme écart de taille entre Dom et lui semblait s'être atténué.

Vodka : Général Dom Dom, il n'est pas de vos affaires de comment nous gérons notre armée, alors contentez-vous de répondre à sa question avant qu'on ne reparte d'ici aussi vite que nous sommes venus !
Dom Dom : Heu... hem, d'accord. Les Nitrans et la Confrérie sont comme la CW des ennemis imprévisibles, vicieux et sans honneur ! Les Nitrans sont des hommes des bois légèrement plus honorables que les autres, mais la Confrérie est stupide et faible, elle dépend de son acide, une ressource qui pourrait à la place servir notre Régime !
Soldats Dom : UN SEUL RÉGIME, UNE SEULE PAROLE, UNION, FORCE, AUTORITÉ !
Dom Dom : Magnifique soldats !
Mika : Dites moi Dom Dom, tous les habitants de votre régime ne sont pas aussi baraqués et forts ?
Dom Dom : Non, mais dans l'armée il n'y a que des hommes forts !
Mika : Et que faites vous des gens physiquement faibles ?
Dom Dom : Nous les mettons à leur place dans la société, c'est à dire à des travaux pour faibles comme scientifiques, fonctionnaires et architectes.
Ga3L: Doh!
Vodka : Alors pour revenir au sujet, notre alliance vous intéresse ou pas ?
Dom Dom : Pour le savoir il faudra tester votre force ! Alors, qui commence ?

Dom Dom pointa en direction d'une rangée de soldats pendant qu'il regardait tour à tour les membres de l'équipage de l'Apokirov.

MartinMb : Heu... écoutez, je suis pas certain que ce soit une bonne idée. Vodka est trop... vétéran pour ce genre de choses, Molock risquerait de tuer accidentellement un de vos soldats, Ga3L c'est pas son truc et moi ben je suis général et commandant de vaisseau donc ce serait mal vu...
Mika : Et moi alors ?
Natalya : Moi j'accepte le défi.
Vodka : Ha non, pas question, toi tu bouges pas de là !
Natalya : Merde !
Mika : Il ne reste que moi donc j'y vais !
MartinMb : Non.
Mika : Pourquoi ?
MartinMb : T'es mon pilote toi, t'as besoin de tous tes membres intactes.
Dom Dom : Hem... j'en déduis qu'aucun de vous ne veux combattre mes soldats. Dans ce cas pour me prouver votre puissance il vous faudra combattre nos ennemis au front !
Soldats Doms : MORT AUX IMPÉRIALISTES FAIBLES CW, POUR LE PEUPLE DOM !
Dom Dom : OUI ! Parfait !
MartinMb : La CW ? Ça me va.
Mika : Je crois que tout le monde est d'accord pour ça...
Molock : En effet.
Dom Dom : Allons-y, qu'on prépare les transports !


Des dropships Doms arrivèrent. C'était des avions à décollage vertical du même genre que les porteurs Carryall mais avec des réacteurs. Tous montèrent à l'intérieur et ils partirent en direction du front. Des chasseurs supersoniques Doms arrivèrent en formation pour escorter le dropship. Bientôt ils arrivèrent au dessus d'un champs parsemé de ruines où on pouvait admirer une base Dom gardée par une espèce de bobine Tesla de dimensions énormes posée sur une grosse base semblable à une tour et portant le logo des doubles D.

Dom Dom : Nous sommes arrivés. Préparez-vous à descendre !

Le dropship se posa près de l'énorme structure et tout le monde en descendit.

Ga3L : C'est une bobine Tesla !
Dom Dom : J'ignore ce qu'est une bobine Tesla, mais il s'agit de la Tour du Jugement. C'est un bâtiment défensif qui est capable de créer la foudre et de la faire s'abattre sur nos ennemis.
Ga3L : Vraiment intéressant ! CnCBoy a manqué quelque chose en ne venant pas.
Dom Dom : Suivez-moi, nous allons rejoindre la 21e division sur le front.

Ils approchèrent à pieds de deux bâtiments. L'un était constitué de grand tubes et d'une grue, c'était probablement le chantier de construction, tant dis que l'autre était une usine de guerre gigantesque. Des chars légers et lourds étaient stationnés là avec deux chars assez spéciaux.

Vodka : Des chars Tesla !
Dom Dom : Non, ce sont des chars Tonnerre !
Ga3L : Ouais mais ils utilisent des bobines Tesla, donc ce sont aussi des chars Tesla.
Dom Dom : Grrr... bon, montons à bord des chars légers, il y a des places pour les soldats.

Ils entrèrent donc dans les chars légers. La colonne de chars démarra et sortit de la base en passant entre deux tours Tonnerre. On entendit bientôt des tirs et des bruits d'explosion, la colonne de chars arriva près de la ligne fortifiée des Doms où des artilleries crachaient leurs missiles sur la CW.

Dom Dom : Tout le monde descend ! À l'attaque !
Ga3L : Martin t'as amené quoi comme arme ?
MartinMb : J'allais te le demander...
Ga3L : Doh !
Dom Dom : Nous allons vous prêter les nôtres.

Un soldat Dom arriva et distribua des fusils mitrailleurs à tout le monde.

Molock : Hem... moins nul que les armes CW.
Natalya : Du 20mm ?
Dom Dom : C'est trop lourd pour vous ?
Natalya : Non, et pour vous ?
Dom Dom : ... Herm... à l'attaque !

Les soldats Doms foncèrent en criant comme des sauvages vers la ligne de défense de la CW. Les chars lourds CW, pas assez nombreux et pilonnés par l'artillerie Dom, durent virer de bord avant de se faire détruire. Les soldats de la CW quant à eux avaient déjà prit la fuite depuis longtemps.

Dom Dom : Une excellente offensive. Attention aux snipers, il en reste probablement quelques uns de cachés.
Ga3L : Doh!
Dom Dom : J'envoie les troupes lance-flammes les débusquer.
Mika : C'était plutôt comique.
Vodka : Moins que de vous regarder déconner quand vous êtes ivres ! Héhéhé !
Les autres : ...
Vodka : Bon ça va... Cette course était essoufflante, heureusement que je traîne toujours ma fiole de vodka avec moi !


Plus loin dans les bois...

Sniper CW : Couvre moi comme il faut merde !
Soldat CW : Bon ça va ! Ils ont lancé leurs lance-flammes, grouille-toi des les abattre si on veut pas finir en grillades.
Sniper CW : Attend, j'ai trouvé les hauts gradés. Bon sang, je les reconnais eux ! C'était ceux qui ont abordé notre vaisseau pendant l'attaque de la Vodkalie !
Soldat CW : Hein, t'es certain ?
Sniper CW : Mais oui ! On les a capturés et ils se sont échappés alors il a fallu les pourchasser... On doit avertir le général Con !


De retour sur le champs de bataille...

Dom Dom : On retourne à Dom City, ça n'a pas été difficile de passer votre test de force face à ces peureux.
Ga3L : Dom City c'est moyen comme nom...
Molock : Je pourrai vous montrer ma force tantôt, mais juste si ça me tente.
Vodka : Nous devrions contacter CnCBoy pour lui rendre compte de la situation.
MartinMb : Je m'en charge, je vais retourner à l'Apokirov.
Natalya : Je viens.
Dom Dom : L'Apokirov ?
MartinMb : Mon vaisseau géant avec lequel on est venu ici.
Mika : Heu Martin...
Dom Dom : Un vaisseau géant ?
Vodka : Oubliez ça voyons ! Martin déconnait en disant...
Dom Dom : Il est puissant ?
MartinMb : Heu...
Dom Dom : Faites moi voir !
MartinMb : Ben en faite...
Dom Dom : J'ai dit faites moi voir !

Les soldats Doms avaient entouré MartinMb et ses amis, ils étaient trop nombreux pour fuir...

Dom Dom : Tout de suite !
Ga3L : Doh! Je crois qu'il serait temps de contacter CnCBoy...

Tout à coup, un soldat Dom arriva à la course.

Soldat Dom : Chef, les satellites lasers ennemis, ils convergent vers notre position !
Dom Dom : Sonnez l'alerte ! Qu'on évacue cet endroit, amenez-les immédiatement !
Molock : Hem... je ne crois pas !

Molock sortit une grenade flash puis la lança pas loin après l'avoir dégoupillé. Les soldats Doms se demandèrent ce que c'était mais l'équipage de l'Apokirov se boucha rapidement les oreilles et ferma les yeux.

***FLASH***

Dom Dom : ARG ! MES YEUX !
Molock : Foutons le camps !

Ils s'emparèrent rapidement d'un char léger pendant que les soldats Doms se tordaient de douleur par terre complètement aveuglés. Le char léger démarra et quitta rapidement le champs de bataille.

Vodka : Ce fut chaud ça !
Mika : Excellent plan Molock !
Molock : Oui.
MartinMb : On est mal là, on peut pas retourner à notre navette, elle est en territoire Dom.
Vodka : J'espère que l'équipage aura la brillante idée de partir sans nous quand il verra approcher les troupes Dom furieuses !
Natalya : Le mieux serait de trouver un centre de communication pour contacter CnCBoy.
Ga3L : Ouais ! On aurait dû trainer nos bracelets Cabeva même s'ils sont encombrants. Il y a surement des centres de communication en territoire CW...
MartinMb : Oui, direction le territoire CW, on doit être dans la bonne direction, c'est par ici que battaient en retraite les troupes de la CW. Bordel Molock tu conduits comme une merde... attention pour pas foncer dans un arbre au moins !
Molock : Ce serait drôle...
Les autres : NON !
Molock : Roh...

À SUIVRE

Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov


Ga3L : Bien vu, je crois que c'est une base CW. Faudrait pas que leurs troupes nous découvrent en char Dom...
Natalya : Il faudrait infiltrer cette base...


Soldat CW : Bonjour, vous venez pourquoi ?
Molock : Pour le fun...
Soldat CW : ...
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Lun 25 Aoû - 21:14


Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov




Vorikopa : Données collectées, nous sommes en présence de quatre camps principaux. Les Doms sont les plus puissants militairement, leur régime totalitaire est basé sur l'autorité et la force brute, leur technologie inclue des armes nucléaires et des armes électriques. Les Nitrans représentent le second camps en présence, ils sont assez faibles militairement mais plus nombreux que les Doms, leur technologie est primitive et ils comptent militairement sur la stratégie et la furtivité. Le troisième camps en présence est la CW, nos ennemis définis, ils sont bien établis sur cette planète et recrutent abondamment dans la population en plus de recevoir des renforts extérieurs de l'espace. Le dernier camps se nomme la Confrérie et semble dépendant d'un seul type de ressource planétaire dont il contrôle tous les sites d'extraction, la Confrérie utilise militairement cette ressource qui semble être une sorte d'acide très puissant qui dégage une forte signature énergétique. Tous les camps en présence se combattent entre eux pour le contrôle des ressources et des principaux centres de population, la guerre semble faire rage depuis des années puisque les données de recrutement dues à l'endoctrinement des civils sont élevées.





Natalya : Le mieux serait de trouver un centre de communication pour contacter CnCBoy.

Ga3L : Ouais ! On aurait dû trainer nos bracelets Cabeva même s'ils sont encombrants. Il y a surement des centres de communication en territoire CW...

MartinMb : Oui, direction le territoire CW, on doit être dans la bonne direction, c'est par ici que battaient en retraite les troupes de la CW.




C&C The Story : Apokirov – Épisode 14 – La guerre des quatre (partie 2/4)



Un char léger Dom filait à vive allure dans une forêt de la planète Poutine 9.



MartinMb : Bon quelqu'un, n'importe qui, remplacez-le, je vais vomir si ça continue !

Molock : Non ! Mais c'est amusant...

MartinMb : Pas du tout !

Mika : Je vais prendre le volant.

Molock : Non !

MartinMb : OUI !

Molock : Pas juste...

Natalya : Ya de la fumée par là je crois.

Ga3L : Bien vu, je crois que c'est une base CW. Faudrait pas que leurs troupes nous découvrent en char Dom...

Natalya : Il faudrait infiltrer cette base...

MartinMb : Comment ?

Vodka : Natalya a déjà une petite expérience dans ce genre de choses.

Natalya : Quand j'étais dans les militaires du rang de l'armée Vodkalienne, on avait organisé une petite excursion sur l'autre continent. Les soldats CW sont assez naïfs et un uniforme de leur camps suffit à les berner. Il suffit de leur voler des uniformes, de les enfiler et on passe partout.

Molock : Je suis volontaire pour « récolter » les uniformes.

MartinMb : Bon alors faut se séparer. Ga3L va avec Mika, Vodka va avec Natalya, Molock seul et moi je surveille le tank.

Ga3L : Ouais sauf que les armes Dom font un peu de bruit.

Molock : Attend, je vais tous vous donner un couteau...

Mika : Non, faut pas tacher de sang les uniforme, ça serait très suspect.

Vodka : Utilisons la ruse pour faire venir un assez grand nombre de soldats et tous les neutraliser en même temps.

MartinMb : Molock t'es le seul à transporter des armes sur toi, t'as quoi comme grenades ?

Molock : Il me reste une grenade flash.

MartinMb : On va se débrouiller. On va opérer tous ensemble finalement, faut tendre une embuscade à un groupe. Quand la grenade flash aura explosé il faudra se dépêcher à assommer tous les soldats de la CW.

Vodka : Excellent plan, allons-y !



Ils descendirent du char léger et allèrent se cacher autour d'une petite plaine non loin de là. MartinMb fit tourner la tourelle et tira quelques coups de canon dans la plaine ce qui fit assez de bruit. Bientôt un groupe de soldats CW arriva escorté d'un hélico pour connaître l'origine du bruit.



Mika (chuchotant) : Merde ils ont un hélico...

Ga3L (chuchotant) : Tant qu'il voit pas le tank on est correct.

Soldat CW : Ya rien ici chef...

Officier CW : Dans ce cas pour quoi ya ces cratères encore chauds hein ?

Soldat CW : Un animal a surement pillé sur une vieille mine qu'on avait placé...

Officier CW : Ya pas de mines ici. Bon hélico, R.A.S. on retourne à la base,

Pilote de l'hélico (par radio) : Bien reçu.

Officier : Cherchez un peu dans les bois autour on sait jamais.

Soldat CW : Je vois un truc là bas. Ça serait pas un tank ?



Le soldat pointait en direction du char léger Dom qui était plus loin caché entre des arbres. L'hélicoptère CW était déjà parti.



Mika : Maintenant !

Molock : Oui !



Molock lança sa grenade au milieu du groupe de soldats de la CW.



Soldat CW : Qu'est-ce que c'est que ça ?

Officier CW :Une grenade ! À couvert !



***FLASH***



Soldat CW : Ha mes yeux !

Officier CW : ARG ! Je vois plus rien !

Molock : Chopez-les !



**Bruit de soldats CW se faisant assommés**



Vodka : Parfait, emparons-nous de leurs habits.

Molock : Il faut trouver un endroit où cacher les corps pour qu'ils ne puissent pas s'enfuir lorsqu'ils vont se réveiller.

MartinMb : Excellent travail messieurs dames.

Ga3L : Martin on est prit avec les corps là...

Molock : Hem.. on pourrait les cacher dans le tank.

Natalya : Et s'ils s'en emparent ?

Mika : On va s'arranger pour qu'ils ne puissent pas.



Mika indiqua aux autres comment saboter les engins du tank Dom et ils mirent les soldats CW à l'intérieur puis verrouillèrent les portes de l'extérieur.



Vodka : Excellent. En route et essayons de passer pour des vrais soldats CW.

MartinMb : Heu... Molock, c'est toi qui a pris le costume de l'officier.

Molock : Oui. Donc je suis le chef.

Ga3L : Doh !

Molock : En avant bande de traîtres !

Mika : Allons-y, au nom de la CW !



Ils partirent en direction de la base CW en riant. La base en question était composée d'un bâtiment principal qui semblait être le centre de commandement, d'une caserne, d'une usine d'armement, d'un canon anti-aérien géant, de tourelles laser et d'un espèce de relais orbital. Ils arrivèrent à une des entrées de la base gardée par des lasers.



Soldat CW : Mais bordel, ça vous en a prit du temps.

Molock : On cueillait des champignons magiques.

Soldat CW : Ouais... allez vous préparer, le général Con a ordonné une offensive sur le front Dom. Hey mais une minute, toi là, t'as quel âge ?

Vodka : L'âge de te foutre mon poing sur la gueule...

Soldat CW : Bon ça va, j'ai rien dit...



Ils entrèrent dans la base. Il y avait beaucoup d'activité, des chars de la CW se mettaient en formation et les soldats courraient partout. Un officier haut gradé de la CW arriva avec un air fâche.



Officier CW : Vous autres là ! Qu'est-ce que vous faites en uniformes sales comme ça à rien foutre ?

Molock : On revient de patrouille.

Officier CW : Bon, vous êtes pas prêts du tout au combat... allez prendre des jeeps au garage, vous allez vous rendre à la capitale pour donner nos rapports d'opération au général Con et vérifier si les routes sont sûres en chemin.

Molock : Cool.

Officier CW : Qu'est ce que vous attendez ? Allez !



L'officier partit en direction de la caserne laissant les héros là.





Pendant ce temps, sur l'Apokirov.



CnCBoy : Comment ça ? Et vous les avez laissés là ?

Pilote Vodkalien : On avait pas le choix, les soldats Doms voulaient s'emparer de la navette par la force...

CnCBoy : On se fout pas mal de cette navette de merde. D'habitude quand t'as deux généraux, un président et trois membres d'équipage importants tu dégages pas sans eux ! Je vais devoir scanner la planète pour les chercher là... Vorikopa, tu peux les localiser ?

Vorikopa : D'après les signaux de leurs appareils CabEVA, tous se trouvent à bord.

CnCBoy : C'est parce qu'ils ont justement oublié de mettre les bracelets CabEVA... Retrouve-les, quitte à pirater tous les satellites espions de la planète.

Vorikopa : À vos ordres.

CnCBoy : En attendant je veux toutes les navettes prêtes à partir à la rescousse. Moi je vais continuer à analyser la signature énergétique de cet acide...





À la base CW, dans le garage.



Ga3L : C'est ça les jeeps ? o_O

Molock : C'est à chier...

Vodka : Au moins ça doit être rapide.

Natalya : Ils appellent ça des voitures de transport.

Molock : HAHAHAHAHAHA !

Mika : Ridicule...

MartinMb : Bon, on embarque dans ces machins où on continue à jaser toute la journée ?

Vodka : Qui conduit et qui prend la mitrailleuse ?

Mika : Je conduis.

Natalya : Moi aussi.

Ga3L : Mitrailleuse.

Molock : Je prend la mitrailleuse aussi.

MartinMb : Bon allez, moi, Mika et Molock dans le premier jeep, Vodka, Natalya et Ga3L dans le second.

Ga3L : J'espère ne pas avoir à me servir de la mitrailleuse quand même...



Ils embarquèrent dans les jeeps et sortirent du garage. Les jeeps en question étaient des espèces de voitures blindées avec deux places en avant et un poste de mitrailleur en arrière, le tout décapotable. Après avoir demandé leur chemin à des soldats CW étonnés les deux petit véhicules se mirent en route.



Molock : Des avions ! Je les tire !

MartinMb : NON !

Mika : Non ! Ce sont des avions CW...

Molock : Justement.

MartinMb : T'oublies qu'on est supposé être CW là...

Molock : Roh...

Mika : Merde ces chemins sont vraiment impraticables. En plus j'ai aucune idée d'où elle est cette foutue ville.

MartinMb : Elle doit être là bas, ya comme un épais brouillard de pollution...

Mika : Peut-être. Les autres nous suivent encore ?

Molock : Oui.



Dans l'autre voiture.



Natalya : Ils ont pas l'air certains d'où ils vont...

Vodka : Pfff... c'est parce qu'ils ont pas assez d'alcool dans le sang.

Ga3L : En faite je crois qu'ils nous dirigent vers ce nuage de brouillard là bas. C'est surement une ville, sauf que ça me fait penser à Montréal DMZ...

Vodka : Montréal DMZ ?

Ga3L : Ouais... l'endroit où on est allé chercher Molock. Mais bon, ya pas de tibérium ici donc...

Natalya : Donc c'est une ville normale ?

Ga3L : On va vite le savoir.



Quelques longues minutes plus tard, ils arrivèrent près de la dite ville. Un mur entourait cette dernière comme une forteresse et autour se trouvait un mélange de bidonvilles et de petites maisons de campagne à perte de vue. De temps en temps quelques bâtiments de la CW surgissaient du lot, des tours à haut-parleurs diffusant leur lot de propagande qui attirait souvent beaucoup de civils. Les deux voitures arrivèrent au pied du mur à un poste de contrôle CW.



Soldat CW : Bonjour, vous venez pourquoi ?

Molock : Pour le fun...

Soldat CW : ...

MartinMb : On vient donner le rapport de notre base militaire aux autorités de la ville.

Soldat CW : Ha... ça va, vous pouvez passer.



La barrière se leva et les deux véhicules s'engouffrèrent dans la ville. La capitale CW était une ville très ordonnée et très polluée. Comme pour Connersia, il y avait beaucoup de parcs et de gratte-ciels, mais également de nombreuses usines. Dans les rues, il y avait très peu de monde, beaucoup de militaires et les gens semblaient pressés. Dans le ciel apparaissaient souvent des vaisseaux spatiaux qui venaient se poser dans le centre ville où avait probablement été aménagé un spatioport.



Mika : Faut trouver leurs bâtiments d'autorités.

MartinMb : Faut surtout trouver un centre de communication pour entrer en contact avec CnCBoy. Fait gaffe à comment tu conduis !

Mika : Désolé...

Molock : On devrait voler un vaisseau.

MartinMb : Ouais pour se faire descendre par les autres vaisseau, très bonne idée ! En plus personne ici voudra piloter ces merdes volantes.

Mika : Surtout pas moi.



Après quelques arrêts et une recherche approfondie, les deux véhicules arrivèrent au centre de la ville. Un spectacle magnifique apparut alors : le centre ville était en faite un champs circulaire faisant des kilomètres de diamètre avec au centre une grande tour défendue par d'innombrables canons. Autour, des pistes de décollage pour cuirassés stellaires et autres vaisseaux spatiaux.



MartinMb : Par tous les Nukes...

Molock : C'est vrai qu'un Nuke serait beau s'il explosait au centre du terrain.



La voiture de Natalya se plaça à coté de celle de Mika.



Vodka : Magnifique hein ?

Ga3L : Ça doit être long tondre le gazon.

Les autres : ...

Ga3L : Ben quoi c'est vrai...

MartinMb : Direction la tour, on va essayer de s'infiltrer dedans.



Ils partirent donc en direction de la tour qui leur prit bien 5 minutes à atteindre. Arrivés devant, des soldats de la CW s'approchèrent des voitures.



MartinMb : Pas de conneries.

Molock : Pourquoi tu me dis ça ?

Soldat CW : Vos papiers.

Mika : Voici.

Soldat CW : Vous êtes là pourquoi ?

Ga3L : On vient faire le rapport pour notre base militaire.

Soldat CW : C'est pas ici ça, c'est au centre de gestion divisionnaire planétaire !

Vodka : Je crois que vous n'avez pas bien compris.



Vodka s'avança vers le soldat et lui jeta un drôle de regard.



Soldat CW : J'ai dit...

Vodka (en insistant sur chaque syllabe) : Nous voulons voir le gouverneur, c'est très important.

Soldat CW : Ha... vous... vous pouvez passer.



Ils entrèrent dans la tour sous le regard du pauvre soldat traumatisé.



Mika : Bon, c'est géant ici, par où on va ?

Ga3L : C'est beau...

Natalya : Heu Ga3L, tu baves là...

Ga3L : Hein ? Ha ben oui...

Vodka : Allons à l'ascenseur là-bas, ça montre surement dans la tour.



Ils allèrent vers l'ascenseur et juste comme la porte s'ouvrait, quelques généraux en pleine conversation en sortirent.



Général Con : Donc comme je disais, on aurait pu percer si ça n'avait pas été de leurs systèmes anti-missiles... hey mais une minute... VOUS !

Ga3L : DOOOOOOOOOOOOOOOOOH !

Mika : FUITE !

Général Con : ATTRAPEZ-LES !!!



Quelques soldats partirent à la poursuite des six héros qui filèrent vers la porte. Les soldats qui étaient à l'extérieur, attirés par le bruit, avaient tenté d'entrer mais ils étaient tombés dans les escaliers suite aux coups de Mika, Natalya et MartinMb. Les deux voitures CW démarrèrent en trombe.



Général Con : Ce sont des espions ! Ne les laissez pas s'échapper !

Commandant CW : À vos ordres général. Ici le commandant Borduc, à tous les soldats, les deux voitures CW qui viennent de quitter le hall de la tour centrale sont des traîtres ! Ordre de les appréhender immédiatement !



Les deux véhicules filaient en direction d'un vaisseau stationné dans le spatioport.



MartinMb : On doit s'emparer d'un cuirassé pour foutre le camps et vite !

Molock : Je conduis !

MartinMb : NON ! Mika va conduire.

Mika : Non.

MartinMb : Alors je vais conduire.

Mika et Molock : Non !

MartinMb : Bon dans ce cas on va obliger les pilotes CW à nous conduire. On y est, allez vite dans le vaisseau.



En utilisant des deux jeep comme couvert contre les soldats CW qui leur tiraient dessus, ils se rendirent à l'entrée d'un des petits cuirassés stellaires CW pendant que Molock chopait quelques personnes. Après être montés, Mika et Molock sécurisèrent les issues pendant que les autres se dirigèrent à la salle de pilotage.



Pilote : Hein ?

Vodka : Décollez tout de suite.

Copilote : Hey mais qui vous êtes pour...

Vodka : Je crois que vous n'avez pas bien compris.
MartinMb : C'est un calisse de hijack, décolle ou on te crisse une balle dans la tête.

Pilote : Arg ! D'accord, d'accord.



Le cuirassé CW décolla sous les tirs de quelques soldats qui s'étaient amenés. D'autre cuirassés décollèrent pour le suivre.



MartinMb : Fout le camps de cette ville, direction l'espace !

Pilote : On a pas assez de carburant pour se rendre dans l'espace. Me tuez pas, c'est la vérité regardez ce cadran !

Ga3L : Doh!

MartinMb : Arf... bon foutez le camps le plus loin possible du territoire CW et pas de piège ou on vous exécute immédiatement.



Le cuirassé fila vers un espèce de désert montagneux poursuivi par d'autre vaisseaux CW. Un communication se fit bientôt entendre.



Voix : Ici le commandant Borduc, arrêtez-vous immédiatement, votre vaisseau contient des traitres !

MartinMb : Va chier.

Voix : Dans ce cas nous allons devoir vous abattre.

Co-pilote : Ils ont coupé la communication, je détecte des missiles derrière nous !

Vodka : Accrochez-vous !



L'énorme cuirassé stellaire CW fut secoué de plein fouet par l'impact et commença immédiatement à perdre de l'altitude.



Co-pilote : Les réacteurs sont touchés ! On va devoir se poser sinon on va s'écraser !

Ga3L : Posez-vous dans le désert !

Pilote : Dans le désert ? Mais c'est rocheux on va...

Vodka : Vous avez entendu Ga3L ? POSEZ-VOUS DANS LE DÉSERT IMBÉCILE !

Pilote : OK ! OK !



La cuirassé ralentit puis se mit à descendre vers le désert rocheux. Le pilote manœuvra de son mieux mais l'énorme vaisseau n'était pas fait pour se poser ailleurs que dans un spatioport...



***CRAC**BOOOM***



Tel une grosse baleine le cuirassé CW alla s'écraser contre un flanc rocheux puis se tordit à cause de l'inégalité du terrain.



Pilote : Merde, mon vaisseau, totalement bousillé !

MartinMb : Je compatis.

Ga3L : Vite, on doit dégager d'ici !

Co-pilote : Et nous ?

Natalya : Vous êtes chanceux, mon père se sent généreux aujourd'hui et vous a laissé en vie.



Les six héros sortirent du vaisseau crashé. Les autres cuirassés stellaires avaient ralenti puis étaient partis faute de pouvoir se poser.



Molock : C'était amusant.

Ga3L : Heu les gars...

Natalya : Hey comment les gars ? Je... ho...



Des soldats CW en arme entouraient le cuirassé crashé tenant le groupe en joue.



Vodka : Jamais je ne serai capturé par l'ennemi, allez, venez vous battre !

Natalya : Papa laisse tomber...

Officier CW : Jetez vos armes et rendez-vous !

MartinMb : Bon ça va...

Ga3L : On est mal...



Ils déposèrent leurs armes.



À SUIVRE !


Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov



CnCBoy : Nous allons maintenant nous diriger vers le camps de la Confrérie le plus proche pour négocier.

Soldat Vodkalien : Et pour le Grand Camarade ?

CnCBoy : On va le chercher après. Vaut mieux avoir des alliés dans un endroit pareil. Bon, en marche.





Gregorian : C'est lui, Alpharius ?

Alpharius : Oui Gregorian. J'avais senti votre venue depuis longtemps étranger. Tous, venez ! C'est le Grand Alchimiste dont je vous ai annoncé la venue !


avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Mar 26 Aoû - 15:32


Dans l’épisode précédent de The Story : Apokirov



Natalya : Quand j'étais dans les militaires du rang de l'armée Vodkalienne, on avait organisé une petite excursion sur l'autre continent. Les soldats CW sont assez naïfs et un uniforme de leur camps suffit à les berner. Il suffit de leur voler des uniformes, de les enfiler et on passe partout.

Molock : Je suis volontaire pour « récolter » les uniformes.





Général Con : Donc comme je disais, on aurait pu percer si ça n'avait pas été de leurs systèmes anti-missiles... hey mais une minute... VOUS !

Ga3L : DOOOOOOOOOOOOOOOOOH !

Mika : FUITE !

Général Con : ATTRAPEZ-LES !!!





Vodka : Jamais je ne serai capturé par l'ennemi, allez, venez vous battre !

Natalya : Papa laisse tomber...

Officier CW : Jetez vos armes et rendez-vous !

MartinMb : Bon ça va...

Ga3L : On est mal...


C&C The Story : Apokirov – Épisode 15 – La guerre des quatre (partie 3/4)



URSS-N Apokirov, en orbite de Poutine 9.



CnCBoy : Alors ?

Vorikopa : Veuillez entrer un paramètre de question entier.

CnCBoy : Tu les as trouvé oui ou non ?

Vorikopa : Peut-être.

CnCBoy : Comment peut-être ?

Vorikopa : J'ai repérer un crash de croiseur stellaire CW, il était pourchassé par ses pairs. L'équipage a été capturé. Bien qu'ils aient des uniformes CW, il pourrait s'agir du général MartinMb et des autres.

CnCBoy : Où sont-ils ?

Vorikopa : Ils ont été amenés dans une base CW à deux kilomètres du crash. La base est à la limite du territoire CW, près du désert et de montagnes sous le contrôle de la Confrérie.

CnCBoy : Je crois que je vais aller les libérer...

Vorikopa : Une action militaire serait peu recommandable...

CnCBoy : Justement, je ne compte pas y aller de façon militaire. Qu'on me prépare une navette pour le territoire de la Confrérie.

Vorikopa : À vos ordres.





Pendant ce temps, dans une prison CW.



Garde : Ta gueule !

Molock : Non.

Garde : Je vais te frapper !

Molock : Je vais te tuer.

Garde : Mais merde ! Bon j'en ai assez, je vais prendre l'air, ne tentez rien, ya des caméras de surveillance !

Molock : Avion... magique.

MartinMb : Bon Molock ta gueule.

Ga3L : N'empêche il a fait partir le garde.

Mika : On doit fuir cet endroit ! Quelqu'un a un plan ?

Vodka : Tuer tous ces infâmes traîtres sociaux !

Natalya : D'après moi il serait plus judicieux d'attendre qu'ils nous transfèrent.

MartinMb : Ouais, le général Con va surement vouloir nous amener sur le vaisseau en orbite pour qu'on lui donne des infos sur l'Apokirov. On pourra surement s'échapper avant.

Ga3L : Sauf s'ils nous amènent en salle de torture...

Vodka : Qu'ils le fasse ! Je ne parlerai jamais.

Mika : Moi non plus !

Molock : Moi je leur dirai des conneries...

Ga3L : Comme d'habitude...

MartinMb : Bon on pourrait pas juste dormir en attendant ? Je suis crevé.

Vodka : Dormir sur ces lits de merde ?

Mika : Je ne dormirai pas !

Molock : C'est long...

Ga3L : Normal c'est une prison.

Natalya : Ça manque de vodka ici.

Vodka : Quoi ?
Natalya : Ha je disais que ça manquait de vodka.

Vodka : T'avais qu'à t'en amener ma chérie. Tiens, prend ma bouteille.

Mika : Moi j'ai du rhum !

Natalya : Non merci.

Molock : Je veux !

Mika : Arf... tiens.

Ga3L : Bande d'ivrognes ! Vous traînez toujours de l'alcool comme ça sur vous ?

Mika : Hey ! On ne dit pas ivrogne !

Vodka : Espèce d'infâme social traître, l'alcool c'est vital !

MartinMb : Rah... quelle bande de bébés...







De retour sur l'Apokirov.



CnCBoy : Vous avez le matériel que je vous avais demandé ?

Soldat Vodkalien : Oui camarade.

CnCBoy : Et ça c'est quoi ?

Soldat Vodkalien : La caisse de vodka règlementaire camarade.

CnCBoy : Ça ce n'était pas nécessaire...

Soldat Vodkalien : Pas nécessaire ? Mais ça fait partie des vivres indispensables...

CnCBoy : Bon ça va, on décolle. En route.



La navette Vodkalienne partit du hangar de l'Apokirov en direction de Poutine 9.



Pilote Vodkalien : Atterrissage dans 30 secondes.

CnCBoy : Je sais, je l'avais calculé.

Pilote Vodkalien : Ha bon, avec quoi ?

CnCBoy : Avec mon cerveau.

Pilote Vodkalien : ...



*Bruit atterrissage de navette Vodkalienne*



Pilote Vodkalien : Hey en passant faudrait penser à réparer les Katinka et les Kiselev comme vous l'aviez dit.

CnCBoy : Réparer non, améliorer oui, bientôt. Maintenant repartez afin de ne pas faire remarquer notre présence.

Pilote Vodkalien : Hein ? Je vous laisse seuls ici ?

CnCBoy : Oui, avec les armes que nous avons prises ce ne sera pas un problème.

Pilote Vodkalien : À vos ordres.

CnCBoy : Très bien soldats, en formation et activez vos armures furtives.



La navette repartit et les soldats Vodkaliens activèrent leur armures d'invisibilité du Nod.



CnCBoy : Nous allons maintenant nous diriger vers le camps de la Confrérie le plus proche pour négocier.

Soldat Vodkalien : Et pour le Grand Camarade ?

CnCBoy : On va le chercher après. Vaut mieux avoir des alliés dans un endroit pareil. Bon, en marche. Restez derrière moi, ça fait moins suspect de voir des traces de pas au sol derrière quelqu'un que devant lui.





Plus loin, en haut d'une falaise.



Grenadier : Hey regarde.

Mutant : Moi rien voir.

Grenadier : Je parlais pas à toi.

Mutateur : Intéressant. Il est seul ?

Grenadier : Oui, mais il semble bien armé.

Mutateur : Nous devrions envoyer un Convertisseur à sa rencontre, notre vue pourrait l'effrayer.

Grenadier : La vue de ce weirdo là ouais...

Mutant : Unissez-vous à nous !

Mutateur : J'envoie le Convertisseur.







CnCBoy : Normalement la base devrait se trouver dans le coin, en tout cas coté signatures énergétiques les détecteurs s'affolent. Ces montagnes doivent êtres pleines de roc acide ou d'acide pur, un tir d'arme à énergie dans cette région pourrait faire sauter une grande partie de la planète...

Soldat Vodkalien : Vous avez que ça à faire prévoir des plans apocalyptiques ?

CnCBoy : Non, j'ai aussi à réparer vos avions et à améliorer votre technologie désuète.

Soldat Vodkalien : Vous plaignez pas, c'est nous qui avons réparé votre vaisseau quand vous vous êtes crashé.

CnCBoy : Ce n'était pas vous, mais bien vos scientifiques, nuance.

Soldat Vodkalien : Ouais n'empêche... et en passant pourquoi c'est nous qui devons transporter tout votre matériel ?

CnCBoy : Car vous êtes des soldats et moi je suis le scientifique. On peut se remettre en route maintenant ou vous avez d'autres questions idiotes ?

Soldat Vodkalien 2 : Attention les gars, ya un drôle de personnage qui approche.

CnCBoy : À couvert, je vais lui parler. Si jamais il fait un geste suspect abattez-le immédiatement.



Un soldat de la Confrérie arriva. Il avait un drôle de casque assez gros et une arme étrange qui dégageait de la lumière et une très forte signature énergétique.



Convertisseur : Bienvenue voyageur.

CnCBoy : Très intéressant. Un casque psychique. Votre arme est aussi très intéressante, elle fonctionne avec de l'acide n'est-ce pas ?

Convertisseur : Les pouvoirs de l'Acide sacré sont grandioses. Je suis le Convertisseur, j'enrôle les ennemis dans notre armée de force.

CnCBoy : Un travail sans doute très amusant.

Convertisseur : Vous et vos amis devriez me suivre à la base, nous serons à l'abri là bas.

Soldat Vodkalien : Hey mais comment il...

CnCBoy : Le casque psychique.

Soldat Vodkalien : N'empêche... j'espère qu'ils ont de l'alcool à leur base.



Ils marchèrent jusqu'à un mur assez haut taillé dans le roc. Des grenadiers gardaient le site avec quelques lance-roquettes.



Grenadier : Bienvenue Grand Convertisseur.

Convertisseur : Acida Legio Superior.

Grenadier : Pas besoin de dire le code chef, je vous avais reconnu.

Convertisseur : Les espions CW ne sont pas rares dans la région et sont extrêmement astucieux, toujours demander le code.

Grenadier : Ho, est-ce que...

Convertisseur : Oui, j'ai averti les Alchimistes et les Convertisseurs de la visite de nos amis.

Grenadier : OK.



Après être passé par un tunnel bifurquant sous le mur, ils sortirent dans une base de la Confrérie. La base était complètement entourée par des falaises assez imposantes et au centre se tenait un bâtiment tout aussi gros que la Tour du Jugement Dom et qui semblait être un canon anti-aérien géant. Les autres bâtiments de la Confrérie étaient assez peu stylés mais comportaient tous des cuves à acide sur le toit.



CnCBoy : Quel est le nom de ce bâtiment avec le canon ?

Convertisseur : C'est le Canon Géant.

CnCBoy : Pas un nom très original..

Convertisseur : Nous voici arrivés, je vous présente l'Alchimiste Gregorian et le Convertisseur Suprême Alpharius.



Un grand personnage étrange en robe avec un masque arriva suivi d'un homme habillé comme l'autre Convertisseur mais avec deux armes et un casque plus gros.



Homme avec la grande robe et le masque : C'est lui, Alpharius ?

Alpharius : Oui Gregorian. J'avais senti votre venue depuis longtemps étranger. Tous, venez ! C'est le Grand Alchimiste dont je vous ai annoncé l'arrivée !



Tous les militaires de la base se ramassèrent autour de CnCBoy et des Vodkaliens. Il y avait des troupes à arme chimique, des grenadiers, des Convertisseurs et d'étranges mutants jaunes et lumineux.



Soldat Vodkalien : Par ma bouteille...

CnCBoy : Grand Alchimiste ?

Gregorian : Alpharius m'a dit que vous étiez un grand scientifique et chez nous les scientifiques sont des Alchimistes. Ils travaillent la sainte chimie de l'Acide pour les élus de notre confrérie. Je vous invite à être notre Grand Alchimiste, nous vous fournirons les habits et obéirons à vos ordres si vous nous aidez dans nos laboratoires.

CnCBoy : Drôle de proposition...

Alpharius : J'ai senti que vous pourriez être très utile à notre évolution. En échange nous allons vous aider à récupérer vos amis prisonniers des traîtres envahisseurs de la CW !

CnCBoy : Dans ce cas j'accepte. Soldats, allez prévenir vos camarades sur l'Apokirov que je suis ici.

Soldat Vodkalien : Si vous voulez rester seul ici ok, nous on va pas insister pour rester dans ce trou... tenez camarade, une vodka pour la route.

CnCBoy : Ha... merci...



Les soldats Vodkaliens quittèrent la base pour rejoindre une navette vers l'Apokirov. CnCBoy reçut un habit super cool composé d'un plastron avec cape, d'une robe ample rouge (sur laquelle il dessina un logo du Nod), d'un casque et d'un canon à plasma d'acide. Il se dépêcha d'enfiler le costume.



CnCBoy : C'est génial d'être accueilli comme un dieu...

Gregorian : Grand Alchimiste, vos troupes sont entré en contact avec les nôtres. Des engins volants superbes...

CnCBoy : Ce sont des Banshees, ils couvriront notre offensive. Dites, ce bras canon au plasma tire des boules destructrices comme celui du commando cyborg ?

Gregorian : Non, il tire un jet continu très puissant appelé acilaser qui fonctionne avec le divin acide.

CnCBoy : Très intéressant... j'aimerais aussi avoir des échantillons de cet acide pour les analyser à bord de l'Apokirov.

Gregorian : Voici, Grand Alchimiste.

CnCBoy : Heu... vous avez toujours des éprouvettes d'acide comme ça sur vous ?

Gregorian : Il ne faut jamaiiiiiiiiiiiiiiiiis se séparer de l'aciiiiiide !

CnCBoy : ...

Alpharius : Les troupes sont prêtes. Dépêchez-vous, ces troufions de grenadiers n'attendront pas longtemps.



Ils sortirent pour monter dans des espèce de camions Technical d'attaque. Certains étaient larges, équipés de blindage lourd et servaient de canons mobiles. Les autres étaient des transports de troupes équipés de mitrailleuses et pauvrement blindés.



CnCBoy : C'est tout ce que vous avez ces merdes ?

Alpharius : Ici oui, nous sommes à la limite de notre territoire, nos bases centrales ont de meilleurs véhicules. Ces chars ne sont pas solides, mais ils lancent des obus d'acide très puissants. En avant frères !



Les véhicules quittèrent la base de la confrérie et prirent la direction du désert.







Dans la base CW.



MartinMb : Molock kessé tu fous ?

Molock : J'essaie de saboter les barreaux.

Ga3L : Ya des caméras...

Molock : Ha merde c'est vrai... coucou la caméra !

Mika : Putain qu'on s'ennuie.

Vodka : Je suis en manque de Vodka.

Natalya : T'aurais pas dû me donner la bouteille.

Vodka : Ce n'est pas grave, je donnerais tout pour toi ma fille.

Ga3L : C'est presque émouvant...

Mika : Attention, on vient.



Le général Con arriva dans la prison.



Général Con : Vous !

Molock : Vous.

Général Con : Silence ! Vous avez détruit deux de mes vaisseaux amiraux et massacré la moitié de mes hommes !

Molock : On a pas fait exprès...

Général Con : La ferme j'ai dit ! Vous allez passer un mauvais quart d'heure bon sang de bonsoir ! Qu'on les amène à la navette et si l'un d'eux s'échappe, abattez-le.

Soldats CW : À vos ordres !



Ils sortirent de la prison CW. La base se trouvait dans un désert et elle était lourdement défendue. Des dropships de transport CW attendaient devant la prison.



Général : Mettez-les deux par transport pour éviter qu'il ne s'échappent.

Soldat CW : On met qui avec qui chef ?

Général : Le maigrichon laid et l'imbécile psychopathe dans la première navette...

Ga3L : Hey !

Général Con : Silence !

Molock : Tu as insulté Ga3L, je vais te tuer !



Molock se libéra de ses gardes se rua vers le général Con, il fallu trois soldats CW supplémentaires pour l'immobiliser.



Molock : GRRRR !

Général Con : Hé hé hé ! Bon, le capitaine ira vers la fille et le président avec le chialeux de service.

Mika : Vous êtes un monstre et un imbécile !

Général Con : C'est bien ce que je disais, le chialeux de service.

Soldat CW : Heu général...

Général Con : Quoi encore ?

Soldat CW : Des troupes de la Confrérie chef... ils se...



***BOOOOOOOOM***



Un des Banshees sortit de son mode furtif au dessus de la base CW et fit exploser un dropship CW. Les Kiselevs arrivèrent du désert et commencèrent à bombarder les défenses. En quelques secondes ce fut la panique totale dans la base CW.



Général Con : À VOS POSTES ! Je veux tous les vaisseaux dans le ciel ! Exécutez-moi ces prisonniers immédiatement !

Mika : Va te faire...



*PAF*



Mika sauta en direction du général Con et lui décocha un coup de pied dans le ventre. Molock avait déjà volé l'arme d'un des gardes CW et commença à choper tout le monde pendant que Vodka, Natalya, MartinMb et Ga3L assommaient les gardes confus par le bombardement surprise puis allaient se mettre à couvert.



MartinMb : Il était à peu près temps !

Vodka : Merde nos Kiselevs se font détruire ! Il faut capturer une défense et tout faire péter !

MartinMb : Pas le temps pour ça Vodka, on doit foutre le camps de cette base !

Ga3L : J'ai repéré toutes les issues possibles, elles sont toutes gardées.

MartinMb : On va attendre que CnCBoy en enfonce une alors.

Natalya : Molock et Mika ont des problèmes !



Molock et Mika étaient restés près du Général Con pour se battre et s'étaient fait assommés puis capturés par des soldats CW qui s'enfuyaient avec le Général Con à bord d'un dropship.



MartinMb : Et merde ! Prenez les armes que vous trouverez au sol, on doit aller les sauver !

Natalya : C'est trop tard, ils sont déjà à la navette !

Ga3L : On se fait tirer dessus par... DOH! DES CHARS LOURDS !

MartinMb : Courrez !

Vodka : Ha merde, je suis rendu trop vieux pour ce genre de choses !



Ils allèrent se cacher à l'intérieur d'un bâtiments, mais ce dernier ne fit pas long feu contre les tirs de canon lourds.



Ga3L : Le bâtiment va s'effondrer ! On doit trouver un véhicule !

MartinMb : Des voitures CW là bas !

Vodka : Pas question que j'embarque encore dans une de ces merdes !

Natalya : Ya toujours les chars légers, j'en ai vu dehors avant qu'on entre.

MartinMb : Excellent, allons-y !



Dehors les chars lourds avaient du se retourner pour affronter des véhicules de la Confrérie. Il ne restait qu'un char léger de stationner, un soldat CW étaient en train de s'en emparer mais il fut interrompu.



Natalya : Coucou !

Soldat CW : Hein mais que... *couic*

Vodka : Je conduis en l'absence de Mika !

MartinMb : Ga3L tu prend les armes.

Ga3L : J'y suis déjà.

Natalya : Ya pas de place pour quatre dans ce jouet pour enfant !

MartinMb : Peut-être mais il est rapide.

Vodka : Attachez-vos ceintures !



Le char léger de la CW démarra en trombe, évitant tout juste un tir de Banshee.



MartinMb : Calisse ! Je contacte les pilotes de Banshee pour qu'ils arrêtent de nous tirer dessus.

Ga3L : Où est la radio sur ce caca mobile ?

Natalya : Ça doit être ce truc.

MartinMb : Oui, c'est cela. Ici le général MartinMb, j'appelle les forces de la Vodkalie vous me recevez ?

Pilote Vodkalien (par radio) : Général MartinMb ? Vous êtes vivant ! Est-ce que le Grand Camarade va bien ?

Vodka : Affirmatif camarade je vais bien. Cessez de nous tirer dessus vous voulez.

Pilote Vodkalien : Vous êtes où ?

MartinMb : Dans un char léger qui tente de quitter cette base !

Pilote Vodkalien : Reçu. Je suis le dernier engin dans le ciel, je communique quand même cette information à CnCBoy. Ho merde, je me fais... des canons... MERDE !*PSSSSSSSSSSSSSSH*

Vodka : Les infâmes !

Natalya : On as plus de support aérien ! Il faut quittez cette base vite !

Vodka : Et hop une entrée libre !

MartinMb : Aussi je voudrais pas vous stresser mais on des drones CW au cul...

Ga3L : DOH !

Natalya : Surement envoyés par le général Con !

Ga3L : ARG ! Merde, le canon tourne pas sur ce tank...

MartinMb : Vive la technologie CW. Je vais sur le toit pour leur tirer dessus alors !

Ga3L : Non, mais c'est trop dangereux !



Ignorant Ga3L, MartinMb sortit sur le toit du petit char et se retourna. Des drones roulants de la CW tiraient de leurs lasers sur le tank.



MartinMb : Prenez ça crisse de cochonneries !



***TATATATAC*** Les balles ricochèrent sur les drones.



MartinMb : Merde... ils sont résistants aux balles de mitrailleuses... bon comment on active le mode laser sur cette arme...



MartinMb trouva un bouton pour tirer avec le laser de la mitrailleuse CW et éclata les maigres drones. Cependant le tank était très endommagé.



Vodka : On a subi des dommages importants, je vais devoir arrêter bientôt ou rouler moins vite !

Natalya : Martin, on a encore des troupes CW au cul ?

MartinMb : Négatif.

Vodka : Bon, je me dirige vers la forêt.

Ga3L : Une forêt près d'un désert ?

Vodka : Ben regarde par toi-même.

Ga3L : C'est surement l'acide qui a produit ce désert dans ce cas. Ça voudrait dire que cet acide repousse la végétation et brûle le sol...

MartinMb : On verra ça plus tard, grouillez-vous à descendre du tank quand on sera arrivés, je crois qu'on est en feu !

Ga3L : Dooooooooh !



Ils arrivèrent à la forêt et tous ne se firent pas prier longtemps pour sortir. Quelques secondes plus tard le tank explosait lançant des gerbes de flammes partout autour.



Ga3L : Arf... je me demande pourquoi le char a pas explosé avant qu'on en sorte...

MartinMb : Car on est dans une fiction et que ça fait plus cool de sauter en bas à la dernière minute.

Ga3L : Ha...

Natalya : Génial, nous sommes pris avec des armes CW dans une forêt inconnue avec plein de troupes ennemies au cul. Bah, j'ai déjà connu pire. Papa ça va ?

Vodka : Non... j'ai mal partout et encore pire : j'ai brisé ma dernière fiole de vodka en sautant...



À SUIVRE


Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov



L'homme : Les gars ! J'ai trouvé un soldat de la CW qui trainait dans le coin.

MartinMb : Je suis pas un soldat de la CW...

L'homme : Ben non han, pis moi je suis un cave ?

MartinMb : C'est impossible, tu es québécois.

L'homme : Québé quoi ?

MartinMb : Ouais, québécois. En tout cas pour l'accent.





Général Con : Bonjour Inspiro. Alors, vous allez tenter d'interroger cet homme ?

Molock : Mhhhhmhh!

Inspiro : Non, c'est un cas désespéré, même pour un expert comme moi. Je veux l'autre homme, j'ai senti son âme pure qu'il cache derrière son sarcasme et je veux la voir s'en aller dans ses yeux pendant notre séance.

Général Con : Bien, qu'amène le chialeux de service.


avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Jeu 28 Aoû - 9:56


Dans l’épisode précédant de The Story : Apokirov



Gregorian : Alpharius m'a dit que vous étiez un grand scientifique et chez nous les scientifiques sont des Alchimistes. Ils travaillent la sainte chimie de l'Acide pour les élus de notre confrérie. Je vous invite à être notre Grand Alchimiste, nous vous fournirons les habits et obéirons à vos ordres si vous nous aidez dans nos laboratoires.

CnCBoy : Drôle de proposition...

Alpharius : J'ai senti que vous pourriez être très utile à notre évolution. En échange nous allons vous aider à récupérer vos amis prisonniers des traîtres envahisseurs de la CW !

CnCBoy : Dans ce cas j'accepte.





Natalya : Génial, nous sommes pris avec des armes CW dans une forêt inconnue avec plein de troupes ennemies au cul.


C&C The Story : Apokirov – Épisode 16 – La guerre des quatre (partie 4/4)



Camps de la CW, près du territoire de la Confrérie.



Alpharius : Grand Alchimiste, nous avons rassemblé les prisonniers comme vous nous l'aviez demandé. Aucune trace de vos amis malheureusement.

CnCBoy : Cherchez encore. Ils sont la seule raison pour laquelle je vous ai aidé.

Alpharius : À vos ordres. Ho, et il y a aussi vos vaisseaux... aux endroits qu'ils se sont crashé, un liquide vert s'est répandu sur le sol et il fait pousser un cristal étrange...

CnCBoy : Ne les approchez pas, c'est du tibérium. D'ailleurs il va falloir le contrôler sinon il va envahir votre planète.



Alpharius partit donner ses ordres. CnCBoy était seul au milieu de la base en ruines avec quelques troupes de la Confrérie. La victoire avait été difficile et ce qui faisait encore plus chier CnCBoy, c'était qu'ils n'avaient pas retrouvé ses amis. Au pire ils étaient mort, ce qui n'était pas si mal puisque CnCBoy aurait l'Apokirov à lui tout seul. De toutes façon la Confrérie lui obéissait au doigt et à l'oeil, donc même s'il retrouvait MartinMb et les autres, il pourrait mettre une partie de son plan en oeuvre ici. Il se dirigea vers les Alchimistes de la Confrérie pour discuter de la fabrication d'un VCM.





Prisons du vaisseau C.W.S. Apocalypse 2, orbite de Poutine9



Mika : Je te crache au visage gros con imbécile !

Général Con : Vous allez passer par la salle de torture vous deux !

Mika : Tant mieux, je suis certain qu'elle est de merde et vos tortionnaires aussi ! Je ne parlerai jamais !

Molock : Mhhh mhhhh !

Mika : Et enlevez le bâillon de Molock sinon c'est moi qui vais vous torturer avant de vous tuer quand on se libérera !

Général Con : Vous n'êtes pas en position de parlementer jeune effronté. C'est moi qui le tuerai si vous refusez de me dire ce que je veux savoir.

Mika : Hahahaha ! Vous êtes pathétique. Pour avoir été engagé deux ans comme officier dans les salles d'interrogatoire de la CWS je peux vous dire qu'eux perdent moins leur temps.

Général Con : Vous allez voir ! Je reviendrai tout à l'heure et vous êtes mieux de parler et de pas me dire que des conneries. Gardes, enfermez-les et bâillonnez-les tous les deux.

Garde CW : À vos ordres général.





Planète Poutine9, quelque part dans la forêt.



Natalya : Pourquoi je devrais me charger du campement pendant que les messieurs vont chasser ?

Ga3L : Ben tu es une fille.

Natalya : Espèce de sexiste ! Viens te battre on verra qui est la fille.

Ga3L : Doh!

Natalya : Non mais on croirait entendre Mika.

MartinMb : On ne parle pas de Mika en son absence. Je vais à la chasse seul, Ga3L tu construits quelque chose pour s'abriter, Natalya tu fais le feu et tu t'occupes de Vodka.

Vodka (plus loin) : Je n'ai besoin de personne pour s'occuper de moi !

MartinMb : Arf...

Natalya : C'est bon je suis habituée. Tu as touché son orgueil de président.

Ga3L : Bon bah je vais construire.

Natalya : Ok. Martin, reviens vite. Et à ton retour ne compte pas sur moi pour cuire la viande et préparer le repas juste parce que c'est moi la fille ! Je suis nulle en cuisine.

MartinMb : Heu... ok.



MartinMb partit seul avec sa mitrailleuse CW dans les mains. Le gibier semblait rare, à moins que ce soit parce que MartinMb le faisait fuir... Bientôt il localisa un cerf et s'accroupit.



MartinMb : Toi tu es à moi mon beau... Bon je dois faire attention pour bien viser la...



***BANG***



MartinMb : ... Même pas le temps de lever mon arme.



Le cerf était tombé raide mort troué par une balle de sniper en pleine tête. Le chasseur était très loin et se rapprochait pour aller prendre sa proie.



MartinMb : Hé bien je ne suis pas seul ici...



Comme il allait se lever, MartinMb sentit un canon sur sa nuque. Il se rappela qu'il était habillé en soldat de la CW.



Voix : Jetez votre arme.

MartinMb : Ha ben oui tiens...

Voix : Levez vous tranquillement et pas de geste suspects.



MartinMb se leva et se retourna. Un homme imposant avec de forts traits arabes et portant des habits en fourure le tenait en joue avec sa carabine sniper. Sur son habit, un logo rouge en forme de N traversé par deux lignes.



L'homme : Les gars ! J'ai trouvé un soldat de la CW qui trainait dans le coin.

MartinMb : Je suis pas un soldat de la CW...

L'homme : Ben non han, pis moi je suis un cave ?

MartinMb : C'est impossible, tu es québécois.

L'homme : Québé quoi ?

MartinMb : Ouais, québécois. En tout cas pour l'accent.

L'homme : Hem... ok... Chris, t'as de la corde ?

Chris : Désolé Shadow, c'est Padr qui l'a.

Padr : Je m'occupe de l'attacher.

MartinMb : Hey, mais vous avez tous l'accent, ici c'est genre le Québec de l'espace ?

Shadow : ...WTF... Amenez-le au camps !

Vodka : Je ne crois pas.

MartinMb : Vodka !?

Vodka : En effet. J'ai déduit que le coup de feu que nous avons entendu ne provenait pas d'une mitrailleuse automatique mais bien d'une carabine de tir de précision. Il est pas si mal le vieux hein ?

Ga3L : Ouais... t'étais pas obligé de me faire m'excuser à coup de claques quand je t'ai dit que t'étais trop vieux pour venir...

Vodka : Je sais, mais je suis en manque de vodka.

Natalya : Jetez vos armes messieurs, vous êtes entourés.

Shadow : Merde... Igor sera pas content. Les Nitrans sont jamais supposés se faire capturer, surtout pas par une fille.

Natalya : QUOI!?

Shadow : Arf, rien...

MartinMb : Vous êtes des Nitrans ?

Chris : Ouais.

Padr : Plus maintenant, on s'est faite capturé...

MartinMb : On pourrait parler à votre chef ?

Shadow : Depuis quand la CW veut négocier... ?

Vodka : Nous ne sommes pas de la CW, ce sont des infâmes traitres sociaux pirates de l'espace stupides bâtards qui ne méritent même pas le pire des vodgoulag, à savoir vodshwitzs.

Natalya : Nous nous sommes échappés de la CW après les avoir infiltré, c'est pourquoi nous avons leurs habits.

Shadow : Pis pourquoi on vous croirait, han !?

Vodka : Car sinon nous allons devoir vous attacher dans les bois et vous laisser là, ce qui serait regrettable.

MartinMb : Écoutez, on est dans merde déjà alors on aimerait ça pouvoir régler pacifiquement les choses pour une fois. Amenez-nous juste voir votre chef.

Shadow : Bon, d'accord, mais arrêtez de nous menacer avec vos armes.



Le groupe partit avec le cerf en direction d'un campement Nitran.





De retour dans la base CW détruite, dans le désert.



Gregorian : Inclinez-vous devant le Grand Alchimiste, maiiiiiiiiitre de la situation et vainqueur de l'ennemi qui souillait nos terres sacrées !

CnCBoy : Ta gueule et vient m'aider à assembler ce VCM. Tu remercieras plus tard les soldats vodkaliens, moi j'ai presque rien planifié dans cette attaque de merde. En plus à 50% de pertes humaine et 80% de pertes matériels j'appelle pas ça une victoire.

Gregorian : À vos ordres Grand Alchimiste !

Alpharius : J'ai envoyé les Mutateurs nettoyer le liquide vert et les cristaux comme vous l'aviez demandé.

CnCBoy : En même temps ça vous permettra de vérifier si leurs combinaisons les protègent vraiment...

Alpharius : Pourquoi ça ?

CnCBoy : Non, rien. Le VCM a l'air d'un tas de ferraille, mais il est prêt à être déployé. Mettez-le au centre de la base et faites de la place autour.

Alpharius : D'accord.



L'énorme véhicule construit par CnCBoy commença à rouler vers le centre de l'ancienne base. Il allait difficilement à un kilomètre à l'heure à cause de l'énorme contenant à acide qu'il transportait. Lentement il se déplia en un bâtiment assez imposant auquel on ajouta des fenêtres et des briques. La gigantesque tank à acide s'était déployé sur le coté, elle permettrait d'accélérer considérablement le travail en métallurgie.



CnCBoy : Construisez-moi des centrales maintenant, on va connecter et remettre en marche toutes les défenses de la CW. Vous, demandez-moi des renforts pour chercher mes amis.

Alpharius : À vos ordres.

Gragorian : L'acide coule, le métal obéit à son courroux. Tel est la loi divine !

CnCBoy : Ta gueule... mais qu'est-ce que je vais faire avec lui...







Arrivés au campement Nitran, MartinMb et les autres ne virent pas grand chose de spécial.



Ga3L : C'est votre base ?

Shadow : Non, c'est un campement. On a pas beaucoup de bases, elles sont secrètes à cause des attaques Dom et CW.

Vodka : Vos défenses sont bien camouflées.

Chris : Quoi vous les avez repérées ?

Vodka : Évidemment, sinon je ne serais pas généralissime des armées vodkaliennes.

Shadow : On est arrivés, j'espère que Igor est là.

Natalya : Qui est ce Igor ?

Shadow : Mon mentor et le chef des Nitrans, il m'a tout appris.

Padr : On dirait qu'il est là, je vais le chercher.



Padr entra dans une tente militaire assez large pour aller chercher son chef. Quelques secondes plus tard, un homme de taille moyenne et à l'allure calme vêtu d'épaisses fourrures portant un chapeau en peau de raton laveur et maniant un long bâton métallique semblable aux armes électriques Tesla primitives en sortit.



Shadow : Igor, ces gens voulaient te parler.

Igor : En ne se fiant qu'aux apparences je dirais que vous êtes CW, mais les apparences sont parfois trompeuses.

MartinMb : Ben justement, on est pas de la CW.

Vodka : Nous sommes des libérateurs du Peuple et combattants de l'oppression des impérialistes fascistes et des aliens. La Vodkalie souhaiterait parlementer avec votre peuple pour mieux vous connaitre et discuter d'éventuelles échanges de technologies ou de matériel. J'aurais aimé que ce soit dans d'autres circonstances, mais les choses sont ce qu'elles sont.

Ga3L : Ouais et parlant de ça, vous auriez pas une radio ?

Igor : Nous avons une radio, mais en l'utilisant vous feriez repérer notre campement.

Ga3L : Doh...

Igor : J'accepte de parler avec vous, suivez-moi dans la tente.



Ils entrèrent dans la tente. C'était une tente très vaste avec du tapis partout au sol, de larges coussins, des draps et des rideaux luxueux. On s'y serait cru dans un riche palace arabe.



Ga3L : Cool !

Natalya : En effet...

Vodka : Manque plus que les alambics ma foi !

Shadow : Un alambic ?

Vodka : Un instrument magique pour boire de l'alcool.

Shadow : De l'alcool ?

Vodka : Ho mon dieu... vous ne connaissez pas l'alcool ?

MartinMb : Vodka, je ne pense pas que ça soit dans nos priorités là...

Vodka : Mais au contraire, c'est très important. En tant que président du pays le plus alcoolique de l'univers jusqu'à preuve du contraire, il est de mon devoir de répandre la Sainte Parole du Grand Alambic.

MartinMb : Roh... Bon, c'est quoi les buts de votre armée Igor ?

Igor : Le but de notre armée est de protéger notre peuple comme tout le monde, mais nous ne cherchons pas le pouvoir. Les Nitrans étaient à la base un peuple pacifique, nous chassions dans la forêt qui nous nourrissait. Un jour la CW est arrivée et ça a dérangé tout le monde. Les Doms sont devenus avares et ont voulu posséder la même technologie que la CW. Ils ont réussi, c'est un peuple puissant mais pas assez sage.

MartinMb : Vous voulez dire que les Doms à la base étaient eux aussi des...

Igor : Des paysans. Mais l'arrivée des envahisseurs a tout changé, en quelques années l'évolution technologique est devenue un objectif important, même pour nous.

Ga3L : Pourtant on ne voit aucune technologie ici.

Igor : Il faudrait se rendre à une base principale. Elles sont mieux fortifiées et plus grandes.

Natalya : Il faudrait s'y rendre maintenant, le temps presse. Nous devons communiquer avec CnCBoy.

MartinMb : Tu as raison Natalya. Deux de nos amis sont prisonniers de la CW, on doit retourner sur notre vaisseau.

Vodka : Évites de parler du vaisseau Martin...

Igor : Je vois. Tout vaisseau ne nous intéresse pas.

MartinMb : Ha...

Igor : L'espace ne semble pas un lieu fait pour nous. Puisque vous semblez pressés, allons tout de suite manger puis lever le camps.

Ga3L : Bonne idée ça je commençais à avoir très faim...





Dans une salle d'interrogatoire de la CW, à bord du CWS Apocalypse 2, orbite de Poutine9



Général Con : Bon, il arrive ?

Soldat CW : Il a dit que ce ne serait pas long chef.

Molock : Mhhhh mhhhhhh !

Général Con : Toi ta gueule, tu vois pas que t'as un bâillon ?

Soldat CW : Le voilà.



Un grand homme mince et pâle entra. Les doigts longs s'agitaient fiévreusement et on eu dit qu'il ne pouvait contenir son stress. Il essuya une goutte de sueur puis se tourna vers le général Con.



Général Con : Bonjour Inspiro. Alors, vous allez tenter d'interroger cet homme ?

Molock : Mhhhhmhh!

Inspiro : Non, c'est un cas désespéré, même pour un expert comme moi. Je veux l'autre homme, j'ai senti son âme pure qu'il cache derrière son sarcasme et je veux la voir s'en aller dans ses yeux pendant notre séance.

Général Con : Bien, qu'amène le chialeux de service.



Un garde partit avec Molock et quelques minutes plus tard il revint avec Mika. Ce dernier fut attaché à une table et on lui enleva son bâillon.



Mika : Crevez!

Inspiro : Un cas classique...

Général Con : Je veux les infos quand je reviendrai.

Inspiro : À vos ordres.



Le général Con sortit de la pièce. Il ne restait plus que Inspiro et Mika.



Inspiro : Bonjour à vous jeune homme, je suis Inspiro.

Mika : Salut et sérieusement, va chier Inspiro.

Inspiro : Tu crois pouvoir faire le malin avec moi, mais c'est moi le malin ici. J'ai interrogé et me suis débarassé de milliers de personnes. Ceux qui ont parlé ont survécu, les autres moins...

Mika : Tu sais Inspiro, on a quand même ces points là en commun. On a interrogé efficacement, torturé et tué un tas de gens pour un dictateur stupide et cruel, mais la différence entre nous deux c'est que moi j'ai réalisé mon erreur.

Inspiro : Assez, tu vas souffrir.



Inspiro sortit une seringue et la remplit d'un liquide transparent.



Mika : Une seringue ? Comme c'est amusant, on va jouer au docteur ?

Inspiro : En effet, mais ce sera douloureux.



Il planta la seringue dans le cou de Mika et injecta le liquide.



Mika : ARG!

Inspiro : Une simple neurotoxine. Elle se répandra dans votre corps en faisant de plus en plus mal, jusqu'à un seuil critique. Évidemment j'ai l'antidote, mais il ne vous sera donné que quand j'aurai ce que je voulais entendre.

Mika : Vous.... vous êtes un... imbécile!

Inspiro : Non... ce n'est pas cela. Je veux savoir ou est votre vaisseau.

Mika : Il... il est proche d'ici... arg!...

Inspiro : À quel point ? Nous savons que vous avez un moyen pour le rendre invisible, dites moi comment le repérer quand il est furtif.

Mika : Va... te faire...

Inspiro : Hélas nous allons devoir attendre encore dans ce cas...

Mika : Je vais... vous le dire... si... si vous m'injectez... l'antidote...

Inspiro : Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne...

Mika : Alors... alors je vais... crever... et le vaisseau... vous détruira pour... me venger...

Inspiro : Avant que vous mourriez de cette neurotoxine ça risque d'être long et douloureux.

Mika : Tant... arg!... Tant mieux, alors... j'aurai... j'aurai le temps de... vous faire chier...







Dans la base de la Confrérie.



CnCBoy : Établissez un poste radar, il nous faut communiquer plus facilement pas l'Apokirov. Je veux toutes les troupes prêtes à l'invasion du territoire CW. Ils sont faibles, ils ne pourrons résister face à ce que je prépare...

Gregorian : Vos ordres seront éxécutées ô Grand Alchimiste !

Alpharius : Nous aurons les renforts du divin vaisseau ?

CnCboy : En nombre limité oui.

Alpharius : Je ne vais pas envoyer mes hommes à la morgue pour vous.

CnCBoy : Pas pour moi, pour vous. Si vous refusez de m'obéir, je partirai et vos projets seront ruinés Alpharius.

Alpharius : Vous êtes chanceux d'être l'Élu, sinon je vous tuerais pour me menacer ainsi...

CnCBoy : Allez préparer vos hommes, je n'ai que faire de ce genre de commentaires. Gregorian ! Les missiles chimiques sont prêts ?

Gregorian : Oui maîîîîîîîîître ! Ils sont magnifiques !

CnCBoy : Excellent. Je savais que ces plans du V2 me serviraient un jour à quelque chose. Équipez les lanceurs et rendez-vous à l'extérieur de la base. Moi j'ai une petite idée...





Dans la forêt, en route vers une base des Nitrans.



Shadow : Alors vous voyagez dans un vaisseau spatial géant ?

MartinMb : Ouais, mon vaisseau.

Shadow : Et comment t'as fait pour l'avoir ?

MartinMb : Ben au début, moi, Ga3L et CnCBoy on travaillait pour un gars impulsif et pas très gentil avec les gens. On en a eu assez alors on a décidé de partir à bord de mon vaisseau.

Shadow : Et c'était quoi votre but.

MartinMb : Au début c'était d'explorer la galaxie et d'avoir du fun, mais on a eu des problèmes. On est passé dans un trou noir puis dans une sorte de faille spatio temporelle qui nous a amené à nous écraser en Vodkalie. Alors nos buts ont changés, on a décidé de combattre la CW avec les vodkaliens.

Shadow : Et qui est le chef de la Vodkalie ?

Vodka : C'est moi pauvre petit sobriste !

Shadow : Mais t'es parti au front à ton âge ?

Vodka : … Je vais pleurer...

Igor : Nous sommes presque arrivés. La base est droit devant.

Ga3L : Ici on peut utiliser nous radios ?

Igor : Affirmatif.

Ga3L : Je communique avec l'Apokirov.

Natalya : Prudence, ne communique rien qui pourrait mener la CW ou les Doms à nous trouver.

Ga3L : D'accord. Bon, ça semble fonctionner... hey mais vous utilisez encore des transistors?

MartinMb : Ga3L juste communique avec l'Apokirov.

Ga3L : Ok. Allo? Ici l'artilleur Ga3L, j'appelle le vaisseau URSS-N Apokirov, vous me recevez ?

MartinMb : Arf, ce type de radio doit pas passer l'atmosphère...

CnCBoy (par radio) : Ga3L ? Bordel, tu es vivant ! Les autres sont avec toi ?

Ga3L : Oui, on est là Boy ! Content de t'entendre !

CnCBoy (par radio) : On vous a cherché partout, vous devinerez pas ce que j'ai réussi à faire ici. Vous êtes ou ?

MartinMb : On est à une base Nitrane. Et toi ?

CnCBoy (par radio) : Dans ma base... je vous expliquerai plus tard. J'envoie les navettes vodkaliennes vous chercher pour vous ramener sur l'Apokirov.

Shadow : Vous allez partir ?

Vodka : Pas avant d'avoir visité la base. On va amener toi et Igor aussi, t'inquiète.

Shadow : Cool !

Igor : Patience, nous verrons. Ce serait un honneur.

CnCBoy (par radio) : C'est qui ces gars là ?

MartinMb : Je t'expliquerai plus tard, terminé.







De retour à bord du C.W.S. Apocalypse 2.



Inspiro : ARRRRRRRRRRRRRG ! C'est impossible, comment peux-tu me résister !?

Mika : T'es pas mon genre.

Inspiro : Je te tuerai lentement !

Mika : Vas-y, gaspille ton otage.

Inspiro : J'ai perdu mes dons d'interrogateur...

Mika : Libère moi et je vais te les redonner.

Inspiro : Tais toi ! Je trouverai bien une façon te de faire parler...

Mika : Ça commence à être long...



Le général Con suivi d'un officier CW entrèrent dans la salle.



Général Con : Alors ?

Mika : D'après toi le gros ? Vous devriez vraiment le mettre à la retraite.

Général Con : Silence !

Inspiro : Je vais craquer, il... il refuse de parler...

Général Con : Hé bien moi il se trouve que j'ai trouvé une façon de le faire parler. Nous avons localisé les quatre disparus, ils sont dans une importante base Nitrane au sud-est de notre territoire. Une communication radio les a trahi. Mais le meilleur dans tout ça c'est qu'on sait aussi que le chef des Nitrans, Igor Nitram, est avec eux. Un petit tir de satellite laser et on se débarrasse de deux chefs ennemis d'un coup.

Mika : SALAUD !

Général Con : Bon... les satellites peuvent pas tirer à cet endroit à cause du brouillage radar, mais comme on a ce vaisseau en orbite, on peut facilement bombarder la base et tout anéantir. Maintenant dis-nous ce qu'on veut savoir petit, sinon tes amis mourrons !

Mika : Bon d'accord. L'Apokirov est détectable par caméra infrarouge lorsqu'il est en mode furtif.

Général Con : Et ou il se cache ?

Mika : Il a reçu l'ordre de suivre ce vaisseau.

Général Con : Excellent. Préparez-vous, on le tient. Je vais avertir nos chers amis.





Dans la base Nitrane.



Vodka : Pas mal comme défenses, mieux que dans l'autre base.

Igor : L'autre base n'avait pas de réelle défenses, c'était les postes de tirs et des faux canons.

Vodka : Ha...

Natalya : Désolé de te dire ça papa, tu as été leurré.

Vodka : Je vois ça... Vous avez de bonnes stratégies.

Igor : Le chasseur sait mieux faire la guerre que le guerrier.

Ga3L : C'est quoi les noms des défenses ?

Shadow : Canons anti-chars, artilleries et tours anti-aériennes.

Ga3L : Vous êtes pas très originaux pour les noms ici...

Igor : Suivez-moi, nous allons dans le poste de commandement.



Alors que le groupe passait escorté par quelques soldats, un projectile provenant de l'espace apparut dans le ciel.



Ga3L : DOH ! Regardez, un météore ! À moins que ça soit un missile...

Igor : Non, c'est une capsule.

MartinMb : Une capsule ?

Igor : Dans les guerres ici nous employons les capsules pour déployer plus rapidement les forces. Nous avons des capsules souterraines, mais les Doms et la CW eux ont des capsules qui arrivent du ciel. C'est une capsule CW.

Natalya : Vous allez l'abattre ?

Igor : Non, nous allons attendre qu'elle attérisse.



L'objet volant était en effet une capsule. Cette dernière se posa au moyen de réacteurs et laissa s'ouvrir une porte sur son coté. Shadow s'approcha, regarda à l'intérieur et saisit quelque chose. C'était une radio numérique à communication orbitale CW.



Igor : Shadow tu es trop courageux et pas assez prudent, amène cette radio ici.

Shadow : Ok.



La radio s'alluma alors toute seule et le général Con se fit entendre.



Général Con (par radio) : Bonjour général MartinMb.

MartinMb : Général Con ?

Général Con (par radio) : En effet. Ceci est un ultimatum, si vous ne me donnez pas votre vaisseau l'Apokirov dans les minutes qui suivent, vos amis Molock et Mika ainsi que vous-même mourrez. Et pour vous montrer que je ne plaisante pas...



Un projectile très rapide arriva de l'espace. Un obus énorme s'abattit sur un bâtiment de la base Nitrane, le faisant exploser sous les cris et les jets de flammes. MartinMb se retourna vers la radio, furieux.



Général Con (par radio) : Vous avez 4 heures. Terminé.



À SUIVRE


Dans le prochain épisode de The Story : Apokirov



Shadow : Ben on a 4 heures...

Natalya : Sauf s'il voit que nous agissons contre lui... alors il tueras Mika et Molock.

MartinMb : Je contacte CnCBoy...

Vodka : Négatif, ils espionnent nos communications.

MartinMb : Dans ce cas nous allons improviser. Igor, cette base a quoi comme armes ?

Igor : Des chars, des avions, des défenses, une super arme. Rien qui ne puisse se rendre à l'espace.

Ga3L : Une super arme qui se rend pas à l'espace ?

Igor : La flèche de feu. Une fusée à angle qui se lance à l'aide d'un système de propulsion mécanique.


MartinMb : Attendez. Vodka, tu crois que les vodkaliens sont en mesure de piloter l'Apokirov et de le mener au combat ?

Vodka : Bon sang et merde de par ma bouteille Martin, évidemment ! J'ai plus confiance en cet équipage qu'en nos capacités en ce moment.

MartinMb : Car moi, je refuse de partir d'ici si ça met en danger le peuple Nitran.

PS : Navré pour les grands espaces.
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par fafel_ le Mer 3 Sep - 6:54


Dans l'épisode précédant de The Story : Apokirov



Igor : Le but de notre armée est de protéger notre peuple comme tout le monde, mais nous ne cherchons pas le pouvoir. Les Nitrans étaient à la base un peuple pacifique, nous chassions dans la forêt qui nous nourrissait. Un jour la CW est arrivée et ça a dérangé tout le monde. Les Doms sont devenus avares et ont voulu posséder la même technologie que la CW. Ils ont réussi, c'est un peuple puissant mais pas assez sage.

MartinMb : Vous voulez dire que les Doms à la base étaient eux aussi des...

Igor : Des paysans. Mais l'arrivée des envahisseurs a tout changé, en quelques années l'évolution technologique est devenue un objectif important, même pour nous.





CnCBoy : Allez préparer vos hommes, je n'ai que faire de ce genre de commentaires. Gregorian ! Les missiles chimiques sont prêts ?

Gregorian : Oui maîîîîîîîîître ! Ils sont magnifiques !

CnCBoy : Excellent. Je savais que ces plans du V2 me serviraient un jour à quelque chose. Équipez les lanceurs et rendez-vous à l'extérieur de la base. Moi j'ai une petite idée...





Inspiro : Je vais craquer, il... il refuse de parler...

Général Con : Hé bien moi il se trouve que j'ai trouvé une façon de le faire parler. Nous avons localisé les quatre disparus, ils sont dans une importante base Nitrane au sud-est de notre territoire. Une communication radio les a trahi. Mais le meilleur dans tout ça c'est qu'on sait aussi que le chef des Nitrans, Igor Nitram, est avec eux. Un petit tir de satellite laser et on se débarrasse de deux chefs ennemis d'un coup.


C&C The Story : Apokirov – Épisode 17 – Les Nitrans



Base centrale des Nitrans, Poutine9



Igor : Nous n'avions pas prévu qu'ils utiliseraient leur vaisseau...

Ga3L : Mais doh, vous saviez qu'ils en avaient un ?

Padr: On pirate constamment leurs communications.

Ga3L : Pourquoi ne pas avoir...

MartinMb : Laisse Ga3L, c'est trop tard là. On doit trouver une solution et vite.

Shadow : Ben on a 4 heures...

Natalya : Sauf s'il voit que nous agissons contre lui... alors il tueras Mika et Molock.

MartinMb : Je contacte CnCBoy...

Vodka : Négatif, ils espionnent nos communications.

MartinMb : Dans ce cas nous allons improviser. Igor, cette base a quoi comme armes ?

Igor : Des chars, des avions, des défenses, une super arme. Rien qui ne puisse se rendre à l'espace.

Ga3L : Une super arme qui se rend pas à l'espace ?

Igor : La flèche de feu. Une fusée à angle qui se lance à l'aide d'un système de propulsion mécanique.

Ga3L : Je peux voir ?

Shadow : Viens, je te montre ça.

Ga3L : Merci.

Vodka : J'ai un de ces mal de dos... et je suis en manque grave de vodka. Nous allons tous crever ici !

Natalya : Du calme papa. On va trouver quelque chose.

Igor : Je vais ordonner à tout le monde d'évacuer. Les Nitrans sont courageux et fiers, ils ne cèderons pas devant la menace.

MartinMb : Ouin, la preuve ils ont presque pas eu peur du missile qui a explosé le radar...

Vodka : Le radar en plus... rah...



À ce moment là des navettes vodkaliennes de transport arrivèrent dans la base et se posèrent. Un officier vodkalien en sortit.



Vodka : Kapitan Markov !

Markov : Grand Vodkamarade ! Générale !

Natalya : C'est un plaisir de te voir Markov !

Markov : Il vous faut venir avec nous...

MartinMb : Attendez. Vodka, tu crois que les Vodkaliens sont en mesure de piloter l'Apokirov et de le mener au combat ?

Vodka : Bon sang et merde de par ma bouteille Martin, évidemment ! J'ai plus confiance en cet équipage qu'en nos capacités en ce moment.

MartinMb : Car moi, je refuse de partir d'ici si ça met en danger le peuple Nitran.

Igor : Votre acte est digne Martin, rien ne vous oblige à...

Vodka : Non, quelque chose nous oblige. C'est l'honneur ! Jamais nous ne laisserons les sociaux traitres pirates de la CW faire du mal à un peuple uni et libre de cette galaxie ! C'est la Vodkalie ! La Vodkalie qui défendra les opprimés de cette galaxie jusqu'à la mort dans le plus glorieux honneur et maintenant à l'attaque mes camarades au nom de la Mère Patrie, de Maya Strana et du Bonheur Universel ! Le sol glorieux de notre patrie soviétique sera vengé et les pirates capitalistes exterminés !

Markov : Oui !

Natalya : Excellent !

MartinMb : Approuvé à 100% !

Igor : Je n'ai rien compris à tout ça, mais ça semble très honorable.

Vodka : Je vais retourner à l'Apokirov et diriger nos troupes vers la victoire Martin. Que nous mourrions si tu es déçu de nous !

Natalya : Heu...

Vodka : Tu n'as pas confiance dans les talents de ton père ?

Natalya : J'ai confiance. Je sais que tu as été le meilleur général de l'histoire de la Vodkalie et de l'URSS.

Vodka : Je reviendrai. Ma fille, je t'aime...

Natalya : Papa... je suis générale maintenant, je t'ai déjà dit de pas me dire ça devant les autres officiers...

Vodka : Excuse-moi alors. Martin, bonne chance.

MartinMb : Toi aussi Vodka. Attention à mon vaisseau.



Vodka monta dans la navette Vodkalienne avec Markov et partit en direction de l'Apokirov. Quelques secondes plus tard, Shadow et Ga3L arrivèrent au pas de course.



Ga3L : Leur super arme est géniale. C'est un genre de V3 mais avec une portée gigantesque. Le seul problème est l'angle de tir, il est trop horizontal pour tirer vers l'espace. La CW ne doit pas l'avoir repéré, elle est recouverte de filet camoufleur. Si on avait CnCBoy on pourrait facilement la convertir en arme anti-orbitale...

MartinMb : Mais on a mieux que CnCBoy.

Ga3L : Qui ?

MartinMb : Son nom est Ga3L. C'est un constructeur hors pair et un artilleur professionnel, il pourra certainement faire pivoter l'arme et améliorer sa portée en moins de 4 heures.

Ga3L : Doh... Bon je vais essayer.

Padr : Je veux bien aider, je vais chercher des ingénieurs.





Plus loin sur Poutine9



Alpharius : Les troupes de la CW ne voient rien venir, cependant leur capitale est bien défendue et ils ont des vaisseaux stellaires, il faudra faire attention.

CnCBoy : Avec vos nouveaux chars anti-aériens ils devraient rester au sol. Ils vont regretter...

Grenadier : Grand Alchimiste, un certain Vodka demande à vous parler...

CnCBoy : Passes-le moi en vitesse.

Vodka (par radio) : CnCBoy ? Je suis à bord de l'Apokirov.

CnCBoy : Et les autres ?

Vodka (par radio) : Ils ont préféré rester avec les Nitrans. Écoutes, le Général Con menace bombarder leur base si on ne lui livre pas l'Apokirov. Si on tente quoi que ce soit il va tuer Mika et Molock.

CnCBoy : Et merde... je vais détourner leur attention ailleurs. Regardes un peu, entre la provenance de mon signal radio dans Vorikopa.

Vorikopa (par radio) : Signal localisé.

Vodka (par radio) : Par le Grand Alambic... Comment t'as obtenu cette armée ?

CnCBoy : C'est la Confrérie. On va cogner aux portes de la capitale CW.

Vodka (par radio) : Excellent plan. Pendant qu'ils auront leur attention ailleurs, je vais en profiter pour aborder leur vaisseau ou un truc dans le genre.

CnCBoy : Parfait... terminé.





Sur le vaisseau de classe Mk.2 C.W.S. Apocalypse 2, orbite de Poutine9.



Officier CW : Général, une navette vient de se poser dans la base Nitrane, je crois que le président Vodka est monté à l'intérieur.

Général Con : Et vous avez rien fait ? Pauvre idiot !

Officier CW : Mais chef...

Général Con : Vous êtes renvoyé ! Bon sang de bonsoir... laisser s'échapper le plus important... Bon, on va tenter de détecter l'Apokirov. Est-ce que nos senseurs infrarouges sont prêts ?

Opérateur radar : Oui chef. J'effectue le scan de l'orbite planétaire.



Plusieurs signaux apparurent sur le radar de l'Apocalypse2. Le plus important se trouvait derrière à quelques kilomètres.



Opérateur radar : Ils sont juste derrière nous.

Général Con : Excellent. Leur capitaine est absent, il n'y a probablement que quelques personnes à bord, ils sont faits comme des rats. Engagez le combat !

Capitaine : Oui général.



Le vaisseau CW pivota sur lui-même et tira des missiles guidés en direction du signal de l'Apokirov.





Sur l'Apokirov.



Vodka : On va les surprendre. Est-ce que le rideau de fer est prêt ?

Vorikopa : Le rideau de fer, la chronosphère et le lave-vaisselle sont prêts.

Vodka : Parfait... Alors voici le plan, on...

Vorikopa : Missiles en approche ! Nous avons été détecté.

Vodka : Ha les chiens ! Qu'on active le système anti-missiles, tous à vos postes !

Vorikopa : Selon la base de données, gagner face à ce type de vaisseau en combat direct est impossible. La retraite...

Vodka : La ferme ordinateur. Tu as mal calculé par le Grand Alambic, on en a buté deux dans la bataille de Vodkalie !

Vorikopa : Un a été attaqué par surprise sans boucliers actifs et l'autre a été abordé. Aucune de ces deux stratégies n'est envisageable ici dans ces conditions.

Vodka : Mais il nous reste bien le système anti-missiles, le bouclier, les super armes et la furtivité !

Vorikopa : L'ennemi dispose aussi de ces systèmes, mais en nombre supérieur aux nôtres et il dispose en plus de renforts qui peuvent arriver de la planète.

Vodka : Sobriste ! Dans ce cas nous allons prendre la fuite, ça détournera un peu leur attention.



L'Apokirov s'enfuit de l'autre coté de la planète poursuivit par le vaisseau du général Con et par quelques missiles.







En bas sur la planète, près d'une base CW.



CnCBoy : Tous en place. Nous allons attaquer.

Gregorian : Que l'acide coule, qu'elle explose. Maitre, allons nous utiliser les lanceurs de missiles divins ?

CnCBoy : Oui, immédiatement. Qu'on ouvre l'offensive en tirant les missiles chimiques dans la base CW.

Alpharius : Bien chef...

CnCBoy : Il faudra que je me débarrasse de lui... De toutes façon Martin fait un bien meilleur travail que cet homme.

Gregorian : Les lanceurs magnifiques vont faire feu maître.

CnCBoy : OK.



Des V2 armés de missiles étranges levèrent leurs armes et tirèrent. Les fusées partirent en direction d'une large base CW laissant des traces de fumée dans le ciel. Ce fut un carnage, les bombes explosèrent relâchant de l'acide gazeux qui tua presque instantanément tous les êtres humains présents dans la base. CnCBoy qui regardait la scène avec des jumelles esquissa un sourire cruel.



CnCBoy : Les résultats sont satisfaisants. Les autres missiles ne seront pas gaspillés, utilisez-les pour bombarder la ville.

Alpharius : Non...

CnCBoy : Heu pardon ?

Alpharius : Je ne massacrerai pas les civils de cette façon. Nous devons les convertir à la cause de l'Acide, c'est votre rôle et visiblement vous ne l'avez pas compris. Gregorian...

Gregorian : Tu oses insulter le Grand Alchimiste, Alpharius ? Nous devons suivre ses enseignements sacrés, tel est notre devoir ! Tu es un traitre !

Alpharius : C'est vous les traitres, vous avez été corrompus par le pouvoir de l'acide !

Gregorian : C'est notre évolution, nous sommes supérieurs ! À présent du vas mourir...



Gregorian sortit une éprouvette d'acide, mais Alpharius fut plus rapide et prit le contrôle se son esprit.



Gregorian : Al... pha... rius est le... maitre...

Alphairus : Héhé ! À ton tour maintenant... mais, c'est impossible...

CnCBoy : Tu ne peux rien contre moi, j'ai été entraîné mentalement pour résister au contrôle psy.

Alpharius : Quoi ! Gregorian, tues-le !

CnCBoy : Trop tard... **ZAP**

Alpharius : *Couic*

CnCBoy : Ce laser est beaucoup plus puissant que je ne l'avais cru...

Gregorian : Que s'est-il passé ?

Convertisseur : Il a tué le Grand Convertisseur!

CnCBoy : Oui. Vous voyez, je suis le plus puissant, même le Grand Convertisseur ne peut rien contre moi, c'est pour cela que je suis le Grand Alchimiste. Vous me devez obéissance !

Mutateur : Il a raison. Inclinez-vous devant notre maître.



Les soldats de la Confrérie se mirent à genoux devant leur nouveau chef pendant que le corps d'Alpharius et que la base CW brulaient.



CnCBoy : Je suis suprême.







Chez les Nitrans.



Igor : Nous avons établi un radar plus loin dans la forêt et communiqué avec d'autre bases secrètes. Les communications CW révèlent que leur vaisseau est parti à la poursuite de votre vaisseau.

MartinMb : Choix stratégique digne du général Con... Ga3L, l'arme est prête ?

Ga3L : Ouais presque, mais il faudra que leur vaisseau soit juste au dessus de nous au moment du tir.

MartinMb : On va bien les faire revenir au dessus d'ici. Igor, vous avez des troupes ?

Igor : Des centaines de guerriers fiers attendent de combattre dans cette base camarade.

MartinMb : Nous allons attaquer la capitale CW avec CnCBoy. Quand le général Con verra ça, il ramènera surement son gros cul au dessus de cette base pour la détruire et donc il sera à nous. Il faut cependant trouver une arme nucléaire pour mettre dans ce missile...

Padr : J'en ai une. Elle vient de la CW, Igor m'a interdit d'en voler une, mais je l'ai fait...

Chris : QUOI !

Shadow : Tu as désobéi à Igor !?

Igor : Du calme. Padr comment as-tu pu ?

Padr : J'ai infiltré la base CW seul. Ils n'étaient que quatre gardes dans le silo, j'ai volé un camion et je l'ai caché dans la forêt... je voulais la gloire du peuple Nitran !

Natalya : Il a volé une bombe atomique ?

MartinMb : Épique...

Igor : La gloire ne s'obtient pas par le sang et la destruction. Ces armes sont dangereuses et inhumaines.

MartinMb : Igor, cette arme est notre seule chance de salut !

Igor : Peut-être as-tu raison camarade, mais ce n'est pas la voie la plus honorable.

Padr : Je... je suis désolé chef...

Igor : Pour cette fois ton goût de la destruction auras bien servi la cause Padr.

Ga3L : Allons chercher ce Nuke en vitesse, il est loin ?

Padr : Non, pas très loin.

Ga3L : Tant mieux, par contre faudra que je vérifie qu'il est en état pour qu'il explose pas en chemin...



Ils partirent chercher l'arme.



MartinMb : Igor, il faut rassembler tes forces et attaquer rapidement la CW, ils savent où nous sommes.

Igor : Je vais rassembler mes forces. Nous sommes tombés bien bas, mais jamais notre honneur ne sera bafoué.

Natalya : Vous être courageux.

Igor : Le courage mène à l'honneur. Tous les soldats en formation, mobilisez les blindés hors de cette base et indiquez aux autres campements la cible ! Nos ancêtres et notre terre seronts honorés par notre sacrifice aujourd'hui.



Les chars Nitrans se rassemblèrent dans la base. Des jeeps, des chars artilleries à double canons et des chars moyens commencèrent à sortir; Igor monta dans un char spécial avec une sorte d'arme électrique.



Igor : À l'attaque camarades !







Dans l'espace



Vodka : Qu'on leur largue des mines à ces chiens de capitalistes !

Vorikopa : Communication entrante.

Vodka : On dit vodkommunication petite hérétique social-traitresse !

Vorikopa : C'est le général Con.

Vodka : Dans ce cas oublie ce que je viens de te dire...

Général Con (par radio) : Rendez-vous immédiatement, sinon vos amis ci présents vont passer de vie à trépas.

Vodka : Mika et Molock ? Qu'ils meurent, ils n'ont pas bu de vodka ces derniers jours.

Mika (très loin de la radio mais audible) : HAHAHA ! Vodka tu es un sale con comme je les aime !

Général Con : Silence, qu'on lui remette son bâillon. Président Vodka, puisque vous ne voulez pas me donner le vaisseau, je n'ai d'autre choix que de vous mettre de la pression...

Vorikopa : Tir de satellite laser détecté.





Dans la base Nitrane.



Ga3L : C'est quoi ce bruit ?

Shadow : Hein ? Ha ça...

**ZZZZZZZZZZZZ**

Shadow : MERDE ! C'est le bruit d'un satellite laser CW !

Chris : Le radar servait de protection contre ça... sauf qu'il est détruit !

Ga3L : DOOOOOH !

Natalya : Il va tirer vers Martin et Igor, j'en suis certaine !



Tout à coup un laser géant descendit du ciel et s'abattit sur les colonnes de chars Nitrans. Les cris s'élevèrent de partout alors que les gerbes de flammes volaient dans tous les sens... Le char de Igor avait été touché de plein fouet.



Shadow : NOOOOOOOOOON !

Ga3L : Martin ! Igor !



Shadow, Chris, Natalya et Ga3L coururent vers le lieu du tir. Tout était brulé, des flammes gigantesques consumaient les chars et des soldats Nitrans la plupart blessés se relevaient péniblement. MartinMb s'était relevé et tenait Igor dans ses mains.



Ga3L : Martin !

MartinMb : Il... il...

Shadow : Laisses-moi, je suis médecin !

Natalya : Les chiens de traitres infâmes, ils ont utilisé leur merde de satellite laser !



Natalya se dirigea vers le système de communication CW.



Ga3L : Mais qu'est-ce que tu fais ?

Natalya : Laisses Ga3L. Ici la générale Natalya Da Smirnoffka, j'appelle ce gros con de merde vivante de général Con s'il est là qu'il réponde !

Général Con (par radio) : Quoi ? C'est à cause de votre père ma chère...

Natalya : N'accusez pas mon père gros *BIP* !

MartinMb : Pour que ça soit censuré dans cette fic' faut vraiment que ça soit vulgaire...

Général Con (par radio) : Hey espèce de petite *** ! Vous voulez un autre tir dans la gueule ?

Vodka (par radio) : Natalya, passes moi Martin.

Natlaya : Papa ?

Général Con (par radio) : Comment vous avez... je ne peux plus fermer la communication...

Vorikopa (par radio) : Owned...

MartinMb : Oui ?

Vodka : Comment on active la chronosphère ?

MartinMb : Tu cliques sur l'icône, ensuite tu cliques sur la cible puis tu cliques sur la destination comme dans AR2.

Vodka : Adieu général Con ! On insulte JAMAIS ma fille de cette façon.

Général Con : Mais qu'est-ce que...



Une bulle chrono géante se forma autour du vaisseau CW.



Vorikopa : Chronosphère activée.



Le vaisseau Apocalypse mk2 se chronoporta dans l'océan de Poutine9.



Général Con : MAIS QU'EST-CE QUE... BON SANG DE BONSOIIIIIIIIIIIIIR !!!!!



L'énorme vaisseau se crasha dans l'eau et y rebondit tel une grosse baleine à cause de la vitesse orbitale avant de s'écraser et de caler légèrement.



Général Con : MON VAISSEAU!!!!!!!!!!!!

Vorikopa : Stratégie inférieure détectée.



MartinMb, Natalya et Ga3L se retournèrent vers Shadow.



MartinMb : Comment il va ?

Shadow : Il respire, mais il est dans un coma profond. Je ne sais pas s'il va...

MartinMb : Je suis désolé Shadow.

Shadow : Il ne doit pas mourir... c'est mon mentor...

MartinMb : On va le ramener sur l'Apokirov, nous avons l'équipement médical nécessaire. Ga3L, va tirer le satellite laser...

Ga3L : Il sera nuké et réduit en cendre !

Chris : Shadow, ça va aller ?

Shadow : Qu'est-ce qu'on va faire maintenant ?

Chris : Écoutes... tu sais que c'est toi le plus gradé après lui...

Shadow : NON ! Je ne serai pas capable !

Chris : Je suis que tu peux le faire merde ! Allez !

MartinMb : Shadow, si c'est toi le chez maintenant assumes ton rôle.

Shadow : Vous avez raison... Je suis le chef des Nitrans...



Shadow se leva alors que tous les soldats de la base le regardaient.



Shadow : Camarades, notre chef n'est... n'est plus en état de commander. Cependant c'est pas le temps de baisser les bras, nous avons un ennemi à combattre ! Nous allons venger Igor et l'honorer au combat ! Aujourd'hui notre victoire sur les envahisseurs va libérer nos terres et offrir à tous la vie que nous avons toujours voulu ! La CW pense pouvoir nous faire reculer en s'attaquant cruellement à notre chef, mais elle ne connait pas le peuple Nitran ! En avant, que l'on continue l'attaque au nom de Igor !



La foule poussa un cris de guerre et lentement les chars se remirent à rouler hors de la base. Tout à coup, une fusée géante partit droit vers le ciel: c'était la Flèche de Feu. Ga3L guida l'engin jusque dans l'espace avec une télécommande puis...



***BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM***



Ga3L : YES !

MartinMb : Magnifique !

Ga3L : Je ne suis pas certain d'avoir touché le satellite, mais le Nuke l'aura au moins envoyé hors de sa trajectoire et grillé ses circuits.

Shadow : Merci à vous...

MartinMb : Shadow, nous avons mené la CW à vous...

Shadow : Peut-être, mais vous avez voulu nous aider.

Natalya : À présent par contre nous allons devoir partir, veux-tu venir avec nous Shadow ?

Shadow : Non, je vais rester encore un peu et m'occuper des blessés ici. Amenez Igor avec vous, je vous rejoindrai après la bataille.



Des navettes Vodkaliennes arrivèrent dans la base Nitrane, Vodka descendit de l'une d'elle. Alors que Mika et Molock étaient encore prisonniers de la CW, CnCBoy détruisait les armées de la CW près de leur capitale et les Nitrans tentaient de réparer leur base. L'équipage de l'Apokirov avait encore beaucoup à accomplir et la CW ne se laisserait pas avoir aussi facilement. Plus loin dans la galaxie, une armada géante s'était mise en route pour Poutine9...



À SUIVRE


Dans le prochain épisode : Une journée « normale » à bord de l'Apokirov



CnCBoy : Je vais transformer cette machine en une vraie machine à café avec une IA comme celle que j'ai faite sur l'Apokraboom.

Ordinateur : D'après la base de données, votre ancienne machine...

CnCBoy : Oui, elle tuait les gens, mais c'est un détail. Il suffit de la reprogrammer avec un bon IA. Bon, voyons voir ce que j'ai dans mes disques d'installation... Pac Man ? C'est pas vraiment une IA appropriée pour une machine à café, à moins que je lui demande de faire apparaître des fantômes et des billes dans les cafés des gens... Windows ? Bah je veux pas de machine qui plante continuellement... Le reste de ces disques c'est de la merde en boîte ! Ha... à moins que j'installe... non, pas Generals, les cafés vont gouter la merde. Il me reste que... tiens mais c'est mon bon vieux CD de l'ancienne version de Cabaal ! Je savais qu'il me servirait à quelque chose un jour. Allez hop! au travail...





Ordinateur : Roh... Scan programmé. Les ions de tibérium de la planète proche brouillent les scanners, il ne sera pas possible de faire le scan avant d'avoir quitté son orbite.

Ga3L : Merde, faudrait aller discuter tout de suite avec les mutants dans ce cas.

MartinMb : Hors de question. J'ai décrété une journée de repos pour laisser la poussière retomber et je tiens parole. Bon... on doit se trouver quelque chose à faire car on s'ennuie à mourir ici.
avatar
fafel_
Designer du forum
Designer du forum

Messages : 235
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 20
Localisation : Meaux (77)

http://shock.forum-gratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Story : Apokirov

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum